Crise du Nord : « Nous libèrerons le Mali avec ou sans l’aide de la Communauté Internationale » martèle-t-on ça et là

64 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

L’armée malienne est plus que jamais face à l’histoire. En réalité, nos militaires ont l’amour de la patrie mais ce qui leur est arrivée ces derniers temps, est très gave. Le coup d’état a permis de révéler le complot dont l’armée a été victime de la part d’Officiers félons et non les moindres. Cette crise qui agace le peuple malien dure de plus en plus cela malgré la souffrance des habitants des zones occupées par des bandits lourdement armés à des fins machiavéliques pour créer la zizanie dans notre pays, l’armée est fin prête à surprendre l’ennemi et ses détracteurs qui se sont révélés au grand jour.

Après 20 ans de démocratie et de mensonge dans notre pays, quelques mois après le coup d’état du 22 mars dernier l’histoire est-elle en marche ou sera-t-elle réécrite encore par nos voisins qui ne veulent pas voir notre pays en paix ?

A cet effet, nos militaires ne veulent pas se laisser faire. Dans cette machine à détruire et de mensonge la seule façon de donner la joie et la liberté au peuple malien reste la libération du nord. Chaque jour qui passe est un calvaire de plus et la situation est alarmante. C’est dans le souci du pays et l’intérêt du peuple que nous avons voulu joindre nos militaires et essayez de disséquer la situation ensemble.

Selon les militaires qui ont requit l’anonymat que nous avons pu approchés ou joindre par téléphone « tout le monde est conscient de la tache et la confiance qui règne au sein de nos forces des armées et de sécurités » cela malgré des tentatives de déstabilisations des uns et des autres. Selon eux : « notre armée vit mieux aujourd’hui qu’avant le coup d’état du 22 mars. Aujourd’hui on peut parler d’une vraie armée car le climat qui règne de Bamako à Sévaré est digne de foi et permet d’adhérer à l’esprit patriotique au sein de l’armée nationale.

Pour plusieurs militaires interrogés les dernières nouvelles qui parlent d’une intervention internationale en Septembre 2013, «  ils se disent ne pas être inquiets sur le sujet car c’est sur le dos du peuple malien que  le devoir de libérer le pays est endossé ». Pour un sous officier  qui va plus loin : «  Nous allons libérer le Mali avec ou sans l’aide de la communauté internationale ». Cette déclaration montre la volonté et le courage de nos braves militaires de finir une bonne fois pour toute avec cette guerre qui dure depuis plusieurs années. Dans ce conflit nos militaires sont déterminés à laver l’affront et interpellent certains politiques pour qu’ils soient responsables qui doivent prendre l’ampleur de la situation et de ne plus voir leurs intérêts personnels et égoïstes. C’est-à-dire devenir des vrais patriotes. Selon certains : « Aujourd’hui, il règne un climat de bon enfant à Sévaré car les soldats ont le moral et n’attendent que le moment venu pour libérer le  pays. Les troupes sont de plus reconnaissantes envers le peuple malien qui n’a cessé de croire à son armée ceci malgré des situations difficiles et critiques du moment ». Enfin nos militaires demandent la bénédiction de tous les fils du pays pour l’accomplissement de leurs devoir ceci malgré les dangers auxquels ils doivent faire face pour séparer le Mali de ces bandits armés venus de tous les coins du monde.

Aujourd’hui, nos politiciens ainsi que le Président de la Transition et les membres du Gouvernement doivent être cohérents et solidaires avec la pensée du peuple en mettant fin définitivement à ce problème pour qu’on n’en parle plus jamais.

                                                                                                             Bréhima Traoré

SOURCE:  du   25 déc 2012.    

64 Réactions à Crise du Nord : « Nous libèrerons le Mali avec ou sans l’aide de la Communauté Internationale » martèle-t-on ça et là

  1. Massaye

    Comme disait la chanson: des mots, rien que des mots.
    Notre armée et son super-héros, le capitaine Sanogo n’ont pas finit de faire leurs poches encore. Quant ils finiront, ils se sauveront comme au Nord façe aux bandits armés.

  2. justicequity

    Le Mali première puissance verbale du monde , si les mots tuaient cette guerre était pliée en quelques heures , mais comme les mots restent des mots voir des maux , depuis 9 mois rien n’a été fait , la seule bataille qui se livre est celle du contrôle de Bamako.

  3. capricorne

    «  »Nous libèrerons le Mali avec ou sans l’aide de la Communauté Internationale »" martèle-t-on ça et là.

    C’est plus facile à dire qu’à faire.
    Radoter sans agir ne mène à rien.
    Les paroles qui ne sont pas suivies d’effet ne valent RIEN:Les mots ne sauraient suffire lorsqu’il s’agit de faire passer un « projet »du stade de l’intention à celui de sa réalisation.
    Nous comptons sur vous!!! :evil:

    • capricorne

      Surtout,grouillez-vous! :evil:

      • Sans pisser

        « Les mots ne sauraient suffire lorsqu’il s’agit de faire passer un « projet »du stade de l’intention à celui de sa réalisation. » Là, je retrouve du Capri-pur-sang!

        Par contre, juste après, « Grouillez-vous »!!! Toi!!! Je le crois pas!!! Il y a encore peu de temps, tu aurais écrit hâtez-vous messieurs, Point de lenteur mes braves, mais là, GROUILLEZ-VOUS! :oops: :oops: :oops: :oops: :oops:

        Je n’ose croire que certains salopards de la plume de ce forum aient pu, en quelque manière que ce soit, influencer dans le mauvais sens ton verbe! Jusqu’ici, on s’accomodait si bien de ta plume trempée dans le Shalimar de Guerlain!
        Mais partie comme je te vois, aujourd’hui c’est grouillez-vous, semaine prochaine ce sera Magniez-vous, semaine suivante ce sera bougez-vous le c…, etc! :cry: :cry:

        Et l’étape suivante, tu seras à mes côtes pour partager des blagues sordides avec mon copain grabataire et pervers blanche neige! :( :( :( :(

        S’il te plait Capri: Ne change pas! Reste notre délicieuse Capricorne! Ne deviens surtout pas Cacorne-à-bas-prix!

        Grouillez-vous!… Tss, tss… :oops: :oops: :oops:

  4. CavaAller

    Au moins on ne dira plus que c’est Blaise qui a bloqué les armes…

  5. Kassin

    Alors qu’est ce que vous attendez depuis tout ce temps?

    Je vous renseigne au cas où vous ne l’aurez pas su, qu’il n’ y a plus de mausolées à Tombouctou, les islamistes ont tout cassé.

    Alors si vous êtes garçons, comme vous semblez le laisser entendre, allez y au nord pour en finir avec les fous de Dieu au lieu de faire des déclarations tapageuses avec de l’alcool bas de gamme en main.

    Un seul conseil, le sable chaud du désert malien n’a rien à voir avec la tendresse des bars à fille frivoles de Kati et Bamako, pensez-y par deux fois car ce n’est pas une attaque CMD ni une attaque madame ACI 2000, il s’agit d’IYAD AG GHALI et de son conglomérat du terrorisme, donc c’est beaucoup plus sérieux que le « Zamèdoun yoro couma ».

  6. Allan est éternel

    Je ne défends pas les militaires et loin sans faut je ne les gobe même pas. Mais je pense que nous sommes tous indignes car pour des circonstances pareilles la libération de notre territoire n’est pas l’apanage des militaires seuls mais ils incombent à tous les maliens. Ces injures sur le net ne donnent raison qu’à l’opinion internationale si non aux américains qui prônent la partition future du Mali par l’organisation des élections nulles et non avenues avant la récupération des régions Nord du Mali.