Le Lieutenant-colonel Souleymane Maïga, Directeur de la DIRPA: «Nous considérons le MNLA comme un groupe illégal, au même titre que le MUJAO»

24 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) est un groupe illégal à combattre au même titre que tous les autres groupes qui ont semé la terreur dans le Nord du Mali. C’est la conviction des responsables de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA), qui étaient face à la presse lundi 28 janvier 2013.
La reconquête des régions Nord du Mali se poursuit convenablement, avec son lot de succès, assurent les responsables de la DIRPA. Lundi dernier, les Lieutenants Colonels Souleymane Maïga et Souleymane Dembélé, respectivement Directeur Général et Directeur Adjoint de la DIRPA, ainsi que le Capitaine Modibo Naman Traoré, Coordinateur de la cellule chargée des forces étrangères, ont tour à tour fait le point de l’opération militaire en cours pour la libération des zones sous occupation terroriste.

Des ces exposés, on retient qu’après la libération de plusieurs villes des contrôles de zones sont actuellement en cours dans la forêt de Nara, dans la forêt du Ouagadou, entre Nampala et Léré ainsi que dans toutes les zones conquises. Pour parer à d’éventuelles exactions et règlements de comptes, des missions de la Gendarmerie ont été envoyées dans ces zones.

Répondant aux interrogations des journalistes sur le sort du MNLA, qui est à la base du problème, le patron de la DIRPA a été très clair: «nous considérons le MNLA comme un groupe illégal, au même titre que le MUJAO. Personne n’a le droit de porter une arme au Mali, sauf les forces légales. Donc, si vous portez une arme, vous êtes considéré comme un ennemi. La couleur de votre mouvement ou drapeau nous importe peu. Quand dans la guerre des gens prennent des armes et tuent, ils ne sont que des ennemis à combattre.  Soyez rassurés, l’autorité de l’Etat du Mali s’imposera sur toute l’étendue du territoire, de Kayes à Taoudéni» a déclaré le Lieutenant-colonel Souleymane Maïga.

Il ajoutera «la cause est perdue pour  les islamistes. Nous demandons aux nationaux qui sont avec eux de déposer les armes. Ils peuvent aller se présenter aux postes de gendarmerie qui sont en train d’être installés à Gao et à Tombouctou. Les étrangers seront traités comme ils le méritent». Pour le Directeur de la DIRPA, il est bien dommage que l’émir des djihadistes, Iyad Ag  Ghali, se cache.
Pour permettre aux journalistes de suivre l’évolution de la situation, la DIRPA envisage de tenir régulièrement des échanges avec la presse. Ses responsables ont aussi appelé les journalistes à plus de professionnalisme dans le traitement des informations en provenance des zones de combat.

Yaya Samaké

 

SOURCE:  du   31 jan 2013.    

24 Réactions à Le Lieutenant-colonel Souleymane Maïga, Directeur de la DIRPA: «Nous considérons le MNLA comme un groupe illégal, au même titre que le MUJAO»

  1. Fullcontact

    C’est domage de voir que le Loup veuille se mettre dans la peau de l’agneau.MNLA now veux aider a tracker sa propre progeniture c’est a dire lui-meme soit disant il connait et maitrise la zone. Oui il connait et maitrise, mais c’est le territoire Malien et si le MNLA croit que armee ne maitrise pas cette zone, alors c’est le moment car elle y est et ne pourra plus meme si elle le voulait se retourner sans pour autant la connaitre.Le MNLA sera doivra donc garde son aide, car nous n’en voulons pas et ou connaitrons et maitriserons tt le territoire Malien detruisant tou idee d’auto-detremination, djihadiste… :evil: Shot them all!!

  2. Patrick45

    L’éternel problème chez vous, amis Maliens, est que vos officiers militaire se croient président.

    Ils n’ont rien à dire ! du moins pas en public via des déclarations comme ça, Ils peuvent donner des avis destinés à leur hiérarchie oui.

    Ce qu’ils disent est tout à fait justifié, seul l’armée à le droit des armes etc… ok je compatis.

    Mais pour qui ce lieutenant colonel se prend-il ??? c’est juste un officier dans une armée, il n’est pas le chef suprème.

    Imaginez si chaque officier de chaque armée sur cette planete décrètaient ce qui est bien ou pas, non non ça ne vas pas du tout.

    Dans la plupart des cas, il y a des aspects stratégiques et politiques auquels ces officiers ne pensent pas, parcequ’ils ne savent pas où bien ils n’ont pas les compétences.

    Vous en avez pas marre de ces militaires putchistes qui font leur loi et décident de tout et de rien ? au final vous bombez le torse aujourd’hui car les Français ont répondu à votre demande d’aide… Restez Humble mes amis…