Après plusieurs reports et des mois de tergiversations : Le Mali et la France signent un traité de coopération en matière de défense

6
Signature entre les deux ministres de la Défense l'Accord de défense entre le Mali et la France
Signature entre les deux ministres de la Défense l’Accord de défense entre le Mali et la France

Le ministre français de la défense Jean -Yves Le Drian en déplacement dans notre pays et son homologue de la défense Bah N’Daw, ont signé hier mercredi 16 juillet un accord de traité de coopération en matière de défense. Lequel détermine le cadre de la relation de défense entre le Mali et la France   engagée dans notre pays depuis janvier 2013 dans le cadre de l’opération Serval. Il s’agit, à travers la signature de ce document de conférer un cadre juridique à la présence militaire française au Mali.

 

Le déclenchement de la crise du nord et l’opération Serval ont permis de mieux appréhender le cadre juridique de la coopération entre le Mali et la France. Dans cette optique et pour asseoir ce partenariat sur des bases solides et transparentes, il a été jugé nécessaire, en raison du nouvel environnement sécuritaire, d’établir un nouveau traité de coopération en matière de défense.

 

En effet, après des concertations avec les autorités maliennes, les autorités françaises ont marqué leur vif intérêt par l’envoi d’une mission au Mali du 13 au 15 janvier 2013. A cet effet, un projet de traité a été conçu par les deux parties.

 

Le traité de coopération en matière de défense, apprend-on, entre le Mali et la France,   vise à concourir à une paix et une sécurité durables. Il est compatible avec les engagements de chaque Etat dans le cadre de l’Union Africaine, de l’Union Européenne et de l’Organisation des Nations Unies.

 

La première partie de ce traité pose les objectifs et les grands principes de la coopération ainsi que les domaines et les formes qu’elle prendra. La seconde partie concerne le volet statutaire des membres du personnel et des personnes à charge. Cette partie est relative au partage des compétences entre les juridictions, les conditions d’entrée et de séjour, des dispositions fiscales et douanières, les règlements des dommages ou encore le soutien logistique et les moyens de communication.

 

Conforme aux accords de coopération signés avec six autres Etats africains, ce traité répond à l’esprit de partenariat du Sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique tenu en décembre dernier : soutien aux forces africaines, appropriation par les Africains de leur champ sécuritaire, aide aux pays amis. Le traité identifie les principaux domaines de coopération de défense : échange d’informations et consultations régulières sur les problèmes sécuritaires, formation, conseil, entraînement et équipement. Il sera ratifié par les parties, conformément aux procédures constitutionnelles respectives des deux Etats.

Ce traité sera conclu pour une durée de cinq ans reconductible. Il doit être examiné par l’Assemblée nationale du Mali qui devra en principe autoriser sa ratification.

 

Abdoulaye DIARRA

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Ce qui fait mal, pourquoi tant de réticence au départ et finir par signé à la fin? Je l’ai toujours dit que le prix de la paix au Mali passe par la signature de ce traité parce qu’aucune armée africaine ne peut seul maintenir sa sécurité à fortiori le Mali.
    On aurait pu éviter les pertes de Mai à Kidal en signant ce traité avant mais Mandé Massa n’est pas un homme d’anticipation donc manque de clairvoyance.
    La France fera signé ce traité à toutes anciennes colonies parce que c’est ça la nouvelle colonisation “accord de défense”
    Mandé Massa tu as échoué là où tous les Présidents maliens ont réussi même LOGAN (ATT) l’histoire retiendra ce que tu as fais à ce pays INCHALLAH! ❗

  2. Je regrette chers compatriote, peut être que j’ai manqué quelque chose par rapport à ce traité. Quelqun peut il me dire ce que contient ce traité?
    Je ne peux pas comprendre qu’un traité aussi important soit signé sans que personne ou bien la population ne soit au courant de son contenu. C’est une très bonne chose qu’il sera débatu à l’assemblée nationale avant son ratification, mais pouquoi tant de mystères autours d’un document qui lie notre avenir à celui de la France? Sommes nous devenus des moutons qui ne font qu’aller là où le berger nous conduit?
    “QUE DIEU BENISSE LE MALI”

  3. L'assemblée nationale face à une mission historique. J'espère qu'elle jouera pleinement sa partition et qu'à travers elle le peuple malien sera suffisamment édifié sur le contenu de ces accords avant d'autoriser sa ratification.

  4. Comme je vous l’avait dit, ibk va signer l’accord et vous mettre sur le fait accompli…

    Il faut degager ce type et sa famille d’abord a la prochaine election…

  5. Nous disons l’avions toujours dit et rappelons que ces « ramassis de voyous et troglodytes du 21ème siècle » que sont les faux Djihadistes faux islamistes Suppôts de Satan Satan fait humains fidèles et adeptes de Dajal ou Antéchrist de criminels narcotrafiquants proxénètes esclavagistes voleurs violeurs tueurs handicapeurs à vie d’Aqmi Shébab Salafistes Boko Haram Mujao consorts ne sont point des « foudres de guerre » comme veulent le faire croire les soit disant amis ennemis les « Autres » du Mali de l’Afrique pour exploiter les richesses le Proche et Moyen Orients à portés de missiles

    Nous disons l’avions toujours dit et rappelons il suffit de leur « mettre le feu aux fesses » qu’ils détalent tels des lapins pour les 1 et se font sauter pour aller vite en Enfer leur paradis pour les autres L’intervention Serval n’est il pas là pour le démontrer

    Nous disons et rappelons le problème des armées africaines n’est point 1problème de formation car elles reçoivent la formation nécessaire à travers différents stages sur place et en Occident c’est surtout 1problème d’Hommes et d’équipements

    Nous disons et rappelons les armées africaines aux dépendances étaient des armées de métiers intrépides ayant fait la preuve de leur efficacité sur plusieurs fronts dans d’autres régions du monde autre que la zone africaine

    Nous disons et rappelons les armées africaines aux indépendances étaient constituées de soldats venus par vocation et progressaient aux différents échelons par le mérite Ainsi les officiers étaient des vrais officiers aguerris et de métiers

    Nous disons et rappelons les armées africaines aux indépendances étaient bien équipées de matériels d’avions et hélicos de combat et constitués de soldats et d’officiers qui ne connaissaient pas la peur de mourir pour défendre leurs pays et ont mâté toutes les rebellions banditismes et sécessionnistes de l’époque

    Nous disons et rappelons les armées africaines aux indépendances étaient à l’image des chefs suprêmes des armées et chefs d’état non mutés des indépendances ayant gardé leurs caractères africains fiers honnêtes courageux sans peur ayant un amour profond pour leurs pays qu’ils voyaient comme des étendus de terre avec leurs richesses habitées par des humains et non comme des « Gâteaux-Pays qui donnent l’embonpoint » des lettrés mutants africains usurpateurs sans vergogne du titre « d’intellectuels

    Nous disons et rappelons les lettrés mutants maliens politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux des différents exécutifs législatifs depuis Moussa à IBK en passant par Alpha ATT Dioncounda à l’instar de leurs homologues lettrés mutants africains ont introduit la gangrène la pourriture de la corruption de la « bouffe des deniers publics » dans toutes les structures de leurs pays

    Nous disons et rappelons ils ont ainsi affaibli « dénaturé muté » la vaillante et intrépide armée malienne des indépendances en une armée « émergente malienne mutante » constituée essentiellement de soldats familiaux parentaux claniques venus pour manger uniquement leur part du « Gâteau-Mali qui donne de l’embonpoint » » et qui détalent au 1er coup de « Kala » car ils ne sont point prêts à mourir pour leur « Pays-Mali » dans un combat ou guerre et abandonner ainsi aux autres le « Gâteau-Mali qui donne de l’embonpoint »

    Nous disons et rappelons également ils ont affaibli « dénaturé muté » la vaillante et intrépide armée malienne des indépendances par introduction de rebelles comme « cheval de Troie » au nom d’1foutaise et bidon de réconciliation Rebelles soldats qui rejoignent les ennemis du Mali avec armes et tenues dès les 1er coups de feu et qui reviennent reprendre leur place tranquillement avec même promotion « pépinière » au nom d’1 réconciliation « bidon et de foutaise » ou qui restent au sein de l’armée en informant les ennemis du Mali de toutes les stratégies ou qui font des replis stratégiques « bidon et de foutaise » pour permettre aux ennemis du Mali d’occuper tout le nord Mali

    Nous disons bien et rappelons ils ont affaibli « dénaturé muté » la vaillante et intrépide armée malienne des indépendances en gardant par devers sur eux les fonds alloués à la modernisation de l’armement et en donnant des grades d’officiers « pépinières » aux soldats parentaux claniques politique aux fin qu’ils « bouffent bien leur part de Gâteau-Mali qui donne de l’embonpoint » et aux soldats rebelles « cheval de Troie » au nom des réconciliations « bidon et de foutaise »

    Nous disons bien et rappelons que tout le monde entier sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1situation pour des raisons primaires égoïstes que partout à travers le monde dans les armées dignes et responsables les déserteurs quelque soit leur grade et valeur leur race leur origine sont considérés comme des traites et lâches jusqu’à ce qu’ils soient innocentés après leur passage devant 1cours martiale ou 1juridiction militaire

    Nous disons et rappelons s’ils sont innocents ils réintègrent l’armée et s’ils sont fautifs ils sont condamnés à la hauteur de la faute commise

    Nous disons et rappelons donc tous les officiers et soldats déserteurs de l’armée malienne sont des traites des lâches jusqu’à ce qu’ils passent devant 1cours martiale ou 1juridiction militaire comme cela se passe partout dans le monde au sein d’1armée sérieuse digne et responsable

    Nous disons et rappelons à l’instar des autres « pauvres pays africains des lettrés mutants » il faut être dans le « pauvre Mali » des lettrés mutants politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux infesté contaminé dans toutes ses structures et dans 1grande partie de sa population par cette « pourriture de la gangrène » de la médiocrité du laxisme de la corruption de l’insouciance de la cupidité du pouvoir héritage familiale clanique de la « bouffe » des deniers publics et dons financiers des soit disant amis et ennemis le « Autres » du Mali dans 1démocratie bananière des tropiques de l’impunité de l’injustice de 2poids 2mesures reines pour

    Nous disons bien et rappelons toujours maintenir de tels soldats officiers dans l’armée et toujours les confier les fronts de combats de guerre Ils ne vont jamais et ne pourront jamais gagner 1combat contre les « troglodytes » du 21ème siècle tels les faux Djihadistes faux islamistes Suppôts de Satan Satan fait humains fidèles et adeptes de Dajal ou Antéchrist de criminels narcotrafiquants proxénètes esclavagistes voleurs violeurs tueurs handicapeurs à vie d’Aqmi Shébab Salafistes Boko Haram Mujao consorts tels le MNLA Ansar Eddine et consorts enfants ingrats égoïstes paresseux impénitents assistés permanents de bandits sans foi ni loi voleurs tueurs violeurs handicapeurs à vie sur des bases raciale tribale

    Nous disons et rappelons cependant aux maliens et maliennes fiers honnêtes aimant leur Mali que l’espoir leur est permis que leur Mali trouvera sa liberté et sa grandeur uniquement par leur courage et détermination comme cela a été avec les vraies démocraties à travers le monde

    Nous leur disons et rappelons d’exiger sans délais du lettré mutant politique nouveau président du Mali choix de la « France-Afrique » et 1des responsable de la déliquescence du Mali et son gouvernement de « fidèles klébars et doungourous » d’équiper immédiatement l’armée malienne en armes avions hélicos de combat modernes adéquats non usés non retapés et

    Nous disons bien et rappelons de confier le front des combats aux soldats et officiers prototypes des maliens antiques fiers honnêtes courageux intrépides sans peur préférant la mort à la honte non parentaux non familiaux non claniques non rebelles « cheval de Troie » qui assumeront leur mission régalienne en usant de la guerre classique si les ennemis en usent et la guerre asymétrique si les ennemis en usent car ils ont 1amour profond pour leur Mali pour bouter et expédier ces « ramassis de voyous » qui ne sont point des foudres de guerre car certains détalent comme des lapins quand ça chauffe et les autres veulent vite mourir pour l’Enfer leur habitat naturel qui est leur paradis et ainsi l’armée malienne retrouvera son honneur d’avant

    Nous disons et rappelons l’exemple du Rwanda de Paul Kagamé est là Il a refusé la présence d’1armée étrangère et a fait confiance son armée en l’équipant de matériels adéquats Ainsi la sécurité y règne et fini avec les rebelles Hutus les milices interahamwe et les bandits de tout acabit

    Nous disons et rappelons que tout accord de défense avec les soit disant amis ennemis les « Autres » ne doit concerner avant tout que l’acquisition de matériels d’avions et d’hélicos de combat modernes
    Nous leur disons et rappelons nous sommes dans 1compétition mondiale économico politico-militaire où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme par les gouvernants pour la défense des intérêts de leurs peuples et où n’il y a pas de place pour les médiocres les laxistes les faibles les naïfs les idiots les tarés les complexés les pleurnichards les cupides et les sentimentaux

  6. Bonjour,
    Félicitations pour la signature du traité de coopération défense entre la France et le Mali.

    Ce traité s’intègre dans le partenariat entre le G5 du sahel et la France.

    AINSI, TOUT UN RESEAU (EXTENSIBLE) DE PARTENAIRES MUTUALISE LEURS EFFORTS POUR ASSURER UNE SECURITE OPTIMALE DE LA ZONE SAHEL ET POUR UNE LUTTE EFFICACE CONTRE LE TERRORISME.

    Le Mali est un des membres fondateurs du G5 du Sahel.

    Il profitera de ce réseau et de son système de renseignements pour une lutte efficace contre le terrorisme.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE

Comments are closed.