Temps Forts >
Communiqué du gouvernement : Attaque de Tenenkou

Communiqué du gouvernement : Attaque de Tenenkou (8)

IBK : Qu’en est-il de sa santé ?

IBK : Qu’en est-il de sa santé ? (23)

En un mot : Fausse alerte pour Sanogo !

En un mot : Fausse alerte pour Sanogo ! (11)

Naufrage de migrants : les vérités crues de Fatou Diome. Regardez…

Naufrage de migrants : les vérités crues de Fatou Diome. Regardez... ... (4)

il y a 2 années
 L'Indépendant

Après l’agression de Sina Damba: Les auteurs lancent une chasse à l’homme contre l’inspecteur Drissa Kamaté

Decrease Font Size Increase Font Size Taille Police Imprimer

Depuis le rapt manqué de Sina Damba,  ces agresseurs en veulent à un jeune policier. Pour cause, hier jeudi matin, un groupe de militaires était parti à la recherche de l’inspecteur Drissa Kamaté au commissariat du 7ème arrondissement de police.

Selon nos sources, les faits reprochés à l’inspecteur Kamaté remontent à la tentative d’enlèvement de la directrice générale de l’APEJ, le mardi 27 novembre 2012.  Il ressort des investigations que les militaires qui voulaient enlever la directrice de l’APEJ ont eu un échange avec l’inspecteur Kamaté. Ce dernier les avait demandés de sursoir à l’arrestation de la directrice générale estimant qu’avec   la résistance du personnel de l’APEJ et des jeunes, il était impossible de l’enlever sans violence.

De source proche  »des militaires ravisseurs »,  »Kamaté nous avait promis de conduire Sina Damba à Kati, c’est pourquoi nous n’avons pas forcé. Comme il ne s’est pas exécuté nous sommes venus le chercher, pour qu’il aille donner des explications à la hiérarchie. Parce que nous étions en mission. Nous allons continuer de le chercher ». Quand au jeune inspecteur Drissa Kamaté du 7ème arrondissement que nous avons eu au téléphone, il a laissé entendre ceci,  »J’ai été informé que des militaires sont en train de me chercher, je suis dans un lieu tenu secret.

 En réalité,  j’avais dit aux militaires que face à la foule en colère et déchainée, il était impossible d’amener la directrice de l’APEJ. Je leur ai proposé de se retirer afin que la situation s’apaise. Et après, on pourra demander de façon plus simple à Sina d’aller à Kati. Je pense que  c’était mieux que la méthode musclée  ». L’inspecteur pensait  avoir agi pour l’intérêt de la nation  en réussissant à éviter un bain de sang. Hélas, il n’a pas été compris dans sa démarche.

En tout cas le jeune inspecteur a le soutien des éléments du 7ème arrondissement disons de la police malienne. La balle est dans le camp de la justice qui vient d’ouvrir une enquête suite à la tentative d’enlèvement de la directrice de l’APEJ. Le procureur général, Daniel Téssogué doit pouvoir vite situer les responsabilités. Quand on sait que les agresseurs de la directrice générale sont en train de sévir contre ceux qui les ont empêchés d’accomplir leur forfait. Affaire à suivre.

     KASSIM TRAORE

 

L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.

10 Réactions à Après l’agression de Sina Damba: Les auteurs lancent une chasse à l’homme contre l’inspecteur Drissa Kamaté

  1. IBBA GAO
    7 commentaires
    30 nov 2012 à 23:40

    Mes amis allez y prendre Iyad; Ben Moctar,Moussa ag Assarid et autres et les amener a Kati;et comme cela tout le monde est tranquille

  2. veridique
    916 commentaires
    30 nov 2012 à 22:34

    bravo au jeune inspecteur pour avoir sauvé tant de vies. Mais ces idiots de Kati n’ont meme pas compris, qu’en réalité, tu les a évité de commettre l’irréparable, un bain de sang lors de leur nième lache tentative d’enlèvement de citoyens désarmés… A la France, à l’UA, à l’ONU, nous demandons de régler définitivement et clairement la question de la junte militaire à Kati. Ils tiennent le peuple en joug et ont juré de faire durer la pagaille. Nous vous demandons donc d’éliminer physiquement ceux qui sont à la tete de ce mouvement de rebellion au sud.

  3. maiga issa
    1312 commentaires
    30 nov 2012 à 13:45

    honte a la racaille de kati,la somalisation est en marche, citoyens de bamako armez vous pour resister

  4. veridique
    916 commentaires
    30 nov 2012 à 12:41

    c’est des racailles à Kati. Ils n’obeissent qu’au ********* de kati sinon quelle hierarchie peut-elle etre au dessus de la loi?

  5. koudis
    3387 commentaires
    30 nov 2012 à 12:18

    On entendra tout sur cette affaire…. :lol: :lol:

    • dakabiton
      303 commentaires
      30 nov 2012 à 13:55

      Pour toi c’est faut? Continues, la vérité finira par te rattraper. Vas au 7eme Arrondissement tu le trouveras labas. Il est le plus claire grand de taille. Le mari de madame la Commissaire Kamaté Niama Kamissoko est en grand boubou bien brodé de couleur or, ou demande n’importe qui au commissariat, ils te diront ceux que le journaliste vient d’écrire.

      • koudis
        3387 commentaires
        30 nov 2012 à 16:41

        Heyi même si c’est toi son chauffeur c’est ton problème!!! Vrai ou faux tu n’apportes aucun élément qui nous prouve que c’est vrai, il est habillé en grand boubou brodé c’est ça ta preuve ??? Ou il est grand de taille c’est ça la preuve aussi ??? Tu es plus nul que ce journaliste, lui il dit « qu’il est en un lieu tenu secret » et toi tu dis qu’il est au commissariat habillé en… Poufff… Il a mangé quoi au menu de midi, Mr ???? :roll: :roll:

    • peoplewat
      37 commentaires
      30 nov 2012 à 18:05

      toi koudis tu es un idiot de première classe

      • koudis
        3387 commentaires
        30 nov 2012 à 19:29

        Toi aussi qu’est ce que je t’ai fait ?? :lol: :lol: «  » » » »Prends garde au bœuf par devant, à l’âne par derrière, à l’imbécile par tous les côtés » » » » » » :mrgreen: :mrgreen: Le Christ a parlé comme si le Monde n’était composé que de bons et de méchants ; il a oublié les imbéciles comme nous :lol: :lol: :lol: :lol: