Arrestations de plusieurs commissaires de police à Bamako

32 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Un véhicule de la police malienne
© AFP

Plusieurs commissaires de police ont été arrêtés par d’autres policiers, a-t-on appris jeudi après-midi de sources policières, peu de temps après l’arrestation au motif qu’ils se sont opposés à la promotion à titre exceptionnel des fonctionnaires de police en septembre dernier.

Le Motif évoqué est : « Ces policiers arrêtés se sont opposés à la promotion à titre exceptionnel des fonctionnaires de police en septembre dernier, dont le décret et les arrêtés de nomination ont été annulés ».

« Jusqu’aux environs de 17H30 (heure locale), les arrestations de commissaires syndicalistes se poursuivaient », indiquent nos sources qui ont précisé que « une réunion de crise s’est tenue dans l’immédiat à la direction générale de la police nationale avec la participation des hauts gradés de la police », selon des sources.

Les mêmes sources policières ont précisé qu’elles « ignorent là où les commissaires arrêtés sont détenus », ajoutant que « les autorités concernées par l’affaire affirment ne pas être capables de faire grande chose pour que la situation change ».

A en croire les mêmes sources, « il y a eu moult tentatives de solutionner cette affaire au niveau du ministère (malien) de la sécurité intérieure et de la protection civile et au niveau de Kati (siège de l’ex-junte militaire dirigé par le capitaine Amadou Haya Sanogo, Ndlr). Mais pour l’instant, rien » .

Pour rappel, le syndicat national des commissaires de police du Mali avait ’’dénoncé’’ le 28 septembre dernier la promotion à titre exceptionnel des fonctionnaires de police, avant de demander l’annulation des actes de nomination de cette promotion, lors d’ une conférence de presse.

Le secrétaire général de ce syndicat, le commissaire de police Ousmane Diallo avait indiqué que « la procédure administrative de cette promotion est nulle. Nous demandons le retrait pur et simple des actes de nomination (le décret présidentiel pour la nomination des commissaires et les arrêtés ministériels pour le cas des sous- officiers et inspecteurs de police) en date du 21 septembre 2012 ».

Ledit syndicat ’’déplorait’’ que du simple grade de sergent, certains policiers sont devenus inspecteurs, sergents chefs et du simple grade d’adjudants, d’autres sont devenus commissaires, inspecteurs, entre autres.

Le 26 septembre dernier, des sous-officiers de la police nationale du Mali s’étaient ’’révoltés’’ pour dire ’’non’’ à cette même promotion à titre exceptionnel accordée à certains de leurs collègues.

Par la suite, le décret et les arrêtés de nomination avaient ont été rapportés (annulés), avait appris le 3 octobre dernier un correspondant de Xinhua de sources policières.

BAMAKO (Xinhua) / jeudi 15 novembre 2012

32 Réactions à Arrestations de plusieurs commissaires de police à Bamako

  1. Aura

    CDEAO rendez nous nos armes… Matin midi soir ca criait Le meme refrain. voila ce que l’armee Malienne fait de vos armes…
    Conclusion: ils vont s’entretuer pendant que l’exterieur Cherche a les sorter de ce merdier.

    Pfffffff

  2. Hamsatou Tamboura

    ON EST Où Là?

  3. Vision2013

    La police et l’armee maliennes resemblent a des gamins non circoncis qui, pendant que leur famille est attaquée par des cambrioleurs et leur mère violée (a tournante) devant leur père qui est ligoté par terre, crient de gauche a droite :
    « Maman! Papa! Papou a versé mon lait… mimi a dit que je suis laid!…@#$$%%^&^&*$#@ toto a tiré Nama …Nama a tiré toto…1 …2…3…4..5 …A…B…C …D…»

    • moussa ag

      Tu penses que c’est une question de « blakoronis » et que la circoncision peut être la solution :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

      EXCELLENTE ANALOGIE!!!!

      UNE VRAIE MALÉDICTION A FRAPPÉ NOTRE PAYS…ET CE N’EST PAS LA RACAILLE DU NORD …MAIS UN GROUPE DE VAURIENS OPPORTUNISTES PUTSCHISTES….

      Nous allons tous regretter…jusqu’au dernier malien….ce coup d’état irréfléchi par une bande de soldats ratés opportunistes et gueulards…BIENTÔT UNE ANNÉE ET PAS UN CENTIMÈTRE CARRÉ RECONQUIS…PAS UN SEUL PAS VERS L’ENNEMI…MAIS DE VRAIES PROUESSES A BAMAKO…VIVE LE « REDRESSEMENT DE L’ÉTAT »

      Moussa Ag, qui pense que l’argent du contribuable aurai du être utilisé pour des forces armée et de sécurité TRÈS MATURE ET SUR LESQUELS LE CONTRIBUABLE PEUT COMPTER…AU LIEU D’UNE BANDE DE « BLAKORONIS » qui se chamaille et se soûlent la gueule pendant que les simples citoyens se font tuer … violer…abuser….

  4. zinto

    En ce moment doulereux le maliba traverse une periode tres difficile nous devons nous preocupe l’avenir et le devenir de ce beaux payes. mais malhereusement certain apatrie sont entrain foutre tout sa l’aire desoler

  5. RAS LE BOL

    Aucune personne aujoud’hui ne mérite une promotion au sein de n’importe quel corp: armée; administration….
    Je pense sincèrement que ça devrait plutôt être le contraire avec le coup d’état qui nous fait reculer et qui nous a mis la honte dans toute la sous région.
    Que Dieu sauve le Mali.

  6. Ignis

    le peuple malien doit se réveiller et appeler cette bande de conards à la responsabilité. Si l’état s’est effrité cela incombe à la junte qui en dehors de leur faillite est entrain de conduire l’état à la dérive totale. Jamais le Mali n’est tombé si bas, n’eut été avec cette bande d’apatrides insouciants et lâches. Nos gouvernants d’aujourd’hui ont montré leur incompétence pour n’avoir pas eu le courage de faire cesser cette dérive négationniste. pourquoi tant de perturbation du bon fonctionnement de l’état. Quel souci anime cette bande de militaires? il est temps de les arrêter. Au lieu d’enlever des policiers vous devrez vous mirer de cet affront qui vous suivra toute votre vie. ATT a été un mal, mais plus utile que cette junte qui non seulement ne s’affirme que par sa médiocrité mais trouble la cohésion nationale de jour en jour. Faites attention trop, c’est trop le peuple en a marre tantôt des politiciens ou des journalistes, des chanteurs, des militaires. Où est-ce qu’on va? que voulez-vous? si en plus des dérives d’ATT, on y ajoute à nos souffrances, il ne restera que le soulèvement populaire pour apporter du sang neuf et rendre la vie normale. La justice ou en êtes vous? vous courez toujours devant des augmentations mais, il vous manque le courage de la raison. un pays ne peut s’affirmer si, sa justice n’est pas à mesure de mettre chacun à sa place. Ses militaires(la junte) sont redevables de l’état malien pour sa trahison et son double langage.

    • matrque1

      Tout a a fait. Y en a marre de cette junte. Bande des laches qui ne bougent encore leur cul’ pour aller au nord. Le peuple doit agir.