Accueil de Hollande à Gao : Le premier ministre inaugure le CASA 295

4

Vendredi 13 janvier 2017. Nous sommes au premier jour du sommet de Bamako. Au programme de cette journée dans la capitale, principalement la conférence des ministres des affaires étrangères à la veille de celle des chefs d’états. Mais cette première journée est surtout réservée à l’arrivée des chefs d’Etat, de gouvernements et de délégations. Et donc  celle du président français François Hollande. Une arrivée particulière car celui-ci a décidé de rentrer sur le territoire malien par Gao où il a prévu de rendre visite à la Force Barkhane. Le Président de la République SEM Ibrahim Boubacar KEITA dont l’amitié avec son homologue français forte et vielle a été renforcée par les efforts du dirigeant français auprès de notre pays depuis 2013 tient à lui rendre à la fois un honneur et un hommage digne de son rang à l’occasion du sommet de Bamako. C’est pourquoi il a demandé à son Premier ministre de faire le déplacement de Gao pour l’accueillir avec les honneurs.

Dans une telle urgence il fallait réunir les moyens pour transporter la délégation du Chef du Gouvernement à Gao, notamment les moyens aériens. Ce ne fut pas difficile : le CASA 295 était là ! Oui cet avion de transport militaire flambant neuf réceptionné une dizaine de jours auparavant à la base militaire de Senou par Modibo KEITA lui-même. C’est ainsi que le Premier ministre et sa délégation ont naturellement voyagé à bord de cet appareil moderne, piloté par un équipage militaire malien.

L’avion a été pour la circonstance remodelé comme sa conception le prévoit  en mode VIP d’une quarantaine de places et la délégation d’une vingtaine de personnes a pu allègrement voyager dans du tout neuf.

Au cours du trajet, le Premier ministre et les ministres en charge de la défense et de la justice ont été tour à tour invité en cabine de pilotage pour avoir quelques explications des capacités techniques de l’appareil, dans une belle ambiance de renouveau.

L’histoire retiendra que, dans l’élan de réarmement de l’armée malienne et de sa montée en puissance, selon la loi d’orientation et de programmation militaire (LOPM) voulue par le Président Ibrahim Boubacar KEITA, le premier voyage officiel du nouvel avion de transport militaire CASA 295 a été opéré le vendredi 13 janvier 2017 sur la ligne Bamako-Gao-Bamako.

Cette acquisition, avec les autres appareils attendus courant 2017, apportera l’autonomie nécessaire à l’Armée malienne et à sa composante aérienne pour faire face à ses missions régaliennes. Cette armée sera ainsi plus librement au service des autorités administratives pour l’ensemble des missions possibles sur le territoire national.

La belle photo prise par Chef du Gouvernement et l’équipage sur le tarmac de l’aéroport de Gao en disait long sur la satisfaction de tous et écrivait là une des pages du renouveau de l’armée malienne et de l’histoire de son armée de l’air, à une semaine de la fête de l’armée.

(Cellule COM Primature)

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. DEPUIS QUAND UN AVION A HÉLICE EST NEUF.OH LE MALI ET SON PRÉSIDENT PENSE GRAND S IL VOUS PLAIT CAR CET AVION N EST PAS ADAPTER AU THÉÂTRE DES OPÉRATIONS.

    • De grâce ne saboter pas tout, si tu ne sais pas, chaque aéronef a sa spécificité celui-là est un avion de transport de troupe et non un avion de combat, en plus cet avion est modulable. Si tu ne connais rien il faut clouer tes becs, le monde avance à grand pas, tant pis pour les caméléons. Au fait qu’est-ce tu comprends par ” adapter au théâtre des opérations ” petit roi ?

      • maninka primo je n ai pas de bec ,deuxio je ne suis pas un petit roi car ya pas de roi petit et enfin quand j ai dis que c est pas adapté au théâtre des opérations c est tout simplement dire que les menaces que notre pays connait ce type d avion n est pas prioritaires.COMPRIS grand maninka.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here