Grève de la faim du soldat Diallo : Une détermination intacte à reconquérir le Nord

22 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Depuis quelques jours un officier malien est  sur la sellette par rapport à l’occupation des régions nord du pays. Le Lieutenant Colonel Seydou Diallo après une lettre ouverte au Président de la République est rentré en grève de la faim. Malgré les commentaires et autres tentatives de dénigrement c’est un soldat déterminé que nous avons rencontré ce mercredi 06 novembre 2012 à son domicile. Convaincu de la justesse de son combat, le soldat est prêt à mourir tant que l’armée nationale ne va pas engager le combat.
C’est un homme affaibli mais déterminé que nous avons rencontré ce mercredi dans un climat de grande convivialité et de sérénité.
En effet, entouré par certains membres de sa famille, de responsables d’association, de leaders de jeunesse et de femmes, le soldat Diallo affiche sa détermination d’aller au bout de sa logique. Il commente ainsi : « C’est un combat que je mène pour le peuple malien meurtri dans son honneur et dans sa dignité, ça n’a rien de personnel, je ne demande rien sauf que mon peuple retrouve sa dignité, sa fierté et son honneur…. ». Le soldat Diallo est aussi convaincu que ce combat, il le mène pour les enfants de nos enfants ainsi il commente : « Je ne voudrais pas que demain les enfants de nos enfants leur crachent dessus, car les nôtres (enfants) sont déjà compromis…». L’ultime objectif de ce combat est que notre armée nationale humiliée lave en premier l’affront subi donc qu’elle engage le combat ne serait-ce que récupérer Douentza avant le déploiement des forces militaires étrangères sur notre territoire national.
Car pour le soldat Diallo, le Malien n’existe plus en tant qu’homme mais seulement en tant qu’être vivant avec seulement l’instinct de survie ; sans autres considérations qui donnent de la valeur à la vie. Alors que l’homme vit dans la société avec ses valeurs, ses normes qui font de l’homme un être humain avec une conscience, un esprit, un idéal, qui le différencie de l’animal. Ce combat pour le Mali, le soldat Diallo est prêt à le mener jusqu’au bout, même s’il faut sa vie qui pour lui n’est rien face au Mali et la restauration de son honneur.
A la question : Est-ce que vous avez des réactions des autorités par rapport à votre combat ? Le soldat Diallo répond : «Oui, quelques réactions, il n’en dira pas plus… ». Cependant, dans la société civile les réactions sont énormes avec de nombreuses associations qui ont affiché leur soutien et leur compassion. Le soldat a aussi regretté les tentatives de dénigrement surtout les agissements d’un capitaine qu’il ne comprend pas. A propos de la sortie de ce Capitaine, le Lieutenant Colonel dit ceci : «Je ne m’abaisserai pas à répondre aux allégations d’un Capitaine de salon, un officier félon qui se prélasse sous la brise du climatiseur pour jeter l’anathème sur un soldat malien dont il n’atteindra jamais la cheville… ».
En tout cas, de nos jours la grève de la faim du soldat suscite de nombreux commentaires et des tentatives de dénigrement comme l’acte posé par le RECOTRADE que le soldat dénonce avec véhémence ce dans un communiqué que nous publions.
Youba KONATE
 
LE LIEUTENANT COLONEL SEYDOU MOUSSA DIALLO REPOND A RECOTRADE
J’ai été indigné d’apprendre que « le Lieutenant Colonel Seydou Diallo a arrêté sa grève de la faim illimitée à la demande d’une délégation de RECOTRADE».  
Je mets au défi le Président de RECOTRADE, que je respecte beaucoup et pour lequel j’ai beaucoup d’admiration eu égard son rôle dans la société malienne, d’apporter la preuve formelle d’une telle allégation. Je n’ai reçu aucune délégation au nom de cette association.
Voilà en réalité ce qui s’est passé. Le mercredi 31 octobre 2012 à 20 heures, j’ai reçu à mon domicile à Sébénicoro, une délégation de l’Association des Femmes du Nord, composée de quatre personnes dont deux (2) hommes. Cette délégation, après les salutations d’usage, m’a transmis la satisfaction, le renfort moral et psychologique que l’acte posé à apporter à tous les ressortissants du Nord. En outre, ils m’ont demandé avec insistance d’arrêter ma grève de la faim, attestant que je leur serais plus utile vivant que mort.
En réponse, je leur ai fait comprendre que je ne peux rien leur refuser en principe, mais que l’arrêt définitif de la grève de la faim illimitée dépend de la satisfaction totale de mes exigences. C’est après que Monsieur Samaké s’est présenté comme étant le représentant de RECOTRADE en Commune IV.
Je ne savais pas que cette délégation était en contact avec le ministre de la Défense et des Anciens Combattants ; je l’aurais su, ma réaction serait différente.
Je suis aujourd’hui particulièrement choqué, indigné, voire scandalisé, de constater que ce sont des ressortissants du Nord qui me jouent ce tour d’hypocrisie, de traitrise et de malhonnêteté intellectuelle.
Au moment où le Mali se retrouve enfin autour d’un idéal, au moment où les Maliens retrouvent le chemin de l’honneur et de la dignité, d’autres Maliens à l’ombre, s’ingénient à saper le moral des vrais patriotes Maliens convaincus et engagés, civils et militaires, par des allégations mensongères mal fondées et honteuses, créant la confusion dans leur esprit.
Il aurait été mieux pour ces personnes de s’inscrire dans la logique d’une stratégie de combat pour la liberté, afin d’aller à l’assaut des territoires perdus. Mais elles se sont égarées en chemin, et se sont lancées dans une campagne d’intoxication, de désinformation et de dénigrement.
Je n’ai rien contre RECOTRADE qui joue honorablement son rôle dans la société malienne, j’en veux à ce journaliste qui a écrit l’article sans avoir eu le courage et le bon sens de vérifier l’information avant d’utiliser sa plume.
Sachez qu’aucune manœuvre dilatoire de cette nature ne pourra entamer ma détermination à aller jusqu’au bout.
Ma grève de la faim continue jusqu’à la satisfaction totale de mes exigences. Jusqu’à la mort je ne reculerai pas d’un iota.
Il faut aimer le Mali pour accepter de mourir pour le Mali. Je suis prêt à mourir pour mon Mali bien aimé, dans une civière, s’il le faut, afin de débarrasser définitivement et complètement mon pays de cette vermine.
Pour la gloire et la grandeur du Mali, nous vaincrons.
      Bamako, le 06 novembre 2012
                                                                                  Lieutenant Colonel
                                                                          Seydou Moussa DIALLO

SOURCE:  du   9 nov 2012.    

22 Réactions à Grève de la faim du soldat Diallo : Une détermination intacte à reconquérir le Nord

  1. Malizwoy

    Alerte: un convoi militaire conduit par un commandant de l’armée s’est présenté ce soir vers 19H00 au domicile du Lieutenant-Colonel Seydou Moussa DIALLO pendant qu il était sous sérum. Personne ne sait actuellement où ces militaires l’ont conduit et comment il est traité…Que le tout puissant le sauve!

  2. L' ENFANT NOIR

    Mon colonel ou étiez-vous pendant ces vingts (20) dernières de la politique bancale d’Alpha O Konare et le général ATT carent et traître?
    ATT et ses compagnons généraux piètres je veux parler Kafougouna Kone, Sadio Gassama etc… qui ont affaibli et anéanti l’armée malienne en hommes et équipements. Qu’aviez-vous fait mon colonel pour dénoncer la signature des accords d’Alger en 2006 qui consistait le retrait de l’armée dans les régions nord du Mali et qui a été concrétisé le 12 février 2012 Quand ATT et ses généraux ont ordonné l’évacuation des camps
    de tessalit, Agueh loc,et ménaka. On connait des officiers, sous-off,et hommes du rangs patriotes dans l’armée malienne.

    • Citron-Sel

      l enfent noir, tu es trop mechant. les porteurs d’uniformes ne st pas pareilles

  3. Jaime MOLIAS

    Mon Colonel, dans ces moments le Malí aie besoint de toi, si tu as de mourir qu’il soit dans le champs de bataille avec Honneur et amour pour la patrié.

  4. veridique

    donc la greve continue? 8-O 8-O 8-O …pardon lt colonel, arretes cette greve s’il te plait

  5. Dr ANASSER AG RHISSA

    LA PARTICIPATION DE TOUS LES MALIENS ET LES COORDINATIONS INTRA et INTER-NIVEAUX (LOCAL/NATIONAL/CEDEAO/UA/ONU), SONT INDISPENSABLES POUR UNE RÉUSSITE SANS FAILLE DE LA RESTAURATION DE L’INTÉGRITÉ TERRITORIALE DU MALI ET DE LA RÉCONCILIATION NATIONALE

    Bonjour,
    Je ne pense pas que ça soit le moment d’agir seul, le Mali doit mener des actions conjointes avec la CEDEAO/UA/ONU car quand l’intervention des forces de défense et de sécurité du Mali se fera à un endroit donné, les terroristes attaqueront ailleurs au Mali et/ou dans la sous-région et/ou au niveau international.

    C’est ainsi qu’un plan global est nécessaire en incluant le renfort des forces de défense et de sécurité du Mali par le contingent de la CEDEAO/UA/ONU et en les repartissant sur l’ensemble du territoire Malien tout en privilégiant les zones occupées.

    Une action conjointe globale, bien préparée, bien ciblée et limitée dans le temps est donc indispensable à travers une guerre informationnelle (guerre d’intelligence stratégique axée sur des renseignements judicieusement coordonnés, vérifiés et sécurisés) pouvant utiliser des drones (avions de guerre sans pilote) en évitant, autant que possible, les dégâts collatéraux.

    La participation de tous les Maliens et les coordinations à tous les niveaux, local/national/régional/international et entre tous les niveaux (LOCAL/NATIONAL/CEDEAO/UA/ONU), sont indispensables pour une réussite sans faille de la restauration de l’intégrité territoriale du Mali et de la réconciliation nationale.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: Webanassane@yahoo.com

  6. nkdi

    diallogeri merci pour tout un jour la verite triomphera .la verite serra au noble la riducile ne tue sinon sanogo serra mort

  7. LeVeridique

    Chapeau Mon LT-Colonel. Tu es la preuve vivante du patriotisme. Je viendrai vous accompagner dans votre noble combat. Moi je suis malien vivant au Canada. Mais les commentaires que j’attende souvent de certains fils de ce vaillant et digne peuple me déçoivent, me meurtrient, m’indignent. Ce pays malgré ses maigres moyens a payé mon seulement leurs frais de scolarités, mais a fait le sacrifice de leurs accorder une bourse jusqu’à la fin de leurs études supérieures. Chose que les pays développés dont ils prennent en référence ne se permettent pas, au contraire s’enrichissent au détriment de son peuple. En lieu et place de supporter ce pays le Mali et lui apporter tout le soutien nécessaire dont le pays a besoin, ces soit disant intellectuels ne font que tirer sur tout ce qui bougent au Mali. Comme a si bien dit Mr. JFK: AU LIEU DE DIRE CE QUE LE PAYS DOIT FAIRE POUR MOI, JE DOIS DIRE PLUTÔT DIRE QU’EST-CE QUE JE PEUX FAIRE POUR MON PAYS, FIN DE CITATION
    L’histoire retiendra que l’HOMME malien a besoin d’être reconstruit en lui inculquant le sens du patriotisme, de l’Éducation Civique et Morale. Sanogo et ses acolytes payeront cher MAIS vraiment cher pour ce qu’ils ont causé à ce pays avec ce coup d’état le plus irréfléchi, immature et inopportun de la planète. Ils ont humilié ce pays, ils ont bafoué l’honneur et la dignité de ce pays. Des enfants (le petit sanogo et autres putschistes) qui n’ont rien fait pour ce pays, se permettent de faire perdre a ce pays tout son acquis et retarder son élan du développement économique, des infrastructures, sa démocratie malgré qu’elle n’était pas parfaite mais avait la réponse à tous les problèmes car c’est dans une démocratie que tout peut se régler. Les pays comme les USA, le Canada, et même la France ont connu des dizaine ou même des centaine d’années avant de bâtir une société démocratique comme les leurs d’aujourd’hui. Je suis conscient aussi que notre pays ne devrait pas vivre les même difficultés car on pouvait prendre le train en marche en ayant comme référence ces pays démocratiques. Bref VIVE LE MALI UN ET INDIVISIBLE; ET LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS

  8. LeVeridique

    Chapeau Mon LT-Colonel. Tu es la preuve vivante du patriotisme. Je viendrai vous accompagner dans votre noble combat. Moi je suis malien vivant au Canada. Mais les commentaires que j’attende souvent de certains fils de ce vaillant et digne peuple me déçoivent, me meurtrient, m’indignent. Ce pays malgré ses maigres moyens a payé mon seulement leurs frais de scolarités, mais a fait le sacrifice de leurs accorder une bourse jusqu’à la fin de leurs études supérieures. Chose que les pays développés dont ils prennent en référence ne se permettent pas, au contraire s’enrichissent au détriment de son peuple. En lieu et place de supporter ce pays le Mali et lui apporter tout le soutien nécessaire dont le pays a besoin, ces soit disant intellectuels ne font que tirer sur tout ce qui bougent au Mali. Comme a si bien dit Mr. JFK:<>
    L’histoire retiendra que l’homme malien a besoin d’être reconstruit en lui inculquant le sens du patriotisme, de l’Éducation Civique et Morale. Sanogo et ses acolytes payeront cher et vraiment cher. Ils ont humilié ce pays, ils ont bafoué l’honneur et la dignité de ce pays. Des enfants qui n’ont rien fait pour ce pays, se permettent de faire perdre a ce pays tout son acquis et retarder son élan du développement économique, des infrastructures, sa démocratie malgré qu’elle n’était pas parfaite mais avait la réponse à tous les maux car c’est dans une démocratie que tout peut se régler. Les pays comme les USA, le Canada, et même la France ont connu des dizaine ou même des centaine d’années avant de bâtir une société démocratique comme les leurs d’aujourd’hui. Je suis conscient aussi que notre pays ne devrait pas vivre les même difficultés car on pouvait prendre le train en marche en ayant comme référence ces pays démocratiques. Bref VIVE LE MALI UN ET INDIVISIBLE; ET LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS

  9. mamadou famou

    du courage mon colonel ,il faut penser a arreter la greve de la faim, votre message est passe. je suis d accord quand l autre disait que vous nous etes plus util vivant que mort, vous etes l exemple de patriotisme.

  10. Goby

    S’il vous plait dites a ce peulhs de manger , manger Mr Diallo car la CEDEAO est presque la chose qui fait bien partie de votre combat car vous n’avez pas exclut cette derniere , raison pour laquelle l’etat Malien ne peut s’hasarder a remplir votre vide engagement plutot qu’auportunist .
    Manger Mr diallo pour ne pas mourir de fin et pour rien .

  11. Mon L/t Col j’ai suivi votre intervention à la Radio Nienta en plus de cet article, je trouve que vous être plus que déterminé de mener à bout votre combat. Chose rare voir même impossible à l’état actuel du pays où le patriotisme ne prone jamais pour les maliens. Je trouve que c’est une décision très dure et très déterminée, puisse qu’il y a pas une possibilité de recule sauf objectif visé nous souhaitons à ce que le Tout Puissant accorde une bonne compréhension et une vision claire de la situation. Nous tenons en temoin le Président par intérim et ses autres deux soit-disants hommes forts, pour tout ce qui vous arrivera sans la volonté manifeste de Dieu.Quand tous les soldats avaient la même vision nous ne seront pas à cette situation.

  12. tiers monde

    Courage mon colonel au moins toi tu sais pourquoi l etat malien de paye avec l impot de pauvres citoyens qui sont actuelement violé , emputé et humilier au nord. Merci que dieu te donne longue vie afin que tu puisse participé aux combats de la liberation du pays

  13. koffinga5

    G vous en pri mn LT/Colonel il fo cesser la greve d faim sinon ki sera devan ns pr combattre les bandits. on a besoin d tw, tu na plu besoin de mourir coe sa. on a compri a travers tw kil y reste tjrs des soldats determines o mali.
    Pour la gloire et la grandeur du Mali, nous vaincrons

  14. L/t Col DIALLO je suis de gao et je vous soutiens mais il faut arreter votre greve de la faim parce que vous etes plus utile vivant que mort,vous avez posé un acte historique et cela est suffisant,quoi qu il arrive l histoire dira qu au mileu d un ocean de mediocrité de lacheté’ un officier s est levé et s est revolté contre la partition de fait du pays au moment meme ou le principal souci est de bousculer pour aller a la soupe,alors mon col c est ma deuxieme intervention a votre sujet apres la premiere qui m a arraché des larmes,tout le monde ne va pas vous feliciter non pas parce que votre combat n est pas juste mais mais parce que plein de gens auraient voulu etre ce lieutenant/colonel qui a dit non en premier.Croyez le, col le fait d avoir jeté un pavé dans la mare suffit, ne vous affaiblissez le mali et les maliens ont besoin de vous.Merci et bravo pour avoir montré le chemin du patriotisme et d avoir eu mal pour le mali, vous etes notre fierté.

  15. tienimango

    vive le colone l diallo et vive l,union pour la guerre aux terroristes……a bas sanogo att ibk dioncounta et tout les ennemis du mali…

  16. Lynx22

    « Guinée-Bissau: la Cédéao octroie une aide de 63 millions de dollars pour la réforme de l’armée. »
    Source RFI

    Qui vit d’illusions meurt de desillusion,vive la CEDEAO!
    :twisted: :twisted: :twisted: