Temps Forts
INFO ALERTE 
il y a 2 années
 Le Challenger

Affaire du régiment : commando Para

Decrease Font Size Increase Font Size Taille Police Imprimer

Les assurances du président Dioncounda aux familles!

L’affaire dite ‘’affaire des bérets rouges’’ consécutive aux évènements du 30 avril dernier continue de hanter l’unité de l’armée nationale. Le Président de la République qui a promis de s’investir personnellement pour une issue définitive à ce problème a une nouvelle fois donné ses assurances quant à la restauration du régiment commando para au sein de l’armée. C’était au cours d’une rencontre jeudi avec les familles des bérets rouges.

Après avoir rencontré les bérets rouges le 15 novembre dernier, le Président de la République Dioncounda Traoré vient de recevoir, à leur tour, les familles des bérets rouges. Femmes et enfants des bérets rouges étaient venu informer le Président de leur situation et la nécessité de son implication personnelle quant à une issue favorable et définitive de cette affaire. Il ressort de cette rencontre à huis cloc, qu’après avoir écouté ses visiteurs, le Président de la République, Chef Suprême des armées, a donné des assurances et a promis de trouver au plus vite, une solution à cette affaire qui continue de mettre en branle l’unité au sein de l’armée nationale. « Le Président nous a écouté, avec un grand intérêt et s’est montré sensible à tous nos problèmes. Maintenant nous attendons avec impatience des actes concrètes de sa part pour régler définitivement ce problème et mettre un terme à notre souffrance qui n’a que trop durée » nous a confié un membre de la délégation qui a rencontré le Président.

Rappelons qu’après leur refus catégorique d’adhérer à la décision de réaffectation dans les autres corps de l’armée, les éléments du RCP sont soumis à une punition inhumaine avec à la clé l’arrêt du paiement de leurs salaires et autres avantages, l’arrêt systématique de l’approvisionnement de la nourriture aux familles. Conséquences, des centaines de familles broient du noir et cela depuis le mois de mai à la grande indifférence des autorités militaires.

                                                                D.T.Konaté

L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.

9 Réactions à Affaire du régiment : commando Para

  1. saidi
    248 commentaires
    20 nov 2012 à 16:24

    Je pensais que cest Sanogo qui prenait les decisions ou a default Madame Moussa Traore :-D :-D Ah Mali

  2. Pa'a
    37 commentaires
    20 nov 2012 à 15:21

    Le chien aboie,la caravane passe!

  3. christophe
    40 commentaires
    20 nov 2012 à 12:38

    Une opposition entre les hommes et femmes en uniformes est le pire des dangers qu’un pays puisse connaitre. Je ne pense pas que c’est une bonne idée de mettre toute l’armée dans un seul sac. La section commando-Para a été créée pour des besoins spécifiques. Je pense que cette section doit toujours exister. Dans tous les pays du monde les militaires sont regroupés dans des spécialisations. Le Mali ne peut en aucun cas faire exception à cette règle. Je souhaite que les décideurs civiles et militaires conjuguéront leurs efforts pour éviter à notre pays une fissure au niveau de l’armée qui drainera sans doute tout le pays dans une boue puante.

  4. Bourie
    16 commentaires
    20 nov 2012 à 10:49

    Ne mettez pas les images de la guerre ivoirienne pour soutenir vos article, soyez professionnel et ne divisez pas les maliens

  5. veridique
    916 commentaires
    20 nov 2012 à 09:34

    le regiment para est la seule armée qui reste au Mali. Et les viyius guelards, fuyards de kat=i voudraient le faire disparaitre. meme si vous arrivez à tordre la main du président dioncounda, ce regiment continuera d’exister inchallah. Le president qui viendra après la transition les rehabilitera. Vive les commandos para ! la nation malienne vous dit merci pour le contre coup d’etat; vous dis merci pour votre heroisme au nord face aux bandits comme au sud face aux voyous de kati, les fougarideens de l’armée.

    • hustlered
      23 commentaires
      20 nov 2012 à 15:58

      cool