En toute vérité : Ce n’est pas l’armée malienne qui n’a jamais gagné la guerre, c’est la guerre qui n’a jamais gagné l’armée malienne

4 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le MNLA en premier, Ançar Eddine et Aqmi puis le MUJAO ont cru bon de s’attaquer à notre pays et d’occuper les régions du Nord en vue de transformer ces localités en une zone de trafic de stupéfiants et d’armes sous leur autorité. Mais si tous les jours appartiennent au voleur, un jour, celui de la vérité, appartient au propriétaire. Ce jour là est bien proche. N’est-ce pas pourquoi ces criminels égarés ne savent plus où donner de la tête ?

«Consolider la lutte permanente contre le terrorisme et le crime transnational organisé»

Après la chute de leur mentor Mouhammar Kaddafi qu’ils ont trahi, une bande de criminels de guerre, des touaregs égarés, rompus au vol, au pillage et à la tuerie, a dressé ses armes volées en Libye contre notre paisible pays le Mali. Comptant probablement sur le soutien de la France de Nicolas Sarkozy, le MNLA a opté pour la libération de l’Azawad qui n’a jamais existé que dans leur rêve fantomatique de brigands invétérés. Dans leur élan de sécessionniste insatiables, ils mèneront cette guerre avec des Jihadistes de Ançar Eddine et d’Aqmi qui donnera naissance au MUJAO. Et c’est là où les choses ont pris une autre tournure.
D’abord pour la France qui a horreur du terrorisme dont elle est victime à travers le monde et par des jihadistes. Ensuite pour le Mali dont l’armée était mal équipée et mal entretenue pour faire face à cette guerre, surtout après les événements du 22 mars qui ont également profité aux assaillants à cause du bouleversement de la hiérarchie militaire et des oppositions entre bérets. Enfin pour le MNLA qui, avec la chute de Sarkozy, a perdu son soutien espéré et la bataille de repositionnement entre groupes armés. Comme on le dit, les autres lui ont botté les fesses.
Aujourd’hui, l’armée malienne est requinquée à bloc avec le soutien de la Communauté internationale. La reconquête du Nord n’est plus qu’une question de calendrier. L’armée du Général Abdoulaye Soumaré, des Diby Sillas Diarra, Tiékoro Bagayogo, Kissima Doukara, Moussa Traoré, Chaka Koné, Lamine Diabira, Kafougouna Koné, Amadou Toumani Touré, ne saurait abdiquer. Le Capitaine Amadou Haya Sanogo et ses hommes ont certes trébuché comme d’autres puissantes armées du monde dont la France face à l’Allemagne, mais on appelle ça, perdre la bataille et non perdre la guerre. Les soutiens d’aujourd’hui à l’armée rentrent dans le cadre des soutiens des soldats maliens aux autres armées d’Algérie, de Guinée, de la France… Guerres que nos soldats ont gagnées avec les autres. Comme ils ont jusqu’ici gagné toutes les guerres contre les rebelles.
Ce n’est donc pas l’armée malienne qui n’a jamais gagné la guerre, c’est la guerre qui n’a jamais gagné l’armée malienne, une armée pour la paix et grâce à laquelle la paix reviendra partout sur le territoire national. Attachons du prix à l’union et à l’unité d’action autour de notre armée. Pour le bonheur de tous !
Mamadou DABO

SOURCE:  du   9 nov 2012.    

4 Réactions à En toute vérité : Ce n’est pas l’armée malienne qui n’a jamais gagné la guerre, c’est la guerre qui n’a jamais gagné l’armée malienne

  1. Vivox

    Qui veut la veut les moyens .Avant tout le Mali a besoin de ses enfants les plus déterminés patriotiquement , si non pour quoi faire appel à d’autres nations pour les libérer de cette nébuleuse obscurantiste.Je reviens sur quelque chose ; comment le peuple Africain se laisse faire sans lever le moindre doit sur cette nouvelle incursion d’étranger venant avec des moyens fournis par certains états engagés dans la déstabilisation des peuples surtout fragiles , en commençant par la Somalie et veulent continuer davantage en ce continent .Si aujourd’hui l’AQMI et ses frères dominent une grande partie de ce pays , alors comment faire demain si leurs semblables arrivent à trouver de gros moyens pour affranchir toutes les frontières afin de les islamiser dans l’application de leur diktat en détruisant tout symbole reflétant sur d’autres cultures .

  2. nonalinertie

    Le Ministre de l’Intérieur algérien déclare, disant répercuter les positions de son Ministre des Affaires Etrangères: ’’ journal francophone Le Soir, jeudi 8 novembre 2012’’, que les frontières algériennes sont bien gardées et sûres. Et comment les mercenaires libyens surarmés sont arrivés au Mali ? Il ose même dire qu’il n’y a QUE 2000 à 3000 narcotrafiquants et terroristes au Sahel ? Est-ce-que cet homme est malade ou il est complice de 2000 à 3000 narcotrafiquants et terroristes ? Il ajoute que l’Algérie ne souhaite pas l’intervention militaire à cause de ses conséquences néfastes pour elle. Mais quel pays souhaite la guerre pour rien ? Pourquoi l’Algérie a pris les armes contre les colons français ? POURQUOI ELLE FAIT MINE DE COMBATTRE LES TERRORISTES PAR LES ARMES SUR SON SOL, notamment en KABYLIE ? COMMENT PEUT-ON LUTTER REELLEMENT CONTRE UN PHENOMENE CHEZ SOI ET LE SOUTENIR CHEZ LES AUTRES ? Des maliens sont privés de toute liberté, voilés de force, volés, violés, fouettés, amputés, lapidés, profanés, assassinés depuis plus de 8 mois maintenant, tous les projets de développement sont suspendus au Nord Mali, il n’y existe quasiment plus de santé, d’éducation ou de justice. L’Algérie répond : ‘’négocions’’, c’est-à-dire laissons les criminels continuer impunément à voler, violer, fouetter, amputer, lapider, saccager, profaner, assassiner encore ! Quelle explication donner à tout cela ? Tout simplement que l’Algérie (en tout cas le gouvernement actuel) est devenue un NARCO ETAT, UN ETAT TERRORISTE qui se moque éperdument des vies maliennes, que si les maliens se laissent se faire, ils n’ont qu’à périr tous, ce n’est pas son affaire. En oubliant que fatalement, un Nord Mali livré au banditisme/terrorisme aura forcement des répercussions désastreuses sur l’Algérie, les pays voisins et le reste du monde. Heureusement que le reste du monde qui n’est pas constitué de narcotrafiquants et de terroristes nous soutient. Et que la guerre contre le banditisme/terrorisme se fera, avec ou sans l’Algérie (et il faut ardemment souhaiter que ce gouvernement algérien ne reflète pas l’esprit du peuple algérien). ET QU’ATTENDONS NOUS POUR MARCHER SUR LES AMBASSADES ALGERIENNES AU MALI, EN FRANCE ET PARTOUT DANS LE MONDE ? POUR PROTESTER SIMPLEMENT CONTRE LE MEPRIS ALGERIEN.

  3. A vos armes, prêts, partez!

    … »Le Capitaine Amadou Haya Sanogo et ses hommes ont certes trébuché comme d’autres puissantes armées du monde dont la France face à l’Allemagne, mais on appelle ça, perdre la bataille et non perdre la guerre. »

    Faux, archi faux!!! Le capitaine sanogo n’a jamais perdu UNE SEULE bataille, pour la bonne raison qu’il a choisi de se planquer et qu’il N’EN A JAMAIS LIVREE AUCUNE!…

    C’est quand-même très différent. Et pour quelqu’un qui se prétend le big boss des armées dans un pays occupé par l’ennemi, dans n’importe quel pays au monde cela s’appelle Haute Trahison et mérite le peloton d’exécution!

  4. tienimango

    vive le mali ..au dehors iyad blaise barbe rouge et tout les ennemis du mali y comprit fougk et coco…. :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: