Décès du soldat marmandais au Mali : l’adieu à un héros

17 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer
Âgé de 26 ans, Cédric Charenton est décédé au combat le samedi 2 mars au Mali. (Repruction SO)

Âgé de 26 ans, Cédric Charenton est décédé au combat le samedi 2 mars au Mali. (Repruction SO)

Ce lundi, un hommage national puis municipal est rendu au caporal Charenton.

L’Ariège et le Lot-et-Garonne porteront le deuil toute la journée. Le temps de dire adieu au caporal Cédric Charenton, Marmandais de 26 ans, membre du 1er régiment des Chasseurs parachutistes de Pamiers.

C’est dans cette commune de 15 000 habitants, dont 1 100 militaires, que sera rendu l’hommage de la nation, cet après-midi à 15 h 30. Puis à 240 kilomètres de là, c’est Marmande qui rendra, à 17 heures, un hommage municipal à l’enfant du pays, tombé samedi 2 mars, sous les tirs djihadistes au Mali.

Alors, à Pamiers comme à Marmande, on prépare l’adieu. En Ariège, la dépouille du caporal Cédric Charenton est arrivée hier, après la cérémonie d’honneurs militaires tenue samedi après-midi aux Invalides à Paris, devant ses proches et ses compagnons d’armes. Des Parisiens ont accompagné le cortège funèbre sur le pont Alexandre III, dans le silence.

Obsèques militaires

Cédric Charenton repose actuellement dans la chapelle du premier régiment des chasseurs parachutistes. C’est là, au Quartier du Capitaine-Beaumont, qu’aura lieu tout à l’heure la cérémonie d’hommage présidée par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. La famille de Cédric Charenton y est attendue, elle qui a été soutenue toute la semaine par le régiment. L’un d’entre eux, le colonel Antoine de Loustal l’expliquait : « C’est une épreuve pour le régiment. Mais c’est surtout une épreuve extrêmement difficile pour sa famille et actuellement, tous les efforts du régiment sont le soutien à sa famille. »

Sa mère a d’ailleurs reçu, la semaine dernière, la visite d’élus marmandais pour l’aider dans cette épreuve. « Nous sommes allés la voir avec Monique Normand qu’elle connaît, Philippe Calmel, le directeur de cabinet du maire et le chef de la police municipale. Nous avons ensuite préparé l’hommage et les obsèques, qui auront lieu mardi », indiquait Jean Guérard, premier adjoint, contacté hier.

Des obsèques et un hommage qui prendront une dimension militaire : le 48e régiment de transmissions d’Agen dirigera le protocole cet après-midi, au monuments aux morts, devant la gare de Marmande. Aussi, des perturbations sont à prévoir pour accueillir les véhicules du régiment, des pompiers, etc. Puis, demain, les obsèques seront organisées par les frères d’armes de Cédric Charenton : des hommes de Pamiers se déplaceront pour l’inhumation du soldat, à 14 h 30, au cimetière de Granon.

« Je pense qu’il y aura beaucoup de monde, tant du côté des personnalités comme le président du Conseil général, le député, que du côté des anciens combattants car une délégation de Gironde sera aussi présente. Et la population devrait être aussi très nombreuse », expliquait le premier adjoint.

La brigade Serval, du nom de la mission déclenchée le 11 janvier au Mali, ne sera évidemment pas présente à Pamiers ni à Marmande aujourd’hui, l’opération étant toujours en cours. Mais dans un communiqué qu’elle a adressé de Tessalit cette semaine, elle a eu des mots chaleureux pour l’un des siens, mort au combat : « Aujourd’hui, les trois couleurs seront mises en berne dans tous les régiments de France. Vois-y, Cédric, l’hommage à la fois beau et simple d’une armée et d’un pays tout entier, d’une nation qui a perdu l’un des siens, l’un des meilleurs, car l’un des plus généreux, un fils de France mort en héros. »

sudouest.fr/2013/03/11/

17 Réactions à Décès du soldat marmandais au Mali : l’adieu à un héros

  1. Blay

    Je me demande si les militaires maliens ont une fierté.Ils n’ont donc pas honte de voir des étrangers (si jeunes) mourir pour libérer leur pays? les jeunes militaires maliens de son âge font leur petit malin à bamako, au niveau de check point. Paix à l’âme de ce militaire mort trop jeune pour un pays qui n’a pas conscience du mal qui sévit en son sein