Brigade de Gendarmerie de Ké-Macina : Quand un parc d’animaux abrite une vingtaine d’agents

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

Un taudis ? Un parc d’animaux ? Il est très difficile voire impossible de décrire l’état ruiné des bâtiments abritant la Brigade de Gendarmerie de Ké-Macine dont nous avons eu l’occasion de visiter le mois dernier.

Le Commandant de Brigade, Adjudant Chef/Major Dangounou Coulibaly tient un bureau à presque ciel ouvert. Une petite pièce où les raillons de soleil illuminent tous les coins et recoins. «Pendant la saison hivernale, je suis obligé d’anémier tous les dossiers et archives dans ma chambre à coucher. J’ai saisi les autorités locales sans suite», accepte-t-il de nous confier après notre insistance auprès de lui.

Il est utile de rappeler que la Brigade de Gendarmerie de Ké-Macina a été créée sous la première République dans les années 1960. Le tout premier Commandant de Brigade, Aly Cissé, classe MDL/Chef a pris fonction  précisément le 16 Septembre 1966. De cette date à aujourd’hui, rien n’a été rénové dans cette Brigade. Des murs d’élévation aux feuilles de tôles, passant par les meubles, tout est à l’état «primitif». Selon certaines indiscrétions, le nouveau local construit depuis quelques années par les autorités locales est inhabitable. Et pour cause : «l’infrastructure nouvelle livrée il y a deux ou trois ans est mal conçue. En vérité, le nouveau local aussi suinte pendant la saison des pluies, avec des fissures partout», regrette-on à Ké-Macina.

Nonobstant, l’actuel Commandant de Brigade, Adjudant Chef/major Dangounou Coulibaly qui a pris fonction le 08 août 2008 , est plus que jamais décidé, avec les 21 éléments  à sa disposition, à servir la patrie. Quelques soient les conditions de travail.  Aussi, faut-il rappeler que cette Brigade n’a même pas de moyens de déplacements pour travailler convenablement. Les agents se déplacent avec motos personnelles. Le seul véhicule mis à disposition depuis les années 60 est constamment en panne.

Le ministre de la Sécurité Intérieure et de la Protection Civile, Général Tiéfing KONATE et le Premier Ministre Diango CISSOKO doivent prendre les dispositions qui s’imposent pour sortir la gendarmerie de Ké-Macina de cette situation déplorable. Surtout que c’est bien cette Brigade le Chien de Garde de la stabilité sociale et la quiétude de la population locale.

S. KONE

SOURCE:  du   9 jan 2013.    

Une Réaction à » Brigade de Gendarmerie de Ké-Macina : Quand un parc d’animaux abrite une vingtaine d’agents

  1. Ibrahim diallo

    Une belle maison avec ses jardins dans le macina d’avant parlez du logement du préfet j’ai pleure quand je l’ai visité trente ans après le domicile des ânes du quartier.Les bougainvilliers croulaient sous les fleurs ,le jardin potager etc…Ce sont les souvenirs de mon enfance….en banbara don te wele don na.