Enième attaque des positions des Famas au nord du mali : Les hélicoptères de combat de l’Armée malienne se font toujours attendre

8
Nord du Mali : Des FAMas chassées manu militari comme des malpropres par des soldats français du Camp de Tessalit
Les Famas au Nord du Mali

Les attaques meurtrières contre les soldats maliens se comptent par dizaines au point d’être banalisées. Même si, par ailleurs, les autorités ne ratent aucune occasion pour clamer leur détermination à faire des FAMA une armée équipée et entrainée à hauteur de mission. Beaucoup de décisions ont été prises en faveur de l’armée, mais rares sont celles qui ont été appliquées. Que de promesses faites, mais si peu ont été suivies d’effet, sinon tardent à venir. Après cette énième attaque des positions des FAMA à Gourma Rharous, dans la région de Tombouctou, les assaillants n’ont été poursuivis et mis hors d’état de nuire que grâce à la puissance de feu des hélicoptères de Barkhane. Le gouvernement va-t-il pour une fois respecter sa promesse, en dotant enfin les FAMA des hélicoptères de combat ?

La guerre asymétrique que les narco-terroristes imposent aujourd’hui à nos FAMA, demande de la part des autorités politiques, une action diligente et des moyens à la hauteur des enjeux. Les beaux discours et les belles déclamations poétiques doivent maintenant céder la place à un pragmatisme conséquent. Le rappel élogieux des périodes glorieuses de notre histoire, doit laisser place à des actions concrètes et quantifiables, en termes d’entrainement et d’équipements  pour les FAMA afin celles-là puissent  faire face au péril terroriste. Qui ne se rappelle pas de ces passages du discours du Présideront IBK, à l’occasion de la fête de l’Armée le 20 janvier 2016, qui ont, non seulement, fait vibrer en chaque Malien la fibre patriotique, mais aussi, suscité beaucoup d’espoir pour une armée enfin bien équipée et bien entrainée : «  Notre peuple a toujours été fier des hommes qui l’ont défendu tout au long de son histoire. C’est pourquoi, au jour d’aujourd’hui, nous puisons dans leurs faits et gestes, les motifs de réconfort et d’espoir pour l’avenir. Notre vaillante armée peut se glorifier de son histoire héroïque et de son passé glorieux. C’est une armée profondément consciente des enjeux du futur et qui est décidée à gagner le pari de la paix et du développement. (…) L’armée du Mali, dans tous ses démembrements, mérite notre attention, notre respect et notre considération. Comme nous l’avons montré par les multiples initiatives en cours, nous avons à cœur de créer les conditions les meilleures de son plein épanouissement et du renforcement continu de ses capacités. Elle bénéficiera à cet effet, des moyens, d’une formation adaptée et d’un équipement approprié. La réforme du secteur de la sécurité ainsi que l’adoption et la mise en œuvre de la Loi d’Orientation et de Programmation Militaire découlent de ce choix et de cette ambition pour notre armée … ».

Deux ans après ce discours plein d’assurance, le constat demeure alarmant, en termes d’équipements adaptés au contexte de guerre asymétrique. Aucun hélicoptère de combat pour les FAMA et au même moment des voyages de prestiges sont effectués et des crédits des institutions qui s’accroissent d’année en année. Les attaques quasi quotidiennes contre les FAMA, ne cesseront que lorsque des hélicoptères de combat seront mis à leur disposition. L’attaque de Gourma Rharous et la riposte des forces françaises, via les moyens aériens, pour mettre hors d’état de nuire les terroristes, sont la preuve tangible que seuls les hélicoptères de combat sont les moyens adéquats pour venir à bout des terroristes.

A quand donc la livraison des premiers hélicoptères promis par le Président IBK ? 

Youssouf Sissoko

youssouf@journalinfosept.com

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Les dirigeants de notre pays ne nous disent pas la vérité sur ce problème du nord. La France a imposé l’embargo des armes sur le Mali sinon les rebelles ne sont rien devant la diplomatie malienne. Tous les dirigeants des pays de la CEDEAO sont obligés par la France à nous refuser l’achat et l’entrée d’armes de guerre dans la sous région.

  2. c’est verite et tout les journeaux maliens doivent se converger vers ce point il n’ya rien de diabolique le feux est repousser par le feux et meme s’il faut que tout jeune malien et malienne de 18 ans doivent faire le terrain l’armee. tout simplement Mali sera secuiriser si non no materiel no avion de combat Le Mali est fini a jamais.

  3. comrades it is corruption plus nepotism that render us incapable of dealing with security matters in a way we are most fitting to do. If funds to fulfill military needs were used to fulfill military need instead of placed in some French or Canadian bank account for corrupt government officials Mali would be one of best prospect developing nations in Africa if not this world but, corruption plus nepotism greatest attribute which is apathy show a lack of adequate care when it is possible. Corrupt plus nepotic leaders do not care enough being to care enough do not coincide with their desires to be RULERS instead of GOVERNORS they were elected to be. We must change to degree necessary to fulfill our goal of what modernly developed Mali plus Africa should be or we need not change at all. Very much sincere, Henry Price aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

  4. “Après cette énième attaque des positions des FAMA à Gourma Rharous, dans la région de Tombouctou, les assaillants n’ont été poursuivis et mis hors d’état de nuire que grâce à la puissance de feu des hélicoptères de Barkhane. Le gouvernement va-t-il pour une fois respecter sa promesse, en dotant enfin les FAMA des hélicoptères de combat ?”
    T’AS PAS VU NON? APRES CETTE ATTAQUE, UN ARTICLE BIDON EST PASSE SUR MALIWEB POUR NOUS “INFORMER” DE LA LIVRAISON FUTURE D’HELICO RUSSES AUX MALI. CE POUVOIR CONTINUE A PRENDRE LES MALIENS POUR DES OIES SAUVAGES, A FAIRE DU FOIE GRAS

  5. Monsieur Sissoko vous avez fait une analyse pertinente; mais le probleme est que ce gouvernement ne dit pas la verite aux maliens, le Mali est sous embargo on ne peut pas achete des avions de combat a cause du MNLA qui pretend que si le Mali se dote des avions de combat, l’armee malienne va massacrer la population du nord voila la vraie raison que la France nous empeche d’acquerir des avions de combat.

  6. @Youssouf Sissoko.”Bignèkala gnina séin bè bignèkala kan: o tè yé abada”:tel est le cas du Mali.Si le même hélico avait agit de la sorte le jour de la visite de Mara à Kidal, cela nous aurait épargné plusieurs victimes de ce conflit.Mais hélas!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here