Gao : La MINUSMA offre pour près de 30 millions de FCFA de matériel à la Police et la Gendarmerie Nationale

1

minusma-GaoUne réponse au manque de moyens, notamment au niveau de l’activité des officiers de police judiciaire, en charge de la phase pré-juridictionnelle de l’administration de la justice. La Division des Droits de l’homme de la MINUSMA à Gao et la composante de la Police des Nations Unies ont ainsi saisi l’opportunité que constituent les Projets à Impacts à Rapide (Quick Impact Projects QIP’s) de la MINUSMA pour renforcer les capacités fonctionnelles et opérationnelles des Officiers de Police Judiciaire de la région de Gao.

 

Ce projet est le fruit d’une évaluation des besoins exprimés par les bénéficiaires directs lors des visites de surveillance de la détention. « Après la réhabilitation et l’équipement des locaux de la Légion de Gendarmerie au mois de mars 2015, cette remise consacre l’aboutissement d’un processus d’équipement en matériels informatique, bureautiques et moyens roulants aux officiers de police judiciaire et à la brigade de gendarmerie de Gao… cet appui tant salutaire permettra, non seulement d’accroitre la capacité opérationnelle du personnel des unités de gendarmerie de Gao, mais lui permettra aussi d’offrir un meilleur cadre de travail pour faire respecter la loi, mieux répondre aux attentes et être à l’écoute de la population », s’est réjoui le Commandant de légion, le colonel Seydou Mariko.

 

Ce don contribuera au renforcement des capacités opérationnelles des Forces de Sécurité Malienne et particulièrement, celles de la brigade de recherches qui a une compétence régionale.

 

Elle est chargée des missions d’investigations sur l’ensemble du territoire de Gao dans les domaines de police judiciaire, administrative et militaire. « La MINUSMA est là pour accompagner l’état malien, elle est là pour renforcer les capacités de l’état afin de consolider une paix durable. Espérons que nous aurons de très bonnes nouvelles pour continuer sur la voie de la paix. Ces équipements qui seront utilisés à Ansongo, Menaka, Bourem ou Labbezanga pourront d’avantage faciliter les conditions de travail des hommes en uniforme. La MINUSMA sera toujours aux cotés de l’état pour arriver à une paix durable, » a réitéré le chef du bureau régional de la MINUSMA, M. Francisco Osler.

 

Pour que ces matériels ne soient pas relégués au rang d’ornement, et qu’ils soient utilisés à bon escient, UNPOL (la police des Nations Unies) a conduit de janvier à ce jour plusieurs sessions de formations à l’intention de tous les agents des forces de sécurités Maliennes à Gao.

 

 

Ces formations sont également renforcées par des missions quotidiennes de terrain. Ce qui poussera le directeur de cabinet du gouverneur de Gao, Alassane Diallo à lancer un appel aux bénéficiaires avant d’exprimer sa reconnaissance à la MINUSMA : « Mesdames et messieurs les OPJ, le matériel qui vous sera remis tout à l’heure vous permettra non seulement de vous offrir les commodités du travail, mais aussi vous amener à renforcer vos capacités dans la diligence des enquêtes qui vous seront confiées afin que vous soyez en phase avec le respect de la détention légale et confirmer si besoin en est, notre souci constant et celui du gouvernement du Mali, de construire un état nouveau, démocratique, soucieux de l’état de droit et respectueux de la constitution de 1992. Je vous engage à cette mission et vous demande de faire bon usage du matériel qui vous sera remis. Je profite de cette occasion encore une fois pour féliciter et remercier la MINUSMA au nom des plus hautes autorités nationales et du gouverneur de la région pour cet appui matériel important remis à la police et à la gendarmerie nationale ».

 

18 ordinateurs de bureau, 5 panneaux solaires, des onduleurs, des imprimantes, des appareils photos numériques, des scanners, des climatiseurs, des clés USB, des chaises, des armoires métalliques sont, entre autres, les équipements qui composent cette donation.

 

Depuis sa prise de fonction à Gao, le bureau régional de la MINUSMA a entrepris plusieurs actions au profit des forces de sécurités Maliennes. Parmi celles-ci, on peut citer la réhabilitation entière des locaux de la Police et de la Gendarmerie Nationale, sans oublier celui de la Garde Nationale qui est en cours de réhabilitation.

Minusma

PARTAGER

1 commentaire

  1. J’espère qu’on ne va pas trouver ses matériel dans le marché de dabanani ou récupérer par les rebelles

Comments are closed.