La gendarmerie nationale à l’école MINUSMA des nouvelles techniques d’investigations.

4
La gendarmerie nationale à l’école MINUSMA des nouvelles techniques d’investigations.Le renforcement des capacités judiciaires et techniques des forces de défense et de sécurité du Mali fait partie des nombreuses tâches de la MINUSMA. A la demande des autorités maliennes, la Mission des Nations Unies au Mali encadre depuis le 8 septembre, et jusqu’au 26, un stage de formation de police judiciaire, scientifique et technique au profit de 32 sous-officiers venant de toutes les régions à l’école de Gendarmerie à Faladié
Après la formation réussie de plusieurs centaines d’agents de la police nationale, la MINUSMA poursuit ses efforts aux cotés de l’Etat malien pour remettre à niveau les sous-officiers et officiers de la gendarmerie.
 
L’équipe de formateurs spécialisés de la MINUSMA prodigue différents modules durant ces trois semaines de session sur les fondamentaux de la police judiciaire, les attributions des officiers de police judiciaire (OPJ), la police technique et scientifique (PTS), la photographie judiciaire, les techniques de prélèvement d’empreinte digitale et de l’ADN, la balistique, la gestion des scènes de crime, la police de proximité, les droits de l’Homme, les mines et engins explosifs, la discipline, l’éthique et la déontologie, etc.
 La gendarmerie nationale à l’école MINUSMA des nouvelles techniques d’investigations.
 
Véritable cheville ouvrière de la sécurité intérieure, la gendarmerie malienne assure grâce à son maillage territorial une réelle mission de surveillance générale permettant une large visibilité, celle qui rassure les citoyens et prévient les actes illégaux dans une large mesure.
Pour l’adjudant Madjodjo Fall, en mission prévôtale à Gao, cette formation est une véritable aubaine pour les gendarmes sélectionnés car les sessions leur permettent d’acquérir et de renforcer leurs connaissances dans les nouvelles techniques d’enquêtes criminelles.
 
La force des formations proposées par la MINUSMA réside dans la subtile combinaison des sessions théoriques et pratiques. Lors du passage de l’équipe de communication de la MINUSMA à Faladiè, les stagiaires étaient happés par l’exercice pratique de prélèvement d’empreinte digitale grâce au charbon ou encore par les évolutions de caméras sur drone  qu’ils voyaient pour la première fois pour la plupart.  
 
 La gendarmerie nationale à l’école MINUSMA des nouvelles techniques d’investigations.
Selon les formateurs rencontrés sur place, l’assiduité, la ponctualité, la discipline et la participation active des stagiaires démontrent leur intérêt pour la formation. «  Cette formation nous aide vraiment à améliorer nos connaissances et nous offre l’opportunité de nous familiariser avec les nouvelles techniques d’investigations répondants aux standards internationaux et d’avancer dans notre carrière de gendarme » s’est réjoui Hemdel Fanta Koné, de la Brigade fluviale.
 
A termes, l’objectif de ces formations est de permettre à chaque commissariat de la capitale de disposer de deux ou trois techniciens d’identification criminelle de proximité et de doter chaque unité territoriale de la gendarmerie d’au moins un technicien formé », a souligné l’Adjudant Beraudo, de la police de la MINUSMA.
 
A propos de la police des Nations Unies (UNPOL)
 
La Police de l’ONU a un rôle important à jouer dans le maintien de la paix et de la sécurité.
Chaque jour, les membres des forces de police de l’ONU, hommes et femmes, renforcent et rétablissent la sécurité par leur présence au sein des communautés, donnent des avis aux services de police nationaux, veillent au respect des normes internationales relatives aux droits de l’homme et encouragent et rétablissent l’ordre public et l’état de droit.
 
Traditionnellement, les composantes de police de ses opérations avaient seulement pour but de surveiller, d’observer et de faire un rapport. À partir du début des années 90, la police a également été chargée d’un rôle consultatif et de tâches d’accompagnement et de formation, notamment afin de permettre aux opérations de maintien de la paix de jouer un rôle de mécanisme correctif auprès de la police et des autres services nationaux chargés de l’application des lois.
 
La Police des Nations Unies est appelée à:
 
–          Fournir une assistance d’experts
–          Mener des évaluations opérationnelles
–          Entraîner et renforcer les services de police de l’État hôte
–          Élaborer et adapter des directives techniques
–          Aider les services nationaux de police dans leur planification stratégique et leur fournir un appui technique
 
Olivier Salgado
Deputy Chief Communication – Public Information
MINUSMA
 
 
PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Il est vraiment dommage que nous soyons encore à ce stade alors que des petits blancs de 5-6 ans ont fini de jouer avec des quadricoptères pareils 😆 😆 😆 😥

Comments are closed.