L’armée malienne contre-attaque avec une aide alliée

35

L’armée malienne a lancé vendredi une contre-offensive avec une assistance de la France et d’autres pays européens, selon des sources maliennes, pour reprendre aux islamistes une ville du centre conquise la veille, d’où ils menaçaient de continuer leur poussée vers les zones contrôlées par le gouvernment de Bamako.

Cette contre-attaque survient alors que le président François Hollande a assuré vendredi que “la France répondrait”, dans le strict cadre de l’ONU, à la demande d’aide adressée par le président malien Dioncounda Traoré pour repousser l’offensive des groupes armés islamistes qui occupent totalement le nord du pays depuis neuf mois.

Dès vendredi matin l’armée régulière a contre-attaqué pour reconquérir la localité de Konna, près de Mopti, avec, selon des responsables maliens, une aide étrangère.

Un responsable malien qui a requis l’anonymat a ajouté que “des militaires européens, dont des Français, sont présents au Mali pour repousser toute avancée des islamistes vers le Sud”.

“Nous ne dirons pas leur nombre, ni là où ils sont, ni le matériel qu’ils ont”, a-t-il ajouté.

La contre-attaque est partie de Sévaré, localité à 70 km au sud de Konna, dotée du plus important aéroport de la région où, selon des témoins, des avions militaires ont atterri jeudi. Ils y ont débarqué des armes et des soldats étrangers, parmi lesquels figuraient des Blancs, ont rapporté des travailleurs de l’aéroport.

Ces avions militaires, notamment des C-160 utilisés par les armées française et allemande, ont été vus jeudi à Sévaré débarquant des militaires étrangers et des armes, selon des témoins, dont des travailleurs de l’aéroport.

L’un d’eux a assuré qu’il y avait des Blancs parmi les soldats, mais aucune source n’a pu fournir plus de détails.

Paris à demandé vendredi à ses ressortissants “dont la présence n’est pas indispensable” de quitter le Mali.

“J’ai décidé que la France répondra, aux côtés de nos partenaires africains, à la demande des autorités maliennes” dans le cadre des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies”, a déclaré le président Hollande devant le corps diplomatique à Paris.

La France, ex-puissance coloniale, a-t-il ajouté, “sera prête à arrêter l’offensive des terroristes si elle devait se poursuivre”.

Alors que la situation militaire était gelée, les combats ont repris cette semaine, les islamistes s’emparant jeudi de Konna et menaçant de continuer leur offensive vers le Sud.

“Notre (contre-) offensive a commencé. L’objectif est de reprendre le contrôle total de la ville de Konna et de progresser” vers les positions des islamistes, a déclaré vendredi un officier malien joint à Mopti, à 70 km au sud de Konna.

Il a ajouté que des “appareils militaires de pays amis” participaient à l’opération et un témoin a dit avoir vu “deux petits avions tirer sur les islamistes”, sans pouvoir préciser davantage.

La détérioration de la situation accélère la mobilisation internationale

Dans une déclaration unanime, le Conseil de sécurité de l’ONU a demandé jeudi soir un “déploiement rapide” de la force internationale prévue au Mali mais dont l’intervention devait prendre des mois.

Le président malien qui devait s’adresser à la Nation vendredi à 20H00 (locales et GMT) est attendu mercredi prochain à Paris pour rencontrer M. Hollande, selon une source diplomatique française.

Parallèlement, le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian s’est entretenu par téléphone de la crise vendredi avec le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta. Il devait contacter en fin de journée ses homologues britannique et allemand.

En avril 2012, le nord du Mali est devenu un sanctuaire pour les groupes islamistes armés dont Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Abou Dardar, un porte-parole d’Ansar Dine, un des groupes jihadistes, avait affirmé jeudi à l’AFP que les islamistes allaient continuer à progresser vers le Sud, après Konna.

Une dizaine de “blessés graves”, des militaires et des civils, ont été transférés du centre du Mali vers un hôpital de Bamako, selon une source médicale vendredi.

Depuis plusieurs mois, l’Afrique de l’Ouest a proposé l’envoi, avec l’aval de l’ONU, d’une force armée de plus de 3.330 hommes, que des pays européens, dont la France, ont promis d’aider logistiquement, pour la reconquête du nord du Mali.

Le déploiement de cette force a été approuvé le 20 décembre par le Conseil de sécurité, mais par étapes, sans calendrier précis, et après un dialogue avec des groupes armés respectant certains préalables.

A Bamako, un mouvement hostile au coup d’Etat militaire du 22 mars 2012 au Mali, a réitéré son appel “à la communauté internationale pour le déploiement immédiat de la force internationale (…) face à l’agression des bandes internationales, terroristes et jihadistes coalisées”.

L’émissaire de l’ONU pour le Sahel, Romano Prodi, qui avait jugé en novembre une telle intervention impossible avant septembre 2013, a estimé jeudi à Bamako qu’il y aurait “des décisions extraordinaires de la communauté internationale” en cas de poursuite de “l’offensive” islamiste.

A Bamako, la vie a repris son cours normal sans aucun dispositif sécuritaire particulier visible vendredi. La veille, des policiers avaient été déployés après des manifestations pro-putsch.

Des leaders religieux musulmans ont appelé les Maliens à l’unité et à des prières collectives “pour la paix et pour le salut” du pays.

PARTAGER

35 COMMENTAIRES

  1. slu a tous .le senegal vien dementire la presense de leur solda a sevare je me demende si les homme de kati son vraiment informe sur levenement de la situation au nord,je doute de leur partipation au soutien des leur frere d’arme mali et les coalise ,je voudrais vraiment me tromper

  2. Cest la consequence de la traine qui n’a que perdure.L’arrogance de ces terroristes est une insulte au Mali et l’Afrique et aussi a la communaute internationale. Le Mali doit capitaliser sur cette occasion pour en finir. Je rappelle que cest le manque d’esprit d’anticipation de la part de notre armee qui occasionne la deroute de Konna… qui connait les islamistes aurait compris de quoi ils sont capable…dommage qu’on ait perdu des elements mais les islamistes ont aussi perdu des dizaines dans leur rang surtout hier nuit lors qu’ils ont tente de fuir la ville de Konna apres avoir ete pillones pendant leurs prieres. Une phase a tourne hier par la provocation des terroristes inchallah leurs pertes seront progressives dans les mois avenir…car Dieu n’aime pas les oppressuers.

    • “Le Mali doit capitaliser sur cette occasion pour en finir. Je rappelle que cest le manque d’esprit d’anticipation de la part de notre armee qui occasionne la deroute de Konna… ”

      MON CHER …

      COMME JE LE DISAIS HIER….A QUELQUE CHOSE, MALHEUR EST BON!

      C’EST TRES MALHEUREUX QU’ON AIT PERDU DES NOTRES…ET JE PRIE LE BON DIEU DE LES ACCEPTER DANS SON PARADI ETERNELLE,,,,

      MAIS LEUR PERTE … EST LE PLUS GROS SERVICE QU’ILS AURAIENT PU RENDRE AU MALI….LEUR PATRIE….

      TU VOIS QUEL PROGRES A ETE FAIT EN UN JOUR … COMPARE AU PROGRES FAIT EN UNE ANNEE….

      Moussa Ag, qui a une pensee sincere envers la PATRIE ET LES BRAVES SOLDATS MALIENS QUI ONT SACRIFIE LEUR VIE POUR NOUS AUTRES ET LA NATION….

  3. L’armée malienne a repris la ville de Konna aux mains des islamistes
    L’armée malienne a repris la ville de Konna, située à la limite avec le Nord-Mali contrôlé par les rebelles islamistes, aux mains des insurgés depuis la veille. L’offensive a été menée avec l’aide de la France.(Ministère de la Défense malien). Source France 24..

    • PAR LA GRACE DE DIEU…NOUS ALLONS VAINCRE CES MAUDITS APATRIDES …. ENVAHISSEURS D’UNE NATION PACIFIQUE….

      LE MAL NE VAINCRA JAMAIS DANS CE MONDE…

      Moussa Ag

      • le premier apatride c’est ce rat, cette racaille de la pire espèce de Sanogo. Ou était-il avec sa bande de soudards quand de soldats se faisaient massacrer à Kona??? A l’évidence dans son trou à rat entrain de se shooter…On va voir maintenant s’il est garçon avec l’arrivée des troupes étrangères…
        Tot ou tard il faudra que IBK, Younouss H Dicko, le Sherif de Nioro, Mamoud Dicko, Mariko et Compagnie…bref tous ceux qui se sont opposés au déploiement des troupes seront poursuivis pour haute trahison.
        La Connerie Nationale Réunissant les Rates et les Délinquants de la République, profitez pour vous terrez car fête est bientôt terminée et rira bien qui rira le dernier.. KIA KIA KIA KIA

        • Abdoulaye Guindo, tu as tout dit. Il faut traduire IBK IBK, Younouss H Dicko, le Sherif de Nioro, Mamoud Dicko, Mariko et Compagnie… bref tous ceux qui se sont opposés au déploiement des troupes seront poursuivis pour haute trahison.

  4. on peut dire un ouff de soulagement avec l’appui de l’armée française à temps sans attendre quiconque, vive la FRANCE vive FRNCOIS HOLANDE,vive le MALI et ses braves fils qui se battent pour la liberation de leur nation;je vous demande où est SANOGO Haya Amadou dans tout ça

  5. Il s’agit là d’un soutien sans précédent et inesperé de la France. Les français sont arrivés au moment où il faut et là ou il faut. Et ce n’est pas fini, car des renforts sont en route

  6. à 19h30 une interview de Fabius ministre des affaires étrangères françaises , il affirmait que pour le moment seuls des forces speciales françaises etaient intervenues auprés de l’armée malienne . Donc pas d’allemands ni de nigerians ni de senegalais !!!

  7. Quelqu’un at-il identifié l’emblème de cet avion?
    Y at-il des témoins qui ont vu les soldats allemands?

    (Has anybody identified the national emblems on these planes? Are there any eye-witnesses who can confirm the arrival of German soldiers? I used Google translator, sorry. :-))

  8. Mais ou est Sanogo? Il doit partir lui aussi sur le front au lieu de rester à Kati. C’est le moment de montrer de quoi tu es capable

  9. Dieu est grand ! la libération du Mali commence aujourd’hui. Ceux qui oppressent les populations vont enfin trouver à qui parler, ce jour restera dans l’histoire. Faites que nous soyons débarasser de ces criminels, voleurs, traficants de drogues, d’êtres humains, d’armes, qui prétendent servir Dieu pour mieux assassiner, adieu Mujao, votre voyage retour commence aujourd’hui, retour vers l’enfer !

  10. MERCI A TOUS LES PAYS QUI SONT VENUS AU SUPPORT….CETTE GUERRE NE PEUT PAS ETRE GAGNE…SANS SUPPORT AERIEN….

    PAR LA GRACE DE DIEU…CES MAUDITS TERRORISTES VONT REGRETTER DE S’EN ETRE PRIS A UNE NATION A MAJORITE PACIFIQUE….

    MORT A L’ANSARDINE!
    MORT AU MUJAO!
    MORT A TOUS CES TERRORISTES QUI ONT AGRESSE LE MALI SANS PROVOCATION OU AUTRES RAISONS VALIDES!

    VOUS ALLEZ PERIR DANS NOTRE PAYS…AVEC L’AIDE DU MONDE ENTIER… COMME VOUS ETES ENTRAIN DE PERIR PARTOUT DANS LE MONDE….:evil: 👿 👿 👿 👿

    QUE LE BON DIEU BENISSE … GUIDE … ET PROTEGE LES PAS DES SOLDATS MALIENS ET TOUT LEUR ALLIES CONTRE LES ENNEMIS ENVAHISSEURS…..

    Moussa Ag, qui pense et prie pour les soldats maliens et leurs allies en face de l’ennemi satanique….QUE LE BON DIEU VOUS PROTEGE ET PUNI CES MAUDITS APATRIDES QUI ONT CAUSE TANT DE PEINE A TOUTE UNE NATION….

  11. COLONEL MAJOR DIDIER DAKOUO
    NE FLECHI PAS
    NE TE FATIGUE PAS
    REMONTE PERMANEMMENT LE MORAL DE TES TROUPE
    DIS LEUR DE VAINCRE LA PEUR DE LA MORT
    NE LAISSE PAS LES TROUPES REPLIEES
    EXECUTE CEUX QUI DESISTENT OU REFUSENT D’ALLER AU FRONT OU EN RENFORT
    ASSURE L’APPROVISIONNEMENT DES TROUPES EN AVANT
    LA NATION COMPTE SUR VOUS
    SAYA KA FISSA MALO YE
    LE SANG QUI COULE DANS TES VEINES NE MENT PAS

  12. IL EST AUSSI ARRIVE LE TEMPS D’OUVRIR LES FRONTS
    – DE LA FRONTIERE NIGERIENNE AVEC ELHADJ GAMOU AFIN DE REDUIRE LE COULOIR DE SORTIE AUX TERRORISTES DANS LEUR RETRAIT EN Y ASSURANT AUSSI LA COUVERTURE AERIENNE QUI RESTE LE SEUL GAGE DE GARANTIE POUR LES TROUPES AU SOL
    – DE LA ZONE DE SEGOU AVEC LE COLONEL TAKNI SUR LE SECTEUR DE TOMBOUCTOU TOUT EN Y ASSURANT AUSSI UNE COUVERTURE AERIENNE
    ET JE VOUS ASSURE CE SERAIT LA PANIQUE DJIHADISTE
    MERCI

  13. CONSEILS A L’ARMMEE MALIENNE ET AUX FORCES EXTERIEURES:
    L’ ARMEE A INTERET A CONTINUER L’OFFENSIVE AVEC LES MOYENS AERIENS A DISPOSITION AFIN DE NE PLUS LAISSER CES TERRORISTES DE SE REGROUPER
    L’ETAT NE DOIT PLUS QU’ASSURER LES DEPENSES MILITAIRES ET LA DEFENSE DOIT GERER L’APPROVISIONNEMENT CONTINUE SUR LE TERRAIN. UN COUP ARRET A L’OFFENSIVE SERAIT UN ARRET DE MORT. C’EST COMME CELA QU’ILS ONT OCCUPES LE NORD ET C’EST LA SEULE MANIERE AUSSI DE LES EN DELOGER.

  14. bonsoir. A CESAR ce qui est à CESAR. vraiment les gens sont atteints de cecité intellectuelles au point qu’ils ne veulent pas mettre au compte de nos forces armées la reprise de KonnaS et il se plaisent à dire que c’est avec l’aide d’alliée. faux ET ARCHIfaux. dIEU N4AIME PAS DES INDIVIDUS DE CE CRAN. Quelle preuve as- tu pour dire que ce ne sont pas exclusivement nos forces de l’ordre qui ont liberé konna. combien de tes amis ou soit disant alliés sont tombés sur le champs. Vraiment il faut aimer tes soldats comme tes enfants comme ta femmes et ton pays.

    • « Au moment où nous vous parlons, des troupes venues du Nigeria, du Sénégal et de la France sont en appui à Sévaré à l’armée malienne. Ces troupes sont arrivées avec le matériel nécessaire pour faire face à la situation », a révélé le colonel Oumar Dao de l’état-major des armées. Il avait à ses côtés le colonel Abdramane Baby du ministère de la Défense et des Anciens combattants.
      Les deux officiers ont annoncé que l’armée malienne a lancé vendredi une contre-offensive pour récupérer la localité de Konna (70 km de Mopti) prise la veille par les jihadistes.
      Les opérations militaires sont en cours et que l’armée malienne est «en mesure de récupérer Konna» qu’elle avait perdu au profit des terroristes et des jihadistes étrangers. [source : essor.ml]

      horonke2013, à qui voulez-vous faire croire des inepties ? c’est honteux de se donner le pseudonyme “HORONKE” et raconter des balivernes sans tête ni queue… vous ferez alors mieux d’en trouver un autre.

    • C’EST PAS HORONKE….C’EST NALOMAKE 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      LAISSES NOUS TRANQUILLE AVEC TES BETISES….ON NOUS ANNONCE UNE BONNE NOUVELLE … UN POINT C’EST TOUT ❗ ❗ ❗ ❗

      SI TU VEUX ETRE CESAR…C’EST TON PROBLEME….D’AILLEUR….MOUSSA AG DIT ….

      HORONKE2013 A ETE SEUL A LIBERER KONA….ET IL POUSSE VERS DOUENTZA….VIVE HORONKE2013!!!!

      Moussa Ag, content de voir qu’on a un nouveau HORON DANS NOS RANG….VIVE NALOMAKE 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      • N’eut été l’arrivée hier des français, les islamistes seraient en ce moment là à koulouba. La venue des français avec le materiel necessaire et surtout les helico a stoppé net l’avancée des ennemis et a porter un coup sur leur <> . Merci et grand merci à la france et à Hollande

  15. bonsoir. A CESAR ce qui est à CESAR. vraiment les gens sont atteints de cecité intellectuelles au point qu’ils ne veulent pas mettre au compte de nos forces armées la reprise de KonnaS et il se plaisent à dire que c’est avec l’aide d’alliée. faux ET ARCHIfaux. dIEU N4AIME PAS DES INDIVIDUS DE CE CRAN. Quelle preuve as- tu pour dire que ce ne sont pas exclusivement nos forces de l’ordre qui ont liberé konna. combien de tes amis ou soit disant alliés sont tombés sur le champs. Vraiment il faut aimer tes soldats comme tes enfants comme ta femmes et ton pays

    • Soutenir son armée, aimer son pays, ne veut pas dire raconter des mensonges. Jeudi soir c’était la panique devant l’avancée des islamistes. Si ce n’était pas devenu critique, la France n’aurait pas pris le risque de venir dès la dernière. Des témoins ont vu des hélicoptères et avions étranges, ils n’étaient probablement pas là pour le décor.

Comments are closed.