Enquête sur la disparition des 21 bérets rouges : L’ancien chef d’État-major, le Général Ibrahim Dahirou Dembélé entendu par Yaya Karembé demain

18
General Ibrahim Dahirou Dembélé
General Ibrahim Dahirou Dembélé

Après l’inculpation de l’ancien ministre de la Défense sous la transition le Général Yamoussa Camara pour dissimulation de preuves dans la disparition de 21 bérets rouges, c’est au tour de l’ancien chef d’État-major général des armées, le Général Ibrahim Dahirou Dembélé, son collaborateur direct,  de comparaitre vendredi devant le juge d’instruction chargé du dossier Yaya Karembé. L’ancien chef d’Etat-major aurait dû comparaitre  en  même temps que son ancien patron mais en raison d’une mission à l’extérieur son audition avait été repoussée. Le général Ibrahim Dahirou Dembélé risque gros puisque le document portant sur l’affectation des bérets rouges disparus dans l’opération Badinko et  qui a coûté au Général Yamoussa Camara d’être écroué porte, dit-on, aussi sa signature.

 

 

Pour rappel, lors de l’audition de l’ancien ministre de la Défense, le Général Yamoussa Camara, le vendredi 14 février, il a été reproché à celui-ci d’avoir  autorisé une décision affectant  des éléments, dont de nombreux  bérets rouges,  à l’Opération Badinko, alors qu’il savait   parfaitement que ces derniers avaient été exécutés après les affrontements sanglants qui les avaient opposés à des bérets verts.

Toutefois, après la réconciliation scellée entre bérets verts et bérets rouges grâce à la médiation conduite entre décembre 2012 et janvier 2013 par  le  Premier ministre de  l’époque Diango Cissoko, les responsables militaires ont décidé de déployer les éléments du régiment des commandos parachutistes (RCP) sur le théâtre des opérations militaires.

Ainsi à travers la décision N° 2013-00062  du 21 février 2013 signée du chef d’Etat-major général des armées le Général Ibrahim Dahirou Dembélé, sur instruction du ministre de la défense Yamoussa Camara, une liste de près de 400 éléments a été établie dans le cadre de l’opération Badinko.  Sur cet effectif figuraient les noms de cinq à une dizaine de  bérets rouges disparus dont les malheureux avaient  été par la suite ensevelis, comme on le sait, depuis un certain temps dans une fosse commune à Diango, localité située près de la garnison de Kati.

La démarche consistait à l’évidence à faire croire que les militaires portés disparus étaient en mission- donc qu’ils étaient vivants- et qu’ils avaient été  par la suite tués au champ d’honneur, donc au service de la nation.

L’ancien chef d’Etat-major des armées devra  donc expliquer au juge Yaya Karembé comment les noms des militaires portés disparus ont-ils pu se retrouver sur la même liste que ceux déclarés permissionnaires dans le cadre de l’opération Badinko.

Il devra aussi expliquer comment sa signature et celle de son ministre de tutelle Yamoussa Camara ont été apposées au bas de ce document.

Abdoulaye DIARRA

PARTAGER

18 COMMENTAIRES

  1. l’indépendant honte à votre journal tu as eu combien pour ça, on se connait entre nous le traitement de chaque article coût combien chez ton mentor, il faut avoir peu de dignité

  2. NFP
    Vous intervenez partout quand il s’agit des acteurs du 22 mars vous n’avez pas d’autre chose à faire dans la vie? J’oubliais on dit pas brabari 😀 plutôt barbarie, chercher à rehausser votre vocabulaire . Kia Kia Kia Kia

    • AVIS DE RECHERCHE POUR LARGE DIFFUSION !

      Wanted , NFP & Soldat Raté are wanted !

      BOTH ARE WANTED FOR MISBEHAVING & HARM !

      NFP très recherché pour recèle de biens et vols d’armes constatés au camp de Kati, prière pour toute personne , pouvant le localiser , moyennant forte récompense !

      Attraper le vif ou battu !

      Encerclé leur Q.G , les dernières infos , nous révèle qu’il serait en cavale avec son compère et alter-ego , plus connu sous le sobriquet de Soldat , ces 2 grands bandits et plusieurs Multi-récidivistes sont dans la ligne de mire de la F.S.B prêt à les neutralisé et larguer avec des Drones!
      Allah kã Hinnè AWOULÃ !!! 😀 😀 😀 😀 😀

  3. IBK a certes ete’ élu par…. et nous ne souhaitons pas de coup d’état mais il ne faut point qu’il se trompe car il y a toujours un point ou’ les militaires refuseront que ces bassesses continuent contre eux!
    NOUS AVONS DES GENS QUI JOUENT UN PETIT JEU SPSYCHOLOGIQUE SINON ILS N’ONT AUCUN POUVOIR!
    TOUT LE MONDE SAIT LA’ OU’ LE POUVOIR EST!!!!

  4. 😆 😆 😆 😆 IBK et BOUBEYE doivent s’investir un peu plus pour aider ce juge KARAMBE qui, comme eux est allergique a la salete a aller jusqu’au bout. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 Il est entrain de jeter tous les sales GENERAUX au gniouf. 😆 😆 😆 …..DIEU benisse le juge KARAMBE !! ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

    • Aaaaaaammmmmmiiiiiiiiinnnnnnnnnnnaaaaaaaaaa!!!!!!! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  5. QUE LES IDIOTS MALIENS QUI VIVENT EN FRANCE NOUS LAISSENT RESPIRER!!!!!!!!!!

    • “QUE LES IDIOTS MALIENS QUI VIVENT EN FRANCE NOUS LAISSENT RESPIRER!!!!!!!!!!” 😆 😆 😆 😆

      Au fait que devient ton copain américain Harry Sinee, celui que tu n’arrêtes pas d’appeler dans tous tes posts? 😆 😆 😆 😆

      Il est où maintenant, ton pote Harry Sinee?

      • VIS DE RECHERCHE POUR LARGE DIFFUSION !
        Wanted , NFP & Soldat Raté are wanted !
        BOTH ARE WANTED FOR MISBEHAVING & HARM !
        NFP très recherché pour recèle de biens et vols d’armes constatés au camp de Kati, prière pour toute personne , pouvant le localiser , moyennant forte récompense !
        Attraper le vif ou battu !
        Encerclé leur Q.G , les dernières infos , nous révèle qu’il serait en cavale avec son compère et alter-ego , plus connu sous le sobriquet de Soldat , ces 2 grands bandits et plusieurs Multi-récidivistes sont dans la ligne de mire de la F.S.B prêt à les neutralisé et larguer avec des Drones!
        Allah kã Hinnè AWOULÃ !!! 😀 😀 😀 😀 😀

  6. Je me répète (je crois que j’avais dit ça) mais d’une certaine manière, Sanogo et ses minables pintadeaux de la junte font “d’une certaine manière”, LA FIERTE DU MALI ACTUEL:

    Ben oui! Depuis que Karembé est devenu le nouveau gestionnaire de l’ex centre avicole de Kati, nous sommes devenus en quelques semaines à peine le pays à la prison la plus “classe” et la plus “select” du monde!

    Jusqu’à Karambé, nos prisons étaient peuplées comme partout de vulgaires malfrats, trafiquants, voleurs de djakartas,etc. mais maintenant:
    QUE DES V.I.P! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Ca va du Général 4 étoiles Chef suprême des armées, en passant parle chef d’état major de la presidence, ça regorge de généraux, bref:
    QUE DES V.I.P! 😆 😆 😆 😆 😆

    C’est pas la classe ça? :mrgreen: :mrgreen:

    Bientôt, nos gendarmeries et nos prisons prendront de faux airs de Kempisky ou de Sofitel, et nos cellules des airs de salons feutrés avec clim automatique, minibar et connection wifi! D’ici à ce qu’ils remplacent les fourgons cellulaires grillagés par de somptueuses Mercedes aux vitres teintées, il n’y a pas loin! 😆 😆 😆
    Que des V.I.P je vous dis!

    D’ailleurs, suite à une indiscrétion du maître d’hotel de l’école de gendarmerie de Faladié, il parait que Karambé aurait déjà réservé une “suite” pour Dembélé demain!… Gratuitement! Un invité, quoi…

    Tous les pays du monde ont de la racaille dans leurs prisons, PAS NOUS! NOUS……………………….ON A QUE DES V.I.P! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  7. LES IDIOTS CONTINUERONT LEURS BETISES JUSQU’AU JOUR OU’ ON LES ARRETE!!!!!!!!!!
    VOUS ETES DES VRAIS IMBECILES SI VOUS PENSEZ QUE VOTRE FARCE VA CONTINUER!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • JUSTEMENT ILS VONT TOUS MAIGRIR…. TOUS LES CANCRES TORDUS ANTI-MALI.
      😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  8. Dahirou merite la pendaison pour preuve,
    Fuit Tessalit pour un stage a l etranger a quelque mois de l affrontement, (esprit calculateur)
    avant la fin de ce stage,revient au pays pour devenir C E M GA (Bafoue la hierarchie)
    N a T il pas deshonore li MALI en FRANCE?( pdt son stage)
    – Comment va t il commander ses promos qui ont toujours ete digne et present sur tous les fronts?(cuex-ci st tjrs colonels ou colonnel major
    – Le respect se merite surtout dans l ARMEE , N a rien apporte que frustration dans l armee

  9. La complicité de Dahirou avec son patron Camara ne fait aucun doute. L’un ne va pas sans l’autre, ils ont signé le meme document sordide. UN FAUX. UNE DISSIMULATION. UNE FALSIFICATION…
    On ne peut utiliser les principes de l’ETAT à savoir une “DECISION DE L’ARMEE” dans une affaire criminelle y compris en temps de guerre.
    Le cas de Dahirou conduit nécessairement au GNOUF pour plus d’explications.

  10. Nous ne le raterons pas.

    Tous ceux qui sont impliqués, de près ou de loin, dans ces tueries barbares d’une autre époque, vont rendre des comptes à la justice malienne et au Mali tout entier. Je vous l’assure à 100%.

    Justice sera faite.

  11. Si sa signature est egalement sur le document, sa place est également au trou avec les autres!

    De toutes façons, PERSONNE dans la junte ne pouvait ignorer à l’époque cette brabarie; Ceux qui ont participé à tenter de la “camoufler” sont des COMPLICES directs de l’assassinat!

    Il n’y a aucune discussion possible!

    • AVIS DE RECHERCHE POUR LARGE DIFFUSION !
      Wanted , NFP & Soldat Raté are wanted !
      BOTH ARE WANTED FOR MISBEHAVING & HARM !
      NFP très recherché pour recèle de biens et vols d’armes constatés au camp de Kati, prière pour toute personne , pouvant le localiser , moyennant forte récompense !
      Attraper le vif ou battu !
      Encerclé leur Q.G , les dernières infos , nous révèle qu’il serait en cavale avec son compère et alter-ego , plus connu sous le sobriquet de Soldat , ces 2 grands bandits et plusieurs Multi-récidivistes sont dans la ligne de mire de la F.S.B prêt à les neutralisé et larguer avec des Drones!
      Allah kã Hinnè AWOULÃ !!! 😀 😀 😀 😀 😀

  12. Dahirou mérite purement et simplement la prison…
    Ce sont eux qui ont detruit le pays. Il doit être aussi poursuivi pour sa déclaration consistant à dire que l´armée était prête pour la libération du nord alors qu´au fond les armes lourdes se trouvaient à kati. Et les soldats au front n´avaient que le baton peuhl (Sunsu béré) pour affronter l´ennemi.

Comments are closed.