Temps Forts >
Nord du Mali : Quand la drogue passe sous les yeux de la Minusma et de Barkhane

Nord du Mali : Quand la drogue passe sous les yeux de la Minusma et de Barkhane ... (17)

Le président IBK lors de la journée du paysan 2015 : « La Minusma n’est pas là pour lutter contre les rebelles, mais pour nous aider à stabiliser et réconcilier le pays »

Le président IBK lors de la journée du paysan 2015 : « La Minusma n’est pas là pour lutter contre ... (8)

Yaya Jammeh: Si l’Union européenne tue un Gambien, Bilahi, walahi, talahi, je vais riposter

Yaya Jammeh: Si l’Union européenne tue un Gambien, Bilahi, walahi, talahi, je vais riposter ... (11)

Mali: les chefs militaire et de la police de la Minusma échappent à la mort

Mali: les chefs militaire et de la police de la Minusma échappent à la mort ...

il y a 3 années
 Le Combat

Le Capitaine Sanogo: Pendant qu’on détruit Tombouctou, il se voit en…Charles De Gaulle

Decrease Font Size Increase Font Size Taille Police Imprimer

Le capitaine Amadou Aya Sanogo

Depuis des mois, les populations d’Ansongo, de Gao, de Douentza et de Tombouctou ne connaissent qu’une seule loi imposée par les nouveaux seigneurs que sont le MUJAO, AQMI et Ançardine : celle qui consiste à lapider et à amputer au quotidien les habitants de ces villes.

Après les autonomistes du MNLA, ce sont donc les djihadistes qui régentent le Nord-Mali, défiant et la communauté internationale et le pouvoir central de Bamako, ou du moins ce qui en tient lieu. A présent d’ailleurs, les katibas sont à 600 km de Bamako (soit à 10 heures de parcours de cette ville, qui ne les intéresse pas pour le moment) qui abrite un Exécutif à trois têtes : le Président Dioncounda Traoré, le Premier ministre Cheick Modibo Diarra et le Capitaine Amadou Haya Sanogo. On dit et écrit toujours sur ce trio qui ne dit pas son nom ne reflète pas les sensibilités politiques maliennes, qu’il a été imposé, qu’il ne possède pas les qualités requises pour exercer le pouvoir, qu’il gêne d’ailleurs le processus de la Transition, que ses membres continuent  de vouloir se neutraliser mutuellement…C’est ainsi qu’après la visite de Dioncounda Traoré au Qatar (une visite qui fut entachée de polémique d’autant plus que cet émirat est toujours soupçonné, à tort ou à raison, de financer les djihadistes), le Capitaine Sanogo s’est fendu d’un entretien dans le quotidien français «Le Monde» le 26 octobre 2012.

Extrait de cette interview : «ATT a été ce que le Maréchal Pétain a été pour la France de 1940 et je n’ai été pour le Mali que ce que De Gaulle a été pour la France». Selon le Capitaine, Tombouctou devient Paris sous l’occupation rebelle. Et tout comme la France avait été libérée par les alliés, La ville sainte sera libérée par les soldats maliens.                                                                   Mais la comparaison s’arrête là. En effet, Tombouctou est de nos jours assiégée, et autant la horde hitlérienne voulait l’émergence d’une race aryenne en France et en Europe, autant les phalangistes nordistes du Mali veulent y instaurer un Califat « sans cafres ni mécréants ». Par ailleurs, la France avait en grande partie été libérée grâce à l’armée de l’Hexagone, tout comme le Capitaine Sanogo veut que les soldats maliens soient la « charpente » de la MICEMA, la future force d’intervention de la CEDEAO. Cependant, l’outrecuidance a dépassé la mesure lorsque le maître de l’équipée putschiste du 22 mars se prend pour un De Gaulle malien. A-t-il seulement bien étudié l’histoire de l’illustre Général français de Colombey-les-deux-Eglises ?

D’où le Capitaine Sanogo lancera-t-il « son appel de Londres»? D’Ouagadougou, d’Alger ou tout bonnement du camp de Kati ? Et cet appel sera lancé à l’endroit de quels soldats ? En tout cas, si l’on convient que la libération du Nord-Mali ne saurait se faire en omettant l’armée malienne pourtant concernée en premier lieu, ce n’est pas au détour d’une interview qu’on endosse une tenue du « père de la 5è République française ». Par ailleurs, il n’est pas certain qu’en tant qu’artisan de la libération française, le Général De Gaulle (s’il était vivant) approuve le coup d’Etat que le Capitaine Sanogo a fomenté le 22 mars dernier. Peut-être que si d’ici mars 2013 (délai  imparti pour normaliser le Nord), il parvenait à pacifier le Nord de son pays, il pourrait se targuer d’avoir été inspiré par le célèbre Général français. Mais pour le moment, il y a loin de la coupe aux lèvres.

Paul N’Guessan

L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.

15 Réactions à Le Capitaine Sanogo: Pendant qu’on détruit Tombouctou, il se voit en…Charles De Gaulle

  1. Man
    154 commentaires
    7 nov 2012 à 20:18

    Sanogo le vorient la, indigne et inconcient
    Sanogo n’a meme pas honte de sortir.
    Sanogo le soular et batar.

  2. bocar_dissa
    6 commentaires
    6 nov 2012 à 20:29

    Cette lettre signée SANOGO pour Le Monde s’adresse aux Français, pas aux Maliens. Alors il parle de droits de l’homme, de respects des minorités, de défense de la Patrie.

    Il croit que les décideurs français ignorent ce qui se passe au Mali. Mais les Français savent les tortures et disparitions de berets rouges. Les Français savent les recentes executions de precheurs et les massacres de civils Touaregs par les excités de Diabaly. Les experts militaires français voient bien qu’il n’y a aucune ligne de front étanche, que trois pick up d’Islamistes pourraient prendre Mopti. La communauté internationale n’a aucune confiance dans notre armée ni dans notre gouvernement. Voika pourquoi dans les réunions internationales sur le Mali, notre pays n’a qu’une chaise pliante au lieu du fauteuil central.

    A nous de faire renaitre notre beau pays.

  3. moussa ag
    3604 commentaires
    6 nov 2012 à 17:48

    On va tous regretter … jusqu’au dernier Malien, y inclus ce cancre gueulard de CAPI…ce coup d’état irréfléchi par une racaille de soldats ratés opportunistes et gueulards….

    La chute des trois villes à la suite du coup d’état à eu et continue d’avoir des conséquences catastrophiques….

    En plus…ces connards amateurs putschistes s’en sont pris à tout le monde dans leur excès de zèle et de pouvoir…ET MAINTENANT ILS ONT LA TROUILLE DE TOUT….

    Sanogo ne peut pas rester … Sanogo ne peut pas quitter…
    IL NE PEUT SE FAIRE SILENCIEUX QUE PENDANT UN PETIT BOUT DE TEMPS…GARANTI….

    QUAND ON FAIT UN COUP D’ÉTAT … IL FAUT ETRE PRÉSIDENT … SINON ÇA PEUT TRÈS MAL TOURNER …ET ON NE PEUT JAMAIS DORMIR TRANQUILLE…

    Moussa Ag, qui est convaincu que le fanfaron aura du mal à se sortir de la merde qu’il a crée…

    • blanche neige
      6913 commentaires
      6 nov 2012 à 19:42

      Moussa Ag , j’ai toujours du mal à comprendre comment un type aussi nul que Sanogo a pu faire un coup d’etat au Mali……..tellement nul meme que son coup d’etat a foiré :wink: :wink: En 1991 ATT a reussit son coup d’etat mais par honneteté morale n’a pas pris le pouvoir ! Les maliens reprochent à Blaise son coup d’etat contre Sankara ,mais çà fait quand meme 25 ans qu’il dirige son pays !! pour vous Sankara etait un dieu ,c’etait un communiste et un anti impéraliste race en voie d’extinction . Il suffit de voir Cuba , la Corée du Nord pour voir ou le communisme a mené les peuples ! Alors Blaise n’a peut etre pas le cul propre (personne ne l’a en Afrique de toute façon)mais il mène sa barque et s’est montré plus visionnaire et realiste que n’avait pu l’etre Sankara !! :wink:
      C’est a tombé raide mort que des maliens aient pu soutenir Sanogo ,comme quoi l’analphabetisme est la pire des choses pour un pays .

  4. T.Sankara
    1914 commentaires
    6 nov 2012 à 17:42

    Prrrrrnnnn!!!! Le capi n’a pas fini avec sa bierre et se barricade a Kati, comment voullez-vous qu’il s’occupe de la conquete du Nord?
    D’ailleurs, son nouveau machin Comite pour je ne sais quoi lui sert de couverture. On n’envoie pas le chef sur le terrain. Allez les truffions, allez-y! A chacun son djihadiste! Moi Capi Sanogo, dormeur reveille, Boli de son etat, « gnaga minateur » de la nation malienne est de coeur avec vous.

  5. nonalinertie
    2315 commentaires
    6 nov 2012 à 16:00

    Une drôle d’inversion des rôles. Sous ATT, c’est le site militaire de Tessalit seul qui a été vaincu. Sous AYA, Tombouctou, Gao, Kidal sont tombés comme des fruits mûrs. De Gaulle a demandé de l’aide au monde entier, même à ses colonies qui y ont répondu. Lui AYA, a refusé l’aide de tout le monde pendant 6 mois. Sans Dioncounda, l’aurait-il jamais demandé? Même après cette demande, lui et ses affidés s’y sont opposés pendant quelques jours. Et comment aurait-il libéré le nord Mali sans l’aide des autres? Est-il Petain vaincu, impassible, acceptant nonchalamment la défaite pourvu qu’il soit dans les grâces du pouvoir ou De Gaulle?

  6. Karanga
    43 commentaires
    6 nov 2012 à 14:39

    Maudit soit le jour où naquit SANOGO. Que Dieu lui fasse payer toutes les souffrances qu’endure le MALI. Je le deteste de tout mon coeur! La seule chose que je lui souhaite: c’est LA MORT :twisted: :twisted:

  7. ApemaMali
    1293 commentaires
    6 nov 2012 à 14:39

    Je pense que vous accordez trop d´importance ä cet abruti en publiant des articles sur lui… Negliger le jusqu´ä ce qu´il meurt de chagrin et de honte apres son acte.

    • nonalinertie
      2315 commentaires
      6 nov 2012 à 16:01

      Tout à fait d’accord…

    • Man
      154 commentaires
      7 nov 2012 à 20:20

      walaye merci

  8. darou
    14 commentaires
    6 nov 2012 à 13:40

    En voilà un soldat nul doublé d’arrogance et de mégalomanie. Au lendeain du putsch, il avait promu de trouver les rebelles jusque dans leur dernier retranchement, mais les rebelles les ont poursuivis jusque dans leur dernier retranchement. Le drame c’est sanogo et ses hommes ne se rendent pas compte de la haine grandissante de la population envers eux. Ces signes sont très souvent les premices d’une insurrection populaire. J’ai bien peur pour sanogo, car je suis convaincu qu’il vivra son temps mais incontestablement il n’échappera pas au destin tragique. Comment pourra t – il pendant longtemps déjouer tous les pièges qui lui sont et qui lui seront tendus? L’expérience a surtout montré que dans dasn de pareilles situations, on est très souvent victime de qu’on pense être nos succès. Par exemple, à défaut du statut d’ancien chef d’état, il pense pouvoir assurer son avenir avec le titre de président du comité de réforme de l’armée. C’est de cette manière que les conditions de son lynchage seront réunies.En homme averti, il aurait dû se mettre à l’écart et se contenter du fruit de la solidarité des hommes qu’il a eu à placer à des postes de responsabilité. Même si de telle solidarité est sujette d’ingratitude.

    • celui qui se tape blanche neige et sa coco sans armes
      1073 commentaires
      6 nov 2012 à 13:55

      c’est toi ki est nul…

  9. Afriqiya
    2 commentaires
    6 nov 2012 à 12:58

    Je n´avais jamais vu un officier malien aussi impresentable, qui en plus s´autoproclame le Degaulle du Mali, ça c´est du n´importe quoi pas même digne d´être publie.
    Le Colonel Seydou Diallo est plus Degaulle que ce « pajaro de la mala suerte » Il doit être juge pour avoir detruit le pays et le trio ne foncionne pas, Mr Traore demission ainsi que l´astronaute qui n´est pas dans sa sauce en politique son ego le rend indesirable.
    Nous voulons un changement de la tête de l´etat qui est depassee par la situation.

  10. blanche neige
    6913 commentaires
    6 nov 2012 à 12:51

    c’est faire trop d’honneur à cet abruti que de publier encore des atticles le concernant et sa photo de saoulard :evil: :evil:

    • celui qui se tape blanche neige et sa coco sans armes
      1073 commentaires
      6 nov 2012 à 13:48

      ouais tu as raison génralle de gaulle ta gueule a fuit son pays colonisé, il doit plus être comparé à att!!!
      :evil: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :evil: