Echanges d’expérience entre les forces spéciales françaises et maliennes : La Commission Défense de l’Assemblée nationale joue sa partition

5
le Général Grégoire de Saint-Quentin  et Karim Keita (C)
le Général Grégoire de Saint-Quentin et Karim Keita (C)

Il était accompagné du Représentant du ministre de la Défense, le Chef d’Etat-major adjoint, le Général Didier Dacko, du Directeur de la Sécurité militaire, du Lieutenant-Colonel Abbas Dembélé, en formation à l’école de guerre de Paris ainsi que des commandants des unités d’intervention spéciales de la Sécurité d’Etat, de la Gendarmerie et de la Garde nationale.

Il faut signaler d’entrée que le Lieutenant-Colonel Dembélé a été le premier officier à monter un embryon d’unité de forces spéciales lors de la récupération des régions du Nord aux côtés de la force Serval.Pour l’honorable Karim Kéita, ” le plus important pour ces genres d’événement, c’est qu’au-delà du parlementaire, ceux qui, tous les jours, mettent leur vie en danger pour protéger la population, puissent avoir l’occasion de s’enrichir de diverses expériences et tester les matériels spécifiques “. Il s’agit des armes, des moyens de communication, bref tout ce que la technologie offre de plus sophistiquée pour accomplir les missions de protection et de défense dans les meilleures conditions.

C’est donc dans cet esprit de tirer profit de l’expérience française qu’avec l’accord de leurs différentes hiérarchies, le président de la Commission Défense a invité et pris en charge les trois commandants d’unités spéciales. Ceux-ci se sont dits très satisfaits de ce séjour bordelais (pour des raison de sécurité et de secret défense ni leur nom, ni leur photos ne peuvent être divulgués).

Il faut signaler que le Salon s’est déroulé sur trois jours et a offert aux participants l’occasion à travers divers ateliers d’assister à des présentations de produits tels que les tenues de camouflages, les matériels de transmission mais aussi des démonstrations tactiques en plein air de jour comme de nuit avec simulation de libération d’otages par les forces spéciales parachutées sur terre ou sur mer comme lors de la démonstration dans la baie d’Arcachon.

La délégation malienne a été surtout impressionnée par les démonstrations de nuit avec un appui aérien dans un noir complet, d’où l’urgence pour elle d’équiper au plus vite nos unités spéciales de casques avec vision nocturne ainsi que du vecteur aérien tels que les hélicoptères de combat et de transport de troupes.

La délégation malienne, conduite par l’honorable Karim Kéita, a eu un entretien formel avec le Général Grégoire de Saint-Quentin qui était ému de retrouver ses frères d’armes maliens, le Général Dacko et le lieutenant-Colonel Dembélé avec lesquels il a bien collaboré lors de l’Opération Serval. Le patron des forces spéciales françaises a offert au président de la Commission Défense l’emblème du Commandement des opérations spéciales (COS) et la délégation malienne lui a, en retour, offert un hippopotame sculpté en bois en reconnaissance du travail accompli par l’Opération Serval, mais aussi pour toutes les opérations que le COS continue de mener à travers l’Opération Barkhane dans la lutte contre le terrorisme.

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. les maliens ne changerais jamais quand karim dit s’enrechir il parle d’experience entre force speciale pas question d’argent a cause de Dieu laisse les gent trankil vous etez tros aigris

  2. “ceux qui, tous les jours, mettent leur vie en danger pour protéger la population, puissent avoir L’OCCASION DE S’ENRICHIR…” :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Sacré Karim! 😆 😆 😆

    S’enrichir comme papa et toi avec le marché Kagnassy par exemple? 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    C’est ce qu’on appelle un lapsus REVELATEUR! 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  3. “La Commission Défense de l’Assemblée nationale joue sa partition”

    Hunnn… c’est vraiment du n’importe quoi ce pays là ! La situation sécuritaire se dégrade de jour en jour et personne de cette bande de racailles n’est à mesure de dégager de façon cohérente une stratégie nationale de défense.
    Mais quand il s’agit d’acheter des armes, juste pour les corruptions en dessous, IBKarim tente le diable pour nous emmener dans son bateau mafieux.

  4. …tt l´air de complexés nègres face aux néo-colons…

    …Le Mali a pris part au Salon des Forces Spéciales Françaises qui s’est tenu du 14 au 16 Avril 2015 à Bordeaux (au camp de Souge)…

    On est en droit de douter tjrs lorsqu´un officier supérieur dépose le trellis pour les vestes…Peut-être que le seul vrai soldat sur cette photo est le Grl nommé Grégoire de Saint-Quentin! Autant Didier Dackouo ns a donné de la fierté, autant cette tenue n´a pas d´odeur de saintété, elle rappelle splmt un certain ATT. Espérons qu´un de nos vrais soldats ne goutent aux délices amer-juteuses de la politique et abandonne le pays à un moment oú on a vraiment besoin de la relève un peu à son image…

Comments are closed.