Assaut contre les envahisseurs : L’armée se dit prête et dégage sa responsabilité

109 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Nord du Mali: les rebelles touareg libèrent trois soldats © AFP

En signifiant au président de la République vendredi à la faveur de la présentation de vœux de fin d’année que « … les forces armées attendent impatiemment les ordres légaux pour aller à la reconquête de notre territoire… », le chef d’état-major général des armées, voulait démontrer qu’une guerre ne se fait pas qu’avec les armes, mais qu’elle doit être décrétée par l’autorité politique.

 

S’il y a une question qui taraude des Maliens, c’est bien de savoir à quand le déclenchement des hostilités contre les irrédentistes qui occupent les régions du Nord du Mali ? Pour qui a suivi le vendredi 21 décembre 2012 à Koulouba, le chef d’état-major général des armées, le général de brigade Ibrahima Dahirou Dembélé, présenter les vœux de l’armée au chef de l’Etat, l’attentisme dont les Maliens se plaignent n’est plus la faute de l’armée.

« L’armée est bien débout. Les hommes sont sur les lignes de défense, sur les arrières et attendent impatiemment le moment propice et les ordres légaux pour aller à la reconquête de notre territoire et redonner à nos populations leur dignité et leur honneur bafoués », a dévoilé le chef d’état-major général des armées.

En analysant les propos du général Dembélé, la guerre ne se fait pas qu’avec les armes, mais ceux qui doivent la mener ont besoin d’être adossés à une autorité politique pour déclencher l’assaut. Et en tant que chef suprême des armées, c’est au président de la République d’ordonner la guerre contre des individus qui occupent les 2/3 du territoire national.

Sortir de la torpeur

Il est vrai que l’occupation des régions du Nord du Mali a mis au grand jour le niveau d’impréparation de l’armée malienne et le manque d’armements adéquats. Mais à partir du moment où c’est le chef d’état-major général des armées qui avoue publiquement que « les efforts entrepris depuis avril 2012 ont permis la reconstitution de l’essentiel des unités de combat et l’acquisition d’un nombre important de matériels… » on ne voit plus ce qui empêche l’autorité politique de donner son quitus à l’armée.

Dans sa réponse aux Forces armées et de sécurité, Dioncounda Traoré n’a rien dit au sujet des ordres légaux que l’armée dit attendre pour chasser les ennemis hors du Mali. Quand va-t-il le faire ? Il est temps que le Pr. Traoré sorte de sa torpeur.

L’attentisme n’a que trop duré et les populations des régions occupées continuent de souffrir le martyre. Peut être que le président Dioncounda, en concertation avec les autres acteurs de la question à la faveur de son adresse du nouvel an à la nation, situera davantage les uns et les autres sur la suite à donner aux ordres légaux attendus par l’armée pour libérer le Nord.

Mohamed Daou

SOURCE:  du   31 déc 2012.    

109 Réactions à Assaut contre les envahisseurs : L’armée se dit prête et dégage sa responsabilité

  1. justicequity

    sassila bama ba ne te fatigue pas , l’armée maitrise mieux la politique que Dioncounda et ses compères , quand il s’agit de faire ce qui les arrange comme forcer le PM à démissionner ou vider les caisses de l’état ils consultent personne là ils prennent tout de suite leurs responsabilités , mais dès qu’il faut faire leur boulot où le rapport gain perte n’est pas à leur avantage , Dioncounda redeviens le président , au delà de ces militaires je trouve que les vrais ennemis du Mali actuellement sont ces civils comme Dioncounda , Diango qui savent qu’ils n’ont aucun pouvoir de décision , aucune marge de manœuvre dans quelque domaine que ce soit concernant le pays et restent en place juste pour avoir leur part du gâteau .

  2. sassila bama ba

    L’armée a t-elle demander l’avis de qui ce soit pour faire son coup d’Etat ?
    si l’armée est vraiment prête comme elle le prétend, qu’elle n’attend l’aval de personne !!!

    • m@gmail.com

      Nous avons dépassé le cape du cout d’état. Tu y pense toujour!!!! Nous sommes déja sur la route pour la liberation du nord.

  3. justicequity

    paroles , parles , paroles.

  4. DIOPGALSEN

    Le mot « débout » n’existe pas. Le terme exact est « debout » mais c’est pas le plus important.

    Pour ce qui est de la situation au Nord-Mali tous les pays frontaliers et d’autres de la sous région sont prêts à fournir des troupes. Mais, le Mali étant souverain, il appartient à son gouvernement d’en donner l’autorisation. Pour le reste, plus le temps passe plus la mission sera difficile.

  5. Abdoooooooooo

    Les ordres légaux les autorités peuvent les donner mais pas le moment propice que DEMBELE a évoqué. Cela veut dire que la guerre n’est pas pour demain juste des mots pour contenir les souffrances des maliens. Mais pour combien de temps?

  6. Je suis Malien

    L’armée est bien débout. Les hommes sont sur les lignes de défense, sur les arrières et attendent impatiemment le moment propice et les ordres légaux pour aller à la reconquête de notre territoire et redonner à nos populations leur dignité et leur honneur bafoués..

    Vive l’Armée Malienne!!!!

    • Sans s'presser

      JE SUIS MALIEN (mais je me soigne…)

      Mon frère, je te suggère de changer de pseudo: Au lieu de JE SUIS MALIEN, pourquoi ne pas essayer plutôt JE SUIS TRES CON?

      En regard de ce tu écris, j’affirme que ça serait tellement plus adapté… Mais bon, c’était juste une suggestion.

      « L’armée est bien débout. » Debout au bar, on est d’accord…
      « Les hommes sont sur les lignes de défense »
      Tu dois avoir des notions assez de géographie, ou une notion assez floue du sens réel du terme « ligne de défense »… As-tu vu un seul de nos militaires à Gao, Tombouctou, Kidal, Douentza???

      « attendent impatiemment le moment propice »
      Effectivement, après 8 mois d’occupation de notre sol, de martyre de nos populations, de destruction de nos mausolées, le moment n’est pas encore… »propice »!

  7. VIVE LE CAPITAINE SANOGO! VIVE LE CNRDRE!

    Quel destin pour l’ignorant Kassin et ses amis bandits du FDR qui se veulent strateges politico-comediens.
    Nos fameux experts de la logique du « ce sont les membres du FDR qui inventerent la democratie et creerent le Mali. Avant eux il n’y avait rien. » Coucou, Moussa AKH, sans pisser,sans presser,sans pitie’, kassin (sans cerveau), mariem Diallo et les autres vagabonds tentent de nous faire croire qe notre Fasso etait un grand zero et un eternel commencement avant la Revolution des Lumieres de 1991. Ah! oui qui aurait un instant imagine’ que quelques jeunes officiers, sous-officiers,caporaux et soldats de Kati puissent mettre fin a’ la « glorieuse » revolution des grands intellectuels qui souffrent de Narcissistic personality disorder. Il faut etre de bonne humeur pour crediter l’ADEMA d’avoir mis tous les bandits du Mali sous le meme toit. Elle est meme alle’e plus loin en leur attribuant tous les grands postes de notre republique. Ceux qui sont de mauvaise humeur se demandent ce que nous attendons pour interdire la politique a’ nos vieux pedophiles deguise’s en politiciens vereux sans vision.
    L’Americain moyen qui pensait que Tombouctou etait la fin du monde, sait aujourd’hui que cette ville sainte est chez nous, remplie de fous arme’s qui coupent des mains et des pieds et donnent des cops de fouet. Si j’oublie de remercier les gouvernants de l’ere ADEMA qui, a’ defaut d’avoir une bonne vision pour notre asso, sont devenus les meilleurs soutiens pour la propagation des islamistes, des narcotrafiquants et des insurge’s, qu’IYAD AG GHALI coupe la main droite de mon clavier et le pied gauche de mon ordinateur. Il ne doit surtout pas oublier de donner 77 coups de fouet au petit ecran qui me permet de lire les imbecilite’s de Kassin.
    Koudis, ceux qui n’ont aucune conscience n’auront aucun probleme pour fuir leurs responsabilite’s et blamer les autres. Ils sont partis de ZERO en 1991 pour etre milliardaires apres quelques anne’es d’une mauvaise gouvernance et d’un pouvoir corrompu. Dites MACHALLAH! ALLAH DE’ YA A KE’ OUYE’! Quant-on est fataliste et ignorant on ne situe jamais la responsabilite’ correctement. On met le tout sur le compte d’Allh et on avance! C’est bien cette mentalite’ qui donna a’ notre fasso une tres petite minorite’ vachement riche et une vaste majorite’ betement pauvre!
    Kassin, tes amis vagabonds du FDR ont exerce’ le pouvoir pendant 20 ans. Durant cette periode, ils n’ont pas enseigne’ les elements suivants:
    - Etre conscients de ses responsabilite’s
    - Respecter les lois en vigueur
    - Ne jamais detruire les biens d’une autre personne
    - Etre fidel envers son peuple
    - Etre fier de ce que le peuple a accompli
    - Travailler pour ameliorer les conditions de vie de ses compatriotes
    - Insister sur la bonne gestion des ressoures du pays
    - S’informer sur les grandes questions qui concernent le pays
    - Demander une egalite’ devant les lois et une opportunite’ de reussir pour toutes les citoyennes et tous les citoyens
    - Reconnaitre,accepter et respecter la difference
    En d’autres termes, pendant 20 ans, on a tout fait a’ part enseigner a’ notre peuple ses droits et ses devoirs. Ne blamez pas le Capitaine Sanogo et la junte car le coup d’etat est une consequence logique des bassesses impose’es sur le vaillant peuple malien pendants deux decennies!

    • soldat rate

      LE VRAI CAPI….EGAL A LUI MEME…

      Bon retour CAPI….Bon retour…CAPI… et BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2013….

      J’espere que tout s’est bien passe….

      Moussa Ag, toujours content du retour de son ami le VRAI CAPI DE MALIWEB…TOUJOURS EGAL A LUI MEME….ET DANS LES AFFAIRES COMME D’HABITUDES…. :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

      • VIVE LE CAPITAINE SANOGO! VIVE LE CNRDRE!

        Moussa ag, bonne et heureuse anne’e a’ vous aussi! Make sure you take a good care of yourself!

    • Seguka

      Le vrai problème du Mali, c’est la division et voilà l’exemple frappant sur maliweb!!!!
      Etre derrière tel ou tel autre, ne jamais avoir d’inspiration, ni de perspectives, aucune vision.
      Le « peuple » accuse les responsables du pays, les responsables politico-administratifs accusent le « peuple » mais personne ne joue véritablement son rôle, alors…
      Tout compte fait, les premiers ennemis du Mali sont ceux qui soutiennent ou ont soutenu le putsch.
      La démocratie est un processus, et il y a des phases obligatoires à vivre, et….., jusqu’à en avoir la culture réelle.
      Même dans nos petites familles, les responsabilités sont confuses, les changements de chef de village, d’imam… tout est confus.
      Et si ATT n’était pas le problème du Mali!

  8. miri

    ..L’armée est bien débout. Les hommes sont sur les lignes de défense, sur les arrières et attendent impatiemment le moment propice et les ordres légaux pour aller à la reconquête de notre territoire et redonner à nos populations leur dignité et leur honneur bafoués..

    Vive l’Armée Malienne!!!!