Temps Forts >
Nord du Mali : Quand la drogue passe sous les yeux de la Minusma et de Barkhane

Nord du Mali : Quand la drogue passe sous les yeux de la Minusma et de Barkhane ... (11)

Le président IBK lors de la journée du paysan 2015 : « La Minusma n’est pas là pour lutter contre les rebelles, mais pour nous aider à stabiliser et réconcilier le pays »

Le président IBK lors de la journée du paysan 2015 : « La Minusma n’est pas là pour lutter contre ... (7)

Yaya Jammeh: Si l’Union européenne tue un Gambien, Bilahi, walahi, talahi, je vais riposter

Yaya Jammeh: Si l’Union européenne tue un Gambien, Bilahi, walahi, talahi, je vais riposter ... (8)

Mali: les chefs militaire et de la police de la Minusma échappent à la mort

Mali: les chefs militaire et de la police de la Minusma échappent à la mort ...

il y a 2 années

Le déploiement au Mali de la force de l’Union européenne aura lieu à partir de février 2013

Decrease Font Size Increase Font Size Taille Police Imprimer

Le déploiement au Mali de la force montée par l’Union européenne est prévu au début de l’année 2013, à partir de février.

Les 400 membres de cette force de l’UE auront pour mission de former, de restructurer les forces armées maliennes. La France s’est proposée comme nation-cadre de cette force, a déclaré mardi le porte-parole du Quai d’Orsay, Philippe Lalliot, lors d’un point de presse.

A propos de la force de la CEDEAO et de l’Union africaine au Mali, la résolution 2085 du Conseil de sécurité de l’ONU a décidé son déploiement. La France discute avec ses partenaires de la mise en oeuvre, de la génération des forces, de leur organisation, du financement de l’opération, a ajouté Philippe Lalliot.

Le groupe armé Ansar Dine a déclaré qu’il renonçait au cessez- le-feu. Cela ne va pas dans le bon sens et ce n’est pas de nature à aider à une sortie de crise. Plusieurs fois, la France a souligné les conditions posées, notamment par la résolution 2071 du Conseil de sécurité, aux rebelles pour qu’ils puissent entrer dans un dialogue politique qui est absolument urgent et nécessaire.

Ces conditions sont au nombre de deux avec, d’une part, le renoncement à la violence et au terrorisme, et d’autre part, la reconnaissance de l’intégrité territoriale du Mali. « Nous ne pouvons que rappeler à Ansar Dine, comme à tous les groupes présents au Nord-Mali, les termes qui sont clairs et précis des résolutions du Conseil de sécurité », a ajouté le porte-parole du Quai d’Orsay.

Pour ce qui concerne les indications qui font état depuis lundi soir mais surtout mardi matin, de déplacements de groupes armés vers le sud du Mali, « nous en sommes vivement préoccupés et nous appelons ces groupes à cesser leur progression et à entamer de véritables négociations, un véritable dialogue politique avec les autorités de Bamako avec pour objectif final, la stabilité et l’intégrité du Nord-Mali », a souligné Philippe Lalliot, ajoutant que tout ce qui va contre ces objectifs clairement fixés dans les résolutions du conseil de sécurité, « nous le condamnons ».

Par ailleurs, l’avancée de l’armée malienne, mardi aux environs de 12h00 (heure locale et GMT), sur les combattants islamistes, a été confirmée sur le terrain par des sources militaires et par plusieurs témoignages dans la région de Mopti.

« Les groupes armés islamistes ont été repoussés de plusieurs kilomètres loin de la ligne de front », indique un officier sous couvert de l’anonymat. Pour le moment, la hiérarchie militaire garde le silence sur sa stratégie face à ce « harcèlement » des Jihadistes. Néanmoins, elle reconnaît les mouvements de cinquantaines de voitures Jihadistes vers Mopti.

« Un mouvement stoppé avant Konna (commune située dans la région de Mopti, nldr) », affirme notre source.

Mardi après-midi, des sources diplomatiques indiquent que les négociations entre la délégation malienne et Ançar Dine-MNLA prévues à Ouagadougou (Burkina Faso) le 10 janvier ont été reportées.

( Xinhua ) 09.01.2013 à 14h01
L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.

27 Réactions à Le déploiement au Mali de la force de l’Union européenne aura lieu à partir de février 2013

  1. serge dk
    2 commentaires
    9 jan 2013 à 22:53

    on veux la paix

  2. cliclac
    1188 commentaires
    9 jan 2013 à 21:27

    Apres les derniers developpements Ca risq d’etre le medecin apres la mort :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: . Vs risquerez d’accompagner la depouille du Mali à la morque :!: :!: :!: :!: :!:

    • MADOUNITONDJAN
      68 commentaires
      11 jan 2013 à 00:23

      QUANT ON CONNAIT PAS BIEN LE FRANÇAIS ON LA FERME DINGO

  3. nonalinertie
    2315 commentaires
    9 jan 2013 à 15:25

    Nous ne pouvons que compter sur notre armée, surtout que les troupes de la CEDEAO ne viendront pas pour l’éternité au Mali. Mais le représentant actuel de l’armée ‘’le CNDERRIERE’’ n’a rien posé comme acte pour le mériter, à part s’attaquer aux civils désarmés. Encore aujourd’hui, la sécurité de Bamako est mise à mal par leurs complices, actifs ou passifs de COPLAN/SADIQUE/YERENOGOTON. Comme pour nous divertir du front. Comme pour dire qu’ils sont complices de fait des djihadistes. Comme pour nous dire clairement : CREER L’INSTABILITE A BAMAKO POUR QUE NOUS NE PENSIONS PAS AU FRONT ET AUX ELECTIONS (et dire que Hamey Dicko est du Nord et que Guindo est du pays dogon sous occupation !). POURTANT IL FAUT QUE DJANGO LE SACHE : SON PREDECESSEUR A ETE HONNI PARCE QUE SUR CES DEUX QUESTIONS, IL N’Y AVAIT AUCUNE AVANCEE.

    • blache neige
      6913 commentaires
      9 jan 2013 à 16:05

      Nonalinertie ,jusqu’à present ,seule l’UE veut bien vous aider à entrainer vos soldats ,point barre . Ne comptes ni sur les chinois ,les russes .En ce qui concerne les américains ,ils n’apporteront une aide eventuelle que lorsque Sanogo sera mort et enterré .Pour le moment c’est toujours lui qui tire les ficelles de la gouvernace depuis Kati meme s’il se montre moins :wink: :wink:

      • dokaffo
        14 commentaires
        9 jan 2013 à 19:30

        Et l’OTAN de kati protège bamako blanche neige

  4. blache neige
    6913 commentaires
    9 jan 2013 à 15:24

    Koudis et Lastuss , tachez de bien recevoir les soldats de l’UE quand ils vont debarquer à Bamako ,reservez leur tous les bars chinois de la ville avec toutes les filles qui ne sont pas encore vérolées :mrgreen: :mrgreen: :lol: :lol: :lol: :lol: :mrgreen: :mrgreen:

    • Lasstuss
      513 commentaires
      9 jan 2013 à 16:13

      c’est quoi une fille vérolée??????? :idea:

    • Sans s'presser
      187 commentaires
      9 jan 2013 à 18:32

      … »avec toutes les filles qui ne sont pas encore vérolées »

      Et, blache neige! Je ne doute certes pas des compétences de Koudis et de Lastuss, pour les bars chinois, je suis sûr qu’ils s’acquitteront haut la main de leur mission;

      Toutefois, pour les filles pas encore vérolées, ce ne sont tout de même pas des surhommes! Où veux-tu qu’ils en trouvent??? A l’impossible, nul n’est tenu tu sais bien.

      Ici, à Bamako, on trouve des tas de filles; Mais non vérolées, à part dans la tranche 8-12 ans, faut vraiment tomber dessus! Wallaye!
      :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D

    • dokaffo
      14 commentaires
      9 jan 2013 à 19:26

      Blanche neige tu commences à me plaire

    • M'BAYIIRI
      383 commentaires
      10 jan 2013 à 01:35

      Les filles d’afrique ne sont pas de filles de joies pour soldats dévergondés ! Qu’ils embarque PIGALLE avec eux !

    • MADOUNITONDJAN
      68 commentaires
      11 jan 2013 à 00:12

      TU VIENS DU MOYEN AGE TOI !

      • MADOUNITONDJAN
        68 commentaires
        11 jan 2013 à 00:15

        JE PARLE DE BLANCHE NEIGE QUI MARCHE A COTE DE SES POMPES

  5. nonalinertie
    2315 commentaires
    9 jan 2013 à 15:23

    De la formation des brigades d’autodéfense serait sûrement intéressante. Mais l’armée malienne aujourd’hui a surtout besoin: i) des 200 millions de dollars pour financer notre guerre ; ii) des 3300 soldats de la CEDEAO, , iii) des appuis aériens de la CEDEAO, des drones américain, de l’OTAN, des Russes, des Chinois ou des Arabes amis du Mali pour pourchasser les fuyards du désert.

    • M'BAYIIRI
      383 commentaires
      10 jan 2013 à 01:50

      Faux ! Les maliens ont essentiellement besoin de conviction et de détermination à présent et face aux défits qui sont les leurs ! Le Vietnam, l’Algérie, l’Afghanistan, étaitent encore moins outillés face à leurs adversaires que ne l’est le Mali face à son problème actuel ! Vous devriez avoir pour devise à présent celle-là: VAINCRE ou MOURRIR ! SANKARA avait donné pour dévise au BURKINA: La Patrie ou la MORT, NOUS VAINCRONS! Et ce n’était pas seulement utopique mais plutôt profondément philosophique !

      • M'BAYIIRI
        383 commentaires
        10 jan 2013 à 01:51

        Faux ! Les maliens ont essentiellement besoin de conviction et de détermination à présent et face aux défis qui sont les leurs ! Le Vietnam, l’Algérie, l’Afghanistan, étaitent encore moins outillés face à leurs adversaires que ne l’est le Mali face à son problème actuel ! Vous devriez avoir pour devise à présent celle-là: VAINCRE ou MOURRIR ! SANKARA avait donné pour dévise au BURKINA: La Patrie ou la MORT, NOUS VAINCRONS! Et ce n’était pas seulement utopique mais plutôt profondément philosophique

        • MADOUNITONDJAN
          68 commentaires
          11 jan 2013 à 00:20

          MERCI M’BAYIIRI

  6. Lasstuss
    513 commentaires
    9 jan 2013 à 13:59

    Sans vouloir sortir du cadre de l’article, je me demande à quoi ont servi les nombreux militaires français, algériens et américains qui étaient là pour former les troupes maliennes du temps de ATT et surtout on a l’impression que les millards donnés au ministère de la défense par les Usa n’ont servi à rien, sinon on ne serait pas là à attendre que 400 petits blancos viennent nous apprendre à faire feu………..

    • koudis
      3387 commentaires
      9 jan 2013 à 14:05

      Bonne question ???? Apportez à Lastuss des réponses valables!!!! :wink: :wink:

  7. koudis
    3387 commentaires
    9 jan 2013 à 13:28

    Une armée qui se bat déjà, vous allez la former à quoi ??? A avancer ou à se replier encore ??? Que du temps perdu….et du temps à perdre… Venez les assister au front avec vos moyens modernes et ensuite on parlera de formation… :( :( :(

    • blache neige
      6913 commentaires
      9 jan 2013 à 13:43

      Koudis ,il faut apprendre à ces abrutis de soldats maliens à tenir correctement leur fusil : quand on epaule ,on ne met pas le canon du fusil contre l’epaule et la crosse en avant ,sinon vous aurez beaucoup de blessés :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

      • koudis
        3387 commentaires
        9 jan 2013 à 13:46

        :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: con que tu es :lol: :lol: :lol: :lol:

      • Houdini
        8 commentaires
        9 jan 2013 à 16:30

        Je suis mort de rire…

      • Sans s'presser
        187 commentaires
        9 jan 2013 à 18:34

        :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D

        C’est pas sûr!!! Pas sûr du tout!!! En tenant le canon vers l’arrière, si jamais ils partent courant comme ils l’ont déjà fait, ils peuvent tout à fait atteindre l’ennemi en fuyant! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

        Non, je blague… Humour noir à la blanche neige!

    • Bouglass
      1021 commentaires
      9 jan 2013 à 15:45

      Peut-être les former au courage et au patriotisme, vu que c’est ce qui a toujours fait défaut.

      Peut-être cette formation sera l’antidote aux débandades et aux abandons d’armes en faveurs des barbus!

    • M'BAYIIRI
      383 commentaires
      10 jan 2013 à 01:40

      Tout à fait d’accord avec toi, mon frère malien(je suis burkinabe mais solidaire du Mali dans son humiliante épreuve !).