Arrivée du contingent burkinabé de la MISMA à Tombouctou

11
Contingent burkinabé
Contingent burkinabé

Le 10 avril 2013, les premiers éléments de la Mission Internationale de Soutien au Mali (MISMA) sont arrivés à Tombouctou. Près de 200 hommes, appartenant à la troisième compagnie d’infanterie motorisée du bataillon burkinabé, ont pris contact avec leurs homologues français de la force Serval sur les rives du fleuve Niger avant d’être aussitôt guidé vers l’aéroport. Le bataillon burkinabé commandé par le colonel Gilles Bationo sera renforcé par d’autres compagnies

 

Une fois au complet, c’est un contingent de près de 600 soldats burkinabés qui seront en mesure de relever les éléments de l’Escadron d’Aide à l’Engagement (EAE) du GTIA2 et de mener conjointement avec les forces armées maliennes (FAM) les missions de sécurisation de Tombouctou et de sa région.

 

Dorénavant, 18 unités de la MISMA sont reparties dans les villes de Bamako, Gao, Sevare, San, Ménaka, Na Namba, Bandiagara, Banamba, Boro, Asongo, Markala, Diabali, Aguelhok, Kidal, Tessalit et Tombouctou. Les 6300 militaires déployés sont originaires du Nigéria, du Togo, du Niger, du Burkina Faso, du Sénégal, du Bénin, du Guinée Conakry, du Ghana et du Tchad.

 

Afin de maintenir une bonne coordination, entre les forces françaises et les forces africaines, dans la poursuite des opérations sur ces zones, un détachement de liaison et d’appui sera mis en place auprès des éléments burkinabés à Tombouctou.

 

afriquinfos.com

 

PARTAGER

11 COMMENTAIRES

  1. bonjour set long mua yopa de ne association antre m n l a et le naine toue nome 🙄

  2. Après le fantoche de N’Djamena, c’est le tour du satrape de Ouagadougou de fournir la chair à canon aux djihado-wahhabites, ces chacals que la France, les Occidentaux, le Qatar et l’Arabie Saoudite ont jeté dans ce poulailler qu’est le Mali devenu, pour la sauvegarde des intérêts occidentaux menacés au Sahel par les intérêts chinois ou russes. On est mort de rire de savoir que les Maliens prennent ces troupes du satrape Compaoré pour des libérateurs qu’ils sont depuis au Soudan morcelé; autant faire appel aux égorgeurs et aux violeurs de femmes en Syrie fournis et financés par le Qatar et les même wahhabites d’Arabie Saoudite, et que vive le « plan Yinon »! La patrie ou la mort , nous vaincrons!

    • Si vous êtes malien, il vous manque du patriotisme. La seule de vos attributs est la parole maisaine; si vous êtes burkinabè, vous êtes malade et méritez un internement psychiatrique longue durée.

    • t’es un aigru, tu vis dans la depression, et tu va finir dans l’aigraire, et la depression, parce que notre maliba est enfin libre.

  3. Après le fantoche de N’Djamena, c’est le tour du satrape de Ouagadougou de fournir la chair à canon aux djihado-wahhabites, ces chacals que la France, les Occidentaux, le Qatar et l’Arabie Saoudite ont jeté dans ce poulailler qu’est le Mali devenu, pour la sauvegarde des intérêts occidentaux menacés au Sahel par les intérêts chinois ou russes. On est mort de rire de savoir que les Maliens prennent ces troupes du satrapes Compaoré pour des libérateurs qu’ils sont depuis au Soudan morcelé; autant faire appel aux égorgeurs et aux violeurs de femmes en Syrie fournis et financés par le Qatar et les même wahhabites d’Arabie Saoudite, et que vive le “plan Yinon”! La patrie ou la mort , nous vaincrons!

    • J’ai énormément apprécié ta façon d’extérioriser tes penchants psychopathiques. J’ai moi-même tenté d’en faire autant de toutes mes forces et de toute mon âme, mais hélas, ça n’a pas donné. Continues comme ça, t’as rien à craindre, t’as tout à gagner…les asiles psychiatriques, c’est fait pour les ratés mentaux de la société dont on désespère de ne pouvoir récupérer.

Comments are closed.