CMD : les trois tirs ‘Hayades’

9 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Accordé plus la faute, tel est l’exploit que le capitaine Amadou Haya Sanogo a reçu à l’issue de ce match qui l’opposait à l’ex-Premier CMD grâce à trois tirs ‘hayade’. Autres exploits du capitaine Sanogo,  dit-on dans les tribunes et dans les vestiaires,  ceux  des ‘hayades’ du pivot Sanogo, qui jusque-là enfoncent un peu plus le Mali au fond du panier.

Premier tir ‘hayade’. Voici le capitaine Sanogo, devenu par hasard l’homme fort de Kati. Du coup le capitaine croit à son destin national. Le sauveur de la  Nation. De plus, le Mali a son De Gaulle. Sanogaulle comme dit l’autre. Le capitaine pour mener son destin dans un environnement hostile, choisit comme second pivot le Navigateur Cheick Modibo Diarra. Histoire de bien faire planer son destin. Erreur. CMD impose et a en impose. Le capitaine regrette son choix et vient de comprendre que les honneurs du pouvoir ne s’accommodent pas avec  une  gestion associée. Il décide de sévir. CMD est forcé à démissionner. Premier ‘hayade’, une parfaite réussite.

Second ‘hayade’. La haine est palpable. Sanogaulle veut justifier son acte. Comme c’est toujours le cas. CMD est traité de tous les noms d’oiseaux. Le capitaine Sanogo, prend la tête d’une campagne de dénigrement contre CMD. Le ton est donné. Celui-ci  constituait un danger pour le Mali. Preuve, il refusait de donner les moyens à  l’armée. Une armée qu’il doit remercier. Sauf que le capitaine en  humiliant quelqu’un de plus faible, se laisse découvrir. Second Hayade, au goût amer. Peu importe, pour le capitaine, l’essentiel était de dégager CMD, un handicap pour son destin en cours de réalisation au Mali.

Troisième hayade. En parfait accord avec les politiques, le capitaine  Sanogo entend maintenant composer avec eux pour son ambition. Les initiés lui prédisent une parfaite réussite. Mais à sa défaveur. Troisième hayade à venir, et encore accordé plus la faute. Le match ne fait que commencer !

B. Dembélé

SOURCE:  du   27 déc 2012.    

9 Réactions à CMD : les trois tirs ‘Hayades’

  1. AboubakaryIII

    Le coup d’Etat, est ce que je l’ai apprecié ma réponse est je ne sais pas. En tout cas comme beaucoup de maliens je ne supportais pas la situation qui prevalait. Cet homme en tenue, un moment a créé de l’espoir en moi, helas aujourd’hui je suis deçu. Finalement je commence à penser qu’il vaudrait mieux des elections d’abord. Histoire de mettre de l’ordre à la maison, pour mieux reconquérir le nord (au propre comme au figuré).

  2. alassane diarra

    Le probleme n est pas au Nord seulement .Nous au sud a huicoma on arrive pas a manger

  3. Pierre

    Bonjour à tous il parait que monsieur Cheick Modibo diarra avait déjà enregistrer sa démission a la télévision malien bien avant que sanogo l’interpelle à une démission. La cassette de démission se trouve chez ORTM. Chers journaliste vous avez assez jouer avec tous les pouvoirs successifs au mali, pourriez vous mettre cette cassette à la disposition des maliens. De toutes les façons la vérités finira par s’éclater. Sanogo n’a jamais voulu aller en guerre, après la guerre les français s’occuperont du cas sanogo, 400militaires français au Mali ce n’est pas pour rien, Sanogo sauve toi comme ATT vous êtes tous deux pareils, on doit se demander si êtes d’ailleurs des vrais Maliens.

  4. james10

    Il paraît que Sanogo et ses ouailles ont fait la bamboula à Kati la nuit du 24 déc!!!

  5. bangobare

    Surement que le troisieme hayade sera sa tombe , :evil: :evil: :evil:

  6. nonalinertie

    Espérons que la diplomatie malienne à Ouaga, Abidjan, Cotonou, Dakar, dans d’autres Capitales africaines ou mondiales, nous aidera rapidement à réunir :
    - LES 3300 HOMMES DE LA CEDEAO ;
    - LES 200 MILLIONS DE DOLLARS,
    - LES APPUIS AERIENS,
    - l’opérationnalisation d’un système de RENSEIGNEMENT FIABLE AVEC LES NOMADES,
    - ET LA MISE EN PLACE DE BRIGADES D’AUTODEFENSE ENCADREES PAR L’ARMEE DANS TOUS LES VILLAGES ET VILLES DE LA LIGNE DE FRONT. Sinon, Django sera CMD. Et les sites dégarnis continueront d’être la proie idéale des bandits armés, comme aujourd’hui, comme aux derniers jours d’ATT. Et le CDERRIERE continuera à nous terroriser au Sud.

  7. brahim ould mohamed

    Chaque soir,je me fais des illusions,des rêves sur la situation du pays des grandes traditions orales africaines,des grandes épopées du royaume du mandingue,s´alignent dans mon esprit des hommes de la trampe de Soundiata Keita,soumaourou Kanté,Almamy Touré,Al hadj oumar Tall,me refugiant dans ce passé,pour esperer que le lendemain les choses changent pour le mieux au Mali.Mais ma décéption s´avere inévitable le jour d´après,comme aujourd-d´hui en visitant le site Maliweb,que j´ai l´habitude d´utiliser.Pas grand chose pour aujourd´hui,les terroristent se le pasan bien comme le disent les éspagnoles en el norte,le nouveau premier ministre au pays des hommes intègres de monsieur blaise,et SAnogo est toujours-là,sans se décider á aller au front,et l´armée en tout ça,posons la question á dioncoude,chef supême des armées,et esperons sa reponse mañaña.

  8. fakolyhakika1

    tout à fait, attendons le fin du match!!!!!!