Le crépuscule des putschistes : Les religieux en sauveur !

30 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Au départ ils étaient perçus comme des sauveurs par les opprimés. A l’exercice, de par leurs mauvais comportements, ils sont dans le viseur des maliens avec une dure chute de côte de popularité. Aujourd’hui   ils font recours aux religieux dont La solidarité  serait sans faille.

Ce n’est plus un secret de polichinelle, la côte de popularité des putschistes du 22 mars est au plus bas. Une perte de vitesse si épatante quant on se rappelle du soutien que des milliers de maliens leur avaient promis. Car ils étaient considérés  comme des sauveurs qui vont fait sortir des méandres un peuple assoiffé de justice, voir le bien triomphé sur le mal,  au regard de la mauvaise gestion du régime renversé. Ces populations gonflées à bloc par l’espoir de changement, l’ont clamé haut et fort devant la CEDEAO, l’Union Africaine,  l’Union Européenne, l’Organisation des Nations Unies, l’Union Européenne, les Etats-Unis etc.  Quant des menaces de sanction ou d’embargo   planaient sur le Mali. Mais aussi, elles ont tenu tête aux antis -putschistes qui d’ailleurs sont majoritairement les  dignitaires  de l’ère démocratique.

Leur voix a sonné fort, mais à court terme. A cause de la trahison et la désolation, comme elles jugent, des putschistes à renoncer aux menaces de l’étranger et aussi pour  n’avoir pas réagi jusqu’à présent face à la rébellion au nord.

Le premier point, si les maliens ont pu consommer cette honte, en quelque sorte,  l’inertie pour livrer bataille contre les occupations des territoires du Mali par des  islamistes radicaux, des rebelles touaregs  et des narcotrafiquants  a choqué plus d’un. Depuis le coup d’Etat, rien, aucun mouvement vers le nord.  Raison pour laquelle, les propos du Capitaine Amadou Aya Sanogo, chef des putschistes  qui avait l’air convaincant en premier lieu n’ont pas tardé à étaler ses lacunes. Tout ça n’était que du bluff. Une phrase qui anime  de nos jours, bon nombre d’ignorants qui les soutenaient.  Et qui pensent que  leur changement de vie (putschistes) les ont fait oublié  même les pauvres maliens qui subissent involontairement les atrocités des maîtres des territoires occupés. Plus rien ne gagnera leur confiance(les maliens) sauf l’intervention des militaires maliens au nord maintenant et tout de suite.

Agonisant, mais pas morts

Un coup dur, mais pas un déclin. Même si les populations grincent les dents contre eux,  ils sembleraient être  sauvés de leur lit d’agonie  par la communauté religieuse. La seule dont la voix  a toujours pris le dessus sur celle du capitaine Amadou Aya Sanogo au Mali. Le président du mouvement religieux An Sardine, Cherif Ousmane Madani Haïdara  nous a fait quelques révélations au cours du premier forum des guides spirituels et leaders religieux, tenu au CICB, la semaine dernière. «  Depuis le coup d’Etat,  nous n’avons rien demandé au Capitaine et qu’il nous ait refusé.  Quant il a arrêté les leaders politiques et autres au lendemain du coup d’Etat à Kati, nous nous sommes déplacés pour aller lui demander  de les libérer. Ce même jour, il a libéré trois et le lendemain, il a libéré le reste des détenus», a-t-il précisé avant de continuer «  quand nous nous sommes déplacés pour lui faire part des conditions de vie des femmes  des bérets rouges,  le capitaine nous a donné quelques millions à les remettre à son nom. Il dit n’avoir de rancune contre personne et ne veut pas voir les femmes des bérets rouges souffrir. »

Au-delà  de ces aveux, un trait patent de connivence  entre les  deux bords ou entre Aya et Haïdara peut-être. Le Cherif dira que l’avenir et le devenir du Mali est entre les mains de quatre hommes, dont le Capitaine. A savoir, Dioncounda Traoré, Cheick Modibo Diarra, Younoussi Touré et le Capitaine Amadou Aya Sanogo. Ce dernier qu’il qualifie de chef des armées. Un lapsus ou une lecture réelle ?  Du moment où l’on sait qu’avec le retour à l’ordre constitutionnel, Sanogo ne peut plus se tailler une telle importance. Ses chefs hiérarchiques sont bien là : le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le ministre de la Sécurité intérieure et de la Protection Civile et le Chef d’Etat Major des armées. Trois pivots face auxquels, en temps normal il n’est rien. On se rappelle quand même qu’il a été nommé président du comité chargé de la reforme de l’armée. Rien que ça.  Mais la vérité triomphera tôt ou tard.

Boubacar Yalkoué

 

 
SOURCE:  du   30 nov 2012.    

30 Réactions à Le crépuscule des putschistes : Les religieux en sauveur !

  1. justicequity

    Un des sérieux problèmes de ce pays ce sont les religieux qui se servent de la religion comme une marque déposée . Ces gens qui ne croient guère à l’au delà en tout cas beaucoup plus à la vie ici à Bamako que ce qui nous attend après la mort, sont entrain de devenir une vraie gangrène pour ce pays. Même du temps du prophète PSSL la démocratie existait et quand les gens n’étaient pas d’accord sur un sujet on procédai à un vote . Aucun en tout cas les officiels et les plus écoutés n’ont jamais condamné le coup de force. Ces autorités religieuses doivent jouer uniquement et exclusivement un rôle de contre-pouvoir et jamais être acteur comme il le font depuis le putsch . C’est le dernier rempart contre beaucoup de problèmes mais actuellement ils sont instrumentalisés par tous les acteurs de la transition et même entre ces religieux il y a de graves conflits .

  2. diop

    je me demande si le sergent ou capitaine sanogo lit les commentaires des sites web.Si non: je dirai dommage ,si oui: je dirai qu’il est dingue.Est ce que ces militaires ont un brin de dignité.Ce sont des poltrons qui trouvent toujours des prétextes au ras des pacrêtes pour ne pas aller au front.Allons monsieur sanago ,montrez que vous êtes un homme allez au front .Par ailleurs les gens doivent savoir que le mali est parait-il un pays laique.Il ya des minorités catholiques,protestantes…donc les religieux musulmans ne peuvent pas imposer leur dic dact quand quand voit ce qui se passe au nord au nom des musulmans,c’est la décheance ,salut….

    • doucara

      s’il s’agissait de vilipender
      toi ,qui a un brin de dignité qu’est ce que tu fou là alors va défendre la patrie tu n’as que la bouche pour parler
      manges le « mafé » et :lol: :lol: dit ce que tu veux dans ton foyer « petit Bamako » et arrêtes de médire l’homme

    • justicequity

      J’espère qu’un jour les maliens comprendront comment fonctionne le monde et que les choses ne sont pas aussi simples que ça.
      Un homme aussi puissant soit-il ne peut créer ou détruire un système les régimes précédents plus particulièrement celui d’ATT est accusé de tous les maux mais comme je l’ai depuis le lendemain du coup d’état , l’image qu’ont beaucoup de gens d’ATT et même les medias convergent avec ces pensées populaires n’est autre que celui du malien type . Chaque malien est un ATT à son niveau la seule différence entre nous réside dans le fait qu’on dispose de la puissance publique à quel hauteur.
      Regardez encore aujourd’hui quand deux personnes ont un différent dans la rue au lieu de calmer le jeu chacun essaie t’intimider l’autre du style je suis quelqu’un de haut placé , je connais du monde , de façon implicite on a tord ou raison en fonction de son statut social ou de celui de son carnet d’adresse.
      C’est le système qu’il faut changer, on peut faire autant de coups d’état ou de changement de régime qu’on veut mais le système restera avec des gens qui même vont le perfectionner . Une bonne partie des putschistes se sont mis à l’abri du besoin pour un bon bout de temps en quelques semaines , alors que c’est pour ça essentiellement que beaucoup étaient favorables au coup d’état contre ATT , chaque jour on dégrade la valeur travail , la personne qui se tue au travail survie à peine tandis que celui qui n’a jamais rien fait de sa vie et sans aucun talent particulier peut devenir millionnaire voir milliardaire à condition de connaitre quelqu’un.
      C’est la même chose avec les putschistes ils précipitent le pays dans le K.O et deviennent du coup très riches et très influents parce qu’aujourd’hui personne ne peut contester leurs décisions.
      Quel soldat va accepté de mourir pour un pays où même malgré le K.O qu’on vit au plus haut sommet chacun se bat pour ses intérêts personnels en tout cas je comprend même si je ne cautionne pas le fait que beaucoup de nos soldats veulent pas faire le sacrifice ultime , parce que si c’est juste pour permettre à Mr X ou Mme Y sa famille et ses proches de se remplir les poches .

  3. Heee vous les maliens, vous n’avez pas encore compris!!!! Sanogo n’est rien et ne represent rien dans la reconquete du Nord. Sanogo peut-il mettre les pieds a Sevare ou Mopti? Peut-il lire une carte de campagne (militaire)? A-t-il son mot a dire au Centre de Commandement (ca existe) de l’Armee pour la conquete du Nord? NON, NON et NON!
    Son nouveau machin ( quon lui a laisse a la place dusStatus d’ancien President qui indisposait plus d’un et surtout mettait la peau de Sanogo a prix) la n’est qu’un truc social. C’est comme un syndicat (des soldats de rang) que les truffions cherchent a mettre sur pied depuis que feu Sada Sy etait Ministre de la Defense.

  4. bouar

    Tout le problème du mali est sanogo qu’il soit modit

  5. Kadi

    Question à deux sous: Où est la place du soldat? réponse: au front ou à l’entrainement. La mosquée l’église ou le kômo blon pour les croyants, les bureaux pour les fonctionnaires, le marchés aux marchands et clients, les salles de sports aux sportifs, l’assemblée aux députés, les mairies aux municipaux etc, etc. Cherchez à jouer le rôle d’un autre à sa place et de son vivant et vous foutez la merde, c’est aussi simple que bonjour. Feindre de ne pas comprendre relève du malobaliya.

    • doucara

      ma chère avec tout le respect que je te dois
      tu as tout faux ici
      un soldat peut être au marché comme a la mosquée 8-O 8-O aux bureaux comme n’importe qui et ainsi :arrow: :arrow: :arrow: de suite pour les autres

  6. Massaye

    La religion c’est bien. Mais il faut qu’elle reste à sa place. Politique et religion sont incompatible . Comme le disait Lénine : c’est l’option du peuple. Nos religieux sont des opportunistes et change de veste au gré du nouveau pouvoir en place. De toute façon à chaque chose à ses limites. S’ils ne font rien pour la reconquête du nord, ce sont les mêmes chefs religieux qui seront les premiers en parler.

  7. old

    Merci Mr le journaliste pour ta vérité car c est elle qui triomphera tôt ou tard dans la vie et tout se paye et ce comportement de nos religieux montre qu ils sont faux et complaisants dans leur acte

  8. Qui a nommé les ministres cités et le chef d’état major des armées? :mrgreen: :lol:

  9. Djon Te

    :arrow: SANOGO OU PAS LE MALI ETAIT UNE POURITURE :!:
    :arrow: FAITES AVEC SANOGO ET TOUS LES FILS DIGNES DU PAYS :!:
    :arrow: CELUI QUI NE SUPPORTE PAS SON ARMEE DANS LA SERENITEE SUPPORTERA CELLE D’ AUTRUI DANS UNE PLUS GRANDE MERDE :!:

    :idea: VIVE LE PEUPLE MALIEN SUPPORT DE SON ARMEE :!:

    • veridique

      Nous ne supporterons jamais des fouguarideens de militaires parce que ce sont des maliens. Nous supportons des valeurs et non des hommes, de surcroit fouguarideens. Si les militaires etrangers recelent de valeur digne d’interet, hé bien nous les supporterons piannn…!:!

      • Karanga

        J’ai failli mourir de rire en lisant ce commentaire. Tu as tout à fait raison mon frére! Hhahahahahahahhahah :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

    • Pour toi donc l’armee malienne se confond avec Sanogo? Va voir a Kidal si j’y suis.

  10. Les religieux ne peuvent rien pour eux devant le bon dieu alors crépuscule ou pas la déception est grande au sein des maliens.

  11. M B

    je suis vraiment desolé pour les maliens car aujourd’hui nous sommes humilier depui 8 mois par cet ingra de merde de sanogo

  12. Dieu sait tout

    rien qu’à voir l’état du chantier de clôture de leur palais à Kati on sent que le vent a tourné pour Aya et cie. Normal, puisque tout l’espoir né de la destitution de ATT a été annihilé par les comportements peu orthodoxes et les divagations de cette junte.

  13. M.T

    Oui il est grand temps que les Maliens se décident comme l ont fait les Arabes Nous devons nous sacrifier pour que le Mali soit Mali on ne doit plus se laisser ballonner par ces lâches qui ne se soucient que d eux seuls au lieu du Nord du Maaaaaaaaali

  14. 1FILSDUMALIBA

    Quelle bordel de merde de peureux qui ne s’en prennent a la pauvre population. J’aurais aime entendre Qu’il a fait sortir ces millions du Tresor public pour les femmes des B.R. especes de pirates d’eau douce. :lol:

  15. fakolyhakika1

    « ………Mais la vérité triomphera tôt ou tard. » Tout à fait, une belle conclusion. Juste une question de temps et les masques vont tomber.

  16. Baldosso

    Que dieu sauve le mali

  17. emoo

    Amadou *aya Sanogo est vaurien

    • fakolyhakika1

      Non! les vauriens c’est plutôt les maliens! comme s’ils ne voyaient pas les Égyptiens jaloux de leurs droits et de leurs libertés démocratiques. Si les maliens sont réellement décidés d’en découdre avec cette situation humiliante, nul ne peut contre la volonté du peuple. Mais hélas.