GTIA Waraba, dans le cercle de feu

20
GTIA Waraba, dans le cercle de feu
GTIA Waraba

Tiraillés entre l’abandon des militaires français qui les accompagnent et les mauvaises conditions de vie dans lesquelles ils végètent, les éléments du GTIA n’en sont pas moins déterminés à défendre la mère patrie.

Depuis le 22 mai 2014, le GTIA Waraba est à Almoustrat sur la route de Kidal avant d’arriver à Anefis. Le jour de leur départ, ils ont fait la route avec des soldats de Serval. Sur la route, après 40 Km, ils ont rencontré un poste contrôlé par les hommes du Mnla. Sur  instruction de Serval, il leur a été demandé de ne pas faire usage de leurs armes. Après une petite concertation, les soldats maliens ont accepté la décision de Serval.

Arrivés à Almoustrat où ils se sont installés pour le grand plaisir des populations de la zone, quelques jours plus tard, ils se sont rendu compte que, de part et d’autre de la ville, il y a des hommes armés, et tout autour d’eux. Ils ont fait des mouvements en avant qui leur ont permis de comprendre que ce ne sont pas des hommes du Mnla, mais des islamistes, des barbus bien armés qui rodent en ces lieux. Les soldats du GTIA Waraba ne sont pas limités à ces actions, ils ont profité de leurs différents déplacements autour d’Almoustrat pour compter le nombre de véhicules, d’armes lourdes, et pour se renseigner sur les sources d’approvisionnement en carburant des islamistes. Ils sont aujourd’hui au même niveau d’information sur les dispositifs de l’ennemi que les militaires de Serval. Mieux, les soldats maliens ont remonté l’information au niveau du PC du théâtre Maliba à Gao.

Malgré tout, il leur a été demandé de ne pas bouger. Mais, ces derniers jours, les militaires de Serval qui sont avec eux veulent retourner à Gao, sans se faire remplacer par d’autres éléments de Serval. Chaque jour, ils répètent la même chose comme une ritournelle. D’ailleurs, selon nos sources, deux d’entre eux ont déjà quitté la ville sans être remplacés. S’ils rentrent tous à Gao, il ne restera que le GTIA Waraba pour se défendre face à plusieurs groupes bien équipés. «Si c’est le MNLA seul, aucun soldat malien n’a peur d’eux ; tout le monde le sait. Mais les jihadistes et terroristes utilisent toutes sortes d’armes et ne respectent aucune règle de la guerre», a déclaré un élément du GTIA Waraba. Avant d’ajouter : «Nous sommes dans le cercle de feu, s’ils nous attaquent, nous allons nous défendre. Mais la suite est connue».

Les soldats de Waraba pensent rester pour sécuriser les populations et leurs biens, même si les soldats français les abandonnaient dans le cercle de feu. Parce qu’après Almoustrat, il y a rien qui puisse les empêcher de venir à Gao. Surtout qu’ils ont des colonnes vers Ménaka et sur la route de Bourem-Gao. Ce qui fait mal à ces soldats maliens, c’est le fait que leurs primes ont été coupées, alors qu’ils se rendent compte que certains militaires qui sont restés à Bamako continuent de percevoir cette prime de 50.000 FCFA par mois. Ils accusent surtout le commandant du PC, basé à Gao, qui, selon eux, ne se soucie pas des militaires qui végètent dans des conditions très difficiles.

Kassim TRAORE

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

20 COMMENTAIRES

  1. De grâce, arrêtez de juger toute l’armée par l’attitude d’un seul soldat ou même deux, trois etc. Le monde n’est pas sans ignorer LA FUITE LÂCHE ET SPECTACULAIRE DU GÉNÉRAL DE GAULLE DEVANT LA PUISSANTE ARMÉE HITLÉRIENNE et ce sont nos PAPIS QUI SONT ALLÉS COMBATTRE EN PREMIER RANG ET VERSER TROP DE SANG POUR UNE PATRIE QUI N’A GUÈRE ÉTÉ LA LEUR. Et parmi les TIRAILLEURS SÉNÉGALAIS LES MALIENS ÉTAIENT LES PLUS NOMBREUX DE SORTE QUE LE BAMBARA FUT IMPOSÉE COMME LANGUE DES TIRAILLEURS SÉNÉGALAIS. Bref! Donc,c’est de critiquer mais il faut le faire en visant les seuls concernés et encourager ceux qui toujours, s’efforcent de remplir leur mission de Soldat. Arrêtez de donner trop d’arguments aux ennemis du MALI qui ne cherchent que vos infos pour ternir son image.Depuis que la crise a commencé, EL-HADJ GAMOU, DIDIER DACKOUO et leurs troupes respectives sont restés au Nord sans revenir à Bamako dans leurs familles jusqu’àprès longtemps l’intervention française.Qu’ALLAH NOUS BENISSE TOUS!!!

  2. Pensez-vous que nous avons une armée? Non. Une armée dans laquelle il n’existe aucune discretion, qui ne connait aucune honte de fuir devant son ennemi, une armée qui n’a aucun sens du patriotisme, une armée sans objectif celui de la protection de son territoire. Vous ne faites pas honneur à un peuple. Pendant que ton ennemi se bat pour contrôler ton propre pays, toi tu te bats pour ta minable prime de 50 000 F CFA. Il y a combien de milliards qui sont fouillés dans ses sols que tu as choisi de proteger quelques soient les circonstances et la force de ton ennemi.

  3. On a vu Aguelhok, Kidal e d’autres déboires attendent certainement notre vaillante Armée.
    Les autorités on détruit l’Armée et les citoyens soldats payent de leur vie. Elles refusent d’entreprendre des actions salutaires e des décisions idoines pour reconstruire urgemment l’outil de défense. Les chefs militaires, par incompétence et irresponsabilité continuent de sacrifier impunément la vie d leurs soldats tant q leur propre vie n’est pas en jeu. Manque d moyens, de soutien, d’appui, de coordination e les responsables sortent indems. Maintenant, on décide d’envoyer des unités entières dans l’ETAU ennemi advienne q pourra. E si 1 autre Aguelhok e Kidal s prépare. Si l peuple reste indifférent, il s rend complice d massacre d ses propres fils sur l’hôtel d rivalités individuelles e au mépris des règles d commandement. Qui doit rectifier ?
    Peuple malien, n soyez pas amnésiques, veillez q chacun s’assume, faites appliquer la justice pour tous sinon la situation n s’améliorera jamais.

  4. Quelles regles de guerre……Face à un terroriste, un véritable guerrier ne respecte qu’une seule règle, éliminer l’ennemi avant que celui-ci ne l’élimine…….

    • cest faut ya meme pas un islamiste mais l armer veut fuire comme dabitude ce tous si se les islamistes vous aller meme pas rester un jour sdans qu ont vous attaque

  5. “Si c’est le MNLA seul, aucun soldat malien n’a peur d’eux ; tout le monde le sait.” 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳

    Et il ose en plus ajouter: Tout le monde le sait! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Depuis leur formation, au terme de laquelle ils ont osé faire grève pour des primes, des grades, etc. au lieu de partir combattre alors que des soldats ETRANGERS se battaient déjà, on en finit plus d’entendre ici ou là LES PLEURNICHERIES DIVERSES de ce bataillon Waraba! 👿 👿 👿

    Maintenant, nous avons droit à: ” les jihadistes et terroristes utilisent toutes sortes d’armes et ne respectent aucune règle de la guerre», a déclaré un élément du GTIA Waraba”

    Mais est-ce qu’on a entendu UNE SEULE FOIS pleurnicher ainsi les Tchadiens, les Senégalais, les Nigeriens, les Nigérians, Gamou, Dackouo, etc. sans parler bien sur de serval, QUAND ILS SE BATTAIENT COMME DES LIONS (des vrais!) CONTRE LES BARBUS???

    Ces dégonflés qui trouvent que la guerre…………… C’EST DANGEREUX n’ont rien à faire sous un uniforme !… Non seulement ils nous font honte devant le monde entier, mais en plus, ils n’assurent absolument pas la sécurité du pays !
    Si SERVAL est sensé les accompagner dès qu’il y a le moindre risque, A QUOI SERVENT-ILS ??? Il y a eu je ne sais combien de soldats étrangers sur NOTRE PROPRE SOL à combattre NOS PROPRES Jihadistes, mais les seuls qu’on ait jamais entend pleurnicher et se plaindre dans les médias, c’est notre soi-disant « bataillon d’élite » ! 👿 👿 👿

  6. Les soldats maliens ont cette habitude de victimisation.On ne fait pas la guerre avec des pots de fleurs.
    Quand on dit que les soldats maliens ont fui,on se sent complétement abandonné à notre triste sort.
    L’armée malienne doit assumer ses responsabilités et cesser de fuir même lorsqu’un âne pète.

    • Abdoulaye Maiga

      “Les soldats maliens ont cette habitude de victimisation.”

      C’est INCROYABLE!… Eux sont CHEZ EUX, pour défendre leur PROPRE PATRIE, mais il n’y a qu’eux à pleurnicher en permanence!?!?!

      Que devraient dire tous ceux qui ont combattu ces mêmes djihadistes, alors qu’ils étaient à des milliers de kilomètres de chez eux et qu’ils n’étaient même pas Maliens! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

      Ces WARANI sont la honte! Ils partent en courant dès que ça chauffe,, ils se perdent dans le désert et c’est aux étrangers de les retrouver, et CE SONT EUX qui pleurnichent!

      Si tu as peur de combattre, ne t’engages pas l’armée et reste dans le civil! C’est tout! 👿 Sinon, fais ton boulot!!!!!!!!!!!!!!

  7. PEUPLE DU MALI LEVONS NOUS QUAND NOUS SERONS DEBOUT NOTRE VAILLANTE ARMÉE VIENDRA A NOTRE SECOURS.LES POLITIQUES NE DÉCIDERONT RIEN ELLES ATTENDENT LA FRANCE NOTRE ENNEMIE,QUI ELLE SOUHAITE NOTRE PERTE ET S,APPROPRIE KIDAL.NOUS PEUPLE DU GRAND MALI CHASSONS LES FRANÇAIS ET MARCHONS SUR MNLA ET SES ALLIES.AMIS SOLDATS COURAGE NOUS VAINCRONS QUAND LE PEUPLE CHASSERA LES FRANÇAIS DU MALI.

  8. Ils sont beaucoup plus occupé à fouiller dans les poubelles de serval pour trouver à bouffer que d’aller se battre.

    • Homme libre

      “Ils sont beaucoup plus occupé à fouiller dans les poubelles de serval pour trouver à bouffer”

      C’est faux! C’est des piles pour leurs GPS qu’ils cherchent dans les poubelles de serval! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  9. Soldats maliens, taisez-vous un peu. Vos déclarations et autres plaintes créent la confusion chez les citoyens. Vous avez opté pour l’armée, eh bien battez-vous avec les moyens dont disposent votre pays. Ne vous découragez pas avec les difficultés actuelles. Ce qui est sûr, la victoire finale est à vous.
    wasalam

  10. Ceux qui prétendent que c’est faux, prouvez le…

    Au moins le journaliste a donner des noms et à parlé des lieux, vérifiables ! Et vous, qu’avez vous ? Si c’est faux, publiez votre version…

    Que nos soldats maintiennent leur position, leur sacrifice ne sera pas vain… 🙁

    • Séké

      “Ceux qui prétendent que c’est faux, prouvez le…”

      Toi qui prétend que c’est vrai, prouve-le!

  11. JOURNALISTE MENTEUR, PRIME DE 50000 FCFA, IL VA ACHETER QUOI A ALMOUSTARATE, ARRÊTER DE NOUS DISTRAIRE.

    • Je ne suis pas journaliste pour parler de l’article en tant que tel, mais c’est le contenu qui nous intéresse. Si c’est faux, prouvez le !

Comments are closed.