Deux commémorations, deux symboles

28

A quelques jours d’intervalle, notre pays a l’occasion de vivre la commĂ©moration successive de deux Ă©vĂšnements, qui ont provoqué  chacun de profonds  bouleversements dans la vie de la Nation.

Amadou Aya sanogo et l'ancien président Moussa Traoré
Amadou Aya sanogo et l’ancien prĂ©sident Moussa TraorĂ©

Il s’agit du 1er anniversaire du coup d’Etat du 22 mars  2012, qui vit le renversement du PrĂ©sident dĂ©mocratiquement Ă©lu Amadou Toumani TourĂ© par un groupe de militaires mutins ayant portĂ© Ă  sa tĂȘte le capitaine Amadou Haya Sanogo, et de la cĂ©lĂ©bration, demain, de la RĂ©volution du 26 mars 1991, date du renversement de la dictature militaro- civile du PrĂ©sident Moussa TraorĂ©.
Par un de ces pieds de nez dont seule l’Histoire a le secret, ces deux Ă©vĂšnements sont intervenus dans le mĂȘme mois, en mars,  et pratiquement dans la mĂȘme semaine. Mais lĂ  s’arrĂȘtent sans doute les similitudes. En effet, autant le 26 mars 1991 a Ă©tĂ© pour le Mali la date phare d’une rupture rĂ©volutionnaire, qui consacrait la fin d’une dictature anachronique et le dĂ©but d’une nouvelle Ăšre de libertĂ© et de dĂ©mocratie ; autant le 22 mars 2012 symbolise la rĂ©action, au sens propre, c’est-Ă -dire un mouvement de  retour en arriĂšre. A tel point qu’un an aprĂšs, les putschistes de l’ex – Cnrdre restent toujours perçus par l’écrasante majoritĂ© des Maliens comme ceux par qui le malheur est arrivĂ©.
Pourrait- il en ĂȘtre autrement lorsqu’on jette un regard rĂ©trospectif sur les consĂ©quences, dĂ©sastreuses pour le pays et la sous –  rĂ©gion, de l’équipĂ©e funeste qui,  aprĂšs avoir commencĂ© le 22 mars 2012 par une simple mutinerie, finit par le renversement d’un gouvernement dirigĂ© par un prĂ©sident de la RĂ©publique dĂ©mocratiquement Ă©lu. Un pays moralement et matĂ©riellement Ă  genoux, une Ă©conomie exsangue avec son lot de licenciements de travailleurs et de dĂ©parts massifs des investisseurs nationaux et Ă©trangers  vers des cieux plus clĂ©ments ; des rĂ©gions entiĂšrement occupĂ©es pendant plusieurs mois par des mouvements terroristes et finalement libĂ©rĂ©es grĂące Ă  l’intervention salvatrice de l’ex-puissance coloniale ; un avenir politique toujours incertain avec une Transition bancale faisant une place de choix aux auteurs et associĂ©s du coup d’Etat ; une vie politique toujours marquĂ©e par des immixtions incessantes d’une junte omniprĂ©sente qu’on dit pourtant dissoute, et j’en passe.
VoilĂ  le tableau peu reluisant qu’offre le Mali, une annĂ©e aprĂšs le 22 mars 2012, jour oĂč  quelques dizaines d’officiers subalternes et d’hommes de rang, Ă  la faveur d’une mutinerie et «profitant de la situation»,  ont dĂ©cidĂ© de mettre un terme Ă  ce qu’il Ă©tait convenu d’appeler l’expĂ©rience dĂ©mocratique malienne.
La communautĂ© internationale et nombre de nos compatriotes croient que la tenue des Ă©lections le plutĂŽt  possible sera le remĂšde miracle qui permettra au Mali de sortir de la crise institutionnelle et de poursuivre les efforts de dĂ©veloppement qu’il avait si brillamment engagĂ©s les de 1992 Ă  2012. L’on peut se demander cependant si l’optimisme affiché  par tout ce beau monde ne relĂšve pas de l’angĂ©lisme, en tenant compte du peu de progrĂšs enregistrĂ©s dans la prĂ©paration technique mĂȘme des Ă©lections et des risques de manipulation qui pĂšsent sur les scrutins Ă  venir. En raison prĂ©cisĂ©ment des vellĂ©itĂ©s d’intervention dans la sphĂšre politique manifestĂ©es par les  membres  de l’ex – junte, qui semblent dĂ©terminĂ©s Ă  tout mettre en Ɠuvre pour se maintenir aux affaires, fĂ»t – ce par procuration, le maĂźtre mot doit rester pour tous les acteurs et observateurs de la vie politique malienne, la vigilance. Ce qui n’exclut nullement l’espoir, en particulier celui de voir revenir la raison et de voir les Ă©lections programmĂ©es se tenir librement et dĂ©mocratiquement, comme le souhaitent nos compatriotes Ă©puisĂ©es par les effets combinĂ©s d’une instabilitĂ© devenue chronique en seulement une annĂ©e et de la rĂ©cession Ă©conomique provoquĂ©e par le coup d’Etat.
Birama FALL

PARTAGER

28 COMMENTAIRES

  1. En depit des erreurs commises,il serait ridicule de chercher un parallelisme entre Moussa Traoré et Sanogo.Au temps du Général,le Mali jouissait dŽun respect international indiscutable,et disposait dŽune armée forte qui couvrait la sécurité de lŽensemble du territoire malien.Pour sa part,Sanogo entre dans lŽhistoire,comme responsable de lŽhumiliation dŽun pays,qui a lancé des SOS dans toutes les directions,pour faire face å une poignée de Barbus.En lieu et place de Sanogo,Dioncounde doit charger le vieux Général de la reforme de ce qui reste de lŽarmée malienne.car par son savoir-faire,et son charisme,il y parviendra.

  2. Pour vous DĂ©mocratie = Laisser-aller, Trafic de drogue,

    combien de miliiardaires avez-vous compté sous Moussa
    combien de miliiardaires avez-vous compté sous Alpha
    combien de miliiardaires avez-vous compté sous ATT

    Combien de Généraux avez-vous compté sous Moussa ?
    Combien de Généraux avez-vous compté sous Alpha ?
    Combien de Généraux avez-vous compté sou ATT ?

    Est-ce que vous savez qu’en nombre de gĂ©nĂ©raux, le Mali est en tĂȘte des USA en proportion Ă  la population?

    Un capitaine fait un coup d’Etat et les gĂ©nĂ©raux se mettent Ă  l’ordre. vous aĂ„Ă„elez cela un pays, une armĂ©e, une dĂ©mocratie. On a souvent honte de lire de tels propos dans les media. Maliens sachez au moins tenir des raisonnements logiques.

  3. 🙁 🙁 🙁 voici les 2 maudits; l’un Ă  tuer celui qui a donnĂ© l’indĂ©pendance au mali et l’autre Ă  dĂ©truit l’image Ă  celui qui a emmener la dĂ©mocratie au Mali tout cela pour l’envie du pouvoir toutefois ALLAH veille sur le Mali 🙁 🙁

  4. Sur la photo, le petit capitaine est en admiration devant son modĂšle Balla, celui qui a introduit la corruption et la mauvaise gouvernance au Mali. La boucle est bouclĂ©e. En 1968, le lieutenant Moussa Ă©tait lui aussi en treillis bien cintrĂ©. Depuis il a pris du poids et porte de grands boubous brodĂ©s. “Le 19 novembre 1968, l’armĂ©e, consciente de reprĂ©senter les profondes aspirations du peuple, a pris devant l’histoire ses responsabilitĂ©s” disait Balla. On a vu ce que cela a donnĂ© : une petite gouape psychopathe Ă  la tĂȘte de la police, le pays ruinĂ©, les fonctionnaires payĂ©s avec des mois de retard… Tout cela pour arriver au renversement du rĂ©gime en 1991. EspĂ©rons que cette fois-ci l’Ă©cartement de Sanogo et de ses soutiens prendra moins de temps !

  5. Deux individus ayant une action commune celle de ” Mettre le Mali a genoux”…

  6. DEUX MALEDICTIONS DU MALI…ENTRAIN DE SE CONSULTER…

    UN ASSASSIN….ET DICTATEUR PILLARD DU PAYS … PENDANT PLUS DE 20ANS…

    UN CAMBRIOLEUR…ASSASSIN….ET LACHE…QUI VEUT DEVENIR DICTATEUR…

    CE PAYS A ETE MAUDIT A TRAVERS SON ARMEE D’INDIGNES SOLDATS RATES….

    Moussa Ag,…

  7. moussa et sanogo je sais pas qui est mieux que qui

    les maliens doit ouvrir leurs yeux maintenant

  8. Ces deux guars n’ont cause que desolation pour le Mali. De grace mr le journaliste, on veut des solutions aux problemes qu’ils nous ont pose et non une vaine publicite. C est GMT qui a foutu la mentalite des maliens, car toute cette pandemie de corruption a commence pendant sa gouvernance. Des fonctionnaires qui passaient 3 mois sans salaire n’avaient aucun d’autre recours que la mendicite, la magouille, ou du n’importe quoi.En cas de greve GMT disait que la voie de la demission etait ouverte a tous. Par consequent tout le monde commenca a voler pour survivre au lieu de compter sur son sold.
    Alors quant a ce jeune homme etourdi, il engagea un coup de force au milieu d une guerre pour renverser un gouvernement democratiquement elu sous pretexte d’incompetence, alorsque c etaient pour des fins personnelles. Un an apres son cout il ne reconnait toujours pas que sa place est au front. Il est labas entrain de racketter le gouvernement de nos maigres ressources. Bande de merdes!

    • Maru, t’as tout dit et on peut meme fermer sur cela! Moussa traore a affame’ les Maliens et leur a meme fait voir la voix de la delinquance et du vol…seule voix de survie en son temps!

  9. En tout cas tant que les maliens continueront a faire la politique de l’autruche, on ne se dĂ©veloppera jamais. Toute personne dotĂ©e d’un peu de cerveau reconnaitra que le Mali Ă©tait dĂ©jĂ  foutu avant le coup d’État du 22 mars. Le capitaine a juste mis les pieds dans une situation totalement pourrie, et on lui fait porter tous les chapeaux. Si le malade ne reconnait pas qu’il est malade comment peut-il guĂ©rir? Des rĂ©gimes mal-honnetes et corrom-pus nous amĂšnent au bord du gouffre, on ferme les yeux “Sanogo par ci, Sanogo par la” et on continue la comĂ©die.

    • Il devait plustot mettre les pieds au nord pour defendre le pays comme le dit la constitution et le serment … AU LIEU DE CAMBRIOLER LE PAYS AVEC LES ARMES DU PAYS …

      Vous n’allez pas nous utiliser des histoires pour justifier UN FLAGRANT DELI DE CAMBRIOLAGE …qui continue de se dĂ©rouler sous nos yeux ….

      DES VOLEURS QUI VEULENT JUSTIFIER LEUR VOL … PAR LE “VOL” DE LEUR PRÉDÉCESSEURS …

      BANDE DE SANS SCRUPULES …

      Moussa Ag,…

  10. 1FILSDUMALIBA toi ne comprends pas français ou c’est seulement tu sens de la haine voir mĂȘme de l’égoĂŻsme pour M Fall. Aucune dĂ©mocratie n’est parfaite. Je te donne comme expĂ©rience la premiĂšre Ă©lection de Bush fut entachĂ©e d’irrĂ©gularitĂ© est ce que cela veut dire qu’il n’a pas Ă©tĂ© dĂ©mocratiquement Ă©lu? M Fall s’est de quoi il parle. Il fait son travail avec brio n’en dĂ©plaise aux ignares comme toi. Tu quelle preuve as tu que ATT et AOK ont truquĂ© les Ă©lections? Un peu de respect pour nos anciens dirigeants et surtout et avant tout nos institutions qui ont validĂ© tous les scrutins. Pour ta gouverne, dĂ©mocratiquement Ă©lu veut dire issu des urnes quel qu’en soit les divers irrĂ©gularitĂ©s ou dysfonctionnement du scrutin si les diffĂ©rentes institutions compĂ©tentes en la matiĂšre valide le scrutin, on peut parler de dĂ©mocratiquement Ă©lu. Et Ă  ma connaissance tel fut le cas au Mali. Ne te permets pas trop de critiquer pour le simple plaisir ou pour des raisons obstines.

    • Comparaison n’est pas raison, je n’ai rien contre Mr. Fall mais juste reflechissez. Il faut etre un idiot endurci pour se comparer aux USA. C’est notre probleme les realites sont tres tres tres…. differentes.

      • @FILSDUMALIBA , vous ĂȘtes libres de donner votre opinion dans le forum . C’est cela aussi la dĂ©mocratie et monsieur FALL aussi fait son travail .

  11. Le 22 mars 2012…….une date malhereuse pour beaucoups de maliens…..mais ce que nous ignorons tous?malgre nos critiques ,nos divergences…nous alons tous retrouver ntre dignite perdue….

  12. les maliens ne savent meme plus ce qu’ils veulent. pourqoi afficher vous la tete dees demolisseurs sur la page maliweb.net comme ci leurs acyes eaient digne ou noble. ils n’ont poser que des actes qui ridiculisent et qui ont retarder notre pays. maliweb doit sabotter ses anciens souvenir dans la tete du peuple malien, ca ne doit etre que du passer chchez nous au mali. quant au capitaine sanogo, cest toujours maliweb qui le remt en valeurs en l’affichant qui le connais qui sauras ci on le montre pas. il nas pas pas poser un acte digne ou noble. il a au contraire dimunuer la valeur de lhomme malien et notre democratie. nous maliens qui ont vus et vecus depuis modibo keita a maintenant connaisons qui es qui? au mali. nospetit efants ne voillent que les memes betises et les memes dictateurs. changeons nos mentalitees.

  13. J’ai l’impression que les certaine personnes vois par le‘’CƓur ‘’.
    Ce n’est pas parce que tu dĂ©teste ATT ou aime SANOGO, que tu n’arrive pas Ă  faire un constat aussi facile et clair : Que nos problĂšmes engendrĂ©s par un laxisme aux temps d’ATT s’empirent, Ă  ceux-ci s’ajoutent d’autres que l’on pourrait nommĂ©s de « Voyoutismes et gueulardises ».

  14. Mr. Fall je suis desole mais vous les journalistes on dirait que vous buvez par votrs nez 😆 . Vous parlez dans vos stupides articles d’att democratiquement elu 😈 . Mais vous n’etiez pas present en fe moment ou quoi??? Quel malien et quelle malienne ne sait pas qu’il y a des faudres massives et des alliances d’interets et des tractations en att et aok. Comme mon cher Guimba national disait: passes moi la balle et je te la repasserait le moment venu.
    Le metier de joirnaliste doit etre credible, sincere et honnete. Tout le monde sait que att n’est pas venu au pouvoir par la tranparence reelle des urnes.
    Revenons au petit cancre soldat rate sanogo et le GMT, il n’y a pas de comparaisons entre 26 mars 1991 et le 22 mars 2012. Seul un coup d’etat les ai commun that’s all. Sauf si dans un prochain article Mr. Fall vous nous faites les vrais paralleles. Stp. 😉 .

    • N’importe quoi! Toi qui t’as nomme’ ambassader du Mali au canada ce n’est pas ce meme ATT que t’accuse de fraude aux elections juste pour laver ton front sur le net! Puis Sanogo et GMT sont bel et bien comparable.

  15. LES MALIENS SONT DECUS PAR LES HOMMES POLITIQUES VOLEURS DU PAYS. RAISON POUR LAQUELLE LES GENS AIMENT SANOGO ET LES AUTRES MILITAIRES DU PAYS. VIVE L ARMEE MALIENNE;A BAS LES POLITICIENS CORROMPUS.

    • Parle pour toi my friend, je suis decu de nos politiciens , mais encore plus decu de ce que nous appelons l’armĂ©e.
      Tnat qu’a moi l’armĂ©e represente une bien plus grande honte que les politiciens….
      Dans notre histoire contemporaine on jamais vu un pays avec une armĂ©e se faire attaquer par un groupiscule armĂ©e et en 2 jours prenne le controle de la moitiĂ© du pays….
      2 jours !!!!!! et presque sans livrer bataille, il avait en face un armĂ©e qui prenait ses jambes a son coup….
      Honte Ă  l’armĂ©e malienne !!! et l’histoire se souviendra de cette Ă©pisode comme une des pire de l’armĂ©e malienne.
      l’histoire retiendra aussi le nom de Sanogo comme le trou de c… qui nous a mis dans cette merde !

Comments are closed.