Affaire des bérets rouges : Le Colonel Abidine Guindo aurait des choses à dire…

39

Le chef commanditaire du contrecoup d’Etat du 30 avril dernier, le Colonel Abidine Guindo, serait enfin décidé à dénoncer toutes les personnes impliquées dans l’affaire dite des Bérets rouges. Aussi, il aurait sollicité la protection du chef de l’ex-junte afin de se mettre à l’abri de tout danger.

Abdine Guindo

La semaine dernière, le ministre de la Justice et Garde des Sceau, Malick Coulibaly, s’est personnellement rendu au Camp  de la Gendarmerie pour prendre contact avec les Bérets rouges détenus : c’était pour s’imprégner de leurs conditions de détention, mais surtout pour prendre langue avec le Colonel Abidine Guindo par rapport à sa détention. Après sa visite, le ministre a commis ses conseillers pour des enquêtes complémentaires.

Selon des sources proches de l’affaire, cette visite du ministre de la Justice et des membres de son Cabinet n’était pas fortuite. A les en croire, elle fait suite à une demande de dénonciation adressée à Kati par le Colonel Abidine Guindo. « Le Colonel Abidine Guindo a demandé la protection personnelle du Capitaine Amadou Haya Sanogo pour rompre avec le silence en dénonçant toute personne impliquée de près ou de loin dans l’affaire dite des Bérets rouges…», a informé une source militaire proche de Kati. Aussitôt informé, le département de la Justice a décidé de « prendre le taureau par les cornes » en approchant lesdits détenus. Mais aucune information claire n’a été filtrée concernant leur procès. Cependant, le ministre a promis de procéder à leur jugement dans les prochains jours.

Aussi, nous nous sommes rendus au Camp I de la Gendarmerie pour mener une enquête sur le dossier. Malheureusement, nous n’avons eu aucune possibilité de joindre le Colonel. Dans tous les cas, la visite rendue aux Bérets rouges en détention par le ministre de la Justice est significative car depuis le début  cette affaire, le ministre et son Cabinet n’ont pas effectué de visite commandée de ce genre au Camp I. Est-ce à dire donc que le Colonel Abidine Guindo tient aujourd’hui à « lâcher » des noms d’hommes politiques ou de hauts cadres du régime déchu ?

Oumar Diakité

PARTAGER

39 COMMENTAIRES

  1. Blanche neige alias foudingue alias la folle, à l’heure de la retraitre, n’a pas eu de paix dans son coeur, alors il a pris sa retraitre dans le beau pays de maliweb. Rempli de haine à kose de fatou la malienne, sa femme qui l’a fuit avec sa fille, pour éviter que l’enfant ne tombe dans les reseaux de pedofilie française….
    :mrgreen: :mrgreen: 😆 😆 😆 😛 😀 😆 😆 😆 :mrgreen: :mrgreen:

  2. Cher joumaliste arrété de raconter n’importe quoi? mon frère ne trahi jamais car il est un vrai dogon sauf qu’il n’a pas été très intellegent dans cette affaire.

  3. abdine nè pas un traitre ni un dirrigent dirrigé lè jours de sanogo sont compté

  4. Laisser le passé,unissons nous enfin pour sauver le Mali,nous n’avons plus le temps pour les disputes,les jugements,les remontrances et autres chimères,tout ce qui importe aujourd’hui c’est retrouver l’entièreté de notre territoire.le gouvernement de CMD fait comme si nous vivons dans un pays normal,cela n’est point vrai,nous sommes dans un pays ou l’état d’urgence doit être décréter,pour cause de guerre, par nos députes,et cela va avoir comme effet de suspendre les radios privées,les journaux,les sumu sur nos chaines de TV.Les informations,les renseignements et l’effort de guerre vont faire comprendre au peuple malien qu’il y a nécessité de se retrouver,de se regrouper contre l’ennemi commun et c’est après cela que nous allons nous asseoir pour voir ce qui n’a pas marché,dans notre démocratie,puis corriger cela et faire avancer le pays.La haine et la méchanceté gratuites sont des luxes pour nous maintenant. Salut à bon entendeur. beffodougou@gmail.com

  5. Ce triste con de journaliste n’a toujours pas compris que les bérets rouge n’ont jamais tenté de “voler le pouvoir au Mali”! Ils ont juste tenté de le “reprendre aux saoulards qui l’avaient honteusement volé”!!!

    Ca fait une sacré nuance, non? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • Mon cher….

      C’est comme si … au lieu de fuir comme des lezars…l’armée malienne avait plustot tenté de récupérer le nord….
      ÇA C’AURAIT ÉTÉ HAUTE TRAHISON…HEIN????

      Une Vraie Malédiction a frappé le Mali….

      Moussa Ag, qui est sûre et certains que les bérets rouges ne peuvent être coupable des crimes dont on les accuse…L’ACCORD CADRE N’EST PAS LA CONSTITUTION DU MALI… C’est une bêtise négociée du jour au lendemain être des putschistes de soldats rares g–EULARDS et le putschiste négociateur qui espère sauvé sa tête d’une chute éventuelle….

  6. Oumar Diakité, tu n’es pas digne d’etre un peulh, parceque tu es un menteur.Depuis que le colonel Guindo a ete arreté, il n’a pas foutu les pieds au camp1.Espèce de sale menteur

  7. Eh Dogono….toi tu as osé violer la l’ACCORD CADRE…la loi suppreme de notre MALIBA???

    Bande de lâches…un coup d’état et un contre coup d’état ne peuvent pas tous les deux être illégitimes….
    ET LES MÊMES LÂCHES PARLENT DE NÉGOCIER AVEC LE MNLA ET L’ANSARDINE….

    Vous pouvez et allez faire ce que vous voulez avec ces bérets rouges … parceque vous êtes au pouvoir et aviez eu le dessus….mais vous ne pourriez jamais convaincre que c’est la loi qui est entrain d’être appliquée…

    QUE LE PREMIER CONNARD OU MALHONNÊTE INTELLECTUEL ME DISE QUE SELON LA LOI MALIENNE … LES ACCUSATIONS PORTÉES CONTRE LES BÉRETS ROUGES NE S’APPLIQUENT PAS LIGNE POUR LIGNE AU VAURIENS DE PUTSCHISTES ET À LEUR CANCRE DE CHEF SOLDAT RATÉ….

    QUELLE MALÉDICTION!!!!

    Moussa Ag, qui déplore les événements tragiques et fratricides….mais ne vois pas du tout de quel crime on accuse les bérets rouges….VIOLATION DE LA CONSTITUTION OU ATTEINTE À LA SÉCURITÉ DE L’ÉTAT LÉGITIME????????????????????????????????????????????????????????????????????????

    • Salut mon frère Moussa Ag qui dit toujours la vérité!

      ATTEINTE À LA SÉCURITÉ DE L’ÉTAT LÉGITIME????????????????????????????????????????????????????????????????????????

      Hélas, tu as tout dit! 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁

      • Salut Sans Pitié…

        C’est comme si les b—TARDS du MNLA et autres racailles du nord décidaient de juger les soldats maliens pour crimes contre l’état et haute trahison…..

        Aux yeux de la constitution et à mes yeux … Il n’y a aucune différence fondamentale entre le CNDR … le MNLA … l’Ansardine….ou autres racailles….ILS ONT TOUS PRIS DES ARMES CONTRE L’ÉTAT LÉGITIME POUR UNE RAISON OU UNE AUTRE….

        Avoir le dessus ne rend pas LÉGITIME …sinon pourquoi on en veut à L’ANSARDINE et veut les faire chier…C’EST LA LOI DU PLUS FORT…NON?

        Bande de vauriens … allez libérer le nord au lieu de distraire l’opinion publique avec vos bêtises….

        Moussa Ag, qui pense que la loi du plus fort va EVENTUELLENT coûter cher au Mali…CE N’EST PAS ÇA LA JUSTICE

        • Le ministre de la justice si c’est un vrai homme de droit doit savoir que les Katikas et les bérets rouges ont fait le même crime,no

  8. Un colonnel qui dit a son ministre de proteger l’homme qu’il cherchait a eliminer, c’est que il ya assez de parametres derriere ce jeu. Il faut qu’il dise tot la verite. Sinon si la forece internationale arrive personne n’aura droit a la parole avant les elections. Il faut que l’ORTM organise un debat tele sur ca.

  9. Rien ne t’arrivera Colonnel Guindo. On veut donner un nouveau visage au Mali. Dis la verite……., tu es un Dogon….rien que la verite, c’est le moment opportun.

  10. Le colonel a fait l’erreur de suivre les politicards minables voleurs franc-maçons maliens!!!!!!!!!!!!! UNE ERREUR A NE PAS FAIRE!!!!!!!!!!

  11. ce que abidine a à dire il doit le faire vite car, sous peu l’onu et la cedeao auront des bureaux fixes à bko et personne ne disparaitra par la magie de junte sans témoins

  12. le môgô du complot international pour élection chaud chaud sans azawad.le coup du petit capitaine freine le plan diabolique .donc il fallait trouver un traoré et un milos pour maintenir le plan sarko et ses relais cedeao.

  13. abidine guindo la mort mireux que la honte .un commado ne doit pas peur de la mort merci mon colonele que dieux te protege

  14. Abidine attention!tu es face à l’histoire…..Dire que c’etaient les hommes sur lesquels reposaient nos espoirs de sécurité.Ton patron a fuit et toi tu veux lachement denoncer des gens qui t’ont fait confiance pour te suivre ds ta tentative.
    Est-ce-que kati n’a pas raison de vouloir
    supprimer cette couleur de Beret dans les rangs de notre ( armée pardon notre A R M O I R )?
    Qu’est-ce-qu’on dira de la confiance à porter à un Dogon?
    Tu ne seras digne ni d’eux,ni aux yeux de tes enfants,ni de la valeur de tes epaulettes,ni de ce qu’encarnait la couleur de ton beret.
    Cher cousin tu me fais pitié et me fais honte de te savoir colonel militaire.

  15. Abidine attention!tu es face à l’histoire…..Dire que c’etaient les hommes sur lesquels reposaient nos espoirs de sécurité.Ton <> a fuit et toi tu veux lachement denoncer des gens qui t’ont fait confiance pour te suivre ds ta tentative.
    Est-ce-que <> n’a pas raison de vouloir
    supprimer cette couleur de Beret dans les rangs de notre ( armée pardon notre A R M O I R )?
    Qu’est-ce-qu’on dira de la confiance à porter à un Dogon?
    Tu ne seras digne ni d’eux,ni aux yeux de tes enfants,ni de la valeur de tes epaulettes,ni de ce qu’encarnait la couleur de ton beret.
    Cher cousin tu me fais pitié et me fais honte de te savoir colonel militaire.

  16. Je fais miennes ces recommandations du FDR et voudrais ajouter que le premier ministre et le capitaine sanogo qui ne sont plus en phase cherchent chacun de son coté le pouvoir.
    Ni l’un ni l’autre n’ont pas accepté que la transition soit dirigée par le President TRAORE.
    Le Capitaine SANOGO, à travers la COPAM et le brigand de Nioro du sahel, je veux dire le narco trafiquant soit disant marabout cherif, cherche à créer un parti ou il pense briguer la magistrature, voila pourquoi le ministre Sinko COULIBALY est à l’œuvre pour nommer des gouverneurs et préfets militaires pour manipuler les résultats.
    De l’autre coté le premier ministre cherche à miner l’administration malienne à travers ses pions pour les prochaines joutes électorales.
    Aussi les maliens se rendront compte dans les mois à venir que ces deux personnalités sont des apatrides mus par le gain facile. Ils ont des points communs à savoir l’alcool et les fesses.
    Je voudrais donner un conseil au président DIONKOUNDA: de faire très attention car la communauté internationale et le peuple malien lui ont confié une lourde responsabilité à lui de s’assumer.
    Il faut remettre en place le régiment para pour mater cette bande de Kati sinon le mali risque de connaitre la guerre civile.

  17. Tout le malheur de ce pays est arrivé par la faute du capitaine SANOGO et de ceux là qui l’ont soutenu dans cette mafieuse action.
    Vous voyez, même les militaires qui ont abattu sans sommation les paisibles religieux maliens et mauritaniens à Diabali ont reçu l’ordre du capitaine SANOGO.
    Une chose est certaine si nous ne prenons garde le bateau Mali va couler car c’est un maudit ce capitaine qui cherche vaille que vaille le pouvoir.
    Il essaye de tromper la communauté internationale et nationale en disant qu’il a cédé le pouvoir mais au fait c’est un menteur il dit ça pour échapper à la justice internationale, heureusement pour nous il ne va jamais s’échapper à cette vraie justice.
    La CEDEAO doit désarmer le camp de KATI et attendre la fin d’une élection pour remettre les armes au nouveau pouvoir sinon je vous jure que les alcooliques de KATI vont s’accaparer de nouveau
    😈

  18. le colonel Abidine Guindo jugé ou pas jugé, le Mali a besoin de tous ses fils en ce moment douloureux et sombre de son histoire. Et le jeune ministre est plus que conscient de cela que tous. Il faut que l’on fasse tout pour ne pas ouvrir les placards qui sont pleins de cadavres. Il y aurait des choses enterrées entre KATI et DIO. Donc faisons attention! la seule lutte qui vaille aujourd’hui est LA LIBERATION DU NORD MALI ET LA SOUFFRANCE DE NOS FRERES VIVANT DANS CETTE ZONE. Excusez moi, peut être que je me trompe. Fakoly hakika qui est d’avis que seuls le pardon et l’union sacrée nous permettrons de laver l’affront affligé par le fous religieux.

  19. Heureusement que le ridicule ne tue pas au Mali, si non allait tous mourir.Ceux que se sont attaqués aux Institutions de la République ne sont coupables de rien.On veux attaquer en justice les vrais fils du pays qui ont réagi contre cette attaque.On appelle çà la justice!

  20. Arretons un peu avec ca ou moment ou le pays a tant besoin d’etre liberer des mains des individus aveuglés par interets propres a eux, l’heure n’est pas au jugement mais à l’etat d’urgence. Notre Chere nation a si besoin d’etre liberer et a mon humble avis nous devons tous concentrer nos efforts a cet effet. Ensemble pour un Mali libre! 😉

  21. Laisser le passé,unissons nous enfin pour sauver le Mali,nous n’avons plus le temps pour les disputes,les jugements,les remontrances et autres chimères,tout ce qui importe aujourd’hui c’est retrouver l’entièreté de notre territoire.le gouvernement de CMD fait comme si nous vivons dans un pays normal,cela n’est point vrai,nous sommes dans un pays ou l’état d’urgence doit être décréter,pour cause de guerre, par nos députes,et cella va avoir comme effet de suspendre les radios privées,les journaux,les sumu sur nos chaines de TV.Les informations,les renseignements et l’effort de guerre vont faire comprendre au peuple malien qu’il y a nécessité de se retrouver,de se regrouper contre l’ennemi commun et c’est après cela que nous allons nous asseoir pour voir ce qui n’a pas marché,dans notre démocratie,puis corriger cela et faire avancer le pays.La haine et la méchanceté gratuites sont des luxes pour nous maintenant. Salut. beffodougou@gmail.com

  22. Mon frère journaliste, le Mali a besoin d’autre chose aujourd’hui que de tourner le couteau dans les vieilles plaies
    Mes respects

  23. Il demande la protection personnelle de ce Sanogo que se terre à Kati? Tu mens meme comdisent les ivoiriens 😆 😆 😆 😆 En tout cas ils ont interet à liberer ces hommes qui etaient d’ailleurs plus legitime à faire un contre coup d’etat que ces poltrons de Kati qui nous mis dans la merde… Le jour ou je serai president, Abdine ministre de la defence et Sanogo au poteau meme s’il est est mort 😆 😆 😆 😆 😆 😆 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Comments are closed.