Dernières info: Des centaines de soldats maliens et français s’attèlent pour déloger les islamistes de Diabaly

15 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

En compagnie de troupes maliennes, les 800 militaires français déjà présents sur place  ont entamé depuis hier une contre-offensive pour déloger aujourd’hui de Diabaly les islamistes qui ont pris le contrôle de cette localité depuis quarante-huit heures.
Premier engagement, au sol, des soldats français : une trentaine de véhicules blindés français ont quitté Bamako hier après-midi pour rejoindre le nord du Mali. Parallèlement à ce mouvement des troupes françaises, des centaines de soldats maliens et français faisaient route vers Diabaly, en partant de Niono, ville située à 60 km au sud de Diabaly.
Les islamistes étaient toujours dans la ville de Diabaly. Selon les dernières informations obtenues par RFI, dans le quartier de Berlin – au sud de Diabaly – les islamistes ont caché leurs véhicules dans les concessions des habitants pour se protéger de nouveaux bombardements. Des quartiers périphériques de Diabaly ont été bombardés dans la nuit de lundi à mardi, selon des témoins. Les hommes d’Abou Zeid – l’un des chefs d’Aqmi – ont dû faire marche arrière, à la frontière mauritanienne, là encore en raison de raids français.
Un témoin joint sur place par RFI nous fait le récit des évènements de la nuit de mardi à Diabaly : « Il y a eu des bombardements vers 3/4 heures ce matin. Des bombardements localisés à la périphérie de la ville, pas dans la ville. Il y a aussi eu des bombardements à 35 kilomètres de Diabaly, à Djambé, vers la frontière mauritanienne. Ces bombardements auraient visé des jihadistes qui se trouvaient dans le village.
La ville de Diabaly est cernée depuis hier soir par l’armée malienne afin d’éviter le retour d’éventuels renforts jihadistes. Ce matin, le calme semble revenu mais il reste des combattants islamistes dans la ville ».
Aujourd’hui, les militaires maliens appuyés par les Français veulent en finir avec cette ville devenue le dernier refuge des islamistes en débande depuis le début des frappes aériennes.
Youssouf Coulibaly

 
SOURCE:  du   16 jan 2013.    

15 Réactions à Dernières info: Des centaines de soldats maliens et français s’attèlent pour déloger les islamistes de Diabaly

  1. operateur cfa

    c est la fin de sale musulmane qui est entrai de gâté le monde les faute djihadiste sont les plus maudit sur la terre

  2. M° Mamadou Coulibaly

    Je viens de voir cet article qui a été envoyé par un frère Sénégalais qui se bat depuis des mois pour attirer l’azttention de son Gouvernement sur la sitauation que nous vivons depuis des mois. C’est si pertinent que je me devais de le partager avec mes compatrioters. Ce monsieur dit ce que j’ai dit lors de notre réunion à Paris la Goutte d’(Or il y a quelques jours. Notre Gouvernement devrait demander aux Africains de ne pas venir au Mali, par ce qu’ils ne feront pas ce que notre vaillante Armée, aux côtés des Français ne pourrait pas faire. Oui, le monsieur a raison, ils attendent lundi ou mardi, quand le danger sera éloigné, pour venir dire : « On se bat pour le Mali. Demain, il monteront sur nos têtes ! Le Capitaine SANOGO et l’Etat Major Nationa doivent faire en sorte que les Africains restent chez- eux jusqu’à ce qu’on en finisse avec l’aide de la France !Les simagrées continuent jusqu’ au niveau de notre représentation Nationale . Cessons de nous « moquer » de nos frères Maliens ! Notre Président de la République a choisi de ne jouer qu’un rôle mineur dans ce conflit, alors que c’est lui qui aurait dû être en tête des plus grands soutiens de nos frères, proportionnellement à nos maigres ressources . Le Sénégal n’est pas un petit en Afrique, et nous avons toujours donner l’impression aux autres d’être à la hauteur de l’importance que nous donnent nos frères Africains, tous pays confondus depuis Senghor, jusqu’à Abdoulaye Wade . Ah ! si l’ancien Président Abdoulaye Wade était là, serait-on tenté de crier sur tous les toits. Comme je l’ai dit dans un autre commentaire ici même, dans moins d’une semaine, il n’y aura plus de combat au Nord Mali, pour la bonne et simple raison que ces terroristes n’éprouvaient aucune crainte face à des Africains, mais ch… dans leurs f… à l’idée de devoir affronter un jour l’Armée Française, qui elle, sait ce qu’est la guerre et se donne les moyens d’être prête à la faire sans états d’âme dès que les intérêts ou la liberté de son peuple étaient en jeux . C’est comme cela qu’on dirige un peuple, il faut savoir être présent quand l’Histoire vous appelle ! Le Président Macky Sall, à l’instar des autres Chefs d’Etats de l’Afrique de l’Ouest si frileux, a décidé de faire du dilatoire en nous annonçant chaque jour que Dieu fait que  » : Nos soldats vont y aller, ils y sont, et les pauvres Africains attendent toujours de nous voir à l’œuvre, jusqu’à ce jour du moins. que DIRAIT6ON ALORS? SI LZA VAILLANTE ARMEE FRANCAISE FAISAIT CE QU’IL FALLAIT A ELLE TOUTE SEULE avec l’aide de cette Armée Malienne si mal équipée qui fait figure d’un regroupement d’enfants qui jouent à la guerre comme dans nos cours d’écoles ? Malheureusement, que cela plaise ou non à ceux qui censurent certains de mes articles dans d’autres médias depuis que je dis que les Africains ne feront pas cette guerre, leur guerre, c’est ce que je prévois qui va se passer et on rira de nous, les « Diambars » Dans moins d’une semaine, on saura qui sont les véritables Diambars dans cette guerre. A mon avis ce sont les Français . Vive la « Françafrique », la fraternelle, celle qui prône l’égalité et la justice dans cette relation si naturelle. !

    • M'BAYIIRI

      Ferme-moi vite ta boîte à camembert et, de suite ! Ce n’est pas vous maliens qui aviez retardé par votre absence de bon sens l’arrivée rapide des soldats de la CEDEAO et, cela par pur orgueil? Vive l’action de la FRANCE, certes, mais la présence de l’armée française ne peut et ne doit être qu’éphémère: La FRANCE ne pourra pas y rester aussi longtemps qu’au temps de la colonisation !

  3. M° Mamadou Coulibaly

    Je viens de voir cet article qui a été envoyé par un frère Sénégalais qui se bat depuis des mois pour attirer l’azttention de son Gouvernement sur la sitauation que nous vivons depuis des mois. C’est si pertinent que je me devais de le partager avec mes compatrioters. Ce monsieur dit ce que j’ai dit lors de notre réunion à Paris la Goutte d’(Or il y a quelques jours. Notre Gouvernement devrait demander aux Africains de ne pas venir au Mali, par ce qu’ils ne feront pas ce que notre vaillante Armée, aux côtés des Français ne pourrait pas faire. Oui, le monsieur a raison, ils attendent lundi ou mardi, quand le danger sera éloigné, pour venir dire : « On se bat pour le Mali. Demain, il monteront sur nos têtes ! Le Capitaine SANOGO et l’Etat Major Nationa doivent faire en sorte que les Africains restent chez- eux jusqu’à ce qu’on en finisse avec l’aide de la France !

  4. Vane Traoré Président de l'AJDCV

    Je salue les convois de l’armée française en direction du nord du pays et j’encourage aussi les soldats du Mali sans oubliés les soldats de la CEDEAO.
    Ensemble nous pouvons.
    Que Dieu nous aide!

  5. blanche neige

    par principe les djihadistes ont quitté les villes parce qu’ils ignorent tout des combats de rues là ou les soldats français exceellent :-P