Temps Forts >
Ber : le camp de la MINUSMA attaqué

Ber : le camp de la MINUSMA attaqué

La MINUSMA lance une enquête sur des violations graves des droits de l’Homme à Tin-Hamma

La MINUSMA lance une enquête sur des violations graves des droits de l’Homme à Tin-Hamma ... (14)

Communiqué du gouvernement suite à l’attaque du village Tin-Hamma

Communiqué du gouvernement suite à l’attaque du village Tin-Hamma ... (8)

Suite à  l’attaque de Tin Hama par la CMA : L’armée malienne arrête un humanitaire avec des matériels de guerre

Suite à l’attaque de Tin Hama par la CMA : L’armée malienne arrête un humanitaire avec des matériels ... (18)

il y a 3 années
 Mali Demain

Editorial : Que le nouveau Mali commence !

Decrease Font Size Increase Font Size Taille Police Imprimer

Mercredi 21 mars dernier, la vie de la Nation malienne a basculé en fin de journée. Et pour cause, des militaires toute tendance confondue ont décidé de mettre fin à la honte que notre peuple à travers son armée ont subi. Fort de la gravité de la situation, un groupe d’Officiers, de Sous Officiers appuyés par leurs hommes, ont décidé à l’unanimité de mettre fin au règne d’ATT et de ses complices.

Le vocabulaire est nouveau après 21 ans de gestion de ceux qui se faisaient passer pour des « sauveurs, des patriotes voir des démocrates », ou bien des « stratèges », pour enfin devenir de vrais pourfendeurs de notre Nation. Conscients de cette grave menace et surtout les mauvaises nouvelles au front (assassinats de nombreux de nos soldats à Aguel’Hoc et la raclée à Tessalit qui a vu le camp de cette ville tomber aux mains des bandits armés), tout le monde savait que les militaires allaient prendre leurs responsabilités sans effusion de sang. Bravo les gars !

Les conditions de vie de nos militaires sont une revendication qui a été la goûte d’eau qui vient de déborder le vase.

Et puisque les nouvelles autorités sont décidées à laver l’affront des bandits armés, remettre le pays en marche en combattant l’arbitraire, l’injustice, je peux affirmer que le début du nouveau Mali de paix, de cohésion et surtout de développement, commence maintenant. Il ne saura être une vraie réussite, si chacun n’apporte sa contribution. Ceux qui piaillent aujourd’hui, prouvent au peuple malien qu’ils se battent pour leurs intérêts et non pour ceux de notre Nation. Ceci n’est un secret pour personne.

Vivement le CNRDR !

Bokari Dicko

L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.

Une Réaction à Editorial : Que le nouveau Mali commence !

  1. Morales Fasso
    321 commentaires
    27 mar 2012 à 15:55

    Merci!!!