Kidal : La France renforce son dispositif militaire

11

Kidal : La France renforce son dispositif militaireLes affrontements entre l’armée malienne et les groupes armés qui ont fait une quarantaine de morts samedi, ont  amené la France à repousser de plusieurs semaines le basculement de son dispositif militaire de l’opération Serval vers le déploiement de 3.000 soldats dans la zone sahélienne.

 

 

« Compte tenu des circonstances de ces dernières 48 heures, l’opération de basculement du dispositif Serval vers le dispositif des forces françaises en bande sahélo-saharienne doit être décalée de quelques semaines », a indiqué hier l’entourage du ministre de la Défense.

 

 

La visite de Jean-Yves au Mali et au Tchad prévue le week-end prochain a du même coup été annulée. Le ministre de la Défense devait présenter à cette occasion le nouveau dispositif français dans la région. Soit un effectif d’environ 3.000 hommes qui seront répartis notamment dans notre pays, au Tchad et au Niger.

Outre la situation à Kidal, le ministère français de la Défense à justifié cette annulation par l’adoption, lors du sommet sur le Nigeria qui s’est tenu samedi à Paris, « de mesures visant à renforcer la coopération internationale contre le groupe islamiste Boko Haram » et « l’engagement de la France à apporter son soutien à ces mesures, notamment à partir de son dispositif régional en cours de mise en place au Tchad ».

Le contingent français à Kidal, théâtre des affrontements meurtriers de samedi  a été légèrement renforcé hier. Selon l’état-major des armées françaises, une trentaine de soldats supplémentaires devaient rejoindre le détachement en place, portant leur effectif total à « un peu moins d’une centaine d’hommes ». « On envoie du monde pour avoir plus de souplesse », a indiqué le porte-parole de l’état-major, le colonel Gilles Jaron. Il s’agit d’ »avoir des capacités qui permettent de réagir » en cas de besoin dans cette période de tension.

Paris discute depuis plusieurs mois avec les pays de la région et ses principaux alliés de la réorganisation de son dispositif militaire au Sahel pour renforcer l’efficacité de ses forces dans la lutte contre les groupes jihadistes qui opèrent dans cette zone immense. Il s’agit de rapprocher les forces de la zone où elles sont le plus susceptibles d’intervenir et d’éviter la reconstitution de groupes jihadistes dont les combattants chassés du Mali se sont dispersés dans la région.

A terme, le nombre de soldats français  chez nous doit être ramené de 1.600 actuellement à un millier, mais aucune date n’a été fixée. Paris compte par ailleurs déjà un millier d’hommes au Tchad. Un poste de commandement du dispositif au Sahel a été mis en place à N’Djamena où, selon l’état-major, quelques spécialistes sont arrivés récemment. Deux drones Reaper, destinés à la surveillance de la bande sahélo-saharienne ont également été installés fin décembre par l’armée française à Niamey avec leurs équipes de maintenance.

A ces forces conventionnelles s’ajoutent plusieurs centaines d’hommes des Forces spéciales déployés dans la région, les premières à intervenir en cas de coup dur, sur lesquelles la  France ne communique pas.

L’annonce du report du basculement du dispositif français, qui doit marquer la fin de Serval, est intervenue le jour même de la visite de Jean-Yves Le Drian en Algérie. Un pays dont la coopération dans le cadre de la lutte contre le terrorisme dans le nord du Mali est qualifiée par le ministre français de « déterminante pour la stabilisation de la région ».

 

PARTAGER

11 COMMENTAIRES

  1. Félicitation à Maliba seulement sachez que le combat contre ses colons français ne peut etre gagner que par le jihad islamique.
    Tout est vain sauf le combat pour Allah et l’hĂ©ritage de la terre est aux pieux,salam qu’Allah nous protège.

  2. Mon message est pour son excll IBK, mon chèr PrĂ©, je te donne ma modeste conseil de ne pas signer cet accord de DĂ©fense avec la France sinon on est foutu, c’est un cadeau empoissonner je le jure, il faut vite rĂ©viser votre position. ce n’est pas au hasard que le pm s’est rendu Ă  kidal, Dieu voulait qu’on voit la rĂ©alitĂ©.je prĂ©fère les amĂ©ricains ou les chinois et mĂŞme les russes tous sauf ses hypocrites de français, ils te donnent de la main droite et te retire 1000 fois de la main gauche. Qui au mali n’a pas applaudir la France pour son intervention de konna?. mais Ă  notre grande surprise on se rende compte qu’ils joues le double jeu, tout le monde au mali connait maintenant votre intention diabolique qui est de diviser notre pays mais ce que vous oublier, c’est que le mali est un pays certe pauvre mais hĂ©las très bĂ©nit et Inshallah vous aller voir le mali va se tirer d’affaire avec la grâce du tout Puissant notre Dieu ALLAH.

    • Pas de chance Mr maliba. Si le Mali ne signe pas cet accord de defense, la france va faire de telle sorte que les maliens n’auront jamais la paix ou le territoire serait divise de gre ou de force. Les dirigeants du passe ont deja gate les choses depuis (ATT et AOK). ils ont affaibli le pays sur toutes ses formes.

      Mais laissons le temps au jeune Mara, avec IBK, Mara va remettre le Mali et tous les maliens sur le droit chemin. “incha laou”

      • Mr Lam laissez ATT & Alpha, le problème du Mali c’est son armĂ©e, mĂŞme si on la donne toute les meilleures logistiques au monde elle va toujours ceder le terrain devant ces bandits coalisĂ©s.Beaucoup de maliens pensent qu’en Ă©quipant cette armĂ©e peut dĂ©gager ces microbes.Non ils se trompent les varies formations militaires ont disparus chez l’armĂ©e depuis la fin du regime d’USRDA ” du PRĂ© feu Modibo Keita”depuis la republique manque des vĂ©ritables soldats.

  3. on doit reconnaitre que le president Français François Hollande a beaucoup fait pour la liberation du Nord Mali.Malheureusement les ennemis de la paix cherchent toujours à creer des tensions. la FORCE ne resout jamais un problemes on finira toujour à la table de negociations. Vive la FRANCE Vive le MALI UN ET INDIVISIBLE .

  4. HOLLANDE EST UN PRESIDENT SI FAIBLE QU’IL NE PEUT DIRIGER NI SA PROPRE FAMILLE A PLUS FORTE RAISON LA FRANCE ET LES QUESTIONS MONDIALES ; DESCENDANTS DE NOS ANCĂ‹TRES LES GAULOIS , DEBARASSEZ VOUS DE mMR HOLLANDE
    A BAS LA POLITIQUE FRANCAISE A KIDAL . A BAS HOLLANDE FRANCOIS

    • tiens toi Mr ou madame tignetigui donc les gaulois sont tes ancetres? Donc tu ne meme pas un Malien? espece d’agent de services secrets francais. On veut polluer le debat et les opinions. Francois Holland est notre ami. c’etait Sarko le bandits criminel qui avait mis toute cette machination contre notre nation. vive SEM Holland.

  5. Il faut que le PrĂ©sident IBK donne l’ordre aux militaires de faire leurs travails est-ce que la france va tuĂ© les militaires contre le MNLA, le gouvernement français sont des traitres et complice avec le MNLA.

    Que Dieu protège le Mali “Amen”

  6. Bruno,

    Tu crois que les français ne font pas la différence entre ces groupes armés ?
    Il semblerait que tous ces groupes sont rivaux , la preuve les enlèvements puis la libération des otages.

    Lors de la prĂ©cĂ©dente fusillade contre TATAM LY certains sauvages du MNLA avaient dĂ©clarĂ© la guerre au Mali ,ils avaient Ă©tĂ© dĂ©savouĂ©s aussitĂ´t par d’autres.
    Les autoritĂ©s maliennes ne devaient pas avoir bien mesurĂ© le danger pour avoir entrepris cette visite..Étonnant de voir qu’elles ont si peu de renseignements sur une rĂ©gion malienne..
    J’ai une pensĂ©e attristĂ©e pour toutes les victimes..

    • RINZ, ce n’est pas parce qu’un bandit/terroriste/assassin porte un nom diffĂ©rent d’un autre, s’habille diffĂ©remment, qu’ils ne se querellent pas entre eux, et qu’ils sont bons pour la sociĂ©tĂ©, pour les innocents qu’ils font souffrir…
      Tous les maliens se rendent comptent en dĂ©finitive que MNLA=SERVAL=Terroristes. MĂŞme s’il arrive que ces MNLA/SERVAL/TERRORISTES se battent entre eux. Le constat est terrible, incroyable. Mais le constat est lĂ . Il en fut ainsi au Biafra avec De Gaulle. Il en fut ainsi au Rouanda avec le gĂ©nocide. Il en fut ainsi pendant la colonisation. Ils ne peuvent que nier. Mais les faits sont lĂ , tĂŞtus. Les maliens en tirent dĂ©sormais toutes les consĂ©quences…

  7. ce que la France se sait pas dans cette affaire,il y a pas de différence entre le MUDJAO, MAA et MNLA

Comments are closed.