Fin de formation à l’EMIA : La 36ème promotion baptisée feu Colonel Kokè Dembélé

0

Fin de formation à l’EMIA : La 36ème promotion baptisée feu Colonel  Kokè DembéléAprès plusieurs reports pour cause de calendrier chargé du Président de la République, c’est  finalement  Samedi dernier que la cérémonie de sortie de la promotion de l’Ecole militaire inter-armes (EMIA) a eu lieu. C’était à la place d’arme du Centre d’instruction Boubacar Sada Sy de Koulikoro sous la haute présidence du président de la République IBK entouré du PM Modibo Keita, du Ministre de la défense et des anciens combattants Tièman H. Coulibaly et de plusieurs membres du gouvernement. On notait également la présence du Chef d’Etat-major Général des Armées, el  Gal Mahamane Touré, le Col. Nouhoum M. Traoré, Commandant du Centre d’instruction  Boubacar Sada Sy, du  LtCl Issa Kaloga Directeur de l’EMIA.

Prestation de serment, remise de sabre et d’épaulettes ont marqué cette cérémonie qui couronne 3 années de formation. Ils sont 62 élèves dont 11 femmes venus du Benin (4) de la République centrafricaine (1) et du Mali (57).

Cette 36ème promotion de l’EMIA a été baptisée Feu Col.Kokè Dembélé un officier modèle né vers 1934 dans le canton de Bôlomisé  cercle de Ségou. Après une brillante carrière militaire de Caporal en 1954 au Colonel en 1990 il a été successivement Directeur des études de l’EMIA, Gouverneur de Gao, Directeur de l’OPAM , adjoint au Chef d’Etat major de l’Armée de terre puis confirmé Chef d’Etat major de l’armée de terre .Il fut également Chef d’Etat major des armées puis Directeur des Etudes Générales de l’Accord de Non agression et d’assistance en matière de défense (ANAD) et Chef de Cabinet du Ministre de la défense. En reconnaissance de ses bons et loyaux services, plusieurs décorations nationales et internationales lui ont été décernées : Chevalier,  puis Officier  de l’Ordre national du Mali, Commandeur de l’Ordre du Lion Sénégal, Commandeur de l’ordre de la Côte d’Ivoire et Chevalier de l’Ordre mauritanien.

De 1992 jusqu’à son décès le 14 Mai 2013, il consacra toute  sa vie à la Grande Chancellerie des ordres nationaux du Mali.

Si c’est ce bel exemple que cette 36ème promotion doit s’inspirer, elle a du pain sur la planche a indiqué le  Président IBK avant de saluer la bravoure et l’amour de la patrie des Fama. «Ce que nous avons vu est prometteur et indique la pérennité de l’Armée malienne».

Signalons que c’est le sous-lieutenant malien  Yaya Gualé qui fut major de la Promotion Feu Kokè Dembélé. Il est suivi de deux autres maliens Hamzata Ag Sidi Mohamed et de Mamadou Modibo Coulibaly.

Aussi, des spécialistes au nombre de 75 élèves dont 2 femmes ont parachevé leur formation de 9 mois. Eux sortent Lieutenants pleins  contrairement aux premiers de la  (36ème promotion) qui sortent sous-lieutenants. Ils sont médecins, logisticiens, gestionnaires en ressources humaines …

La passation de témoin entre la 36ème promotion et les élèves de 2ème année EMIA et le défilé militaires ont marqué la fin de cérémonie.

T. Coulibaly

PARTAGER