Crise du nord, la lettre de Dioncounda, le moral de la troupe : Le Colonel Youssouf Traoré lève le voile

153

Dans un entretien exclusif, le premier du genre en ces temps de crise, Colonel Youssouf Traoré, parle de la crise et profite de l’occasion pour répondre aux menaces du Chef d’état Major du MUJAO qui menace de prendre Bamako en 24 heures si leurs positions sont attaquées. Egalement, cet Officier membre du CNRDRE et non le moindre, stratège de son état, a dénoncé avec la dernière rigueur la lettre du Président de la République par intérim qui demande l’envoi de « cinq bataillons au Mali ». « Nous n’avons pas besoin de la présence d’aucune troupe étrangère sur notre sol. Nous ne sommes pas d’accords car nous avons assez d’expérience en la matière pour avoir montré nos preuves sous d’autres cieux », a martelé le Colonel Traoré.
« Nous sommes fermement opposés à l’envoi de quelques troupes que ce soit sur notre territoire pour être sous occupation… », dixit Colonel Youssouf Traoré du CNRDRE.
Mali Demain : Quel commentaire faites-vous de la demande du Président par intérim d’envoi de troupes de la CEDEAO dans notre pays ?
« Nous ne sommes pas d’accords »
Colonel Youssouf Traoré : Nous ne sommes pas d’accords que l’on nous envoie des troupes étrangères pour être sous occupation. Je rappelle que le Mali est un pays indépendant. Donc souverain qui est capable malgré les problèmes crées sciemment par certains pour nous affaiblir. En tout cas, l’armée est là pour unifier le pays. Nous avons des hommes qui sont très engagés et prêts à monter au front s’ils ne sont pas déjà. Je rappelle ici que la montée au front de nos hommes a été retardée parce que nous avions fondé beaucoup d’espoir sur les commandes d’armes que nous cherchions avec des amis pour rééquiper certaines de nos forces. Malheureusement, ces armes ont été délibérément bloqué par certains dirigeants ouest-africains en complicité avec des pays Occidentaux rien que pour des intérêts personnels.
« Le Président ivoirien veut déverser ses gens indésirables sur le Mali »
Mieux, le Président Ivoirien est entrain de tout mettre en œuvre pour déverser sur le Mali des gens qui l’on aidé à avoir le pouvoir et dont il n’arrive pas à satisfaire. Le Mali n’est pas un dépotoir d’éléments indésirables  et saura l’être. Que cela soit clair !  Nous n’acceptons pas cette situation et nous ne l’accepterons pas. Si c’est cela nous aider, nous n’en voulons pas de leur appui. Nous irons à la guerre sans eux et nous serons fiers de la faire il y va pour nous de laver un affront infligé à notre Nation.
La CEDEAO a bloqué nos armes…
Il faut dire que la CEDEAO a bloqué nos armes dans les différents ports ouest-africains pour mettre la pression sur le Président de la république par intérim afin qu’il accepte l’envoi de leurs troupes parce qu’elle en veut pas que le Mali gère cette situation en toute indépendance.
Les troupes de la CEDEAO ne seront autres que des forces d’occupation
Les troupes de la CEDEAO ne seront autres que des forces d’occupation qui viendront confisquer la liberté des maliens et maliennes et créera plus de problème que de solution idoine. Vous savez, nous connaissons bien la CEDAO, l’ONU. Je veux dire leurs troupes pour avoir participé à quelques opérations dans certains pays africains et hors du continent. J’ai subi dans ce cadre plusieurs formations dans le cadre de la Brigade des forces en attente de la CEDEAO. Les hommes qui composent ces Brigades ne sont pas plus hommes que nous, plus combattants que nous. Nous nous connaissons très bien. Qu’est ce qu’ils viendront nous apprendre ?
L’arrivée des troupes de la CEDEAO pour protéger leurs intérêts
C’est là le problème. En réalité, les troupes de la CEDEAO veulent venir pour leurs intérêts personnels. Leur arrivée créera plus de problème que personne ne pourra mesurer les conséquences. Si nous voulons rester indépendants dans la pauvreté, c’est de refuser l’arrivée de toute troupe étrangère sur notre sol. En tout cas du côté de l’armée, nous sommes préparés à toute éventualité. Cela devrait être de mise pour tous els fils du pays épris de paix et qui veulent sauvegarder la cohésion de notre Nation rarissime sur le continent pour sa diversité culturelle et autres. De toutes els façons, les exemples à travers notre sous région devront nous ouvrir les yeux et servir de leçon. L’arrivée de ces troupes, va permettre l’assujettissement de nos compatriotes.
Mali Demain : Pourtant il y a eu récemment une réunion à Bamako des Chefs d’état Major de la CEDEAO. Quelle a été la position de l’armée nationale ?
Colonel Youssouf Traoré : La position du Mali a été claire : « Pas question d’envoyer des troupes ni à Bamako, ni dans le nord ». Nous avons toujours demandé une aide logistique et matérielle parce qu’avions suffisamment d’hommes pour combattre et libérer les zones occupées. Quant à Bamako, nous assurons déjà la sécurité des institutions de la république ainsi que des autorités. Que nous veut-on ?
« L’envoi de troupes va créer plus de problèmes »
Nous sommes fermement opposés à l’envoi de quelques troupes que ce soit sur notre territoire. Si des pays voisins et amis peuvent nous aider dans la logistique et le matériel, ils sont les bienvenus. En tout cas, l’envoi de troupes va créer plus de problème que de solutions et compliquera la situation tant au sud qu’au nord. Nous sommes opposés à toute décision d’envoi de troupes sur le sol malien.
« L’armée d’aujourd’hui est composée d’hommes nouveaux »
Nous avons toujours demandé un appui logistique et matériel, voire aérien. Nous avons assez d’hommes pour combattre. Mieux, de nos jours, le moral est au beau fixe. Ceci n’a rien à voir avec ces troupes que l’ancien régime a tout mis en œuvre pour saper leur moral. Aujourd’hui, l’armée malienne est composée d’hommes nouveaux qui sont prêts à relever le défi du moment. Du coup d’état du 22 mars à ce jour, il y a eu beaucoup de changement au niveau de la troupe.
Mali Demain : De nos jours, comment se porte le moral de la troupe ?
« Excellemment bien »
Colonel Youssouf Traoré : Excellemment bien de Sévaré à Markala. Nos hommes sont requinqués à bloc puisque je viens d’une mission récente dans ces zones. L’armée est déployée de Kayes à Mopti et est fin prête pour la reconquête des régions sous occupation.
Mali Demain : Que répondez-vous aux propos du FDR qui réclame l’envoi de troupes étrangères sur notre sol ?
« Ces gens-là veulent mettre le Mali sous tutelle »
Colonel Youssouf Traoré : Ce sont des politiciens qui savent pour quoi ils font cette demande ? Généralement, derrière pareille demande, il y a toujours quelque chose qui se cache. Ces gens-là veulent mettre le Mali sous tutelle. Nous n’en voulons pas puisque le nord est occupé, ils veulent créer la même situation au sud pour que le Mali cesse d’être le pays des grands hommes.

Mali Demain : Que répondez-vous aux propos du Chef d’état Major général du MUJAO qui se dit prêt à prendre Bamako en 24 heures si leurs positions sont attaquées ?
« Ces propos rentrent dans le cadre d’une propagande »
Colonel Youssouf Traoré : Ces propos rentrent dans le cadre de la propagande. Nous sommes un peuple et s’ils veulent venir à Bamako, ils nous trouverons sur leur chemin. Nous sommes des militaires qui sommes prêts à tout pour recouvrir l’intégrité du territoire national. L’armée ne laissera pas un centimètre carré à qui que ce soit même contre toute armée. Notre mission, c’est garder le territoire national, le protéger. Nous ne pouvons pas laisser une partie du territoire dans les mains de gens venus dont on ne sait où ?
« Je déplore le comportement de certains Chefs d’états… »
Je déplore le comportement de certains pays qui sont entrain de tout mettre en œuvre pour voir le Mali à genoux. Cela par tous els moyens. Nous en nous laisserons jamais faire et invitons tous les fils du pays à la mobilisation, à l’unisson. Cette attitude de ces pays, j’avoue que nous ne l’avons pas comprise. Pourtant ces mêmes pays il y a quelques années et même récemment avaient des difficultés, notre armée les a aidés sans réserve. Aujourd’hui, nous ne comprenons pas leur attitude et actes. Mais qu’ils sachent que le Mali ne tombera jamais !
Mali Demain : Sur quoi vous basez-vous pour tenir de tels propos ?
« Nous avons des preuves »
Colonel Youssouf Traoré : Vous savez, nous avons des preuves sur les agissements de certains chefs d’état par rapport au blocage de nos armes et leurs relations avec certains dignitaires de l’ancien régime qui mettent tout en œuvre pour que le Mali sombre. Mais qu’ils sachent que notre pays restera debout par la grâce de Dieu.
Mali Demain : Quand est-il de l’armement de la troupe ?
« Maintenant, nous allons nous battre avec nos moyens »
Colonel Youssouf Traoré : Tous les points ont été faits. Il est vrai que nos armes demeurent bloquées dans des ports ouest-africains pour retarder au maximum l’engagement de nos troupes sur le terrain en vue de reconquérir les zones occupées, ensuite que le gouvernement puisse organiser les élections. Vous n’êtes pas sans le savoir qu’il ne pourra avoir d’élections tant que le nord demeure sous occupation. Et certains pays veulent voir le Mali et les maliens à genoux. Maintenant, nous allons nous battre avec nos moyens.
Mali Demain : Est-ce à dire que sans ces armes qui sont bloquées dans certains ports, l’armée ne déclenchera pas les hostilités pour délivrer les populations du septentrion ? Que comptez-vous faire maintenant ?
« dans l’armée, no ne dévoile pas ses plans… »
Colonel Youssouf Traoré : Comme vous le savez, dans l’armée, on ne dévoile pas tous ses plans. Nous sommes des spécialistes et savions ce qu’il faut faire. Cela bientôt. Déjà la mission fixe du but général à atteindre est connu sans que nous ne précisions, ni déterminer les moyens et procédés d’exécution.
En clair, tout est entrain d’être mis en œuvre même sans l’aide de la CEDEAO pour unifier le pays.
Mali Demain : Avez-vous un appel pour la troupe, pour nos compatriotes ?
Les uns et les autres doivent tout mettre pour garder la cohésion nationale…
Colonel Youssouf Traoré : Je demande à nos compatriotes de rester vigilants puisque nous avons des ennemis partout. Les uns et les autres doivent tout mettre en œuvre pour garder la cohésion nationale afin que nous puissions libérer le nord. L’objectif visé est au finish l’élection d’un Président de la république de façon transparente et juste. Et à chaque fois que vous observez des choses anormales, avisez les autorités les plus proches car nous sommes en guerre qui interpelle tous les fils du Mali.
Propos recueillis par Bokari Dicko

PARTAGER

153 COMMENTAIRES

  1. L’armée est entrain de mener,volontairement ou involontairement le Mali dans un chaos,avec la complicité de certains politiques,certaines presses et certaines autorités religieuses.Maliens réveillez-vous!!!La vie ne s’arrête pas à chercher la nourriture quotidienne,il faut un cadre et un environnement sain au sens large,sinon le peuple sera aussi complice de ce qui va se passer.Pour observation,la France avait eu besoin des alliés pour se libérer pendant la deuxième guerre mondiale, l’Algérie a eu son indépendance avec les efforts et les aides militaires d’autres pays africains,l’Union africaine est entrain de donnez la liberté a la Somalie,je peux continuer la liste.Chaque fois qu’un pays s’est confronté à des problèmes militaires du genre que le Mali connait,d’autres pays sont venus à la rescousse.Si nous ne voulons pas être comme les Somaliens, après nous avoir tuer et détruire pendant vingt ans notre pays,faire appel aux autres pour tout recommencer à zéro.Je pense que le Mali avait dépassé et était entrain de supplanter beaucoup de pays en matière de développement,c’est vrai il y a eu des erreurs même des fautes graves,mais corrigeons les et avançons.J’oubliais entre le Mali et la Somalie,il n’y a pas grande chose phonétiquement,seulement « SO »espérons que ça s’arrêtera à ça seulement.Faisons tout pour que ça ne nous dépasse pas.Maliens réveillez-vous. beffodougou@gmail.com

  2. Nous retiendrons une fois pour toute que l’essor d’un pays, comme le nôtre, repose sur les domaines suivants :
    – L’unité répondant à la devise de notre nation : Un Peuple – Un But – Une Foi ;
    – L’appel de notre hymne national qui en dit plus ;
    – L’autosuffisance alimentaire par le développement de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche
    – L’éducation avec une politique éducative qui débouche sur l’emploi des meilleurs, voire une façon de cultiver l’excellence dont on parle tant ;
    – La santé par le développement des centres et surtout le recrutement des médecins, infirmiers et autres techniciens ;
    – La sécurité de l’intégrité territoriale, de la société civile, par le recrutement et la formation militaire avec les moyens adéquats.
    Le combat à engager illico presto consiste à dépêcher les moyens logistiques, l’armement nécessaire, les hommes sur les terrains des opérations avec les mesures d’accompagnements.
    I- DE LA REBELLION AU NORD
    – Ne plus négocier la paix avec les touaregs rebelles appelés à tort bandits armés. Une rébellion ne se négocie pas, elle se mate.
    – Ramener, le plus vite que possible, les officiers connus de tous avec l’armement nécessaire et les hommes valeureux pour juguler cette crise.
    – Arrêter de distribuer l’argent du contribuable malien aux apatrides, aux revenants, aux barbares.
    – Récupérer les armes et les engins de ces revenants qui d’ailleurs ne sont pas tous des maliens.
    – Favoriser le retour et la sécurité des refugiés maliens non impliqués dans la rébellion du nord.

    II- DE L’AUTORITÉ DE L’ÉTAT
    – Restaurer rapidement l’autorité de l’État à tous les niveaux ;
    – Rencontrer les différents syndicats des travailleurs du Mali, leur expliquer le bienfondé du renversement du pouvoir et les inviter à surseoir à tout mouvement pouvant freiner la marche vers la restauration de l’autorité de l’État ;
    – Lutter contre l’incivisme, l’absentéisme, la gabegie, la corruption, la vénalité dans tous les secteurs étatiques et économiques, en prenant des sanctions conséquentes et pas des moindres ;
    – Procéder à la vérification des Attestations, des Brevets, des Certificats et des Diplômes scolaires dans tous les services et au sein des Forces Armées et de Sécurité ;
    – Arrêter la distribution de galons au sein des Forces Armées et de Sécurité ;
    – Arrêter le favoritisme, le népotisme lors des recrutements dans l’armée, à la police, à la gendarmerie etc.
    – Décider de l’existence d’une seule Fonction Publique de l’État qui gère tous les travailleurs ;
    – Favoriser et promouvoir le recrutement des jeunes dans le secteur privé et par les privés qui doivent les inscrire à l’Institut de Prévoyance sociale (INPS) ;
    – Amener tous ceux qui ont dilapidé les biens de l’État, à payer ;
    – Revoir la pertinence du nouveau découpage administratif par rapport à l’existant ;

  3. Comme je l’avais si bien rappelé au Capitaine SANOGO, pour tout soldat, pour tout militaire, a fortiori pour tout Officier digne de ce NOM, qui sait et doit le savoir, “LA DISCIPLINE ÉTANT LA FORCE PRINCIPALE DES ARMÉES….” sait également que SEM Le PRÉSIDENT de la RÉPUBLIQUE du MALI est le CHEF SUPRÊME et à ce TITRE et en cette QUALITÉ, RESPECT ET OBÉISSANCE TOTALE A LUI Quelque soit le GRADE du SOLDAT et SES ORDRES DOIVENT ÊTRE EXÉCUTÉS SANS HÉSITATION NI MURMURE. Votre “Sortie” Irrespectueuse, Colonel ayant consisté à seulement critiqué les “DIRES” de Votre Chef Hiérarchique mérite un “ARRET de Forteresse” pour vous apprendre à vous remémorer de vos Cours de l’École militaire , (surtout que ceux qui vous connaissent disent que vous avez ré-intégrer l’Armée malienne seulement après le Putsch du 22 mars 2012; ce que le Président Dioncounda et tout MALIEN n’allaient jamais accepté, c’est à dire votre retour dans NOTRE ARMÉE NATIONALE)en attendant la COURS MARTIALE. En Rappel, sachez que le PÈRE de Dionkounda fait partie des “VRAIS” COLONELS d la VAILLANTE ARMÉE MALIENNE en 1960, Année de notre indépendance. Dioncounda a passé une partie de sa scolarité à Fréjus, en France ou son PAPA, Colonel dans l’Armée Fançaise et c’est quand il a rejoint par PATRIOTISME L’ARMEE MALIENNE AU MALI, que Dioncounda est venu au Lycée Terrasson de Fougères-Lycée ASKIA pour de brillantes ÉTUDES, (il fut Responsable des Eleves du Lycée Askia; Major de sa Promotion jusqu’aux Bacs Maths; Brevet de Parachutiste; Brevet en Préparation Militaire avec excellent en tir, car en son temps, au Lycée, il y avait aussi la préparation militaire à partir de la 3ième c’est à dire 9ième e nos jours). Dioncounda est Docteur en Maths, il pouvait s’installer en France, aux États Unis en Russie(car il y avait séjourné avec une bourse universitaire, après son “brillant” succès aux Bacs). Alors Colonel en “critiquant” et en désapprouvant les prises de position et surtout publiquement, vous donnez l’Occasion aux AUTORITÉS MALIENNES, (Président, PM, Gouvernement, Assemblée National, Cours Constitutionnelle, Cours Suprême, etc., à partir de Votre CAS, de Recenser tous CEUX, comme VOUS ont “bénéficié” d’une largesse de RE-INTEGRATION AFIN de STATUER EN SUIVANT et EN APPLIQUANT, SANS ÉTAT D’ÂME, LES DISPOSITIONS DE LA LOI. RESPECT DE LA HIÉRARCHIE MILITAIRE, ABSENCE DES RANGS DE l’ARMEE, PROMOTION ACCORDEE SANS FAITS DE GUERRE APRÈS UNE ABSENCE EN “SAUTANT” de GRADE. UNE ARMEE UNE NATION UNE AUTORITÉ C’EST “SACRE” ET DOIT DU RESPECT. Autorités Malinenes prenez vos RESPONSABILITÉS.

  4. si vous etez prêt allez y . pensez vous que si la cedeao vous pensait capable de libérer le nord elle allait envisager l’envoi des troupes . Blaise l’a dit aux membres CNRDRE que si on les donnaient des armes ils allaient fuirent et relaisser ca aux rebelles une preuve que les gens doutes de nous . donc faite votre preuve et libérer au moins une ville après vous verrez les armes viendront de partout

  5. Monsieur Traoré quel discour!a vous entendre l’armé est pret, alord est-ce qu’on attend pour passé a l’offensive.

  6. Tu parles de quellle independance? Va dire ca tes freres et soeurs et parents de Gao, colonel de mes… Es-tu reelement un Colonel? Sais-tu le nombre de soldats necessaires a la liberation, la securisation et au maintient des regions nord du Mali? Avez-vous suffissament de soldats, pour ratisser tout le nord et assurer vos arrieres et assure la securite des villes et villages liberes?
    COURAGEUX DEVANT LA CEDEAO, MAIS FUYARDS DEVANT LES ENVAHISSEURS
    Parmis vous (militaires de ville)combien sont-ils prets a aller se battre au nord? Une nouvelle armee avec une nlle mission est nee au Mali: assurer la securite des institution.

    • allez vous coucher aux USA et ayez le temps de balancer des balivernes sur le net….quelqu’un vous dit de ne pas vous faire tuer dans une guerre qui ne vous concerne pas…mais vous voulez quand même faire cette guerre…que cherchez vous? entre temps vous laissez passer les armes de vos futurs ennemis dans vos pays…Alassane et Blaise…puisse allah vous maudisse et vous reserve la fin la plus tragique qui puisse exister amen

      • Je suis malien mon cher et connu sous le pseudo de Sankaratom. Et je maintiens mes propos. Demande a ceux qui arrivent a sortir de Gao, plus de 50% du materiel du MUJAO dans la ville est du materiel de l’armee malienne laisse par nos militaires dans leur fuite.
        “Quand tu te maries pour masquer ton impuissance, le soleil se levera sur ta nudite” disent certains sages.
        Jusqu’a quand allons nous croiser nos bras et regarder nos freres du Nord entre les mains de ces barbares?

  7. Chers compatriotes vous avez intérêt à soutenir notre armée. Comme on le dit, les pays n’ont pas d’amis mais ont des intérêts à défendre. Reconnaissons que si la crise avait été bien gérée par le regime ATT, le pays n’allait pas connaitre un tel sort.

  8. Pitoyable ces porteurs d’epaulettes en carton froissé! si vous aviez tenu vos position on en serait pas là! ATT a plus de dignité que tous ces soldats, qui ne veulent pas d’aide mais qui n’aident pas non plus leur peuple en detresse. Nous voulons la liberation du Nord meme si cest par des Mercenaires!L’efficacité de l’aide plutot que sa couleur.!!!!.
    Les armes ne font pas la Guerre, ce sont les hommes qui la font!

  9. Le mali aujourd’huit n’a pas d’armee , le mali aujourd’huit ne dispose que des soldats meme pas femelles ,pardon l’armee dispose aujourd’huit des femelles a son sein mais des soldats PEDEES , effeminees , des guelards hors un guellard est sinonymes de LACHES .
    DES laches de colonels pour defendre un capitaine au pouvoir.
    Mais retenez les maliens que vous devez vous levez et changez ce destin de lachete en admettant seulement l’intervention de la CEDEAO .
    Sinon ,les islamistes ont dits et repetes qu’ils n’ont pas l’intention d’annexer Bamako , et bien ils vont pas le dire car la guerre est une strategie de silence .
    Mais sachez que ces soldats lache ne peuvent les empecher de le faire s’ils ont besoin a cet effet.
    Donc , les maliens demandent la CEDEAO et celle-ci a des principe tant la sauvegarde des institutions bien sure avec les forces de securite interieur prealablement prevus et la reconqette du nord avec les forces regulieres dites de laCHES .
    ILs faut cependant accepter ces principe qui surement va permettre au maliens de lever sa tete devant son voisins , sinon , c’est pas mon souhait nous ne sommes plus loin du pire .

  10. I Sigui i boda kan pour tenir de tel propos, toi lâche que t’es t’as été radié des effectifs pour être considéré comme déserteur, t’es allé pleure chez ATT avec ta femme saba Sissoko de l’ortm qui d’ailleurs entretenait des relations avec lobo. Fermés à gueule sinon je vais tout dire, et Sanogo va te liquider

  11. Ce monsieur s’appelle Youssouf Abdoulaye,il a été radié de l’armée maliènne par le regime ATT parcequ’il ne voulait pas aller au nord.Il avait pris une disponibilité de 5 ans qu’il a passé en France et qu’il voulait renouveler,comme cela ne lui a pas été accordern,il a refusé de rentrer au Mali.Il a été radié de l’armée maliènne etant commandant.Quand il y’a eu le coup d’etat du 22 mars,il était un civil,c’est pour cela qu’ils ne l’ont pas mis devant la scène,sinon c’est lui qui allait etre à la place de Haya Sanogo.Après le coup d’etat il a été réintegré avec un grade de colonel donc il a sauté le grade de lieutenant colonel.Le ministre de la defense en sait quelque chose parceque c’est lui qui l’a reintegré.Tous les porteurs d’uniforme qui ont été radiés pendant ces 20 dernières années sont tous réintegrés par le ministre de la defense,tous indisplinés,peureux,vauriens les uns que les autres.Un colonel tiatio qui se depigmente,que sait il des problemes du Mali.Quand est ce qu’il est revenu au pays »fasodindiougou,malidiougou »,c’est lui qui a fait mutiner les soldats de kati,bande d’incompetents,vous meritez la mort.Ceux qui sont capables de laver cet affront,sont detenus au camp1 de la gendarmerie avec les berets rouges,arreté injustement sans aucune preuve(prouvée par la justice) le COLONEL CISSE BERET VERT et commandant de la 8eme région militaire de sikasso avant les faits etait le cauchmar de ces trouillards,tous des incapables,ils ne peuvent même pas situer les responsabilités.Le COLONEL CISSEa montré ces preuves dans la rebellion des années 90 à tombouctou.tout le gouvernement de la transition à commencer par le premier ministre,son ministre de la justice et de la defense vont tous repondre un jour devant une justice differente de celle d’aujourd’hui pour complicité et pour avoir laisser ces vauriens du cnrdre arretés arbitrairement des innocents et depuis 4 mois la justice n’arrive même pas à les accorder une liberté provisoire.mais cela ne nous etonne pas parceque ce fameux ministre de la defense etait la tête pensante du cnrdre,il etait l’un des hommes qui ont dirigé ce maudit comité dans l’ombre jusqu’à la formation du gouvernement cmd1,c’est d’ailleurs ce qui lui a valu le poste de ministre de la defense.LE COLONEL CISSE s’etait porté volontaire avant son arrestation pour aller à tombouctou un terrain qu’il metrise bien.Il etait parti jusqu’à sevaré pour rencontrer LE COLONEL DIDIE DACKO qui est son promotionnaire et lui apporté son soutien après ces douloureux evenements.La troupe à sevaré connait très bien la valeur militaire de CISSE parcequ’il a plus de 300 hommes venant de sikasso,à sevaré et à kona.HONTE à la 14eme promotion de l’EMIA qui veut laisser LE COLONEL DACKO tout seul à sevaré alos qu’eux (le chef d’etat major general des armées; le chef d’etat major armée de terre; le directeur general de la gendarmerie) sont dans des bureaux et des voitures climatisés.La 14eme promotion est reduit à neant à cause des interets personnels des quelques uns au commandement,ils ont laché LE COLONEL DACKO ET LE COLONEL CISSE.L’un dans la merde à sevaré près à se faire suicider pour l’honneur et l’autre detenu au camp1de la gendarmerie.

    • Quand les maliens se rendront compte de la MRD dans laquelle ces “retablisseurs et redresseurs’ les ont mis, ce sera trop tard. Dedmain n’est pas la veille du bout du tunnel pour le Mali. Maudit soit le 22 mars 2012

  12. Ce monsieur s’appelle Youssouf Abdoulaye,il a été radié de l’armée maliènne par le regime ATT parcequ’il ne voulait pas aller au nord.Il avait pris une disponibilité de 5 ans qu’il a passé en France et qu’il voulait renouveler,comme cela ne lui a pas été accordern,il a refusé de rentrer au Mali.Il a été radié de l’armée maliènne etant commandant.Quand il y’a eu le coup d’etat du 22 mars,il était un civil,c’est pour cela qu’ils ne l’ont pas mis devant la scène,sinon c’est lui qui allait etre à la place de Haya Sanogo.Après le coup d’etat il a été réintegré avec un grade de colonel donc il a sauté le grade de lieutenant colonel.Le ministre de la defense en sait quelque chose parceque c’est lui qui l’a reintegré.Tous les porteurs d’uniforme qui ont été radiés pendant ces 20 dernières années sont tous réintegrés par le ministre de la defense,tous indisplinés,peureux,vauriens les uns que les autres.Un colonel tiatio qui se depigmente,que sait il des problemes du Mali.Quand est ce qu’il est revenu au pays”fasodindiougou,malidiougou”,c’est lui qui a fait mutiner les soldats de kati,bande d’incompetents,vous meritez la mort.Ceux qui sont capables de laver cet affront,sont detenus au camp1 de la gendarmerie avec les berets rouges,arreté injustement sans aucune preuve(prouvée par la justice) le COLONEL CISSE BERET VERT et commandant de la 8eme région militaire de sikasso avant les faits etait le cauchmar de ces trouillards,tous des incapables,ils ne peuvent même pas situer les responsabilités.Le COLONEL CISSEa montré ces preuves dans la rebellion des années 90 à tombouctou.tout le gouvernement de la transition à commencer par le premier ministre,son ministre de la justice et de la defense vont tous repondre un jour devant une justice differente de celle d’aujourd’hui pour complicité et pour avoir laisser ces vauriens du cnrdre arretés arbitrairement des innocents et depuis 4 mois la justice n’arrive même pas à les accorder une liberté provisoire.mais cela ne nous etonne pas parceque ce fameux ministre de la defense etait la tête pensante du cnrdre,il etait l’un des hommes qui ont dirigé ce maudit comité dans l’ombre jusqu’à la formation du gouvernement cmd1,c’est d’ailleurs ce qui lui a valu le poste de ministre de la defense.LE COLONEL CISSE s’etait porté volontaire avant son arrestation pour aller à tombouctou un terrain qu’il metrise bien.Il etait parti jusqu’à sevaré pour rencontrer LE COLONEL DIDIE DACKO qui est son promotionnaire et lui apporté son soutien après ces douloureux evenements.La troupe à sevaré connait très bien la valeur militaire de CISSE parcequ’il a plus de 300 hommes venant de sikasso,à sevaré et à kona.HONTE à la 14eme promotion de l’EMIA qui veut laisser LE COLONEL DACKO tout seul à sevaré alos qu’eux (le chef d’etat major general des armées; le chef d’etat major armée de terre; le directeur general de la gendarmerie) sont dans des bureaux et des voitures climatisés.La 14eme promotion est reduit à neant à cause des interets personnels des quelques uns au commandement,ils ont laché LE COLONEL DACKO ET LE COLONEL CISSE.L’un dans la merde à sevaré près à se faire suicider pour l’honneur et l’autre detenu au camp1de la gendarmerie.

  13. Sur d’autres cieux ce monsieur ne serait même pas capitaine à fortiori colonel. Si vous aviez agit, je parle de l’armée malienne on ne serait pas amené à solliciter des forces étrangères. Tout ce qu’on vous demande c’est d’aller combattre et de fermer votre guêle. Mr le journaliste combien il t’a donné pour realiser cet entretien, tes questions sont nulles autant que ces reponses sont pitoyables.

  14. En regardant sa photo au debut,j’avais cru que c’etait une femme…il a l’air maquille non?!

  15. CE VAURIEN FANFARON RACONTE DES HISTOIRES…COMME L’ONT TOUJOURS FAIT CES CONS D’OPPORTUNISTES QUI NE NOUS LAISSENT PAS AVANCER APRES NOUS AVOIR PLONGER DANS UNE MERDE INCROYABLE….

    IL EST TRÈS CLAIR QUE L’HOMME NOIR AVEC SON BÂTON MAGIQUE … ET SA RACAILLE DE SOLDATS RATÉS…ONT PLUS PEUR DE LA CDEAO QUE DES BASTARDOS DE BARBUS AUX PIEDS NUS QU’ILS ONT POURTANT FUIT COMME DES LÉZARDS…

    PLUS DE 2/3 DU TERRITOIRE SONT OCCUPÉS…ET LES SOLDATS RATÉS CONTINUENT DE FANFARONNER…DORMENT SUR LEUR LAURIERS MÊME APRÈS AVOIR APPRIS QUE DOUENZA EST COMPLÈTEMENT ENTRE LES MAINS DES TERRORISTES … QUI PRÉTENDRE POUVOIR METTRE PIEDS À BAMAKO EN 24HEURES…

    EN CONTRASTE, UNE SIMPLE REQUÊTE DU PRESIDENT VERS LA CDEAO…ET TU AURAIS JURE QUE DES BOMBES TOMBAIENT DÉJÀ SUR KATI…LES VAURIENS G***LARDS OPPORTUNISTES SONT SUR LE PIED DE GUERRE…PRÊT À COMBATTRE LA CDEAO… LES VOISINS…ET MÊME PRÊT À COMBATTRE L’ENVAHISSEUR SANS SUPPORT LOGISTIQUE…

    DU COURAGE DJONKOUS!
    DEMANDE AUSSI À L’ONU DE VENIR AVEC DES TROUPES….

    MOUSSA AG PROMETQUE SI TU CONTINUES…CETTE RACAILLE DE SOLDATS RATÉS DE KATI VONT BIENTOT TE REDIGER UN PLAN DE GUERRE POUR LIBERER LE PAYS…ET IRONT REMPLIR LEUR DEVOIR AU LIEU DE FANFARONNER A BAMAKO…

    POUR L’HOMME NOIR ET SA CLIQUE…C’EST TOUT SAUF LA CDEAO …ÇA LES RÉDUIT À ZÉRO ET AMÈNE L’ÉVENTUALITÉ DE LA CPI POUR TOUTE LA BANDE …

    CE QUI ME SURPREND EST QU’ILS S’AMUSENT À FAIRE LA G***EULE CONTRE LE PRÉSIDENT ET SA DÉCISION…EN BON OPPORTUNISTE…JE LES CROYAIT PLUS MALIN…AU MOINS …PAR RAPPORT À LEURS INTÉRÊTS…ON VOIT QUE C’EST L’ÉTAT DE PANIQUE…

    EN OUVRANT LA G***UELE, ILS RAPPÈLENT QU’ILS SONT LA MÊME MILICE AU SERVICE DE L’HOMME NOIR ET SON BÂTON MAGIQUE…AU LIEU DE L’ARMÉE NATIONALE AVEC LE PRÉSIDENT COMME CHEF SUPPREME…

    EN OUVRANT LA G***UELE, ILS DONNENT L’OPPORTUNITÉ ET LES EXCUSES À LA CDEAO D’INSISTER ET PERSISTER À VENIR À BAMAKO…

    EN OUVRANT LA G*^*UEULE, ILS MONTRENT QU’IL Y’A UNE DIFFÉRENCE FONDAMENTALE ENTRE DISSOUDRE ET ABSORBER … MAQUILLER..OU DÉGUISER …COMME A ESSAYE DE NOUS FAIRE CROIRE LE PM SCIENTISTE ASTROPROTECTEUR DES SOLDATS RATÉS…

    BON VOILÀ … LES AMÉRICAINS VONT SE RÉPÉTER ENCORE PAR RAPPORT À L’HOMME NOIR … ET IL FAUT DIRE ADIEU AUX FAMEUSES ARMES « BLOQUÉES »….

    PAS MALINS … CES FANFARONS

    J’ESPÈRE QUE LE PM EST DE LEUR CÔTÉ …PARCEQUE C’EST LUI QUI A CHOISI DE LES ABSORBER AU LIEU DE LES DISSOUDRE…ÇA VA COÛTER CHER…

    MÊME SI CETTE AFFAIRE FINI UN JOUR… LE MALI EST À RISQUE DE TRÈS MAUVAIS VOISINAGE AVEC TOUTE L’AFRIQUE DE L’OUEST…ON A ACCUSÉ TOUT LE MONDE DE JUDAS…À CAUSE D’UNE RACAILLE D’OPPORTUNISTES…QUI A LA TROUILLE DE PAYER POUR SES BÊTISES….

    NOUS ALLONS TOUS REGRETTÉ…JUSQU’AU DERNIER MALIEN… CE COUP D’ÉTAT IRREFLECHI PAR UNE RACAILLE DE SOLDATS RATÉS OPPORTUNISTES…

    ON N’EST LOIN D’AVOIR FINI AVEC LA MERDE DE L’HOMME NOIR ET SA RACAILLE…

    Moussa Ag, QUI COMPRENDS POURQUOI LES SOLDATS ONT PLUS PEUR DE LA CDEAO QUE DES BARBUS AUX PIEDS NUS…AVEC LES BARBUS…ILS PEUVENT FUIR AU SUD … SURTOUT AVEC L’ÉLAN DU REPLI TACTIQUE…MAIS AVEC LA CDEAO… OU ALLER…CERTAINEMENT PAS AU NORD …QUAND ON SEMBLE AVOIR PERDU LA BOUSSOLE ET LE SENS DU NORD…

  16. Nous devons dire à nos militaires que nous avons besoin d’une armée professionnelle et républicaine et non des massacreurs de civiles comme ce fut le cas hier soir au poste de contrôle de Diabali 👿

    • QUAND ON FAIT DES BETISES … ON A PEUR MEME DE SON PROPRE OMBRE…DONC ON TIRE SUR TOUT CE QUI BOUGE SANS SOMMATION…

      CES NULLARDS VONT COMPLETEMENT FINIR AVEC LE MALI…UNE ARMEE DEMANDE DE LA DISCIPLINE ET DU LEADERSHIP…ET IL N’EST PAS DIFFICILE DE VOIR COMMENT SE COMPORTE LA NOTRE…

      ON LES A VU FUIR LE FRONT… EN LAISSANT AUX MAINS DE “QUELQUES” BASTARDOS ARMES… LE TERRITOIRE NATIONAL…LE PETIT ARSENAL DU PAYS….

      ON LES A VU FUIR LE FRONT… EN LAISSANT AUX MAINS DE “QUELQUES” BASTARDOS ARMES… LES ARMES ET TOUT L’ARSENAL DU PAYS…

      ON LES A VU FUIR LE FRONT… EN LAISSANT AUX MAINS DE “QUELQUES” BASTARDOS ARMES… NOS FRERES ET SOEURS CIVILS ET SANS AUCUNE DEFENSE…

      ON LES A VU FUIR LE FRONT… ET VENIR FAIRE UN COUP D’ETAT MEME PAS DIGNE DE RETARDES MENTAUX…DANS LE CONTEXTE OU LE PAYS ETAIT SOUS ATTAQUES…QUI COUPE LA TETE D’UN SERPENT QUI SE DEFEND CONTRE DES VAUTOURS…MEME UN POUSSIN VA LE MANGER AVANT QU’IL NE POUSSE UNE NOUVELLE TETE…NOTRE SERPENT N’ETAIT MEME PAS VENIMINEUX…BANDE DE CONS….

      ON LES A VU S’ADONNER A DU VOL PUR ET SIMPLE …ET DU PILLAGE APRES LEUR COUP D’ETAT ET SE COMPORTER COMME DES VRAIS FOUS AVEC DES ARRESTATIONS A LA MODE COWBOY….

      ON LES A VU FANFARONNER PARTOUT A BAMAKO DANS LES VOITURES DE L’ETAT AVEC LES FONDS DE L’ETAT QUI NE SONT POINT JUSTIFIES…PENDANT QUE LES BASTARDOS ARMES AVANCAIENT SUR LES 2/3 DU PAYS…ET ILS NOUS RACONTENT DES BETISES DU GENRE “REDRESSEMENT DE L’ETAT” AU LIEU DE PENSER A RECUPERER LES TERRITOIRES QU’ILS ONT DONNERS CADEAU AU TERRORISTES…

      ON LES A VU TORTURER DES CAPTIFS BERETS ROUGES…DEVANT LEUR CON DE CHEF QUI LUI MEME DISAIT…”TIRER LE COMME UN CHIEN” …ET AVOIR LA STUPIDITE D’ESPRIT DE FILMER AVEC FIERTE…QUE DES IDIOTS….INDICIPLINES…CA COMMENCE PAR LEUR CHEF D’ABORD CETTE INDICIPLINE….ILS EN ONT PROBABLEMENT EXECUTE CES BERETS ROUGES…PENDANT QUE NOUS AUTRES SE PLAIGNAIENT ET PLEURAIENT LES EVENEMENT D’ AGUEL HOK…

      ON LES A VU DEVENIR ANCIEN CHEF D’ETAT SANS JAMAIS ETRE CHEF D’ETAT….Y A T’IL PLUS MALHONNETE QUE CA….

      MAINTENANT…ON APPREND QU’ILS ONT TIRE SUR UN GROUPE…ON VA ATTENDRE D’EN SAVOIR PLUS

      MAIS UNE CHOSES EST CERTAINES… CES FANFARONS NE SONT LOIN D’ETRE DISCIPLINES…PUISQUE LEUR LEADER ONT MONTRE QUE LA DISCIPLINE ET L’INTEGRITE N’EST POINT IMPORTANT…QUELLE MERDE….

      JE COMPRENDS POURQUOI LES GENS EN VEULENT A ATT…ON A UNE VRAIE MERDE QUI CONSTITUE UNE PARTIE DE L’ARMEE…

      MALHEUREUSEMENT C’EST CETTE MERDE QUI A LES RENNES AUJOURD’HUI ET EST DEVENU UNE MILICE AU SERVICE D’UN FANFARON … QUI EST ESPERAIT DEVENIR PRESIDENT…ET CHERCHE SA TETE MAINTENANT QUE CA N’A PAS MARCHE….

      Moussa Ag, QUI PRESENTE SES SINCERES EXCUSES AUX RETARDES MENTAUX…MAIS PAS A NOTRE RACAILLE DE VAURIENS QUI SUIVENT CE CNDR ET SON CHEF OPPORTUNISTE….Y INCLUS LES VAURIENS DE POLITICIENS QUI SE DISENT DEMOCRATES ET VEULENT SUIVRE UN CON PAREIL CONTRE TOUS LES PRINCIPES DE LA DEMOCRATIE…BANDE D’OPPORTUNISTES…VOUS AVIEZ DETRUIT LE PAYS….

  17. il est nul comme officier …..s’il prétend qu’ils attendent des armes commandées par votre ancien Président c’est à dire avant le coup d’État. or le putsch a été commis parce que selon les soldats de kati le président n’a rien fait …..cherchez l’erreur …….

  18. Pas un mot sur tout le matériel abandonné au nord par nos soldats en début d’année.

    Aujourd’hui, les soladts de notre armée, sont les mêmes qu’il y a quelques mois, il n’y pas de raison qu’ils se battent mieux qu’il y a 6 mois. D’ailleurs, la prise de Douenza en est la preuve.

    Les armes bloquées dans les ports ont été commanadées par ATT et non pas la junte des putchistes.

    Est-ce que le colonel Y Traouré et le capitaine Sanogo iront combattre au Nord ?
    Il est fort peu probable.

    • ON DOIT LEUR FAIRE REMBOURSER L’ARSENAL QU’ILS ONT LAISSE DERRIERE EUX DANS LEUR FUITE COMME DES LEZARDS…CA APPARTIENT AU PAYS ET AU CONTRIBUABLE MALIEN…

      Moussa Ag, qui pense que les armes laisses au terroriste par les soldats doivent etre rembourse par les soldats….CA COUTE CHER … LES ARMES!

  19. it s a really deep problem it s even making most malian going stupids to insult our army that ALLAH bless malian army those chief of cedeao are real devils and vampires they want by all the way sanogo blood to give power to they asociation, in reality they never wish to help mali no one need to go to school to know that ain’t stupid people it s real shame for whole africa at all where is the democracy from the country whom cheif want to give example to sanogo may allah save mali and malian army and all the real loyal citizens of great mali. god know my hart i’m not talking for any team but only mali and ever one should help the country by positif way not negatif as some are doing.

  20. Que ce soit contre coupt d’etat et pour lui, tous et toutes du peuple malien réclamons nos armes par des déclarations et des manisfestations. mujao, ansardine, mnla, france, cedeao tous sont dans un meme complot contre le mali et pour l’exploitation de nos ressources et l’utilisation de nos espace pour des affaires douteuses. Si le discours et déclarations politiques de toutes ces organisations de soutien du Mali dans le recouvrement de ses territoires occupés est une réalité, alors pourquoi une telle embargo contre l’armée malienne et le Mali ? FDR et COPAM n’arrivent pas à s’entendre et se sont tus après avoir eu des postes au gouvernement, cependant qu’ils disent tous que leurs actions sont pour le MALI. Dieu Seul peut aider le Mali et nous les pauvres citoyens de ce pays qui ne cherchons qu’à trouver du riz pour manger. Nous ne pardonnerons jamais à ces organisations et tous leurs complices au-dedans ou au dehors, que Dieu les anéantissent tous et que Dieu sauve notre pays. C’est prière que le haut conseil doit faire partout, dans les mosquées et autres, si eux aussi ils ne cherchent que le bien être des maliens et le Mali. On est fatigué, nous demandons à Allah de nous regarder par la miséricorde et de châtier nos ennemis internes et extérieurs. Amen, amen, amen.

  21. MALIENS : AVOUER SON IMPUISSANCE DEVANT UN FLÉAU MONDIAL, LE TERRORISME, ET SE FAIRE AIDER POUR LAVER UN AFFRONT COLLECTIF (LE PAYS OCCUPÉ ET MORCELÉ) N’EST PAS UN DÉSHONNEUR NI UNE PERTE DE SOUVERAINETÉ

    Bonjour,
    Numériquement, puis faute de moyens (logistiques et humains) suffisants et, en plus, divisées, les forces de défense et sécurité Maliennes sont vulnérables et ne peuvent être au front en train de se battre pour la restauration de l’intégrité territoriale et assurer la sécurité des villes conquises et celle des populations (pour la réception des vivres et médicaments).

    Contrairement à ce que prétendent certains, faire assurer cette sécurisation par la CEDEAO/UA/ONU, n’est pas un moyen de préparer le terrain au retour du MNLA ou à quiconque (Ansar Dine, …) car ça sera aux Maliens de décider, dans l’unité, du devenir du pays et non à la force de sécurisation de la CEDEAO et/ou de l’UA et/ou de l’ONU, qui doit être exclusivement orientée vers la tâche pour laquelle elle sera engagée : assurer la sécurisation des villes conquises et garantir aux populations de recevoir des vivres et médicaments.

    Comme le propose la lettre du Président, c’est aux Maliens de se mettre devant et d’organiser la reconquête du territoire et sa sécurisation, ÉPAULÉS par la CEDEAO et/ou l’UA et/ou l’ONU ET les partenaires régionaux et internationaux.

    Compte-tenu du terrorisme qui a envahi le Mali, croire que les Maliens le feront seuls est un leurre. La participation et l’engagement de tous est nécessaire pour ce faire.

    Tous les Maliens et l’armée doivent faire front autour de la lettre du Président, solliciter et vouloir l’aide de la CEDEAO et de la communauté internationale pour assumer la souveraineté du Mali, laver l’affront collectif (le Mali occupé et morcelé) et reconstruire dans l’unité le Mali.

    Les Maliens doivent avoir le courage de laver cet affront collectif en se faisant aider par la communauté régionale et internationale. La participation et l’engagement de tous est nécessaire pour ce faire.

    Y A-T-IL ENCORE DES MALIENS QUI N’ACCEPTENT PAS CET AFFRONT COLLECTIF ?

    Si oui, pourquoi refuser l’aide bienveillante des autres (CEDEAO, UA, ONU, Communautés régionales et internationales) sachant que les Maliens pourront contrôler, s’ils le veulent, l’usage qu’ils en font ?

    Avouer son impuissance devant un fléau mondial, le terrorisme, et se faire aider pour laver cet affront collectif n’est pas un déshonneur ni une perte de souveraineté.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: Anasser_AgRhissa@yahoo.fr

    • Bonjour Mr Anasser et merci pour ce brillant commentaire à tout point de vue claire et lucide mais qui manque d’objectivité. Pour ma personne je crois que vous regardez trop les info de tel sorte qu’en ne savoir plus faire la part des chose ou plus encore en vous perdant dans vos propres pensées et en vous laissant emporter par la légèreté des votre réflexion.

      Nous sommes tous des fils de ce pays aujourd’hui à feu et à sang , donc la moindre des choses pour nous en tan intellectuels c’est d’avoir l’esprit critique et non l’esprit de critique en cette période de crise. J’apprécie beaucoup vos commentaires qui sont le plus souvent fait avec beaucoup de discernements et de recules.
      Mais corrigez moi si je me trompe ” le bon sens n’est-il pas la chose la mieux partagée dans ce monde” Descartes, ne nous permet-il pas de prendre du recule pour voir claire dans nos pensées en temps de doute? A mon humble avis vous devriez faire pareil pour voir claire dans vos pensées et savoir ce que vous dites ou ce que vous voulez réellement. En temps de crise on ne peut compter que soi-même avant de pouvoir compter les autres.

      Le bon ami n’est pas celui qui nous donne du poisson mais celui qui nous apprend à pêcher parce qu’on ne sait jamais.Et quant à la CEDEAO ou les autres organisations dont vous acclamez l’aide ne sont pas non plus nos amis car nous les avons vu à l’oeuvre qu’ils savent faire le mieux dans beaucoup de pays qui ne se sont jamais remis après la crise. Vous même vous en êtes témoin alors dites moi franchement souhaitez-vous ce même sort à notre cher pays le Maliba ou voudriez-vous que nous retrouvions notre unité, notre indépendance et la paix dans nos foyers après cette crise?

      De l’aide nous en voudrions bien sur mais pas n’importe laquelle, pas au prix de notre unité ni même de notre indépendance. La seule et inéluctable aide qu’ils puissent nous apporter est de nature logistique et matériel car nos avons des hommes entrainés pour ça. Mais vouloir nous créer de faux problèmes en nous envoyant des hommes de plus le mali n’a vraiment pas besoin de ça maintenant. Soyons honnête avec nous et soyons plus exigeant envers nous même avant d’être exigeant envers les autres.
      Vive la république!
      et vive l’unité dans nos coeur!

      Diourte Abdoul karim
      Etudiant M2 en Science du langage
      et didactique de la langue
      allemande
      Mail:abdoulkarimdiourte@yahoo.fr

      • Bonjour,
        Il serait important de relire mes contributions et la demande d’aide adressée à la CEDEAO par le Président. Elles mettent l’armée Malienne en première ligne et les autres (CEDEAO, …) l’épaulent pour assurer la SÉCURISATION DES POPULATIONS ET DES VILLES CONQUISES.

        LES CAPACITÉS OPÉRATIONNELLE ET ORGANISATIONNELLE DE L’ARMÉE MALIENNE ÉTANT RÉDUITES AINSI QUE SES RESSOURCES HUMAINES ET LEURS EXPERTISES, PAR EXEMPLE DANS LA GUERRE ÉLECTRONIQUE ET LE SUPPORT AÉRIEN, IL SERAIT INTÉRESSANT DE SOLLICITER L’EXTÉRIEUR POUR L’AIDER A ACQUÉRIR OU A SAVOIR FAIRE CE QU’IL NE SAIT PAS FAIRE.

        Bien sûr, tout en contrôlant, autant que possible, cette aide.

        Dans la vie, pour faire quoi que ce soit, il faut la capacités organisationnelle et opérationnelle pour le faire.

        Le Mali, dispose-t-il de ce qu’il faut ?
        Si oui, on n’en sera pas à ce point aujourd’hui.

        Bien cordialement
        Dr ANASSER AG RHISSA
        EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
        E-mail: Anasser_AgRhissa@yahoo.fr

  22. Mon colonel je ne te trouve pas cohérent dans tes propos, je n’arrive pas a te suivre dans ta logique tu vas du coq à l’âne !!!!
    Bref arrêtons de parler et passons à l’essentiel qui nous unis qu’est le mali…

    Vous dites que vous n’avez pas d’armes pour combattre mais vous en avez juste pour intimider les pauvres populations de bko !!! Toi et ton clan de Kati vous faite honte à notre armée…

    Tu nous parle de ton expérience ? Mais de quelle expérience t ??? Tu n’as que des habitudes et des très mauvaises habitudes qui malheureusement ont détruits l’image de notre pays.

    • le colonel ne nie pas la nécessité du soutien de la sous région, mais réclame d’abord la preuve de la bonne intention de ces organisations internationales, en levant leur embargo sur nos armes. C’est difficile de croire qu’elles nous aident alors que nos moyens sont bloqués par eux-memes. Comme on dit “Byien gnini nan séin bè byien kala kan”

      • NOS ARMES SONT BLOQUÉES PAR LA FAUTE DE QUOI JUSQU.Á PRESENT SANOGO ET SA BANDE DE LACHES SONT LES MAITRES DU TERAIN, ALORS QUES TOUT LE MONDE LES HAIE.VOUS DEVEZ SAVOIR, TANDISQUE SANOGO VIE OU EN LIBERTÉ, LE MALI VA FAIRE UNE DESCENTE AUX ENFERS…..

  23. Mon colonel je ne te trouve pas cohérent dans tes propos, je n’arrive pas a te suivre dans ta logique tu vas du coq à l’âne !!!!
    Bref arrêtons de parler et passons à l’essentiel qui nous unis qu’est le mali…

    Vous dites que vous n’avez pas d’armes pour combattre mais vous en avez juste pour intimider les pauvres populations de bko !!! Toi et ton clan de Kati vous faite honte à notre armée…

    Tu nous parle de ton expérience ? Mais de quelle expérience t ??? Tu n’as que des habitudes et des très mauvaises habitudes qui malheureusement ont détruits l’image de notre pays.

    Mon colonel … je te rappel que vous ne pourriez même pas sécuriser votre soit disant QG de Kati a plus forte raison le mali.

    Mon colonel, vous faite honte au mali…et l’histoire retiendra de vous une chose « Jamais le mali n’a été aussi bas qu’avec votre génération »

    Pour finir, Svp, arrêtez avec votre orgueil et accepter l’aide des autres car le mali a aussi participer ailleurs pour aider les autres.

  24. Vraiment moi je suis decus par legoisme et l’imcasite de nos diregeant..Monsieur le colonel ou g ce pa Monsieur beaux parleur si vous Aviez de lexperience vous me serez pas ici aujourdhuit Mai au front..ce ga na vraiment pas honte.le peuple du nord soufre et tu nous parle de Putin dexperience..va au diable 😈

  25. « Nous n’avons pas besoin de la présence d’aucune troupe étrangère sur notre sol. Nous ne sommes pas d’accords car nous avons assez d’expérience en la matière pour avoir montré nos preuves sous d’autres cieux »

    Les troupes de la CEDEAO ne seront autres que des forces d’occupation qui viendront confisquer la liberté des maliens et maliennes

    Bokari Dicko

    Je commence par dire que cet article est aussi décousu et aussi nul que la personne interviewée.
    Aujourd’hui, c’est le retour des anciens dignitaires de l’UDPM.
    Le colonnel Youssouf est un membre du CMLN qui a assassiné le Président Modibo Keïta, un fidèle de Moussa Traoré qui a assassiné les Kissima Doucoura, les Tiékoro Bagayogo et beaucoup d’autres avant de régner en dictateur sur le Mali avec son parti unique UDPM.

    Lorsque Moussa Traoré a été chassé, il a créé son propre parti pour mieux se métamorphoser et chercher le pouvoir.
    Aujourd’hui, il est membre du CNRDE qui a livré le Nord aux pires ennemis du Mali et de l’humanité et qui n’a fait que ruiner le Mali sur tous les plans.

    Lorsque je disais sur Maliweb que le 1er ministre Chèque Maudit Diarra est complice du CNRDE et que le Mali et Djoncounda sont pris en otage, des membres de leur clan m’avaient contredit. En voilà la preuve: le président de la République ne décide de rien.
    Le défit du 1er ministre à Djoncounda (refus de démissionner) tire sa source de sa connivence avec la junte qui a la force.

    Le colonel Youssouf affirme que ” Les troupes de la CEDEAO ne seront autres que des forces d’occupation qui viendront confisquer la liberté des maliens et maliennes”.
    L’opposition de la junte à la décision du Président de la République même est la preuve que la liberté du Peuple est déjà confisquée par eux-mêmes.
    Le Mali a perdu sa souveraineté et sa liberté depuis le coup d’Etat qui a profité aux rebelles et les putschistes.
    Si l’armée est déployée de Kaye à Mopti, pourquoi les islamistes ont occupé Douentza sans réaction du gouvernement ni de l’armée? Que la honte et la peste soient la junte et ses alliés.

    Il faut que la junte et son allié CMD se mettent une chose dans la tête: la CEDEAO peut les contraindre et même les détruire. Ce n’est pas des fuyards du camp d’Aguelhoc qui peuvent libérer le Nord après que ses occupants se sont mieux installés et mieux armés avec les chars et BRDM mêmes de notre armées en débandade.

    Tout ce que la junte et ses alliés craignent, c’est que l’intervention de la CEDEAO ne nuise à leur pouvoir maléfique et destructeur du Mali, leur tueries et leur népotisme inégalé.

    Si la CEDEAO et les maliens les laissent faire, le Nord ne sera jamais libéré pour passer aux élections qui ne les arrangent pas dans la mesure où ils ne sont pas éligibles.

    • Monsieur le colonel!De quelle expérience vous parlez?Honte à vous!Gueulard,pourquoi n’êtes vous pas au front?lA Cedeao mène son combat,parceque c’est toute la communauté Ouest Africaine qui est concerné par cette crise ok?Votre petite personne n’y pourra rien!Bande d’appatrides d’égoistes vous me faites honte,par votre nationalisme éhonté,et qui ne dépasse pas les frontières de Bamako et Kati.

      • mon colonel voleur d’armes où tu étais avant l’arrivée du capitaine sanogo c’est ton promo c’est pourquoi tu refais surface. Dites nous qui tu es réellement parce que les gens te confondent avec le vrais colonel youssouf du CMLN qui est avec le FDR.

    • Tu fais la confusion, ce colonel sur la photo n’est le colonel dont tu parles.

  26. Première étape de cette intervention qui ne devrait pas débuter avant la fin du sommet francophone (occasion d’expliquer ce qui se passe et de trouver des soutiens à cette opération ; et non pas d’être une tribune des ultras pour dénoncer « l’interventionnisme français en Afrique ») : le réquisitoire contre les « occupants » du Nord-Mali. Une mission de la CPI est depuis le 28 août 2012 au Mali afin de « recueillir le maximum d’informations sur les crimes perpétrés par les islamistes et les Touareg dans le Nord du Mali » : exécutions sommaires ; viols ; massacres de civils ; enrôlement d’enfants-soldats ; tortures ; pillages ; disparitions forcées ; destructions de symboles de l’Etat, d’églises, de mosquées et de mausolées.

    Le chef de cette mission est Amady Bâ, magistrat sénégalais, ancien directeur de la magistrature, en charge de la coopération internationale (division responsable des enquêtes et des poursuites) au bureau du procureur de la CPI depuis 2008. La mission, dit-il, est « une phase d’analyse, de recoupement d’informations. Nous allons retourner avec ces éléments et le procureur jugera alors s’il faut commencer des enquêtes avant d’engager des poursuites ». « La mission de la CPI [qui comprend trois membres, dont Bâ] restera le temps qu’il faut. Je ne peux pas dire combien de jours. Le dossier transmis par le groupe de travail pour la saisine de la CPI est clair : il s’agit des exactions commises par les occupants des trois régions du Nord », a précisé le ministère malien de la Justice, étant entendu que c’est le gouvernement de Bamako qui a saisi la CPI en juillet 2012.

    A Hammamet, en Tunisie (Tunis, en marge de ce dossier malien, était jusqu’à présent dans la retenue), les 30-31 août 2012, l’ex-ministre des Affaires étrangères mauritanien Ahmedou Ould-Abdallah, ancien représentant spécial du secrétaire général de l’ONU au Burundi, en Afrique de l’Ouest, au Soudan, en Somalie, a organisé une conférence sur le risque sécuritaire et la menace islamiste dans « le corridor sahélo-saharien » intitulée : « Situation au Sahel Sahara et acteurs extérieurs ». Ould-Abdallah et son Centre de réflexion sur la sécurité dans la région Sahel Sahara (Centre/4S) avaient déjà, le 18 juillet 2012, organisé un briefing à Nouakchott à l’occasion de la réunion dans la capitale mauritanienne des chefs d’état-major d’Algérie, du Mali, de Mauritanie et du Niger.

    Selon Ould-Abdallah (Journal du Dimanche du 2 septembre 2012) : « Les terroristes d’AQMI ne sont que les intermédiaires des trafiquants installés dans tout le golfe du Bénin. Leurs réseaux, au plus haut niveau de chaque Etat de la région, sont considérables. J’ai des noms et la liste est considérable ». Là encore, on ne peut pas être plus clair : l’éradication des groupes islamistes qui occupent le Nord du Mali ne relève pas de la politique mais de la morale étatique ! Tout cela dans un contexte particulier.

    En Afrique musulmane, le ramadan a pris fin ; en « Occident », la rentrée politique est effective. Et sur le terrain, on annonçait hier (samedi 1er septembre 2012), la prise de Douentza par les islamistes, sur la RN 15, porte d’entrée par le Nord du pays Dogon, à moins de 100 km à vol d’oiseau de Bani, à la frontière Mali/ Burkina Faso (Bani ne se trouve qu’à 70 km de Ouahigouya). Aujourd’hui (dimanche 2 septembre 2012), Nouakchott annonce l’exécution par le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (MUAJO), dissidence d’AQMI dont on ne sait pas grand-chose, du vice-consul algérien Taher Touati enlevé avec cinq de ses concitoyens le 5 avril 2012. Provocations ?

    Paris, qui préside le Conseil de sécurité, met donc les bouchées doubles dans la perspective d’une intervention. Dans une enquête publiée par RAIDS (septembre 2012), Jean-Marc Tanguy nous dit que, côté français, « tout est prêt » et le commandement des opérations spéciales (COS), déployé sur le terrain depuis 2008 (notamment pour la formation des forces spéciales mauritaniennes, le protocole de formation ayant établi que le COS pouvait s’entraîner dans le pays), « est largement monté en puissance […] formant un groupe de forces spéciales dédié, baptisé Sabre* ». Tanguy précise que « ses contours exacts, ses lieux de stationnement sont inconnus » mais chacun sait que, globalement, les bases conventionnelles françaises sont implantées à Dakar et à Ndjamena et que le COS a pris ses quartiers à Ouagadougou**.

    Dans cette perspective, le COS a dégarni les autres terrains où il était en mission afin de récupérer « une quarantaine d’opérateurs ». « La réalité des moyens du COS au Sahel, écrit Tanguy, est difficile à discerner. Ces derniers mois, rien que le 1er RIPMa y aurait envoyé plus de la moitié de ses GRA [groupes action]. Une bonne partie des équipes de recherche du 13ème RDP y a aussi été mobilisée, avec une importante flotte de VPS [Véhicule de patrouille spéciale, construits par Panhard qui a remplacé les VLTT-P4 – véhicules légers tout terrain – fabriqués par Peugeot] ». Le CPA 10 – Commando parachutiste de l’air n° 10 qui relève directement du COS – « pourrait être également de la partie ». « Le COS n’a tout simplement jamais mené une traque sur cette échelle, aussi longtemps », ajoute Tanguy.

    Au-delà du COS, les forces conventionnelles sont également mises à contribution en matière de transport et de renseignement, l’importance de la zone concernée obligeant à des actions combinées entre forces terrestres et moyens aériens. Drones Harfang (fabrication EADS) – mis en action, au départ de la base de Sigonella, lors de l’opération « Harmattan » contre la Libye de Kadhafi – ATA, avions de transport d’assaut ; Twin Otter du 3/61 « Poitou » ; Mirage F1CR (reconnaissance/bombardement) et Mirage CT (bombardement) basés à Ndjamena ; hélicoptères Gazelle, etc.

    Paris prépare donc le terrain. Reste, maintenant, à la Cédéao de l’occuper. Dans une opération à hauts risques dont la réussite militaire et politique est aléatoire et dans laquelle c’est toute la région, de Nouakchott à Ndjamena, qui joue sa crédibilité et sa souveraineté.

    * « Sabre du désert » était le nom de code de l’opération terrestre qui a été déclenchée le 24 février 1991 contre Saddam Hussein en Irak. Faut-il y voir un rappel de cette opération ?

    ** Le patron du COS a été, jusqu’au 7 juillet 2011, le général Frédéric Beth. Il a été remplacé par le général Christophe Gomart, ancien du 13ème Dragons parachutistes, nommé par la suite adjoint au coordonnateur national du renseignement à l’Elysée. Frédéric Beth est le frère d’Emmanuel Beth, général reconverti dans la diplomatie, ancien patron de la force « Licorne », ambassadeur de France à… Ougadougou (cf. LDD Burkina Faso 0230/Mercredi 18 août 2010). Quant à Frédéric Beth il est, depuis qu’il a quitté le COS, directeur du cabinet du préfet Erard Corbon de Mangoux, patron de la DGSE, ce qui en fait le numéro deux de nos « services ». A Dakar, le patron des Eléments français au Sénégal (EFS) est le général de brigade Grégoire de Saint-Quentin, un ancien chef de corps du 1er RPIMa, qui relève directement du CEMA ; Saint-Quentin était lieutenant-colonel au Rwanda lors de l’attentat du 6 avril 1994 contre les présidents burundais et rwandais et traîne, de ce fait, une réputation sulfureuse en Afrique

  27. tout ça c’est du o ba o ba
    o ba o ba c’est du bla bla
    Le peuple constate que les salafistes sont à Doentza qui est le centre et non le nord. Ils sont bien à 170 km de Mopti.
    Si vous ne pouvez rien boucler la et laisser les autres regler le problème . Vous n’étes pas plus maliens que les autres parceque vous avez des fusils mais à quelle fin si cela ne vous sert qu’à tuer vos frere d’armes.
    Le peuple n’est pas dupe. Il s’est faire la part entre le mensonge et la verité “tien”

  28. colonel,vous etes a bamako ou a sevaré?VOUS PARLEZ A QUEL TITRE?un conseil taisez vous c est plus digne quand des apatrides du mn..vous ont chassés sans combat, vous ne devriez pas arborer vos epaulettes de colonel car ça donne l impression que vous ne les meritez pas, il faut savoir etre raisonnable et respecter les institutions a savoir la parole du mali incarneé par le president,si le colonel que vous etes ne respectez pas le president le soldat ne va pas vous respecter et l indiscipline ouvre la porte a toutes les aventures.

  29. VOILÀ CE QUI ARRIVE QUAND ON ABSORBE UNE MILICE DE VAURIENS OPPORTUNISTES…AU LIEU DE LA DISSOUDRE PUREMENT ET SIMPLEMENT….

    EN TOUT CAS…LE PM AURA EVENTUELLENT À CHOISIR CLAIREMENT ENTRE LE MALI …L’ETAT…. LA LÉGITIMITÉ…ET LA RACAILLE DE MILICIENS DE L’HOMME NOIR ET SON BÂTON MAGIQUE…L’ILLEGITIMITE …

    IL EST ÉVIDENT QU’ILS SONT ASSOCIÉS ET QU’ILS SONT SES PROTÉGÉS POUR UNE RAISON QUE JE
    PRÉFÈRE NE PAS SPÉCULER…MAIS ON EN VIENDRA AU POINT OU LES DEUX NE POURRONS PAS ALLER ENSEMBLE…SI ON N’A AS DÉPASSE CE POINT DÉJÀ…

    MÊME UN SCIENTISTE DU CALIBRE DU PM … NE POURRA FAIRE PASSER …ABSORBER UNE MILICE…POUR DISSOUDRE UNE MILICE….SURTOUT AVEC DES CONS PAREILS QUI SE FERONT TOUJOURS ENTENDRE DANS LEUR EXCÈS DE ZÈLE…

    LE PM OUBLIE QUE L’ASSOCIATION AVEC LE DIABLE À DE GRAVES CONSÉQUENCES …MÊME POUR UN SAINT…À PLUS FORTE RAISON….

    PM…PARLEZ À CE FANFARONS QUI VA DETRUIR TOUTES LES RELATIONS EXTÉRIEURES DU MALI…AVEC SES PROPOS IRRÉFLÉCHIS…

    CONTINUEZ À VOUS ASSOCIER ET PROTÉGER DES LASCARS…ILS VONT T’ENTRAINER DANS LE GOUFFRE … VOUS NE LES CONNAISSEZ PAS BIEN CES CONS LA…

    DEMANDEZ AU B.TARDS MNLA LE PRIX DE LA MAUVAISE ASSOCIATION…..NE DIT ON PAS EN BAMBARA QUE VOUS MAÎTRISEZ TRÈS BIEN “DJEDJOUGOU LABAN YEH YONGON KOOH BLAAH YEH…”…

    DISSOUDRE N’EST PAS ABSORBER…

    SURTOUT QUAND ON A À FAIRE À UNE MILICE DE CONS OPPORTUNISTES ET G***ULARDS…

    Moussa Ag, QUI PENSE QUE LE PM DOIT PARLER À CE QUI SEMBLE ETRE LA BRANCHE ARMÉE DE SON PARTI

  30. Voilà le prototype de l’officier “sac à dos” dont il faut bannir de l’armée malienne pour espérer avoir un jour une armée digne de ce nom, puisque totalement inutile dans la chaîne de commandement et qui n’apporte rien à l’armée.

  31. MAIS A QUEL TITRE ET AU NOM DE QUI CE BIDASSE PRETENTIEUX PRETEND-IL S’EXPRIMER AU MALI? IL A QUELLE LEGITIMITE? QUEL POUVOIR? ET EN QUOI DOI-T-ON TENIR COMPTE DE SON AVIS?

  32. Ce colonel est un vrai maniaque, il es fier de dire que les maliens sont intervenus chez les autres, pourquoi alors que le Mali a besoin d’aide, il refuse qu’on nous aide. Il parle de souveraineté, n’importe quoi! Il n’a même pas honte, si notre pays était souverain, pourquoi vouloir alors une aide logistique et formation. Si ce n’était par l’aide des autres, même lui il n’allait pas avoir son galon de colonel. Espèce de mendiant, ton pays vit grâce à la mendicité et tu nous parles de souveraineté. Toutes les formations qu’il a eu à faire, si ce n’était pas la mendicité, il n’allait jamais les faire. Des faux colonels comme ça. Si tu n’as rien à dire tu la fermes. Si vous aimiez réellement ce pays vous devriez vous soumettre à la République, mais on voit bien que vous avez un autre agenda dont vous êtes les seuls à connaître l’échéancier.

  33. L’armée malienne a une spécialité UNIQUE AU MONDE: Ca fait 5 MOIS qu’elle nous explique en détail et sur tous les tons à quel point elle est redoutables au combat, et ça fait 5 mois que la moitié du pays est sous occupation sans que les occupants ne croisent jamais le moindre militaire!

    Ca et son “repli stratégique” au sprint, on a vraiment une armée EXCEPTIONNELLE, mais surtout dans les défilés ou dans les interviews…

    • eh oui des grandes gueules
      La description, rapportée par un télégramme de décembre 2009, de la cérémonie marquant la fin d’une session d’entraînement de l’armée malienne par des instructeurs américains reflète la difficulté de l’exercice. Le capitaine responsable de cette formation indique que chaque soldat malien a tiré 1 000 cartouches pendant les cinq semaines d’exercices, soit autant qu’un soldat des forces spéciales américaines tire en un jour, et… « probablement plus que ce qu’un militaire malien aura utilisé tout au long de sa carrière « .

      Les soldats maliens, eux, se disent satisfaits d’avoir appris à conduire un véhicule et à entretenir leurs armes. Ils figurent parmi les rares survivants d’une embuscade avec les islamistes.

      L’échauffourée s’est achevée dans un bain de sang car l’unique soldat capable de conduire et de sauver ses camarades avait été tué. De même que le seul militaire formé à l’usage de la mitrailleuse qui aurait pu couvrir leur retraite.

      Philippe Bernard (Le Monde du 07-12-2010)

  34. ON SE FOUT DE CE CNRDE DE MERDE ET DE LEUR AVIS! IL SERAIT TEMPS QU’ILS LE COMPRENNENT! PLUS ILS SONT NULS, PLUS ILS FANFARONNENT! UNE HONTE!

  35. …”Nous ne sommes pas d’accords que l’on nous envoie des troupes étrangères”… Tu es au service de la nation, et PERSONNE ne te demande ton avis!

    …”nous avons assez d’expérience en la matière pour avoir montré nos preuves sous d’autres cieux”… On en encore eu la preuve absolue pas plus tard que la semaine dernière où il a suffi d’une poignée de barbus dans quelques 4×4 pour prendre Douentza sans que vous ayez les c… de vous frotter à eux!… Et tes soi-disant “preuves”, tu les a faites OU et QUAND, et sous quels cieux exactement?

    …”L’arrivée des troupes de la CEDEAO pour protéger leurs intérêts”… C’est surtout que l’arrivée de la cedeao va démontrer l’étendue de votre nullité d’une part, et d’autre part, elle va marquer la fin de la récréation pour tous les ratés que vous etes!

    …”parce qu’avions suffisamment d’hommes pour combattre et libérer les zones occupées.”… Alors pourquoi on n’en voit pas UN SEUL dans les zones occupées?

    …”Quant à Bamako, nous assurons déjà la sécurité des institutions de la république ainsi que des autorités”… Ouais, on a vu ça avec la tentative d’assassinat du President!…

    QUAND VA-T-ON ARRETER DE DONNER LA PAROLE A CES VAGABONDS GRANDE GUEULES DU CNRDE! NON SEULEMNT LE MONDE ENTIER A EU 5 MOIS POUR LES VOIR SE DEGONFLER COMME DES FILLETTES, MAIS IL FAUT EN PLUS QU’ON LES AUTORISE A LA RAMENER!!!! ON REVE OU QUOI?

  36. Les pays voisins du Mali, du Niger et du Burkina .Si les pays de la CDEAO veulent vraiment aider le Mali et les autres pays enclavés du Sahel, je n’en doute pas… Eh bien, qu’ils commencent déjà par totalement abolir les frontières que les colons nous ont imposées. Que des pays et des peuples de la sous région qui ont des affinités culturelles et linguistiques fusionnent pour former un seul État. Montrez enfin que ces frontières sont une erreur.

  37. Soldat, euh colonel,

    1ère question : Pouvez vous éclairer notre lanterne sur les motivations de “certains pays qui sont entrain de tout mettre en œuvre pour voir le Mali à genoux” ? Quels intérêts ont ils à “mettre le Mali à genoux” ?

    2e question : Pourquoi vous de l’armée malienne (d’ailleurs est ce que c’est toute l’armée malienne ou vous seuls du CNRDRE ?????) refusez l’envoi des troupes de la CEDEAO au nord alors que vous dites vous même : “Pourtant ces mêmes pays il y a quelques années et même récemment avaient des difficultés, notre armée les a aidés sans réserve. Aujourd’hui, nous ne comprenons pas leur attitude et acte” ?

    cher soldat, euh colonel, aujourd’hui je ne comprend pas du tout votre attitude et votre refus d’accepter l’envoi des troupes de la CEDEAO pour vous aider à régler le problème du nord.
    Wa salam

  38. NE PAS SE TROMPER DE COMBAT, LA CEDEAO ÉPAULE LES MALIENS POUR ASSUMER LEUR SOUVERAINETÉ ET LEUR CITOYENNETÉ

    Bonjour,
    Après la lettre envoyée à la CEDEAO par le Président de la République du Mali par Intérim, certains Maliens se posent des questions et ont l’impression que la CEDEAO va leur arracher une partie voire toute leur souveraineté et/ou faire la guerre à leur place.

    Certainement pas, la CEDEAO ne veut pas arracher aux Maliens leur souveraineté, ni faire la guerre à leur place.

    Le Mali appartient aux Maliens, la CEDEAO en est consciente, c’est pourquoi, la CEDEAO a accepté le gouvernement d’union nationale qui a été constitué au Mali sur proposition du Premier Ministre, Cheick Modibo Diarra, et validation du Président, Dioncounda Traoré.

    Concernant la lettre envoyée à la CEDEAO par le Président, compte-tenu de la crise Malienne, après avoir mis en évidence l’urgence d’une action concertée et coordonnée du Mali, de la CEDEAO et de la communauté internationale, elle demande une aide à la CEDEAO dans le cadre du recouvrement des territoires occupés du Nord et de la lutte contre le terrorisme.

    Cette aide concerne principalement le renforcement des moyens logistiques et des capacités antiterroristes, l’appui par une police scientifique pour une guerre électronique, le soutien et l’appui aérien aux forces de défense et sécurité du Mali, la sécurisation et le contrôle des villes conquises, l’acheminement de l’assistance humanitaire et un détachement de liaison avec la MICEMA qui pourrait être déployé au sein du centre de coordination des opérations de sécurisation des institutions de transition du Mali.

    Ainsi, avec ou pas l’usage de la négociation, l’aide souhaitée convient pour une guerre directe que pourrait mener les forces de défense et sécurité du Mali avec une sécurisation des villes conquises faite par la CEDEAO mais aussi pour une guerre informationnelle (guerre électronique axée sur des renseignements vérifiés et sécurisés et sur une police scientifique) telle que je la propose.

    Dans tous les cas, les forces de défense et sécurité du Mali seront devant et piloteront les opérations sur le terrain avec une sécurisation des villes conquises qui sera assurée par la CEDEAO/UA/ONU.

    Alors, que veulent certains Maliens qui s’opposent à cette proposition du Président ou à celle de la CEDEAO ?

    La lettre du Président laisse la liberté de choix au Mali pour l’opérationalisation sur le terrain. C’est donc aux Maliens que revient la lourde tâche de faire le choix entre la guerre directe avec ou sans négociation préalable, la négociation et une guerre informationnelle (plus précise) telles que je les propose ou toute autre combinaison.

    A la manière de ce que dit le Président Obama, aux Américains, c’est, maintenant, aux Maliens de faire le choix définitif pour transformer l’espoir en opportunités pour libérer le Mali, pour le développer durablement et pour générer le bien-être pour tous.

    COMPTE-TENU DE LA SITUATION, LES MALIENS N’ONT PAS LE DROIT DE SE TROMPER DE COMBAT, QUI NE DOIT PAS ÊTRE CONTRE LE PRÉSIDENT OU LE GOUVERNEMENT DE TRANSITION OU CONTRE LA CEDEAO OU LA MÉDIATION.

    LES MALIENS DOIVENT FAIRE LE BON CHOIX POUR PRENDRE EN CHARGE, DANS L’UNITÉ, LEUR PROBLÈME COMMUN.

    Pour ce faire, la participation et l’engagement de tous, ainsi que le fait de prendre leurs responsabilités et assumer leur citoyenneté sont indispensables.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: Anasser_AgRhissa@yahoo.fr

  39. Colonel à 2 franc!!!! Si ton armée pouvait faire quelque chose, nous en serons pas là aujourd´hui. Mais je ne comprends toujours pas comment l´armée malienne avec ses 7000 hommes puisse avoir autant de généraux, colonels, colonel-majors et commandants. Alors, les capitaines ali kuntili to ban. Comme si se sont les grades qui font de vous des hommes.Ils st tous comme on le dit des “grands quelqu´un” entraint de faire le gros dos avec des grades qu´ils ne meritent pas. Vous êtes entraint de torpiller notre budget avec vos salaires alors que vous server pas le Mali. Prennez SVP conscience que c´est avec l´argent du contribuable malien que vous êtes payés et vos armes aussi que vous laissez entre les mains des barbus.

    • mon colonel ,malgre tout le respect que je vous doit . vous faites honte a ce peuple qui vous paye pour vous battre helas . vous avez fuit devant ces gens , vous avez dis oui a des troupes sur le front mais pas a bamako. Maintenant VOUS Voulez nier cela . d’accord vous pouvez vous battre aujourd’hui avec vos myens tres bien .et des gens que vous avez laisser sur leur sort a kidal .gaoo tombocou avec les mains nues . vous n’avez pas penser a vous battre avec vos moyens morokoto

    • nous nous connaissons entre militaires cedeao sur les théâtres d’opération..encore de la fanfaronnade …les maintien de la paix c’est une promenades pour se refaire une santé financière …1million huit cent milles par mois pendant 1 an…
      là il s’agit de faire la guerre au nom de la patrie..
      De bons officiers habiles stratèges,une bonne chaine de commandement et surtout des hommes valeureux prêts à mourir pour la patrie .Ce qu’on ne retrouve pas présentement dans l’armée malienne…des fuyards…
      les câbles de wikileaks renseignaient assez sur la valeur de l’armée malienne bien avant les déroutes successives que l’on connait sur les théâtres d’opérations du nord .La vidéo sur youtube de Ce soldat de katy qui s’en prenait férocement à son frère d’arme béret rouge qui disait qu’il faut être fou pour mourir pour le mali a fait le tour du monde…des fuyards…
      si vous saviez comment faire vous n’alliez pas fuir et abandonner le matos et les populations du nord.
      vous n’êtes pas prêts à aller jusqu’au sacrifice suprême et il le faudra dans la situation présente..du corps à corps des combats de proximité et non des combats à distance comme vous saviez si bien le faire quand il s’agissait de massacrer sans pitié vos frères d’armes bérets rouges.
      Eux au moins sont bien formés au corps à corps…vous avez éliminé ce corps par jalousie car la plupart d’entre vous ont été recalé au tests de sélection des para-commandos.
      si le nord doit étre libéré ce sera le travail de para- commando et non de blindés ou d’armes lourdes,il s’agit d’une guérilla…
      Or, vous n’avez plus de para-commandos puisque le débile capitaine qui n’est faut-il le rappeler qu’un officier subalterne qui ne connait rien des stratégies qu’on enseigne dans les écoles de guerre en a décidé ainsi.

  40. Cher Colonel, il est beau de rester dans son bureau climatisé pour défendre votre opinion de soldat et un poste qui vous sont favorable,mais sachez que ce peuple qui est sous occupation n’a besoin que de solutions pour quitter cet état de fait. Que pouvez vous faire si vos soit disant hommes désertent la ligne de front tous les jours.

  41. 😆 😆 😆 😆 Colonel depuis 5 mois quel est le nom de notre seul soldat qui a pu mettre le pied sur le sol des 3 regions du nord? Dit nous comment peux tu interdire le nord aux soldats liberateurs de la CEDEAO ? A quand remonte le dernier accrochage entre nos soldats et ceux des OCCUPANTS ? Mon colonel comment compte tu empecher le MUJAO de prendre BAMAKO ? 😆 😆 😆 😆 😆

  42. Maliens et Malienne,
    C’est pas pour défendre nos militaires ratés et apatrides mais faisons attention.
    De source très sûr, voici une déclaration que M Blaise COMPAORE a tenu il y a juste quelques jours à un de ses proches.

    “La seule chose que je regrette est que SANKARA ne sont pas vivant aujourd’hui pour voire le Mali entre les mains du Burkina Faso”

    • Meme un enfant qui vient d’etre ne’ ne vas pas te croire .C’est Faux .

    • Dès qu’on lit les mots “de source sûr” sur Maliweb, on sait qu’il s’agît d’une information jamais vérifiée.

      Dès qu’on lit les mots “de source très sûr” sur Maliweb, on sait qu’il s’agît d’un mensonge.

  43. qan mujao ançardine viendras te trouve tu mettra ta souverinite entre tes jambe et courire en tout vitesse vert le senegal ou la cote divoire ,plus du 2/3 du territoire est sous ocupation mes les souri solda malien jouer au guerier avec leur bouche,conais tu le mot souverain que pensse pensse vous que ses avec la grand guel que sa ete optenu assi derrier un bureau ,rensseigne vous sur lhistoire les afriquain ce son soutenu pour lavoire pensse tu que le mali etait seul a negocié son imdependance .que tout les solda du monde vien vous fair la peau vous et vos allié du nord vous éte tous que des rebelles qui se son partage le mali

  44. toi youssouf traoré tu été radié par ATT paine ans tu a le crué de venir dire importer quoi devant les malines qui te connaits pas soulaire que vous eter;depuit quant mm tu devenu colonel tu na honte de parler

  45. Maliens que nous sommes,nous ne savons plus en qui faire confiance.Est-ce la CEDEAO qui veut de notre bien?Qui veut nous aider?Ça en a tout l’air.Est-ce le CNRDRE qui est l’ennemi du Mali?Et qui ne veut pas aider aller au front?Je ne sais pas.
    Mais dans tout ça,la réalité est que l’armée malienne semble montrer déjà ses limites,mésentente au sein d’une même armée du même pays.A part tout cela,mon colonel la ville de Douentza vient de tomber dans les mains des bandits d’islamistes qui se croient plus musulmans que le reste du monde,mais ou était l’armée(que vous prétendez être la protectrice du Mali et les maliens) de mon pays en ce moment?
    Chers maliens dans cette histoire seule bon Dieu sait qui a le cœur saint.Que bon Dieu sauve et aide mon Maliba.

  46. pas avec les propos qu!on puisse confiee a notre armee apres avoir subit plusieurs defections de replie tactique au replie strategique a cela s!ajoute deroute.bien martele mon colonel il faut agir,donner le pas en avant le peuple est avec vous mais il ne faut pas que ca soit des declarations politiques sans la cedeao .nous savons la cedeao veut faire un dictat au mali pas quetion

  47. La france est a la base de tout ça. Laisser la france chers dirigeants. Ce pays est pauvre et vit au dépend des africains témoignent l’immigration française vers l’amerique du nord et en Australie.
    Je demande aux dirigeants Maliens de se rabattre sur la Russie et la chine qui peuvent nous venir en aide sur le plan de la verité.

    SVP RUSSIE CHINE RUSSIE CHINE RUSSIE CHINE RUSSIE CHINE

    • KINII, les français s’exilent peut être en australie et autres mais tu ferais mieux de chanter plutôt le mali que la russie et la chine. La france, la chine, la russie C’est la même chose, ils n’ont que des intérêts..

      • Mon frère,je ne sais pas ce que la France sous Hollande va nous faire voir mais,les gouvernements de la Russie et de la Chine sont quand même plus clairs que ceux de la France d’en temps.Et il n’y a pas de passé historique(comme colonisation par exemple) entre nous et ces 2 pays.

        • Ce n’est pas une question de France, de Russie ou de Chine. Il est question de l’honneur et de la dignité du Mali foulés au sol par ses propres fils. Mais de qui se prennent-ils ces militaires de la garnison de Kati ? Une mitunérie contre le pouvoir fragile de ATT ne vous fait pas de super-hommes. Colonels de Salon, sous-officiers et hommes de rang incompétents et fuyards de Kati, Ançardine, Aqmi et Mujao n’ont pas eu besoin d’armes sofistiqueés pour occuper une partie de notre territoire, leur seule arme reste leur bravoure,car à coeur vaillant, rien d’impossible.

      • Mais le mali en profite bien quand il s’agit d’empocher les finacements et les aides! Arretez un avec votre hyper nationalisme débile!

  48. Le Mali est un pays independant? Les terroristes ont occupes les deux tiers du mali estce qu’ils ont demande l’avis des Maliens?
    Les militaires qui s’opposent l’arrivee de la cedeao doivent etre executer tous.

  49. les soldats maliens, eux, s’estiment satisfaits d’avoir appris à conduire un véhicule et à entretenir leurs armes. Un accrochage avec Aqmi s’est achevé dans un bain de sang car l’unique soldat capable de conduire et de sauver ses camarades avait été tué. De même que le seul militaire formé à l’usage de la mitrailleuse qui aurait pu couvrir leur retraite.

    Par ailleurs, un responsable de la rébellion touareg, qui accuse les autorités de Bamako de “collaborer avec Aqmi” en jouant sur deux tableaux : d’abord en tentant de discréditer les Touareg en les assimilant à des islamistes et en traitant avec Aqmi “afin de s’assurer un pourcentage sur une éventuelle rançon”, propose aux Américains de “chasser les islamistes des territoires touareg”.

  50. La description, rapportée par un télégramme de décembre 2009, de la cérémonie marquant la fin d’une session d’entraînement de l’armée malienne par des instructeurs américains reflète la difficulté de l’exercice. Le capitaine responsable de cette formation indique que chaque soldat malien a tiré 1 000 cartouches pendant les cinq semaines d’exercices, soit autant qu’un soldat des forces spéciales américaines tire en un jour, et… “probablement plus que ce qu’un militaire malien aura utilisé tout au long de sa carrière “.

    Les soldats maliens, eux, se disent satisfaits d’avoir appris à conduire un véhicule et à entretenir leurs armes. Ils figurent parmi les rares survivants d’une embuscade avec les islamistes.

    L’échauffourée s’est achevée dans un bain de sang car l’unique soldat capable de conduire et de sauver ses camarades avait été tué. De même que le seul militaire formé à l’usage de la mitrailleuse qui aurait pu couvrir leur retraite.

    Philippe Bernard (Le Monde du 07-12-2010)

  51. Avant d’aller a cette de reconquette du nord le President devrait commander les films “RAMBO” pour nos troupes pour remonter leur moral car on ne pas vaincre la bataille si on n’aime pas la guerre.

  52. “…Pas question d’envoyer des troupes ni à Bamako ni dans le nord”
    Elles y seront(s’il plait à Dieu) et vos cris de vierges effarouchées
    n’y changeront rien.Faites vous une raison !

  53. Que Dieu vous benisse Colonel. Quand on demande à un pigeon de reflechir comme un élephan, ta tête volera en éclat.
    1- Tous ceux qui vous ont insultés ou insultés l’armée nationale sont unanimes que les bandis sont lourdement mieux armés que vous. A qui cette faute??
    2- Ils savent egalement que nos armes sont bloquées par la CEDEAO: pourquoi??. Nous sommes pourtant membre de cette institution, osera t’elle (CEDEAO) faire ça à un pays membre s’il n’ya pas la conivence de certains decideurs maliens: qui sont ces gens??
    3- Pourquoi la CEDEAO veut coute que coute intervenir?? est-ce qu’il fallait pas debloquer nos armes et nous laisser gerer à notre manière??
    En conclusion: il y’a quelque chose en dessous de cette crise qui ne dit pas son nom. Ceux qui sont entrain de vous insulter n’ont aucune idée sur une guerre. Mon colonel, preparz vos tratégies de façon precise comme bon vous semble pour reconquerir notre territoire. Que Dieu vous aide dans cette mission.

    • …”est-ce qu’il fallait pas debloquer nos armes et nous laisser gerer à notre manière??”…
      Et c’est quoi, d’après toi, “gerer à notre manière”? 5 mois complets la moitié du pays est occupé, et pas un seul coup de feu de tiré par un seul militaire malien!… C’est ça, que tu appelles gérer?

  54. respect mon colonel! Il faudra garder ces propos nonchalants pour votre CNRDRE et non pour la nation malienne.
    Les populations du Nord subissent les pires des exactions depuis 5 mois, `l’armee n’a pas eu la moindre audacite d’aller les secourire.
    Si l’intervention des forces etrangeres ne genere que du chao, alors pourquoi avez vous (armee malienne) accepte de participer dans des memes missions pour d’autres pays en crise.
    Encore plusque cela, une de vos doleances apres votre coup d’appatrite, c’etait d’envoyer vos camarades du CNRDRE a des missions de maintient de paix pour d’autres pays; alors pourquoi est il un probleme pour vous de laisser les troupes de ces memes pays vous venir en aide.
    Les maliens ne dorment pas mon colonel, ils observent tous, et ils savent faire leur synthese des choses. Le peuple vous a fait sa concession dans la gestion de cette crise, ce n’est pas parceque vous avez raison de faire votre coup, c’est seulement qu’il voulait la paix, apres avoir ete trahi par ceux a qui il a confie sa securite.
    Si vous nous dites que n’avez pas besoin d’un apport quelconque de la CEDEAO, vous allez accomplir la mission seule, le peuple vous applaudira.
    Mais vous parlez tantot de manque de materiels apres avoir fuit et laisse les votre avec les assaillants. D’autre part vous parlez d’aide pour la formation de vos elements. Qui pourra compter sur une armee qui manque ces deux facteurs?
    Je n’en veux pas a vous mon colonel, j’en veux a ces hommes politiques qui sont entrain de vous supporter dans votre mesaventure, juste pour servir leurs interets personels.

  55. La matrice des crises au Mali
    Le Mali est confronté à deux crises majeures: 
    1. Sécuritaire: occupation des 2/3 du territoire par des groupes islamiques et criminels;
    2. Institutionnelle: régime d’exception au sud du pays et confusion à la tête de l’état malgré l’existence d’une constitution et des institutions officielles de la république;
    Et d’une triple crise de société:
    3. Crise identitaire ( dépravation des mœurs et dérives comportementales de toutes sortes, et propension à prendre tout élément étranger ou opinions divergentes comme ennemis…)
    4. Crise morale (perte de confiance en soit et aux valeurs sociales reconnues, résignation, fatalisme…)
    5. Crise civique (règne du gain facile, piétinement de biens collectifs, non respect de la république et de l’autorité, non accomplissement des devoirs des citoyens, tendance à s’approprier tous les droits…)
    Les deux crises majeures sont en réalité la résultante de la triple crise de société qui a ébranlé pendant des décennies les fondements de la société malienne basée sur le respect mutuel, l’entraide, le collectivisme, la retenue, le pardon, le cousinage, le voisinage, la fraternité et la reconnaissance et le respect des anciens.
    En fissurant ce ciment social consolidé à travers les siècles, nous avons cultivé en nos seins: l’égoïsme, la gourmandise, l’indifférence et l’insouciance.
    Chaque malien ou presque a commencé à vouloir se sentir lui et ses proches au centre du monde et à considérer les autres comme étant nés uniquement pour la périphérie.
    Dans cette situation, la mauvaise gouvernance et l’incivisme deviennent les règles et tout le monde s’adonne à la recherche du gain facile, ouvertement dans nos administrations, dans l’armée,  dans nos entreprises, nos projets, nos familles, nos lieux de travail,  sans que cela ne gêne personne.
    À cause de ces pratiques, malgré l’or, le bétail, l’office du Niger et la culture du coton nous sommes restés parmi les dernières nations sur la terre en terme de développement sur tous les plans.
    Le constat est amère sur toute l’étendue des 1241000 km² du Mali, mais il est encore beaucoup plus révoltant au nord, compte tenu de l’immensité du nord et de la rudesse de son  climat.
    Et cela malgré des programmes d’investissement à coup de milliards pendant plusieurs années orientés vers le nord mais jamais d’audit financier et d’audit de performance pour évaluer l’efficacité réelle desdits programmes sur les populations concernées.
    Un seul exemple: aucune route goudronnée ne lie deux capitales régionales du nord de notre pays.
    Cela semble ne déranger personne.
    C’est toujours le ” vive Moussa”, le ” ATT en bè sa inôfè” et le ” Sanogo sauveur” basé sur le déni de réalité et le manque de courage pour regarder les vrais problèmes de la nation en face car allergique et réfracteur aux critiques.
    Donc forcément quand on baisse la tête et refuse de regarder en face, on quitte facilement le droit chemin, on s’égare.
    C’est exactement ce qui est arrivé avec ATT en voulant résoudre, à sa seule manière, le dossier du nord, qui n’est en réalité qu’une copie de la matrice de la crise multiple  de société qui nous a rattrapés dans notre marche à tête baissée errant ensemble dans le faux.
    Mais, compte tenu la situation rudimentaire de l’armée malienne et de notre forte dépendance financière et technique à l’extérieur, il fallait rester dans le système politique mis sur place en 1991, et régler la question ATT par la justice et non par un putsch et donner une chance aux élections du 29/04/2012 pour éviter le vide constitutionnel et la crise institutionnelle.
    Et cela quelle que soit la situation sécuritaire nord (400000  déplacé s donc 300000 électeurs, au plus, sur 5000000 d’électeurs, 6%, avec un taux de participation maximal de 40%, cela représenterait une perte nette de voix de 2,4% pour tous les candidats).
    Mais à cause de la crise identitaire et civique, les maliens ont eux mêmes enlevé tout crédit à leur propre justice alors que le monde entier les considérait comme une “démocratie”, label et considération pourtant très rare et difficile à trouver sur le continent africain par ces temps qui courent.
    La crise morale à fait que la raison n’a pas prévalu devant les passions et les colères légitimes des populations.
    Maintenant que tout est cassé et que le Mujao pointe ses canons à 120 km de Mopti au moment où l’armée malienne n’est pas encore “prête” pour combattre victorieusement, il faut résoudre la matrice en tenant compte des contraintes suivantes:
    1. Une guerre imminente et inévitable qu’aucune négociation ne saurait éviter,
    2. Une armée malienne volontaire mais non prête, pour l’instant, et ce malgré un budget de défense de minimum 100 milliards de francs pendant 20 ans et jamais d’audit,
    3. Une Cedeao engagée et soutenue par toutes les puissances militaires, mais pouvant être encombrante si les règles ne sont pas bien définies au départ, ce que les hésitations et les agitations inutiles et les choix malencontreux des 5 derniers mois n’ont jamais permis,
    4. Une communauté internationale alliée mais qui exige le retour des putschistes dans leurs casernes pour ne pas s’immiscer dans le pouvoir transitoire, pour satisfaire la sacro-sainte “démocratie”,
    5. Un pays qui risque l’asphyxie financière si la crise multiple perdure,
    6. Et les populations à bout de souffle risquant une catastrophe humanitaire à ciel ouvert.
    La solution la moins pénible pour minimiser simultanément  les contraintes ci-dessus, est un retrait total des putschistes du pouvoir pour avoir une pleine participation de la communauté internationale (financement de la guerre, appui logistique, appui aérien, appui satellitaire, renseignement, communication…) pour combler les faiblesses de l’armée malienne et faire face à l’imminence d’une guerre inévitable.
    Tout entêtement militaire à vouloir conserver une portion de pouvoir, atténuerait le soutien de la communauté internationale et nous priverait de l’assistance internationale indispensable face à la puissance de feu islamiste.
    Alors que la requête d’intervention est formulée par le président Dioncounda  auprès de la Cedeao, c’est pourtant Kati qui se prononce sur d’éventuel rôle et place des forces de la Cedeao dans les futures opérations militaires en lieu et place de l’état-major général des armées  et du ministère de la défense du Mali.
    Cela est un mauvais signal que les autorités transitoires doivent vite corriger en clarifiant tout de suite la primauté de l’autorité politique (présidence intérimaire, gouvernement de transition et assemblée nationale) sur l’autorité militaire (garnisons, officiers, sous officiers et hommes de rang de l’armée malienne).
    Toute absence de clarification à ce niveau attise le risque de maximisation des 6 contraires et rendrait plus compliquée la matrice des crises que nous avons entre nos mains.

  56. il n’a que 3 colonels dignes de ce nom dans notre pays
    AG GAMOU
    OULD MEYDOU
    DIDIER
    ou étais tu colonel traoré quand ces trois colonels demandaient du renfort?
    Certainement devant une bouteille de gin à coté d’une pute

    • :mrgreen: :mrgreen: 😆 😆
      Que veux-tu qu’il fasse d’autre?
      Pas question d’aller se frotter aux barbus 😀 😉

  57. il veut faire la guerre assis dans son bureau climatise. regardez moi cette geule de soulard. je suis vraiment solidaire aux maliens pris en otage depuis les annees 60 par ces bidasses. ils ne vont pas bouger leurs culs de bamako, j’en suis convaincu. les ethnies doivent se pardoner, organiser une conference national et nettoyer le mali de ces bidasses et islamistes. je suis solidaire aux enfants maliens qui sont traumatises par tous ces voyous.

  58. @ Moussa Ag
    “IL EST TRÈS CLAIR QUE L’HOMME NOIR AVEC SON BÂTON MAGIQUE ”
    Esperons qu’il n’y ait pas de complexe de superiorite, l’homme blanc ❗ 🙄 🙄 🙄 🙄

    • AAAAH FRERE LYNX …ESPÉRONS LE… 😆 😆 😆 😆 MERCI DE VÉRIFIER… 😆 😆 😆

      MAIS MOUSSA EST CERTAIN QUE LYNX22 …ET BAMAKO …SE SOUVIENNENT TRÈS BIEN DE L’HOMME NOIR….

      FAIRE SEMBLANT N’EST PAS UN ARGUMENT … LYNX22…

      SALUT FAMILLE DE LA PART DE L’HOMME BLANC 😆 😆 😆 BON WEEK-END!

      Moussa Ag,QUI EST SÛRE ET CERTAIN QUE LYNX22…FAIT EXPRÈS…

  59. Il y a rien a dire, vos propos donnent mal a la tete. Vous etes vrmt des maliens? ou vous etes des maliens naturalisés? Si vous ne faites pas confiance a vos forces de securite, pourquoi restez-vous donc dans ce pays? Avant d’ecrire n’importe quoi ici, cherchez d’abord a savoir faire une analyse des choses. C’est tres important. on est pas appele intellectuel pour rien. Ou bien approchez-vous souvent des vieillards, la vous apprendrez des choses. Mais arretez d’insulter nos militaires.

    • J’AVAIS JURE QUE TU ALLAIS NOUS FAIRE UNE ANALYSE INTELLECTUELLE…QUELLE DÉCEPTION…

      BON …PEUT ÊTRE QUE MOUSSA AG EST IMPATIENT…ON VA VOIR DEMAIN SI NOTRE INTELLECTUEL À UNE ANALYSE INTELLECTUELLE À NOUS LIVRER…

      Moussa Ag, QUI N’A POINT CONFIANCE À UN FANFARON QUI ABANDONNE SES FRÈRES ET SOEURS … ET LE TERRITOIRE NATIONAL…POUR ALLER SE CRÉER DES NOUVELLES RESPONSABILITÉS À BAMAKO…QUI PEUT LUI EN VOULOIR POUR ÇA…BON TU PEUX BIEN …MAIS …AU DIABLE!

  60. Il y a rien a dire, vos propos donnent mal a la tete. Vous etes vrmt des maliens? ou vous etes des maliens naturalisés? Si vous ne faites pas confiance a vos forces de securite, pourquoi restez-vous donc dans ce pays? Avant d’ecrire n’importe quoi ici, cherchez d’abord a savoir faire une analyse des choses. C’est tres important. on est pas appele intellectuel pour rien. Ou bien approchez-vous souvent aux vieillards, la vous apprendrez des choses. Mais arretez d’insulter nos militaires.

  61. CE FANFARON RACONTE DES HISTOIRES….

    IL EST TRÈS CLAIR QUE L’HOMME NOIR AVEC SON BÂTON MAGIQUE … ET SA RACAILLE DE SOLDATS RATÉS…ONT PLUS PEUR DE LA CDEAO QUE DES BASTARDOS DE BARBUS AUX PIEDS NUS QU’ILS ONT POURTANT FUIT COMME DES LÉZARDS…

    PLUS DE 2/3 DU TERRITOIRE SONT OCCUPÉS…ET LES SOLDATS RATÉS CONTINUENT DE FANFARONNER…DORMENT SUR LEUR LAURIERS MÊME APRÈS AVOIR APPRIS QUE DOUENZA EST COMPLÈTEMENT ENTRE LES MAINS DES TERRORISTES … QUI PRÉTENDRE POUVOIR METTRE PIEDS À BAMAKO EN 24HEURES…

    EN CONTRASTE, UNE SIMPLE REQUÊTE DU PRESIDENT VERS LA CDEAO…ET TU AURAIS JURE QUE DES BOMBES TOMBAIENT DÉJÀ SUR KATI…LES VAURIENS G***LARDS OPPORTUNISTES SONT SUR LE PIED DE GUERRE…PRÊT À COMBATTRE LA CDEAO… LES VOISINS…ET MÊME PRÊT À COMBATTRE L’ENVAHISSEUR SANS SUPPORT LOGISTIQUE…

    DU COURAGE DJONKOUS!
    DEMANDE AUSSI À L’ONU DE VENIR AVEC DES TROUPES….

    MOUSSA AG PROMETQUE SI TU CONTINUES…CETTE RACAILLE DE SOLDATS RATÉS DE KATI VONT BIENTOT TE REDIGER UN PLAN DE GUERRE POUR LIBERER LE PAYS…ET IRONT REMPLIR LEUR DEVOIR AU LIEU DE FANFARONNER A BAMAKO…

    POUR L’HOMME NOIR ET SA CLIQUE…C’EST TOUT SAUF LA CDEAO …ÇA LES RÉDUIT À ZÉRO ET AMÈNE L’ÉVENTUALITÉ DE LA CPI POUR TOUTE LA BANDE …

    CE QUI ME SURPREND EST QU’ILS S’AMUSENT À FAIRE LA G***EULE CONTRE LE PRÉSIDENT ET SA DÉCISION…EN BON OPPORTUNISTE…JE LES CROYAIT PLUS MALIN…AU MOINS …PAR RAPPORT À LEURS INTÉRÊTS…ON VOIT QUE C’EST L’ÉTAT DE PANIQUE…

    EN OUVRANT LA G***UELE, ILS RAPPÈLENT QU’ILS SONT LA MÊME MILICE AU SERVICE DE L’HOMME NOIR ET SON BÂTON MAGIQUE…AU LIEU DE L’ARMÉE NATIONALE AVEC LE PRÉSIDENT COMME CHEF SUPPREME…

    EN OUVRANT LA G***UELE, ILS DONNENT L’OPPORTUNITÉ ET LES EXCUSES À LA CDEAO D’INSISTER ET PERSISTER À VENIR À BAMAKO…

    EN OUVRANT LA G*^*UEULE, ILS MONTRENT QU’IL Y’A UNE DIFFÉRENCE FONDAMENTALE ENTRE DISSOUDRE ET ABSORBER … MAQUILLER..OU DÉGUISER …COMME A ESSAYE DE NOUS FAIRE CROIRE LE PM SCIENTISTE ASTROPROTECTEUR DES SOLDATS RATÉS…

    BON VOILÀ … LES AMÉRICAINS VONT SE RÉPÉTER ENCORE PAR RAPPORT À L’HOMME NOIR … ET IL FAUT DIRE ADIEU AUX FAMEUSES ARMES “BLOQUÉES”….

    PAS MALINS … CES FANFARONS

    J’ESPÈRE QUE LE PM EST DE LEUR CÔTÉ …PARCEQUE C’EST LUI QUI A CHOISI DE LES ABSORBER AU LIEU DE LES DISSOUDRE…ÇA VA COÛTER CHER…

    MÊME SI CETTE AFFAIRE FINI UN JOUR… LE MALI EST À RISQUE DE TRÈS MAUVAIS VOISINAGE AVEC TOUTE L’AFRIQUE DE L’OUEST…ON A ACCUSÉ TOUT LE MONDE DE JUDAS…À CAUSE D’UNE RACAILLE D’OPPORTUNISTES…QUI A LA TROUILLE DE PAYER POUR SES BÊTISES….

    NOUS ALLONS TOUS REGRETTÉ…JUSQU’AU DERNIER MALIEN… CE COUP D’ÉTAT IRREFLECHI PAR UNE RACAILLE DE SOLDATS RATÉS OPPORTUNISTES…

    ON N’EST LOIN D’AVOIR FINI AVEC LA MERDE DE L’HOMME NOIR ET SA RACAILLE…

    Moussa Ag, QUI COMPRENDS POURQUOI LES SOLDATS ONT PLUS PEUR DE LA CDEAO QUE DES BARBUS AUX PIEDS NUS…AVEC LES BARBUS…ILS PEUVENT FUIR AU SUD … SURTOUT AVEC L’ÉLAN DU REPLI TACTIQUE…MAIS AVEC LA CDEAO… OU ALLER…CERTAINEMENT PAS AU NORD …QUAND ON SEMBLE AVOIR PERDU LA BOUSSOLE ET LE SENS DU NORD…

  62. nous nous connaissons entre militaires cedeao sur les théâtres d’opération..encore de la fanfaronnade …les maintien de la paix c’est une promenades pour se refaire une santé financière …1million huit cent milles par mois pendant 1 an…
    là il s’agit de faire la guerre au nom de la patrie..
    De bons officiers habiles stratèges,une bonne chaine de commandement et surtout des hommes valeureux prêts à mourir pour la patrie .Ce qu’on ne retrouve pas présentement dans l’armée malienne…des fuyards…
    les câbles de wikileaks renseignaient assez sur la valeur de l’armée malienne bien avant les déroutes successives que l’on connait sur les théâtres d’opérations du nord .La vidéo sur youtube de Ce soldat de katy qui s’en prenait férocement à son frère d’arme béret rouge qui disait qu’il faut être fou pour mourir pour le mali a fait le tour du monde…des fuyards…
    si vous saviez comment faire vous n’alliez pas fuir et abandonner le matos et les populations du nord.
    vous n’êtes pas prêts à aller jusqu’au sacrifice suprême et il le faudra dans la situation présente..du corps à corps des combats de proximité et non des combats à distance comme vous saviez si bien le faire quand il s’agissait de massacrer sans pitié vos frères d’armes bérets rouges.
    Eux au moins sont bien formés au corps à corps…vous avez éliminé ce corps par jalousie car la plupart d’entre vous ont été recalé au tests de sélection des para-commandos.
    si le nord doit étre libéré ce sera le travail de para- commando et non de blindés ou d’armes lourdes,il s’agit d’une guérilla…
    Or, vous n’avez plus de para-commandos puisque le débile capitaine qui n’est faut-il le rappeler qu’un officier subalterne qui ne connait rien des stratégies qu’on enseigne dans les écoles de guerre en a décidé ainsi.

  63. Ce monsieur est un debile c’est tout, il est sous l’effet de la drogue quand il parle.

  64. un colonel en papier…. chercher des excuses …. nos armes sont bloquees… qu’avez vous fait de celles que vous aviez au nord… elles ont ete abandonnees a l’ennemi . si vous avez un tout petit sens de l’honneur, vous vous serez repentis et auriez pris des mesures pour laver l’affront…, a cause de vauriens de notre espece m le mali est oblige de baisser la tete et de demander de l’assistance… qu’avez vous fait pendant les barbus occu[aient la ville de douentza sous votre barbe comme dirait l’autre….

    vous n’avez pas honte, bande de rates et de maudits…. ceux qui ont fait la fierte sur d’autres fronts ce n’est votre race…., helas ils ne sont plus la, c’est eux que vous voulez detruire pour etouffer votre carence et votre lachete…..

  65. Mon colonel!Revenez sur terre et dites vous bien que vous aurez du^ passer au poteau d’exécution au lieu de fanfaroner.Toute votre bande de traitres et apatrides sachez que vos jours sont comptés.

  66. Du respect pour le Drapeau tricolore (Vert, jaune, Rouge). Ici, ce n’est pas un homme, un militaire que les différentes réactions sur ce site insultent, parce qu’il tient des propos qui sont en phase avec la tenue, le MALI, la Patrie, le patriotisme, mais c’est une Nation, une grande Nation, le MALI (Un Peuple, Un But, Une Foi) qu’elles humilient, peut-être, parce qu’elles ne la connaissent pas. C’est vraiment dommage. La période des guerres tribales qui se réglaient à coup de lances et de flèches, supportées par la magie, est totalement révolue. La guerre moderne, en vue d’une victoire définitive et durable, sollicite, nécessite et exige des moyens plus sophistiqués.
    Dans la crise malienne, les pays voisins, en particulier la Côte d’Ivoire, veulent, à travers la Cedeao, se libérer et faire débarquer leurs mercenaires et fameux « dozos » sur le territoire malien. Imaginez un instant le comportement de ces malfrats envers les belles filles et jeunes dames maliennes, en particulier dans les contrées de Gao, Kidal, Tombouctou ? Quels comportements auront ces assoiffés, adeptes des drogues lourdes et de l’alcool envers les populations locales ? L’armée malienne doit opérer un recrutement de masse dans la jeunesse malienne. Ces recrues devront être formées sur le long terme aux valeurs fondamentales du patriotisme en vue de la mise en place d’une armée régalienne, rompue dans les techniques de combat et d’utilisation des armements de pointe. Dans ce domaine la coopération militaire devrait être renforcée avec le Niger, d’une part, entre le Mali et le Niger et des puissances nucléaires, d’autre part. Méditez.
    Bassikodo

    • avant k ces jeunes ne soient formes le mujao serait a bko et ses poltron de militaire trouveront d autre excuse bidon il croit que nous lecteure sommes des recrus pour nous berner sans aide exterieur il peuvent pas face au mujao de grace kil laisse leur orgueil bafoue de cote et pense aux nordistes

    • Cher Bassikodo,

      Arrêtez vos sornettes. Aucun pays de la Cedeao, à part le Niger (troupes au sol & appui-feu aérien) et le Nigeria (appui-feu aérien), ne sont disposés à mettre des forces combattantes à disposition des frères maliens.

      Certains pays de la Cedeao (Côte d’Ivoire, Burkina, Sénégal, Guinée-Conakry etc…) ont suffisamment de problèmes intérieurs pour penser “exporter” au Mali leurs ressources classiques ou traditionnelles. Dont ils ont besoin, chez eux, pour se protéger.

      Dans toute armée digne de ce nom, “la mission est sacrée”, cher Bassikodo, et la discipline dans les rangs impérative. C’est ainsi qu’au besoin, sur ordre, des soldats de la Cedeao viendront se battre (certains y laisseront la vie) au Mali au côté de leurs frères d’arme locaux. En professionnels, sans état d’âme.

      Le Mali est un grand pays d’Afrique dans l’Histoire politique & culturelle du continent. Certes, il traverse actuellement le pire épisode depuis la fin du Soudan et l’ère des indépendances. Mais il s’en relèvera, avec l’aide de ses alliés et ses multiples amis. Pour peu que vous cessiez de les (alliés & amis) vouer aux gémonies pour complaire aux facéties d’un pathétique colonel d’opérette auto-dénommé Youssouf Traoré, vous y contribuerez à votre mesure.

      Bien fraternellement.

  67. Mon colonnel reveillez-vous. Reprenez-nous douentza et nous nous éfforceront de vous croire.

  68. Le ridicule ne tue point.Mais pourquoi avoir honte d etre aidé par des pays que nous avons l habitude d aidé.Tu fera mieux de te taire parceque tu n aime pas ce pays.Il est plus facile de defendre avec trois chars de combat la ville de Gao que de ralier Sevare avec.Aujourdhui il ya plus de kalache Nikove que de poissohs dans le fleuve a Gao DE GRACE NE FAITE PAS LA PRESSION SUR SANOGO QUI S ENTENT TRES BIEN AVEC DIONCOUDA ET M DIARRA.

    • Je pense que c’est toi qui n’aime pas ce pays, si non il a dit tout ceux qu’il nous faut. C’est simple, si tu veux aider quelqu’un, ce n’est pas aussi compliquer que ça. Pour toi, qu’est ce qu’il faut faire pour aider une armée?

      • S’ils savaient comment faire ils n’allaient pas fuir et abandonner le matos et les populations

  69. C’est ce militaire qui gouverne le mali ou bien C’est le président par interim? Aidez-moi, je ne me retrouve plus.

    • c’est juste un mal eduqué tout comme le journaliste qui l’a interviwie tout comme le journal Mali Demain supporteur no 1 des soldats ratés je parle de sanogo clan

  70. “L’armée ne laissera pas un centimètre carré à qui que ce soit même contre toute armée. Notre mission, c’est garder le territoire national, le protéger. Nous ne pouvons pas laisser une partie du territoire dans les mains de gens venus dont on ne sait où ?”
    Tu as même laissé les 2/3 de ton pays à des gens venus pourtant on ne sait. Et même que tu leur a laissé tes armes.
    Alors au lieu de rester là à bavarder va les déloger..

  71. C est triste ou va le mali un officier qui ose contester un dcisioe du président de la republiquea visage decouvert si vous ete capable qu attendez vouz bande de mafia vous avez peurde perdre l influence que vous aves a l arrivee des troupe c est tt si vous etiez capable on ne serai pas lasolda raté que vous ête que dieu benice le Mali

  72. Les insultes (manque totale d’éducation) adressées à ce militaire de l’Armée malienne, qui, quoique l’on puisse dire, ne manque pas de patriotisme, dénotent l’ignorance et l’irresponsabilité qui entravent, phagocytent et gangrènent le développement socio-économique du Mali. Soyons patriotiques. Ayons l’intelligence d’analyser les faits, de les juger avant de les condamner. Avec la crise récurrente des pays de la sous-région, quels sont ces militaires valables de la Cedeao qui sont capables de se battre sur le territoire malien? Le Mali doit compter d’abord sur son armée, sur sa jeunesse comme ce fut le cas en Europe lors des deux guerres mondiales. Qui tue son chien l’accuse de rage. Il n’y a que le MALI qui compte. Rien que le MALI. Méditez.
    Bassikodo

  73. ce colonel n’est qu’un cancre, au lieu de nous distraire, va reprendre Douentza. Certains de tes camarades qui étaient à Kona ont fait un repli tactique sur Djénné car bientôt Sévaré va tomber

  74. Une armée indisplinée bref un colonnel malpoli qui connait meme pas ses dévoirs ou obligations .Tant mieux si tu veux te rabaisser auprès de ton capitaine mais de gràce respecte notre President .

    Quel colonnel salaud

  75. ce gars est malade non seulement il na pas les couilles car il as peur dun ptit capitaine com sanogo!! en plus il as le kilo de parler com ça ou est sa dignité??
    pauvre mali

    • C’EST LA PANIQUE A KATI…ILS ONT LA TROUILLENT A MORT DE VOIR D’AUTRES TROUPES …CE QUI VA LES REDUIRE A ZERO…ET PEUT ETRE LA CPI…

      Moussa Ag, QUI COMPREND LES FANFARONS DE KATI…C’EST INQUIETANT DE NE PAS ETRE LA FORCE SUPERIEURE DANS LE RESTANT DU MALI….CA PEUT TRES MAL TOURNER QUAND ON A FAIT DES BETISES …DONC LUTTER DE VOTRE MIEUX….

  76. IL EST TRÈS CLAIR QUE L’HOMME NOIR AVEC SON BÂTON MAGIQUE … ET SA RACAILLE DE SOLDATS RATÉS…ONT PLUS PEUR DE LA CDEAO QUE DES BASTARDOS DE BARBUS AUX PIEDS NUS QU’ILS ONT POURTANT FUIT COMME DES LÉZARDS…

    PLUS DE 2/3 DU TERRITOIRE SONT OCCUPÉS…ET LES SOLDATS RATÉS CONTINUENT DE FANFARONNER…DORMENT SUR LEUR LAURIERS MÊME APRÈS AVOIR APPRIS QUE DOUENZA EST COMPLÈTEMENT ENTRE LES MAINS DES TERRORISTES … QUI PRÉTENDRE POUVOIR METTRE PIEDS À BAMAKO EN 24HEURES…

    EN CONTRASTE, UNE SIMPLE REQUÊTE DU PRESIDENT VERS LA CDEAO…ET TU AURAIS JURE QUE DES BOMBES TOMBAIENT DÉJÀ SUR KATI…LES VAURIENS G***LARDS OPPORTUNISTES SONT SUR LE PIED DE GUERRE…PRÊT À COMBATTRE LA CDEAO… LES VOISINS…ET MÊME PRÊT À COMBATTRE L’ENVAHISSEUR SANS SUPPORT LOGISTIQUE…

    DU COURAGE DJONKOUS!
    DEMANDE AUSSI À L’ONU DE VENIR AVEC DES TROUPES….

    MOUSSA AG PROMETQUE SI TU CONTINUES…CETTE RACAILLE DE SOLDATS RATÉS DE KATI VONT BIENTOT TE REDIGER UN PLAN DE GUERRE POUR LIBERER LE PAYS…ET IRONT REMPLIR LEUR DEVOIR AU LIEU DE FANFARONNER A BAMAKO…

    POUR L’HOMME NOIR ET SA CLIQUE…C’EST TOUT SAUF LA CDEAO …ÇA LES RÉDUIT À ZÉRO ET AMÈNE L’ÉVENTUALITÉ DE LA CPI POUR TOUTE LA BANDE …

    CE QUI ME SURPREND EST QU’ILS S’AMUSENT À FAIRE LA G***EULE CONTRE LE PRÉSIDENT ET SA DÉCISION…EN BON OPPORTUNISTE…JE LES CROYAIT PLUS MALIN…AU MOINS …PAR RAPPORT À LEURS INTÉRÊTS…ON VOIT QUE C’EST L’ÉTAT DE PANIQUE…

    EN OUVRANT LA G***UELE, ILS RAPPÈLENT QU’ILS SONT LA MÊME MILICE AU SERVICE DE L’HOMME NOIR ET SON BÂTON MAGIQUE…AU LIEU DE L’ARMÉE NATIONALE AVEC LE PRÉSIDENT COMME CHEF SUPPREME…

    EN OUVRANT LA G***UELE, ILS DONNENT L’OPPORTUNITÉ ET LES EXCUSES À LA CDEAO D’INSISTER ET PERSISTER À VENIR À BAMAKO…

    EN OUVRANT LA G*^*UEULE, ILS MONTRENT QU’IL Y’A UNE DIFFÉRENCE FONDAMENTALE ENTRE DISSOUDRE ET ABSORBER … MAQUILLER..OU DÉGUISER …COMME A ESSAYE DE NOUS FAIRE CROIRE LE PM SCIENTISTE ASTROPROTECTEUR DES SOLDATS RATÉS…

    BON VOILÀ … LES AMÉRICAINS VONT SE RÉPÉTER ENCORE PAR RAPPORT À L’HOMME NOIR … ET IL FAUT DIRE ADIEU AUX FAMEUSES ARMES “BLOQUÉES”….

    PAS MALINS … CES FANFARONS

    J’ESPÈRE QUE LE PM EST DE LEUR CÔTÉ …PARCEQUE C’EST LUI QUI A CHOISI DE LES ABSORBER AU LIEU DE LES DISSOUDRE…ÇA VA COÛTER CHER…

    MÊME SI CETTE AFFAIRE FINI UN JOUR… LE MALI EST À RISQUE DE TRÈS MAUVAIS VOISINAGE AVEC TOUTE L’AFRIQUE DE L’OUEST…ON A ACCUSÉ TOUT LE MONDE DE JUDAS…À CAUSE D’UNE RACAILLE D’OPPORTUNISTES…QUI A LA TROUILLE DE PAYER POUR SES BÊTISES….

    NOUS ALLONS TOUS REGRETTÉ…JUSQU’AU DERNIER MALIEN… CE COUP D’ÉTAT IRREFLECHI PAR UNE RACAILLE DE SOLDATS RATÉS OPPORTUNISTES…

    ON N’EST LOIN D’AVOIR FINI AVEC LA MERDE DE L’HOMME NOIR ET SA RACAILLE…

    Moussa Ag, QUI COMPREND POURQUOI LES SOLDATS ONT PLUS PEUR DE LA CDEAO QUE DES BARBUS AUX PIEDS NUS…AVEC LES BARBUS…ILS PEUVENT FUIR AU SUD … SURTOUT AVEC L’ÉLAN DU REPLI TACTIQUE…MAIS AVEC LA CDEAO… OU ALLER…CERTAINEMENT PAS AU NORD …QUAND ON SEMBLE AVOIR PERDU LA BOUSSOLE ET LE SENS DU NORD…

    • D’accord avec ton analyse Moussa Ag: En ouvrant leur Grande gueule, ces attardés mentaux n’ont même pas pensé qu’ils démontraient à tout le monde que le CNRDE sensé être dissout était toujours là, et ils ont confirmé à la cedeao et à la communauté internationale que leur position etait la bonne!!!

  77. Ce genre de colonel ne mérite aucun respect. Il fait plutôt la honte de son armée. c’est un colonel des fesses de femme. Il sera certainement lapidé bientôt et il le sait.
    Qu’est ce qu’il attend depuis pour aller au front? N’importe quoi.
    Il faut aimer l’armée de son pays, mais pas lorsqu’elle commandée par ce genre de chefs. Des opportunistes, des jouisseurs que sais-je encore.
    De toutes les façons s’ils ne vont pas chercher les islamistes, mais c’est bien eux qui les trouveront à Bamako sans nul doute. Ils ont un idéal, ils savent pourquoi ils se battent, ils savent qu’ils vont mourir, et donc ils attendent la mort ds la dignité. C’est Amadou AYA et sa clique qui veulent vivre à tout prix, qu’ils continuent donc à jouir.

  78. On peut pas petendre aimer son pays et renier son armee!c,est pathetique le mali est tombe si bas.

  79. Quel honte pour notre pays. Comment vous pouvez liberer le nord alors qu’à bamako vous ne vous entendez pas!!! Je ne vois pas de mal à ce que la CEDEAO nous apporte son aide!!!! Arrêter cette fierté inutile. Si l’armée malienne seule pouvait, pourkoi le nord est occupé depuis. Je vous rappelle que seule aucune armée de la sous region ne peut gagner contre ces bandits!!! Arrêter de bavarder inutilement, le temps passe!!! kel honte!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  80. L’Afrique a besoin d’éduquer son peuple vraiment des gens comme ça incroyable
    Nous savons très bien que l’armée malien ne pourra jamais faire face à ses islamistes
    L’otan n’arrive pas à finir les islamistes en Afghanistan donc l’armée malien se moque de nous
    Sanogo et ces bandes ne font jamais au front

  81. Mon Colonel avec tout le respect qu’on doit à votre grade si c’est bien mérité, vous avez laissé passer une bonne occasion de la fermer, plutôt de vous taire avec toutes mes excuses. Parce qu’en tant que ‘’Armée républicaine’’, vous ne devriez pas répondre de cette manière ‘’plutôt teinte d’indiscipline’’ à un président même s’il est intérimaire. C’est un manquement à la discipline pour un militaire. Raison pour laquelle je doute de votre grade et me pose la question comment vous l’avez eu malgré ce comportement.

    Cela me donne froid dans le dos parce que vous êtes entrains de démontrer que vous êtes prêt à contester les ordres de votre hiérarchie. Et c’est peut-être une des explications de votre fuite au nord pour venir vous attaquer à des cibles civiles assez faibles à combattre. Si vous étiez capables, vous n’auriez pas du fuir vos positions.

    Vous le savez si vous êtes vraiment un vrai stratège comme le dit le journaliste, c’est très difficile de récupérer et conserver une position qu’on a perdu sans soutien.

    Faites-nous chier avec vos orgueils mal placés. En un mot soyons dignes et humbles en acceptant l’aide des autres. Nous en avons fait pour eux-aussi : en Sierra Léone, au Libéria et les élections en Guinée.

  82. Col de salon un peu de respect pour ceux qui souffrent etes vous le porte parole de qui?le tigre tue sa proie et la devore pas a crier sa tigritude:wole soyinka

  83. Vous les maliens aventuriers de l’extérieur au lieu casser nos tympans, il sera mieux de fermer vos gueules en aidant votre pays .Foutaise

  84. Ce Colonnel est fou. Ils veulent proteger leur couille après les massacres. La CEDEAO sera là pour regler votre compte amener SANOGO au TPI et aider nos militaires à liberer le nord. C’est ce que vous craignez non et bien vous l’aurez. Trouillards ouiiii.

    • La TPI na Jamais juger un homme sale comme SANOGO cest droger est un cadavre cette petite rat peux pas confronter la CEDEAO plus les accidentaux il suifi d,enjoyer 20 commando Nigerians pour netoyer cest rats dans les trou a. Kati

    • il n’a que 3 colonels dignes de ce nom dans notre pays
      AG GAMOU
      OULD MEYDOU
      DIDIER
      ou étais tu colonel traoré quand ces trois colonels demandaient du renfort?
      Certainement devant une bouteille de gin à coté d’une pute

    • Oui
      Thomas BONI YAYI est un fêlé

      C’est le constat d’observation de milliers de JT de l’ORTB du Bénin, et les déclarations d’hallucinations dont ce Monsieur est coutumier.
      Au coup d’état du 22 mars à Bamako, il dit :

      « Il faut rétablir ATT (Amadou Toumani Touré) par tous les moyens »

      Il semblait fiévreux comme un condamné à mort attendu près de la chaise électrique. Etonnant ! Ce jour là beaucoup de Maliens ont dû rigoler et se moquer de ce Monsieur ; en se disant « Il ne sait rien lui, pitié pour BONI YAYI »

      Votre Ambassadeur est à Bamako pour cette fonction ; vous renseigner d’informations sur place, à la source. Cet Ambassadeur pourrait vous informer que la réputation de « Coureur de Jupon invétéré » d’ATT est connue de tous les adultes au Mali.

      En cachette une ou deux, les hommes comprendraient, mais toutes les belles femmes que je verrais, c’est l’obsession de l’HOMME BAS. Si la maladie d’ATT était un CANCER de la prostate, aucun Malien n’en serait surpris.

      Un jour très récent Thomas se trouvait dans un champ de coton avec des paysans. Des manifestions d’enseignants se multiplient, ils veulent des conditions dignes de l’exercice de leur travail ; BONI YAYI appela les paysans à venir barrer le passage aux enseignants et leur crier le dénuement des agriculteurs.

      Les paysans : « Nous n’avons pas de machines, nous faisons tout manuellement, nous manquons de ceci et cela »
      BONU YAYI : «Vous voyez ! Venez à Cotonou, je vous invite, à venir leur (les enseignants) dire que vous n’avez rien, mais que vous travaillez »

      Quelle déclaration pour un Président de la République ! Je la trouvais très bizarre.

      Aujourd’hui Thomas BONI YAYI, veut imposer la démocratie au Mali par les armes des forces qui ne savent qu’attendre de la CDEAPOPOPO ! Le bruit des armes, surtout les KALACH, c’est POPOPO POPO!

      Le vrai peuple Malien et son armée vous attend. Vous êtes TRES PEU DE CHOSE POUR SOUMETTRE CE PEUPLE A VOS OFFICIERS DE PACOTILLE.

      NOTRE ÉCOLE MILITAIRE FORME DES OFFICIERS DEPUIS CINQUANTE ANS. COMBIEN D’OFFICIERS DE LA SOUS-RÉGION FURENT FORMÉS A L’EMIA DE KATI ?

      Ça se sait que GMT n’est pas en service à Bamako.
      « Bai ni gnadona Môgô do »

      Monsieur BONI YAYI, furent-elles les ARMES MILITAIRES qui INSTAURÈRENT la démocratie au BÉNIN ?
      Non Monsieur, ce fut l’œuvre d’un Militaire honnête, le Caméléon de PARAKOU Mathieu KÉRÉKOU, un ancien Communiste.

      La dernière chose qui me convainc d’une fêlure chez BONI YAYI, c’est sa manière de se recroqueviller comme ferait un singe pour s’asseoir, dans son fauteuil pour recevoir ses invités. Hors de cet endroit et de cette position BONI profère des paroles Fantasmagorique.

      Puisque vous êtes Docteur-Savant-Académicien Béninois, Voltaïques ou Diolas et que vous êtes gagnés par l’illettrisme, ça doit pouvoir se faire de venir se recycler en France.

      Si je me trompais d’analyse, alors nous allions vous PARLER EN LANGUE FRANÇAISE, UNE DERNIERE FOIS
      _ Le peuple Malien compte sur la daba pour ne jamais manquer de quoi manger depuis plus de 18 siècles, il ne compte pas sur vous pour le faire vivre. Vos ordres et vos tons arrogants ne sont pas les bienvenus au Mali, puisque vous risquez la crise cardiaque par les réponses.

      DIONCOUNDA TRAORE

      _N’EST LÉGITIME D’AUCUNE ÉLECTION, ABSOLUMENT AUCUNE. C’EST L’INTÉRIMAIRE D’UNE TRACTATION POLITIQUE ENTRE L’ARMÉE MALIENNE ET LA CEDEAPOPO QUI DONNA LIEU A UN DOCUMENT APPELÉ « ACCORD-CADRE »

      L’ARMÉE A, A JUSTE TITRE RENVERSÉ UN PRESIDENT CORROMPU JUSQU’AU OS, DE SURCROIT COUREUR, PROSPECTEZ SUR LA RÉPUTATION DE « COUREUR DE JUPON » D’ATT, TOUT LE MALI EST AU COURANT. TOUT LE MONDE SAIT QUE POUR UNE TEL VICE IL FAUT BEAUCOUP D’ARGENT MAL ACQUIS, C’EST UN FAIT.

      _LE 22 MARS 2012 AU RENVERSEMENT DU POUVOIR CORROMPU, TOUS LES 3 POUVOIRS (L’EXÉCUTIF (LE PRÉSIDENT FUYARD ET SON GOUVERNEMENT) L’ASSEMBLÉE NATIONALE, ET LE POUVOIR JUDICIAIRE FURENT TOUS DISSOUTS PAR L’ARMÉE MALIENNE.

      ON NE PEUT ÊTRE PLUS CLAIR EN LANGUE FRANÇAISE.
      C’EST-CE ACCORD-CADRE QUI ADOPTA LE MAINTIENT DE « L’ANCIEN » PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE POUR « L’APPARENCE » DE CONTINUITÉ.

      SI CEUX QUI SE SENTENT BIEN, DANS LES HABITS DE MAGOUILLEURS, QUI N’ONT PAS HONTE, DE SAISIR LE POISSON DEVANT TOUT LE MONDE, POUR LE NOYER DANS SON EAU ; C’EST-A-DIRE

      « JETER L’ACCORD-CADRE AUX GÉMONIES » N’OUBLEZ PAS DIONCOUNDA TRAORÉ AVEC, PUISQU’IL EN EST ISSU.
      RIEN NE VOUS AUTORISE A INVENTER UNE LÉGITIMITÉ IMAGINAIRE A DIONCOUNDA TRAORÉ, IL N’EN A AUCUNE SANS L’ACCORD-CADRE.

      CE QUE LE PEUPLE MALIEN REPROCHE A DIONCOUNDA TRAORÉ EST TRES GRAVE. DANS SON DISCOURS, IL OSE DIRE « MOI JE N’AI PRIS POUR PERSONNE » LE DISCOURS EXISTE PARTOUT SUR LE NET

      LA QUESTION QU’ON A ENVIE DE LUI POSER EST CELUI-CI :

      _IMPLICITEMENT VOUS AVEZ CONNAISSANCE DE CEUX QUI ONT PRIS L’ARGENT DES MALIENS, EMPRUNTÉ A GRANDS FRAIS AUX BAILLEURS ; SI VOUS DITES QUE VOUS , VOUS N’AVIEZ PRIS POUR PERSONNE.

      COMME HAUT FONCTIONNAIRE DE L’ÉTAT VOUS AVEZ L’OBLIGATION DE DENONCER DES FAITS CRIMINELS DONT VOUS AVEZ CONNAISSANCE ; EN 15 ANS AUX AFFAIRES, 5 DERNIERES ANNÉES DE LA CORRUPTION GÉNÉRALISÉE AU MALI, VOUS ÉTIEZ PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE.

      LES 10 PRÉCÉDENTES ANNÉES DE LA PROPAGATION ENDÉMIQUE DE LA CORRUPTION A TRAVERS TOUT LE MALI, VOUS AVIEZ ÉTÉ MINISTRE DE TOUTES NATURE DE LA RÉPUBLIQUE.

      AVIEZ-VOUS UN SEUL JOUR LEVÉ LE PETIT DOIGT POUR DIRE VOTRE DÉSACCORD SUR UNE SITUATION QUELCONQUE ?

      JAMAIS.

      VOICI CE QUE DIT A CE SUJET UN JOURNALISTE DU NORD DU MALI : Alhassane H.Maïga

      « Dioncounda – ATT : blanc bonnet, bonnet blanc
      Durant le dernier mandat de l’ancien président, Amadou Toumani Touré, Dioncounda était le deuxième homme fort consacré par la constitution puisqu’il était le président de l’Assemblée nationale. Tous les projets de loi initiés par les différents gouvernements d’ATT, même les plus controversés, passaient comme lettre à la poste. Dioncounda n’avait jamais dit non à ATT même quand il le fallait ».

      MIEUX, QUI A DEJA VU DANS UNE ÉLECTION DÉMOCRTIQUE LIBRE ET TRANSPARENTE « UN CANDIDAT SANS AUCUN PARTI » GAGNER AVEC UN RECORD ELECTORAL. LE CANDIDAT ÉTAIT UN MILITAIRE ET S’APPELAIT ATT.

      CE FUT LE MÊME DIONCOUNDA TRAORÉ QUI MONTA AU CRÉNEAU, POUR CAUTIONNER ET IMPOSER ATT AU PARTI ADEMA QUI GÉNÉRALISA LA CORRUPTION AU MALI.

      JE CITE DE DIONCOUNDA TRAORÉ A SE SUJET :

      « Si nous décidons de soutenir ATT, cela ne signifie pas que le parti ne dispose pas de présidentiables. Nous avons des hommes qui, à la tête de ce pays, peuvent faire mieux que lui (…) Nous avons décidé de façon démocratique de ne pas jeter nos sous par la fenêtre à propos d’une élection présidentielle que nous allons d’office perdre… »
      Et de poursuivre :

      « Si nous n’avons pas soutenu ATT, nous aurions eu l’administration, la justice, la sécurité d’Etat sur nos dos… ».

      Une déclaration qui sonne comme un aveu de culpabilité de l’ex régime de l’Adema dont il était un des barons.

      Alhassane H.Maïga

      IL FALLAIT COUVRIR LA CORRUPTION GÉNÉRALISÉE PAR ALPHA OUMAR KONARÉ. CELUI-CI AVAIT DÉSIGNÉ :

      SOUMAÏLA CISSÉ

      PRÉSIDENT DE LA CMDT, LA PLUS GRANDE ENTREPRISE PUBLIQUE MALIENNE POUR FINANCER LE PARTIE ADEMA CORROMPU APRES L’ARRESTATION DE SON 1ER DÉSIGNÉ DRISSA KEÏTA. LA CMDT.

      C’EST CE DIONCOUNDA TRAORÉ QUE BONI YAYI RÊVE D’IMPOSER AUX MALIEN PAR LA FORCE DES ARMES, « D’UNE FORCE EN ATTENTE DE LA CEDEAPOPO » QUI N’A PAS PU DÉLOGER LA SEULE GARDE RÉPUBLICAINE DE LAURENT GBAGBO, ET COMPTE COLONISER L’ARMÉE MALIENNE DE NOS CINQ RÉGIONS.

      « LA FORCE EN ATTENTE DE LA CEDEAPOPO »
      QUI SAIT VRAIMENT ATTENDRE EN SE FAISANT PAYER SANS RIEN FAIRE, PAR NOS PAUVRES CONTRIBUABLES, QUI ICI SONT NOS MÈRES, NOS SŒURS, NOS FEMMES QUI PAYENT DUREMENT UNE PLACE DE MARCHÉ PAR LES PATENTES PAYÉES.

      TOUTES CES CONNERIES VONT MÛRIR DANS LES CŒUR DES CITOYENS COMME UN SENTIMENT DE REJET, DES VELLÉITÉS DE RÉVOLUTIONS SOCIALES ET D’ÉMANCIPATION A LA FRANCE. ET LE SEUL PERDANT SERA ENCORE LA FRANCE COMME EN 1960.

      A cause des comportements brutaux de la soldatesque Française qui assurait le gouvernorat militaire en Afrique ; en 1960 la part des richesses naturelles qui était exclusivement Française, fut distribuée par amertume et par acclamation des peuples Africains, à l’Union Soviétique, et aux pays de l’Est.

      Je l’ai dis ici mille fois, INVESTISSEZ DANS LES PEUPLES, PLUTÔT QUE DANS UN HOMME CONTROVERSÉ. « LES HOMMES PASSENT, LE PEUPLE AVEC SA MÉMOIRE RESTE »

      Au prochain BIG BANG, la part de la France sera encore plus réduite à cause des puissances économiques émergentes, non pas chez leurs amis TRADITIONNELS ; mais le PRÉ-CARRÉ FRANÇAIS.

      La France doit investir dans les peuples, plutôt que dans des hommes politiques controversés.

      La chine a toujours INVESTI dans les peuples en construisant directement pour les peuples, plutôt que verser de l’argent que l’on verra retourner à vue d’œil dans les banques Européennes sur des comptes privés, sans rien dire. Ce sont les peuples Africains qui manqueront cet argent emprunté ou donné en leur NOM.

      UNE TUTELLE MILITAIRE ÉTRANGÈRE FUT-ELLE SUPPORTABLE DANS L’HISTOIRE ?
      LA CAPITALE DE LA FRANCE LIBRE FUT-ELLE PARIS ?

      Seules les armées vaincues sont soumises à une autorité tutélaire du vainqueur.

      L’ARMÉE MALIENNE N’EST PAS VAINCUE. SE SOUMETTRE GRATUITEMENT A UNE AUTORITÉ MILITAIRE EST UNE FOLIE.

      SUR LA TERRE DE NOS ANCÊTRES, PERSONNE N’EST FOU, AUCUNE ARMÉE NE VA S’IMPOSER ICI PAR LA GRÂCE D’ALLAHOU TALLAH.

      Mais que L’Armée Malienne qui a été trahie par certains Touaregs sur le champ de bataille, qui changèrent de camp cela est connu.

      Après l’humiliation du Général De Gaulle à Conférence de Casablanca en 1942 par le Président Américain Franklin Roosevelt et le Premier Ministre Britannique Winston Churchill, en obligeant le Général à serrer la main de ses ennemis intimes un général de la résistance intérieur en France, le Général GIRAUD, devant 100 Caméras.

      Les images sont sur le net. 1942 la fin de la guerre est loin 1945.

      Le Général se libera de cette tutelle humiliante pour se diriger vers Brazzaville au Congo et en faire la Capitale de la France Libre.

      Armées : le devoir de désobéissance

      Article de la rubrique démocratie > désobéissance & désobéissance civile
      date de publication : mardi 7 février 2006

      Jusqu’à présent le subordonné « [devait] exécuter » un ordre illégal ; désormais, il « doit refuser » cet ordre.
      Le règlement de discipline générale militaire a été revu. Il exige désormais que les militaires refusant d’obéir à un ordre illégal en réfèrent aux trois plus hautes autorités militaires.

      Le Bulletin officiel des Armées de décembre 2005 (numéro 45) cache une petite bombe. Il donne à tout militaire l’ordre de désobéir si les ordres qu’il reçoit sont jugés contraires à l’éthique et de faire remonter vers les trois plus hauts échelons de la hiérarchie militaire les motifs et circonstances de ce refus.
      Le texte paru au BOde décembre est directement tiré du Journal officiel du 17 juillet 2005 et du décret n° 2005-796 relatif à la discipline générale militaire. L’article 7 (alinéa 3) de ce décret précisait que « le subordonné ne doit pas exécuter un ordre prescrivant d’accomplir un acte manifestement illégal ou contraire aux règles du droit international applicable dans les conflits armés et aux conventions internationales en vigueur en France ».
      Or le texte de l’article 7 de l’Instruction n° 201710 publiée au BOde décembre diffère sensiblement. Désormais « le subordonné doit refuser d’exécuter un ordre prescrivant d’accomplir un acte manifestement illégal » et, surtout, « le militaire fait savoir son refus, par tout moyen et dans les plus brefs délais soit au ministre de la Défense, soit à son chef d’état-major d’armée, soit à l’inspecteur général de l’Arme ».
      Entre juillet et décembre, comme résume un officier supérieur, « l’affaire Mahé est passée par là » [1]. Et cet officier d’infanterie de poursuivre : « C’est une bonne chose. Avant, un dossier de punition était immédiatement rédigé contre un militaire qui refusait d’exécuter un ordre. Désormais, il peut s’en expliquer avec les plus hauts échelons. En plus, comme le dit le nouveau texte, s’il doit agir sous la contrainte de ses chefs, il peut être exonéré de toute culpabilité. C’est aux chefs d’assumer et d’engager leur responsabilité disciplinaire et pénale ».

      POUR QUELLE RAISON UN PRÉSIDENT PAR INTÉRIM, PAR DÉFINITION CHARGE D’EXPEDIER LES AFFAIRES COURANTES, QUI N’A AUCUNE ASSISE DÉMOCRTIQUE, ISSU DE SIMPLES NÉGOCIATIONS POLITIQUES, N’AYANT AUCUNE LÉGITIMITÉ DU SUFFRAGE UNIVERSEL, UN PRÉSIDENT AYANT SEPT ENFANTS DONT AUCUN NE SERT DANS L’ARMEE MALIENNE,DEVRAIT S’INVENTER DES PREROGATIVES IMAGINAIRES , DES POUVOIRS NULLE PART INSCRITS, UN PRÉSIDENT DE SURCROIT CONTROVERSÉ , RÊVE DE SOUMETTRE SON ARMÉE A UNE COALITION D’ARMEE MILITAIRES ETRANGERES POUR ENCORE TENTER DE SAUVER DES TRICHEURS POUR LA PLUS PART EXILES A L’ETRANGER .

      UN OFFICIER DE L’ARMÉE A LE DEVOIR DÉSOBÉISSANCE, POUR UNE AUTORITÉ FABRIQUÉE PAR LA NÉGOCIATION, QUI N’A AUCUNE LÉGITIMITÉ DU SUFFRAGE UNIVERSEL ET VEUT COMPROMETTRE DANGEREUSEMENT L’AVENIR DE TOUTE UNE NATION.

      AU SUFFRAGE UNIVERSEL DIONCOUNDA NE PEUT PAS ËTRE ÉLU AU MALI.

      VOILA UN MONSIEUR QUI NE PARLE MÊME PAS NOTRE LANGUE COMMUNE LE BAMANAN

      UN MONSIEUR DONT NOUS NE SAVONS RIEN CAR SON PRENOM EST DÉJA TRÈS INQUIETANT

      EN LANGUE BAMANAN
      DION = ESCLAVE
      COUNDA = CHEZ

      DU PRÉNOM DIONCOUNDA, LA TRADUCTION LITTERALE EST BIEN CHES LES ESCLAVES, TOUS LES MALIENS LE SAVENT.

      EST-IL DE CASTE ESCLAVE, QUI SAIT ? POURQUOI PAS MAIS QUE NOUS SOYONS INFORMÉ, CAR ATT DONT NUL NE SAIT RIEN, VIENT DE PLONGER LE MALI A UN NIVEAU JAMAIS EGALÉ.

      ENTRE LUI ATT QUI DIT S’ÊTRE CACHE A L’AMBASSADE DES USA A BAMAKO EN 1ER LIEU ; ET L’AMBASSADRICE MILITAIRE MARY BERT LEONARD QUI DIT N’AVOIR JAMAIS HÉBERGÉ ATT DANS CETTE INTERVIEW QUE TOUT LE MONDE DISPOSE ; L’HITOIRE LE DIRA, UN DES DEUX NE DIT PAS LA VERITÉ.

      DES SAINT-CYRIEN DE FRANCE, DE DISTINGUE DE L’ECOLE SUPERIEURE DE LA GENDARMERIE DE MELUN EN FRANCE, COMBIEN DE CADRES DE NOTRE GOUVERNEMENT TARDUIRAIENT EN FRANÇAIS LE DOCUMENT DE L’ACCORD-CADRE A BONI YAYI ? BEAUCOUP

      LA CLÉ DE NOTRE POUDRIÈRE EST CONFIÉE PAR MIRACLE A CEUX QUI ONT TOUJOUR PROTEGÉ TOUTES LES TERRES MANDINGUES ; PAS SEULEMENT LE MALI « KAMANDJI CHI, KO BARIKA » LE CHEZ EST LA FIERTE DE L’AFRIQUE « DIARRA KOLOBAKARY, DIARRA MINAI DIARRA»

      MÊME UNE VRAI LÉGITIMITÉ ACQUISE AU SUFFRAGE UNIVERSEL NE FAIT DE PERSONNE LE PROPRIETAIRE DU MALI QUI ENGAGERAIT L’ARMÉE MALIENNE A GAUCHE A DROITE, « DANS LES CASERNES,ALLEZ AU FEU » COMME SI ON S’ADRESSAIT A DES ROBOTS ; IL S’AGIT D’HUMAINS A QUI IL FAUT PARLER COMME ON PARLERAIT AVEC DU BÉNIN, AVEC RESPECT S’IL VOUS PLAÎT.

  85. Franchement Colonel, j’ai peine à croire qu’autant de bêtises sortent d’un seul cerveau humain. Vous vous êtes mis à combien pour pondre tout ça?

    • On apprend qu’après l’avoir considéré comme le bon élève de la sous-région, la chancellerie américaine a fini par déchanter. Les mémos diplomatiques présentant « l’armée malienne comme une armée d’amateurs, sous-équipée et bien incapable de lutter efficacement contre les salafistes ». Toujours selon ces notes, l’ambassadeur français suggère carrément que « …les grands bailleurs de fonds internationaux menacent [Bamako] de couper leur aide » pour l’inciter à « être plus sérieux ».

      Lire l’article sur Jeuneafrique.com : Afrique : la bombe WikiLeaks | WikiLeaks : la leçon de realpolitik de la diplomatie américaine | Jeuneafrique.com – le premier site d’information et d’actualité sur l’Afrique

  86. Si ce n’est pas au Mali, on a jamais vu un Capitaine de l’armée donner des ordres à un Colonel.Si j’étais Colonel de l’armée malienne aujourdh’ui, j’allais préférer être deshabillé. Que le Colonel Traoré boucle sa boucle et qu’il retrograde en 2ème classe

    • La description, rapportée par un télégramme de décembre 2009, de la cérémonie marquant la fin d’une session d’entraînement de l’armée malienne par des instructeurs américains reflète la difficulté de l’exercice. Le capitaine responsable de cette formation indique que chaque soldat malien a tiré 1 000 cartouches pendant les cinq semaines d’exercices, soit autant qu’un soldat des forces spéciales américaines tire en un jour, et… « probablement plus que ce qu’un militaire malien aura utilisé tout au long de sa carrière « .

      Les soldats maliens, eux, se disent satisfaits d’avoir appris à conduire un véhicule et à entretenir leurs armes. Ils figurent parmi les rares survivants d’une embuscade avec les islamistes.

      L’échauffourée s’est achevée dans un bain de sang car l’unique soldat capable de conduire et de sauver ses camarades avait été tué. De même que le seul militaire formé à l’usage de la mitrailleuse qui aurait pu couvrir leur retraite.

      Philippe Bernard (Le Monde du 07-12-2010)

  87. Colonel débile, où étaient tes hommes au moral d’acier quand Douentza a été prise il y a dix jours. Devons-nous te rappeler que tu es déjà sous occupation?
    On devrait interdire à types de ton genre d’ouvrir leur claque m.e.r.d.e. C’est plus désolant qu’autre chose.

    Te rends-tu seulement compte que tes propres enfants peuvent lire de propos pareil. J’aurais honte à ta place.

    • Pour koi on vous paye pour dire de n’importe koi? Douentza à toujours été habité par les islamistes après le depart des rebelles. je suis de labà.

  88. Un colonel incompétent.Si l’armée malienne pouvait liberer le territoire çà allait etre simple, on allait pas perdre du temps pour rien. Mon colonel, vous ne representez pas l’armée malienne, vous representez vos seuls interets. Merci au president de la republique.

  89. Monsieur , mon colonel le mérite se gagne le terrain. Vous n’etes pas plus Malien que les autres. Je vous invite à savourer le grade de General déposé dans la chambre de Yyad à Kidal .

  90. Cet homme a fui sous GMT et n’a jamais réussi quoi que ce soit dans sa vie et dans sa ville de San dont les seules réalisations datent du Commissaire Sekou Touré. Il veut se refaire une santé maintenant. Depuis 5 mois l’armée malienne se prépare, est prête à l’assaut. Le Nord brûle sous les bandits barbus. Le Sud est quotidiennement outragé avec les bandits militaires qui ont fui le front. Même des marabouts sont maintenant arrêtés par la junte sous prétexte qu’ils étaient le marabout de tel béret rouge ou de tel dignitaire d’ATT! C’est ce qu’on appelle en bambara MOLOBALI, HORONKOLON. Cet vieillard sénile nous parle de souveraineté quand son armée fuit devant des petits bandits, et menace une armée de la CEDEAO! Bref, le ridicule ne tue guère…

    • Vaurien! Toi tu ne sais même pas lire un article. Tu as tout mélangé. Il ne s’agit pas du vieux colonel Youssourf Traoré à qui tu viens de manquer du respect… gratuitement, mais d’un autre Youssouf Traoré. Lis bien, il est dit qu’il est du CNRDRE. Ouvre ta cervelle.

      • Aucun malien ne doit le respect aujourd’hui à aucun membre de l’armée de soldat de rang à Général. Donc ton autre Youssouf à la con ne mérite pas mieux.

  91. quitte la bas bandes d’incompetents si vous pouvez quelques choses le mali ne sera pas la et tu es qui pour dire que les troupes de la CEDEAO ne seront pas la au non de quelle nation ce fuillard du nord parle; toute l’armee du mali est incompetente car les vrais hommes sont a la maison se qui sont au commande ne sont que des oppornistes affamés du pouvoir.la CEDEAO serait la meme si ils font marcher sur les couilles de sanogo et accolites.

Comments are closed.