Colonel Moussa Sinko Coulibaly à la voix de l’Amérique : Il n’y a pas deux pouvoirs à Bamako

31 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le Directeur de cabinet du Président du CNRDRE a accordé la semaine dernière une interview téléphonique à la radio  la voix de l’Amérique basée à Washington. Le colonel Moussa Sinko Coulibaly fait le point du processus de normalisation, du rôle du CNRDRE et la résolution du problème des régions nord de notre pays. L’interview a été accordée le mercredi  18 avril 2012 au lendemain de la nomination de Cheick Modibo Diarra comme premier ministre. Lisez !

 

Colonel Moussa Sinko Coulibaly

Où en sommes-nous aujourd’hui avec le processus de normalisation ?
Le processus de normalisation continue son cours, comme vous l’avez constaté depuis un peu plus d’une semaine on a eu l’investiture du président par intérim et ça fait 24 heures qu’on a un nouveau premier ministre et avant la fin de la semaine nous espérons avoir un gouvernement.

Qui a le pouvoir à Bamako?
Il n’ya pas de doute. Il ya un président de la république, il y a un premier ministre, il y’a pas deux pouvoirs ici à Bamako.

Quelle est le rôle précis joué par les militaires membres du comité de restauration de l’autorité de l’Etat?
Actuellement le comité ne joue absolument aucun rôle, seulement faciliter le retour à la normalisation, cela a été défini dans l’accord cadre.

Qu’est ce qu’on reproche aux personnalités politiques arrêtées?
Ce n’est pas au comité de dire qu’est ce qu’on reproche à ces personnes, c’est à la justice de le dire. Comme je l’ai dit, toutes les institutions fonctionnent normalement, on n’a pas de problème avec personne.

Les responsables arrêtés sont détenus à Kati?
Non, ils n’ont rien à voir avec le comité, ils sont avec la justice, je tiens à préciser qu’ils ne sont pas avec le comité tout simplement.

Alors pourquoi selon vous  y’a  t-il toujours cette impression que finalement que ce sont les militaires à Bamako qui contrôlent toujours la situation?
Bien évidement, tant que le processus de normalisation n’est pas complet, il y’aura toujours des peurs. Comme je l’ai dit dès que le gouvernement va être mise en place et que les ministres vont prendre fonction, je pense que cette peur va disparaître.
Alors les membres du comité ont pris le pouvoir le 22 mars dernier concernant la situation dans le nord du pays et l’avancée flagrante des rebelles, aujourd’hui après votre prise de pouvoir, la situation reste toujours très indécise et la partie nord du Mali reste toujours contrôlée par ces rebelles, qu’en pensez vous?
Je pense que pour l’intérêt du peuple malien et l’intérêt même de la sous régions, nous avons posé des actes et le premier de cet acte était de normaliser la vie institutionnelle, donc comme je l’ai dit je pense que nous sommes sur la bonne voie. Maintenant on ne peut pas faire tout en un seul jour, il fallait  faire face d’abord à la situation institutionnelle mais en même temps je peux vous assurer que les autres aspects du problème surtout la crise du nord, il y’a aussi des avancées.

Est ce que vous ne pensez pas que la transition devrait durer plusieurs mois, voire plusieurs années?  
Sur la durée de la transition, je pense que ce sont des conditions consensuelles qui vont déterminer la durée, tout d’abord la priorité des priorités, la situation au nord, parce que tant que le pays sera coupée en deux, il sera peut être difficile d’y conduire des élections, une fois que le problème au nord sera réglé les techniciens pourront nous dire probablement dans quel délai ils pourront tenir les élections et je pense que concernant la durée de la transition au jour d’aujourd’hui il serait un peu hasardeux de se lancer dans les  pronostics. Mais nous nous souhaitons que la situation d’un retour et aussi les conditions  pour l’organisation des élections générales au Mali puisse intervenir le plus rapidement possible.

Est ce qu’il est totalement exclu de voir prochainement des militaires participés au prochain gouvernement?
Nous nous avons dit, nous ne sommes pas là pour le pouvoir, nous on ne se pose pas cette question. Si pour une raison quelconque, on pense que l’armée peut jouer un rôle de facilitation ou autre, cette question nous sera posée mais pour le moment la question n’est pas encore posée. Nous on ne s’inscrit pas encore dans cette logique.

Réalisée  par Nicholas Pinault (la Voix de l’Amérique)

 
SOURCE:  du   24 avr 2012.    

31 Réactions à Colonel Moussa Sinko Coulibaly à la voix de l’Amérique : Il n’y a pas deux pouvoirs à Bamako

  1. LASSANA

    LES ARMES DU MALI LAISSE A GAO DEPASSE TOUT ATTENDEMENT, AUJOURD HUI DANS LES MAINS DE ANCAR DINE. LE COUP D’ETAT A DIVISE LE MALI.

  2. idy

    ce mediocre a ete mis aux commandes de l ‘administration territoriale.Que dieu protege le Mali.

  3. Rebel

    voila un arriviste et un usurpateur de pouvoir tout fait. on est au 21 siècle, quand on veut gouverner, il y a les urnes pour cela. c’est trop facile de se servir des armes de la nation, achetées par le peuple pour commettre un CRIME IMPRESCRIPTIBLE CONTRE LA NATION. les hommes peuvent avoir la couardise de vous juger, vous et votre bande, mais l’histoire le fera. et ça a déjà commencé… :(

  4. TOURE

    LE RETOUR DE L’ETAT PREDATEUR ET BRIGAND ? C’EST CE QUE VOUS VOULEZ ! CETTE BANDE DE VOLEURS DE TOUMANI NE DIRIGERA PLUS .

    ABAS CES FILLES ET FILS DE FONCTIONNAIRES MALHONNETES DU REGIME DECHUS QUI FONT DES CAPRICES ACTUELLEMENT. LES MILITAIRES EN TANT QUE CITOYENS MALIENS SONT SOUTENUS PAR LA BASE DE LA NATION . JE VEUX DIRE LES PAUVRES MAIS HONNETS MALIENS . ET VOUS LE SAVEZ TRES BIEN ! ALORS A QUOI VOUS ATTENDEZ VOUS PAR CES ACTES DE GEMISSEMENTS .

    APPRENEZ A MERITER DANS LA VIE , CHERS VOLEURS DE TAPO ET MODIBO .

    VIVE LE CNRDRE ! VIVE CETTE JEUNESSE MILITAIRE MALIENNE ET TOUTE LA JEUNESSES DIGNE DU MALI! A VOS ORDRES MON CAPITAINE !

  5. DIADI

    Oups!! Ministre de l’administration territoriale et…Bref il faut aller au front maintenant!

  6. DIADI

    Félicitations…Mr le ministre de la défense! Maintenant il faut aller défendre le nord

  7. fondo

    Il n y a même pas de pouvoir Bamako, il y a tout simplement une jungle dans laquelle le plus fort a ledernier mot, mais cette jungle doit plutôt se transporter au Nord du Mali.

  8. Mon colonel vous avez que , nous allons assoir le  » COMMEMDIMEMTS  » .Ces  » COMMEMDIMENTS » c’est au NORD ou au SUD BAMAKO.
    Ma Question

  9. papus

    est ce que avec le cnrdre ça ne sera pas plus pur que le régime d’ATT,
    J’invite les maliens d’être au moins, réaliste.
    j’ai été la 1ère personne à dénoncer le régime d’ATT mais malheureusement j’ai pas été soutenu par ceux qui crie aujourd’hui pour le changement surtout pour le cnrdre.le 12-04- 2008 ou étiez vous?.

  10. TOURE

    LE RETOUR DE L’ETAT PREDATEUR ET BRIGAND ? C’EST CE QUE VOUS VOULEZ ! CETTE BANDE DE VOLEURS DE TOUMANI NE DIRIGERA PLUS .

    APPRENEZ A MERITER DANS LA VIE , CHERS VOLEURS DE TAPO ET MODIBO .

    VIVE LE CNRDRE ! VIVE CETTE JEUNESSE MILITAIRE MALIENNE ET TOUTE LA JEUNESSES DIGNE DU MALI! A VOS ORDRES MON CAPITAINE !

    • Toi Mr Toure ,tu n`es qu`un idiot de premier classe.et tu ignores que la cause de votre coup d`etat etais bel et bien d`arrêter l`avancer des rebbelles mais le coup d`etat a plutot précipité la prise du nord .donc votre coup d`etat n a rien servi pour le Mali a l’exception de vos intérêts égoïstes.
      Vous serieux plus voleur qu`ATT.

  11. Leverdict

    Je comprend il y’a beaucoup de gens sur ce forum qui ne peuvent pas supporter le redressement, par ce que papa ne poura plus voler l’argent du peuple pour payer leur ecole a l’exterieur. Je vous comprend tres bien mais laissez unpeut les fils et filles des pauvre d’avoir une petite education au moins s’il vous plait.

  12. babaduhon

    —–VERITE SUR L’ARMEE MALIENNE—–
    QUELQU’UN PEUT IL NOUS ECLAIRER SUR LE PROBLEME D’ARMEMENTS DE L’ARMEE MALIENNE? ON EST EN TRAIN DE DIRE SEULEMENT QUE L’ARMEE EST MAL EQUIPEE,OU EST LA VERITE ? AVEC DES PREUVES A L’APPUI.
    MERCI D’AVANCE

  13. Patrioteden

    Les voleurs veulent que la junte aille aux casernes pour mieux profiter de leur situation. Personne n’est dupe, IBK a bien fait de quitter cette bande de voleurs.

    • Et en plus vous oubliez qu`ATT est un militaire.Mr Sanogo sera plus voleur qu`att ,qu il bouge son cul pour le nord s il aime encore ce pays

  14. Behanzin! le vrai behanzin a donné sa vie pour la patrie. Mais…, par contre vous, le pseudo êtes entrain de trahir la patrie en faisant l’avocat du diable. Le CNRDRE n’a pas interpelé tt l monde! Il nya pas de fumée sans feu! Ces Hoes politques ont instauré un système, un cercle fermé et viscieux qui ne peut plus continuer. Il faut que chacun soie responsable de ces actes posés d’hièr et d’aujourd’hui. ALORS FERMEZ LES BECS. LE NORD MALI EN PRIORITE!IL Y EN A MARRE!!!

  15. Papichou

    Je suis fier de l’acte posé par le CNRDRE

    • babaduhon

      Mr papichou
      -Moi quand meme je ne peu pas etre fiere d’un acte qui a faciliter l’occupation des 2/3 de mon pays par des ennemis,
      -Et je ne saurais etre fiere d’une armee qui fuit devant les Touaregs laissant derriere elle des populations dans les mains de leurs ennemis
      -Et je ne saurais etre fiere d’une armee qui est en train de terroriser sa propre population avec des arrestations et des intimidations

  16. je voudrais savoir si la nommination de ce coulibaly par sanogo a une valeur jurique??? R2PONDEZ moi les juristes

    • Le Capitaine Sanogho

      Oui! N’oubliez pas que des accords ont ete’ signe’s! Les uns et les autres travailleront ensemble jusqu’a’ la fin de la transition.

  17. idy

    Nous serons la risee de nos voisins avec cette junte qui refuse d’aller aux casernes.

  18. idy

    On doit mettre ces militaires a la retraite, ils sont intellectuellement et militairement nuls. La caserne de kati doit etre ferme, car le Mali nourrit des invalides dans cette caserne.

  19. idy

    C’est un stupide. il dit que les responsables arretes n’ont rien n’avoir avec le comite, le Mali est devenu une jungle avec la junte.

  20. moussa ag

    Arretes avec des balivernes et concentre toi sur le probleme urgent du moment, le nord.
    Et le nord?

    Moussa Ag

  21. DEMOCRATIE QUAND TU PEUX METTRE LE VERIFICATEUR GENERAL EN PRISON
    DEMOCRATIE QUAND TU PEUX MENTIR AU PEUPLE PENDANT DES ANNEES
    DEMOCRATIE QUAND TU PEUX LAISSER TON PAYS DS UNE IMPUNITE TOTALE
    DEMOCRATIE L ECOLE,LA SANTE,LES MOYENS DE DEFENSE DE L ETAT EDUCATION
    EH DEMOCRATIE S’IL TE PLAIT AIT PITIE DE NOUS.SAUVE NOUS.PARDONNE NOUS

  22. Qu’est ce qu’on reproche aux personnalités politiques arrêtées?
    Ce n’est pas au comité de dire qu’est ce qu’on reproche à ces personnes, c’est à la justice de le dire. Comme je l’ai dit, toutes les institutions fonctionnent normalement, on n’a pas de problème avec personne.
    Est ce que tu te rend compte de ce que tu dis:xxxxx arrete des gens et vous voulez maintenant que la justice trouve ce qui leur est reproche. Bon Dieu pour une fois, soyez responsable, des hommes. Quand vous faites quelque chose, prenez en la responsabilite. MRD

  23. fuy

    Le capitaine et son Colonel Moussa Sinko Coulibaly ne feront-ils là deux lecture différente de l’accord-cadre?
    Pour le premier tout sauf allez religieusement le pourvoir aux civils.
    Pour le deuxième le retour à l’ordre constitutionnel est irréversible.
    Des deux qui roulent qui ‘aime le bonheur du Mali.
    Quand Sanogo va-il arrête de prendre son rêve pour une réalité? Lorsqu’il pense la majorité des maliens ont soutenu son faux coup. Je viens donner un baromètre à Sanogo et sa clinique pour se jauger. S’ils faisaient réellement le poids pourquoi ils ont accepter de présenter leurs excuses à la CDEAO?
    C’est eux et non personnes d’autres qui ont fait ce test non honorable pour celui se dit malien.

    • sonni

      les excuses sont civilisées et sont de la nature du malien. Le amli atetndait des hotes et un incident les a fait détourner de leur chemin. il fallait détendre en sachant ce que les maliesn en pensaient. ce’st comme ça que j’ai compris moi

  24. Le Mali sombre chaque jour qui passe dans les dérives anti-démocratiques au point de ressembler à l’une des dictatures les moins enviables au monde en termes de violations de droits et libertés. Chaque jour a son lot d’arrestation et de sequestration alors que la partie nord du pays est occupée par des rebelles.