Temps Forts >
Réunion d’Alger: Communiqué de la Médiation

Réunion d’Alger: Communiqué de la Médiation (2)

Nord du Mali : Quand la drogue passe sous les yeux de la Minusma et de Barkhane

Nord du Mali : Quand la drogue passe sous les yeux de la Minusma et de Barkhane ... (37)

Yaya Jammeh: Si l’Union européenne tue un Gambien, Bilahi, walahi, talahi, je vais riposter

Yaya Jammeh: Si l’Union européenne tue un Gambien, Bilahi, walahi, talahi, je vais riposter ... (29)

Mali: les chefs militaire et de la police de la Minusma échappent à la mort

Mali: les chefs militaire et de la police de la Minusma échappent à la mort ... (13)

il y a 2 années
 Le Combat

Arrestations extrajudiciaires: Sommes-nous aux premières heures du coup d’Etat ?

Decrease Font Size Increase Font Size Taille Police Imprimer

Un groupe de militaires a renversé jeudi le régime du président malien Amadou Toumani Touré, suscitant la réprobation internationale. ©AFP

Voilà des mois que le peuple malien est soumis à des arrestations extrajudiciaires. Et les responsables de ce malaise national (les ex-putschistes) ne veulent toujours pas revenir à la raison et laisser les promus aux postes prouver leurs expertises à la Nation. Sans aucun respect pour les droits humains et professionnels, certains militaires se réclamant des rangs des hommes forts de Kati ne semblent toujours pas adhérer à un constat : la communauté internationale regarde et juge le Mali à travers les propres actes des Maliens. Mais les « nouveaux seigneurs de la terreur » (toujours les ex-putschistes)  refusent de comprendre.

Sommes-nous donc tous menacés ? Qui sont ces militaires qui se réclament de l’armée, mais qui perturbent chaque jour le quotidien des paisibles citoyens ? Enfin, que dit le Capitaine Sanogo dont le nom est maintes fois dans toutes ces histoires de militaires? Une question (entre autres) qui mérite une réponse claire de l’ex-chef de l’ex-junte militaire,  surtout dans ce pays où l’armée n’est contrôlée que…par elle-même. En tout cas, ces éléments de l’armée qui auraient abandonné les positions militaires pour tramer un coup d’Etat doivent nécessairement « retomber sur leurs pieds » et accorder du temps et de la latitude aux civils pour gérer cette Transition.

Par ailleurs, la nouvelle Directrice générale de l’APEJ, Mme Maïga Sina Damba, a échappé à un enlèvement alors qu’elle était à son premier jour de prise de service. Selon nos sources, il s’agissait d’un règlement de comptes entre le Premier ministre et les éléments de Kati qui s’étaient opposés à la signature du décret de nomination de cette DG qui serait promue à ce poste grâce à ses accointances avec le Chef du gouvernement. Toute chose que ces militaires de Kati n’ont pas pu digérer, d’autant plus que le DG sortant de l’APEJ serait un ami du Capitaine Sanogo. Mais cela suffit-il pour que des militaires fassent descente musclée et en plein jour dans les locaux de cette structure pour enlever la pauvre dame alors que des rebelles assiègent illégalement des régions du Nord sans que l’armée  n’y oppose aucune résistance ; ou du moins n’y voie aucun inconvénient ?  En tout cas, la communauté internationale et les partenaires techniques et financiers ont désormais les yeux rivés sur le Mali.

Serge Lath

L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.

20 Réactions à Arrestations extrajudiciaires: Sommes-nous aux premières heures du coup d’Etat ?

  1. Massaye
    388 commentaires
    30 nov 2012 à 21:17

    Je vous demande d’arrêter vos formules: ex-junte ou ex-chef de la junte. De qui vous vous moquez ? Ces putschistes sont toujours aux commandes. Dionkiss et CMD ne sont que des zozo, un écran de fumé du pouvoir aux yeux de la communauté internationale. Tous les services de renseignements occidentaux savent la réalité du pouvoir politique au Mali. Raison pour laquelle des USA demande des élections d’abord pour avoir un vrai gouvernement avec lequel ils vont parlé.

  2. dankele
    33 commentaires
    30 nov 2012 à 15:31

    arrêtez vos insultes à l’égard de cette brave femme qu’est sina de grâce elle mérite sa place

  3. berna
    11 commentaires
    30 nov 2012 à 00:54

    Sina je te promet un job en 24h ici aux states, car vous êtes competante. et les ignares n aiment pas les compétents.,

  4. Sinisigi
    53 commentaires
    29 nov 2012 à 22:11

    PREPARE VOUS,PEUPLE DU MALI A UNE DESOBEÏSSANCE POPULAIRE ET REMETTEZ DE L’ORDRE PAR UNE VRAIE REVOLUTION (EN REFUSANT L’ARBITRAIRE QUE VOUS VIVEZ PRESENTEMENT).CEUX QUI DOIVENT MOURIR VONT MOURIR ET CEUX QUI VOUS PORTER HAUT LE FLAMBEAU DE LA DIGNITE ET DE L’HONNEUR D’UN MALI D’ANTANT LE FERRONT ET ERRIGERONT DES MONUMENTS EN L’HONNEUR DES VRAIS MARTYRS POUR LA RESTAURATION DE LA DIGNITE DE L’HOMME MALIEN AUJOURDH’HUI BAFFOUE PAR DES INDIGNES. WA SALAM!

    • le scientifique
      92 commentaires
      30 nov 2012 à 18:05

      vive la revolution et il faut surtout que la science soit le fondement de ce nouveau mali .

  5. alybakoneta
    90 commentaires
    29 nov 2012 à 21:19

    ou sont nos braves militaires maliens??? comment ce fait il qu’un gueular comme sanogo et une merde comme seyba vous controles???je sais et je connais des braves militaires maliens avec un bon intellect et une strategie militaires incroyable…le mali a besoin de vous comme jamais,mettez de l’ordre et je sais que vous pouvez!!!

  6. T.Sankara
    1914 commentaires
    29 nov 2012 à 17:10

    La Solution, UN COUP DE FORCE PAR UN MILITAIRE, UN VRAI, POUR ARRETER TOUTE CETTE « racailleurie ».

    • yadupour
      579 commentaires
      29 nov 2012 à 20:10

      Il s’appele « A.KARCHER » ? :oops:
      A notre époque, l’élimination de toute personne n’est plus un problème.. Mais il faut qu’il y ait vraiment quelqu’un qui les a bien accrochés.
      Le vent se lèvera pour devenir ouragan ! Surtout à Bamako, les vents sont très dévastateurs.

      SANAOGO a -t-il encore du pouvoir parli ses troupes ? Là est la question à se poser. Car quand un vitre commence à se fissurer, à se briser, elle finira par se casser, car on ne peut l’arrêter.

  7. falik
    47 commentaires
    29 nov 2012 à 16:34

    le plus grand mal qu’on a fait a ce pays par ce coup d’etat c’est d’apporter l’indiscipline au sein de l’armée.
    aucun coup d’etat au Mali n’a créé autant de division dans l’armée
    Affaire beret rouge beret vert
    affaire des promus de la police avec enlevement
    tentative d’enlevement d’une Directrice.
    racket des paisibles populations par l’armée.
    De grace resaisissons nous avant que le pire n’arrive.
    je demande à Sanogo de se desolidariser publiquement de ses gens , que les ministres de la sécurité et de la defense sevissent s’ils ont le minimum d’autorité.
    les fauteurs de cette merde doivent comprendre que leur securité passe par la securité de l’ensemble de la population.
    Que Dieu benisse notre pays.

  8. Bijoujo
    139 commentaires
    29 nov 2012 à 15:48

    Ce n’est pas important que Issa soit un ami de Sanogo ou pas. A mon avis, les anciens responsables du régime ATT sont sans dignité. Comme Sina Damaba peut-elle acepter un poste à ce jour. Elle devait faire un peu de retenu et se rétirer un peu le temps que les gens oublie tous leurs mauvaises gestions pour ce pays. Elle puvait simplement attendre les élections et chercher un nouveau poste. A mon avis, on l’a raté sinon elle a droit à un lynchage. Nous avons d’autres cadres qui peuvent occuper ce poste durant cette transition. Sanogo semble être le problème sinon on ne devait permettre à aucun cadre ATT d’avoir un poste sous la transition. C’est du n’importe quoi? Revoquez cette dame Sina s’il vous plaît.

    • Bougobalini
      4168 commentaires
      29 nov 2012 à 23:06

      Commentaire ridicule et plein de haine :evil: :evil:
      Que reprochez-vous a Mme Maiga Sina Damba concretement a part votre GNINGOYA injustifie?
      Quelle honte!!!

  9. olala
    301 commentaires
    29 nov 2012 à 14:48

    Fodé , mon cher vous ferez mieux d’arreter votre médiatisation qui n’aboutira à rien . Dans un pays démocratique la lutte contre la corruption est de mise mais l’arrestation extra judiciare est revolue. Cette leçon facile de compréhension doit etre à votre porté . Vous etes la signification du sous développement mental d’un continent qui meurt de guerre unitile.  » y bilakoro »

  10. justinloo
    86 commentaires
    29 nov 2012 à 13:50

    Du n’importe quoi!

  11. keita FODE
    6 commentaires
    29 nov 2012 à 13:42

    je pense toi en tant que homme media tu doit donner des informations et non de deformation a la population MALIENNE .LA communaute que tu parle ne sont pas legitime plus que ces militaires braves qui veule lutter contre toutes corruptions et exsartions aux mali ;qui veut mettre le MALI sur les bonnes lignes de democratie ;et donner aux Maliennes et MALIENS leurs placeS a la prise deS decisionS

    • LE BOUCHER
      160 commentaires
      29 nov 2012 à 14:18

      Tu n’as pas honte un vrai KEITA ne ment pas, ou tu ne comprends rien du tout. Combien de militaires sont passés au Mali pour mettre la démocratie sur les bonnes lignes ? Si tu penses que les autres Maliens rêvent comme toi détrompe toi.

      • Djon Te
        424 commentaires
        29 nov 2012 à 18:08

        Ne parlez pas au nom des MALIENS :oops:

    • almam
      47 commentaires
      29 nov 2012 à 14:20

      De quels Militaires tu parles?tu rigoles ou quoi? nous n’en avons plus mon cher.Un milice oui,pour traumatiser la population avec nos propres armes.Ils savent très bien que le vindinct populaire les attend.J’invite chaque malien à se doter de son arme pour se proteger,si non le pire risque d’arriver.

      • Djon Te
        424 commentaires
        29 nov 2012 à 18:07

        celui qui detruit son armee sera XXX par celle d’ autrui :oops:

    • Djon Te
      424 commentaires
      29 nov 2012 à 18:04

      ce commentaire est bien digne d’ un KEITA :lol: