L’armée Malienne a 51 ans déjà ! Le 20 janvier, une victoire à célébrer à tout prix

0
0

Cette date marque une histoire pour notre pays et pour son armée. En effet, c’est le 20 janvier 1961, que le dernier soldat colon a quitté notre territoire. Son départ de notre sol a marqué du coup la souveraineté entière de notre pays et de notre grande armée nationale.

Pour davantage marquer cet événement, les plus hautes autorités du pays ont depuis les premières heures de notre indépendance classé la date du 20 janvier parmi celles des fêtes légales de notre chère nation. C’est pourquoi, chaque année à la date du 20 janvier ; dans les casernes, sont organisés par les différents corps militaires et paramilitaires, des défilés et des manifestations. Cela pour bien entendu, se souvenir de cette date, qui, faut-il le rappeler a été le grand tournant, le dernier grand saut de nos pères de l’indépendance vers la souveraineté nationale et internationale.

Cette année, la fête sera marquée par l’organisation dans la cour de la douane sise à Faladiè, d’un grand show. A l’honneur ce jeudi 19 janvier 2012, les femmes douanières et épouses des douaniers, avec à leur tête la présidente, l’Inspecteur Hawa I. Doumbia. En effet, ce sont les douanières et les épouses des douaniers qui ont été chargées d’organiser la fête des femmes de camps. Parrainée par la direction générale des Douanes, à travers le Col Modibo Maïga, Directeur général et placée sous la présidence de Madame la présidente de la Fondation pour l’Enfance : Touré Lobo Traoré, épouse du Président de la république, la fête du 20 janvier 2012, dans l’enceinte de la cour du bureau 205 des Douanes à Faladiè sera marquée par la prestation d’artistes de renommées internationales notamment Abdoulaye Diabaté, Zouzou etc.

La présidente de l’association des Femmes douanières et épouses des douaniers, l’Inspecteur Hawa I. Doumbia nous a confié, que la date du jeudi 19 janvier a été choisie par les femmes du camp pour la simple raison que le 20 sera marqué par des défilés, dont des douanières devront y participer. Le capitaine Hawa I. Doumbia profitant de cette occasion a remercié le Col Modibo Maïga et son équipe qui n’ont ménagé aucun effort pour leur apporter appui et assistance dans l’organisation de l’événement de ce jeudi. Elle a tenu a remercié particulièrement, le Commandant Ibrahima Condé, chef de Brigade du bureau 205 et président d’honneur de l’AFDM. L’homme mérite respect et considération pour tous ses gestes combiens importants en faveur de l’association, a-t-elle confié.

Par Zhao Ahmed Bamba

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.