Contribution à l’effort de guerre : Le Collectif des marchés du District mobilise 3 700 000F CFA

1

En réponse à l’appel du président  Pr. Dioncounda Traoré,  les cérémonies de remise de contributions se succèdent à la Chambre de commerce et d’industrie du Mali. Après la grande collecte du secteur privé, au cours de laquelle près de 300 millions F CFA ont été réunis le 22 janvier dernier, les donateurs continuent toujours à se manifester.

 

Le président du collège transitoire (centre) recevant la contribution du collectif des marchés du District

Hier, c’est le Collectif des marchés du District qui a mobilisé tout un  monde – transparence oblige – pour assister à la CCIM à la remise solennelle de sa contribution de 3 714 725F CFA au président du Collège Transitoire de la CCIM, Mamadou Tiény Konaté. En dépit du fait que plusieurs commerçants exerçant dans les marchés se soient déjà manifestés et cela en d’autres endroits, le Collectif a pu, en un laps de temps, rassembler cette somme auprès de ses membres pour venir en appui aux forces armées. Raison pour laquelle, le président dudit Collectif, Gaoussou Coulibaly dit Djery, également Trésorier général adjoint du Collège Transitoire, a tenu à remercier les différents donateurs pour ce geste hautement patriotique. A travers cette cérémonie, a-t-il souligné, le Collectif qu’il dirige entend montrer que le message du président de la République par intérim, Pr. Dioncounda Traoré, relayé par le président Mamadou Tiény Konaté aux ressortissants de la CCIM a été bien reçu.  Il a, d’autre part, promis que son organisation continuera à mobiliser ses membres afin que chacun puisse contribuer à soutenir nos forces armées engagées, avec les troupes françaises et africaines, dans la reconquête de la souveraineté de notre pays sur l’ensemble du territoire national.

Quant à Mamadou Tiény  Konaté du Collège Transitoire, il a remercié les généreux donateurs et salué cette manifestation de solidarité des hommes et des femmes exerçant dans les marchés du District qui ont décidé de mettre la main à la poche pour soutenir l’effort de guerre. Aussi, il a tenu à rappeler que dans l’histoire de notre pays, les commerçants ont toujours soutenu la patrie, son armée et ses dirigeants chaque fois que cela s’est avéré nécessaire.  

                                             Mamadou FOFANA  

PARTAGER

1 commentaire

  1. Decidemment,les maliens ne feront que s´attiser l´ire du Capitaine Sanogo,en se voyant priver de toutes ses donations.Car á ses yeux,ses bidasses et lui,ont droit aux miettes de l´effort de guerre.Si les maliens l´ignorent,ses hommes et lui se rendent toutes les nuits au front,mais dans le rêve,pour se reveiller le matin en treillis de combat devant les cameras de télévision,distillant les menaces á diancounda et compagnies,et faisant recemment les doux yeux á la CDEAO pour se tirer d´affaires.Pour se debarrasser des hommes de kati,toutes les femmes de ménages doivent organiser une collecte afin de permettre á Sanogo de deguerpiler au Ghana,pour se faire plutard épingler comme le Général de la rue Blé Goudé.

Comments are closed.