Colonel-major Satigui Moro Sidibé: «Nous sommes tous appelés à mourir un jour, ce qui ne meurt pas c’est le Mali. Pensez donc au pays»

1

Lors de la sortie de la 25ème promotion de la gendarmerie, le Colonel- major Satigui Moro Sidibé, magistrat militaire, a félicité ses ministres de tutelle (défense et sécurité) pour le recrutement, pour la première fois dans l’histoire de la gendarmerie nationale, de 1000 élèves et sous-officiers gendarmes.

Selon lui, il a fallu travailler d’arrache-pied afin que tous les 1000 élèves gendarmes aient la qualification de chef de groupe militaire au combat. Après une formation commune de base de quatre mois, ces jeunes gendarmes ont reçu tous les savoirs-faires et actes reflexes élémentaires du soldat au sein d’un binôme de combat. Il s’agit notamment de cours théoriques  et d’exercices pratiques sur le terrain, en tactique, topographie, instruction sur le tir (IST) au combat, armement, service en campagne, transmission, ainsi que l’ensemble des textes qui régissent l’éthique et la déontologie des sous-officiers qu’ils sont devenus, a-t-il assuré.

Le colonel-major Satigui Moro Sidibé indiquera que tout cela a été rendu facile grâce aux efforts de ses ministres de tutelle. D’après lui, il est aujourd’hui satisfait car l’un de ses soucis vient d’avoir une solution pérenne.

Le colonel-major Satigui Moro Sidibé a également promis de faire tout son possible pour instaurer la quiétude au sein des populations à travers ses éléments. Satigui Moro Sidibé a enfin remercié tout le commandement pour la réussite de la mission qui lui a été confiée par ses ministres. Et de conclure : «Nous sommes tous appelés à mourir un jour, ce qui ne meurt pas c’est le Mali. Pensez donc au pays».

O.D

PARTAGER

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here