G5 Sahel : Le Général Didier Dakouo promu Commandant de la force conjointe

3

C’est avec un grand plaisir que la nouvelle est tombée hier après le Conseil des ministres : le Chef d’Etat-major général des armées, le Général Didier Dakouo a été promu Commandant de la force conjointe du G5 Sahel.

Suite à cette promotion, il a été remplacé par son adjoint, le Général M’Bemba Moussa Kéita, un autre officier valeureux de l’armée malienne. On pourrait dire que cette décision est presque sans une surprise quand on sait l’influence que le Général Dakouo a sur les hommes. Il dispose également de bonnes connaissances sur toute la bande sahélo-saharienne. Des connaissances qui seront des atouts pour lui dans ses nouvelles fonctions, notamment la lutte implacable contre les terroristes.

C’est un bon militaire. Homme de terrain, il était aimé et respecté par nos troupes. Il bénéficie également de la confiance des forces étrangères qui sont présentes sur le sol. C’est sans doute ce qui a plaidé pour sa nomination à ce poste très stratégique. Il a acquis ses lettres de noblesse sur le terrain militaire, notamment au début de l’éclatement de la rébellion au nord où il dirigeait de mains de maîtres nos hommes vers la frontière avec le Niger, à Ansongo.

On se rappelle encore le duo qu’il formait sur le terrain avec le Colonel Ould Medhou. Après l’occupation du nord par les terroristes, il a été le premier  militaire malien à entrer dans la ville de Gao, après le retrait des forces de l’opération Serval. On se souvient encore de cette phrase d’un officier français juste après la libération de la Cité des Askia: « mon Général, la ville est à vous ».  Le héros de la libération du nord part la conscience tranquille après avoir rendu des bons et loyaux services à la nation malienne.

Youssouf Bamey  

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. M’Bemba Moussa Keita fera plus pire que Didier Dacko, c’est une certitude. Non seulement c’est un mégalomane en déphasage total avec la troupe, en plus, il est mal aimé au sein de la troupe. La troupe aura du pain sur la planche. La grande muette n’est pas encore arrivée au bout de sa peine, les difficultés ne font que commencées. Un bon Adjoint pourra masquer ses insuffisances pendant un temps, sinon bonjour les dégâts.

  2. Même le commun des mortels sait que Didier Dacko a échoué à l’Etat-major Général des Armées, son échec est aussi prévisible au commandement de la Force conjointe du G5 Sahel. Quelqu’un qui n’a pas pu commander la force d’un seul pays, ne compter pas sur lui pour commander la force de 5 pays. Didier n’a pas la matière pour réussir une telle mission. L’avenir nous le diras. Wait and see

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here