Casques bleus nigériens morts au nord du Mali : Un hommage solennel a ceux qui ont fait le sacrifice de leur vie

3

Casques bleus nigériens morts au nord du Mali : Un hommage solennel a ceux qui ont fait le sacrifice de leur vieLes corps des 9 Casques bleus du contingent nigérien morts vendredi dernier dans une embuscade entre Gao et Ansongo, ont été rapatriés hier au pays. Mais auparavant, ils ont eu droit à une cérémonie funéraire présidée par secrétaire général adjoint de l’ONU aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous. La cérémonie d’hommage s’est déroulée au siège de la Minusma. C’était en présence du ministre de la Défense et des Anciens combattants, Bah N’Daw et de son homologue des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la coopération internationale, Abdoulaye Diop, des responsables de la Minusma et de l’opération militaire française au Sahel Barkhane.

Après avoir rendu un vibrant hommage aux soldats onusiens tombés  sur le front de la lutte contre le terrorisme,  Hervé Ladsous a haussé le ton contre les auteurs de cette embuscade, l’attaque  la plus meurtrière contre la force onusienne depuis son déploiement. « Que les responsables le sachent bien, ils seront poursuivis et châtiés », a assuré le chef des opérations de maintien de la paix de l’ONU.

S’adressant aux forces onusiennes déployées au Mali, il a dit : « Je voudrais vous dire à quel point nous avons vécu, depuis New York, l’intensité de cette tragédie, une tragédie qui vient après de nombreuses autres. Ce ne sont pas moins de 30 Casques bleus qui ont fait le sacrifice de leur vie depuis le début de la Minusma, déployée en juillet 2013».

Par ailleurs, à l’intention des groupes armés qui sévissent au nord, Hervé Ladsous a indiqué  qu’il faut que ceux-ci tiennent  « parole en se conformant aux engagements qu’ils ont pris afin que le nord du Mali retrouve la paix civile ».

À la fin de la cérémonie, les cercueils de 9 militaires ont été transportés à l’aéroport de Bamako-Sénou pour être  rapatriés au Niger où un deuil national de trois jours a été décrété.

A. DIARRA

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Quel dĂ©solations des hommes qui se font tuer uniquement par intĂ©rĂŞt, profitant Ă  certaines…
    Maliens réveillons et agissons car cela ne plus continuer . Notre pays ne devrait pas être un lieu de théâtre.
    Que vos âmes reposent en paix ;

  2. Tous ces morts pour rien la France en complicitĂ© avec la communautĂ© internationale est a la base de tout le dĂ©sordre au nord Mali.Elle a crĂ©e le k.o en Libye avec la bĂ©nĂ©diction de cette mĂŞme communautĂ© internationale.Nous restons vigilent car le Rwanda est un bel exemple a suivre.La jeunesse Malienne en est consciente pour relever le dĂ©fit.Si nos grand parents et nos parents ont mal gĂ©rĂ© notre Pays,nous nous restons confiant ,et avons beaucoup appris de leurs Ă©checs.La France peut manipuler,saboter,comploter trahir,mais l’histoire ne retiendra que la vĂ©ritĂ©.On pouvait Ă©viter ce dĂ©sastre si la France Ă©tait de bonne foi,mais hĂ©las.Elle a d’autre agenda.

    • Vraiment que c’est triste des pères de famille qui meurent tous les jours a cause de la gestion partisane de cette crise par la France. Le mnla et ses compagnons sont les auteurs de ces attaques cruelles et la France en est leur parrain. Ils ne visent que les soldats des pays dĂ©vouĂ©s pour l’unicitĂ© du Mali dont le Tchad et le Niger qui s’oppose Ă  l’intĂ©rĂŞt de la France et alliĂ©s. Notre pays le Mali restera Un et Indivisible ! HARO A LA FRANCE SINON LE MNLA ET AUTRES NE PEUVENT PAS TENIR FACE AUX MALIENS.

Comments are closed.