Le Tchad pleure ses soldats tombés sur le front malien

34

SOLDATS TCHADIENS MORTLes vingt-six soldats tchadiens, tuĂ©s la semaine au cours ou Ă  la suite d’une bataille avec les rebelles maliens au Nord du Mali, ont Ă©tĂ© inhumĂ©s vendredi dans la capitale du Tchad qui a observĂ© Ă  cet effet une journĂ©e de deuil national.

DĂšs 9 heures, les dĂ©pouilles des vingt-six soldats, rapatriĂ©s il y a quelques minutes de Niamey, la capitale du Niger, par l’avion C-130 de l’armĂ©e de l’air tchadienne, sont exposĂ©s Ă  la base aĂ©rienne Adji Kossei. Elles sont disposĂ©es dans des cercueils en bois, recouverts par le drapeau national aux couleurs “bleu- jaune-rouge”.

Sont prĂ©sents le chef de l’Etat tchadien, Idriss DĂ©by Itno, le Premier ministre et la majoritĂ© de son gouvernement, des dĂ©putĂ©s, des diplomates accrĂ©ditĂ©s au Tchad et des centaines des militaires. Le ministre malien de la DĂ©fense et des anciens combattants, le gĂ©nĂ©ral Yamoussa Camara, le ministre de la Communication du Niger, Labo BouchĂ©, le chef de la diplomatie burkinabĂ©, Djibrill BassolĂ©, ainsi que l’ambassadeur Aboudou TourĂ© Cheaka, reprĂ©sentant spĂ©cial de la CommunautĂ© Ă©conomique des États de l’Afrique de l’Ouest ( CEDEAO) ont fait le dĂ©placement de N’DjamĂ©na pour “compatir avec [ leurs] frĂšres Tchadiens”.

Le prĂ©sident DĂ©by Itno, le mine sombre et arborant un costume, une cravate et une canne noirs, les dĂ©core tous, Ă  titre posthume, et les Ă©lĂšve Ă  des rangs supĂ©rieurs dans l’ordre de mĂ©rite militaire du Tchad.

L’armĂ©e tchadienne a annoncĂ© dimanche avoir, en dĂ©finitive, perdu vingt-trois hommes et tuĂ© quatre-vingt treize islamistes armĂ©s lors des violents combats de vendredi dernier dans l’Adrar des Ifoghas, Ă  l’extrĂȘme nord-est du Mali, vers la frontiĂšre algĂ©rienne. Ces combats ont Ă©galement fait une soixantaine de blessĂ©s dans les rangs tchadiens. Trois de ces blessĂ©s ont par la suite rendu l’Ăąme, ce qui porte le total des morts Ă  vingt-six.

“Ils ont dĂ©fendu l’honneur et fait la fiertĂ© de notre armĂ©e et de toute la Nation tchadienne. ProjetĂ©s Ă  plus de 2.000 km de notre pays, nos vaillants soldats ont dĂ©montrĂ© Ă  l’opinion nationale et internationale que le combat contre les terroristes, oĂč qu’ils se manifestent, appelle une rĂ©action prompte et nous impose la mutualisation des moyens et la synergie des actions de nos Etats”, dĂ©clare dans son oraison funĂšbre, M. BĂ©naĂŻdo Tatola, ministre dĂ©lĂ©guĂ© Ă  la PrĂ©sidence de la RĂ©publique du Tchad chargĂ© de la DĂ©fense nationale et des Anciens combattants.

Vers 11 heures, les dĂ©pouilles des 26 sont portĂ©es dans de gros vĂ©hicules de transport militaire. Dans une procession funĂšbre, l’impressionnant cortĂšge se dirige vers le cimetiĂšre de Farcha, Ă  quelques mĂštres de la base aĂ©rienne.

Ce cimetiĂšre du 1er arrondissement de N’DjamĂ©na est plein Ă  craquer depuis plusieurs annĂ©es et il y est interdit d’inhumation. Mais Ă  l’extĂ©rieur, l’on a exceptionnellement amĂ©nagĂ© un carrĂ© pour les hĂ©ros de la RĂ©publique. Une grande stĂšle sur laquelle sont gravĂ©s les noms des martyrs, y est dressĂ©e.

Un Ă  un, les cercueils sont descendus des vĂ©hicules et posĂ©s devant les tombes. De grands trous creusĂ©s dans la terre ferme pour les soldats musulmans, selon la sobriĂ©tĂ© exigĂ©e par l’islam. Pour les soldats de confession chrĂ©tienne, ce sont des caveaux construits en matĂ©riaux durables. Au son de la musique militaire, les cercueils sont descendus dans les tombes, selon les rites musulmans et chrĂ©tiens.

Les leaders des trois grandes communautés religieuses du Tchad (musulmans, catholiques et protestants) se relaient pour prier en la mémoire des martyrs.

En dĂ©pit du lourd tribut qu’il vient de payer dans la campagne malienne, le Tchad est dĂ©terminĂ© Ă  soutenir ses soldats au Mali. ” Le peuple tchadien tout entier, sans exception, s’est joint unanimement Ă  moi pour saluer la mĂ©moire de ces hĂ©ros de la libertĂ© et de la paix du continent africain”, a dĂ©clarĂ© le prĂ©sident DĂ©by Itno Ă  l’ouverture du 42Ăšme sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des pays de la CEDEAO, en milieu de semaine Ă  Yamoussokro, en CĂŽte d’Ivoire. Vendredi, cette unanimitĂ©, rare dans l’histoire tumultueuse du Tchad, s’est fait encore ressentir. Dans toute la capitale et sur toute l’Ă©tendue du pays, les drapeaux ont Ă©tĂ© mis en berne. Les mĂ©dias et lieux de culte n’ont pas arrĂȘtĂ© de jouer de la musique militaire ou religieuse. Ecoles, bureaux, marchĂ©s ont Ă©tĂ© fermĂ©s toute la journĂ©e. Un dĂ©cret prĂ©sidentiel, publiĂ© trois jours plus tĂŽt, avait dĂ©clarĂ© le 1er mars “journĂ©e fĂ©riĂ©e et chĂŽmĂ©e”.

MĂȘme s’il est prĂȘt Ă  maintenir ses forces au Mali, voire Ă  les renforcer, en dĂ©pit des pertes humaines, le chef de l’Etat tchadien qui a dĂ©ployĂ© un contingent de plusieurs centaines d’hommes au Mali, a exhortĂ© ses homologues de la CEDEAO Ă  dĂ©ployer, dans les plus brefs dĂ©lais, la force ouest-africaine chargĂ©e de prendre le relais des forces françaises.

“L’heure n’est plus aux discours moins encore Ă  des nombreuses procĂ©dures, mais plutĂŽt Ă  des dĂ©cisions. Des concertations sont certes nĂ©cessaires Ă  la conduite de nos actions, mais l’ennemi n’attend”, avait martelĂ© le prĂ©sident DĂ©by Itno Ă  ses pairs ouest- africains.

French.news.cn   2013-03-02 09:15:44

PARTAGER

34 COMMENTAIRES

  1. Le Tchad ne pleure pas ses hĂ©ros il les fĂȘte. Ce sont des soldats, des vrais hommes qui ont un idĂ©al. Ils sont allĂ©s jusqu’au sacrifice ultime pour la libertĂ© d’un peuple frĂšre mais lĂąche qui doit y trouver une inspiration et se ressaisir.
    VIVE le TCHAD
    VIVE DEBY
    VIVE le PEUPLE tchadien
    Nous les lĂąches maliens vous nous portez dans votre dos. Jusqu’au jour de prise de conscience. ce jour on comprendra que ça ne peut pas ĂȘtre Ă©ternel d’ĂȘtre toujours assistĂ© pour assister un jour d’autres peuples.

  2. Tenez 
.juste un peu de soleil dans la grisaille avec mon « vieux prophĂšte » qui s’est mis sur le tard au HIP HOP , qui fait salle comble en plus 
..en faisant rigoler les » accros » ,toutes gĂ©nĂ©rations confondues !

    http://www.youtube.com/watch?v=lcAC6cVctFg&list=PL44D4733F5DB3B338

    çà se termine par :
    De tout cà, et de tout çà, je suis porteur,
    J’ai mon soleil et je l’échange avec le sien.
    Je connais la vieille histoire de la princesse et du berger,
    Je pousserai la porte, la porte avec le pied.
    Je lui dirai : On n’est pas pareils, j’ai besoin de toi
    Pour m’aider Ă  ĂȘtre ce que je suis.
    Chut, Chut,
    L’as tu entendu,
    Si la branche pĂšte, pĂšte, on est foutus..
    SI LA BRANCHE PETE PETE 
..ON EST FOUTUS 
.

    Allez 
.bonne journĂ©e Ă  tous . 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  3. ŰšŰ§ŰłÙ… ŰŹÙ…ÙŠŰč Ű§Ù„ŰŽŰ±ÙŰ§ŰĄ Ű§Ù„Ù…ÙˆŰ±ÙŠŰȘŰ§Ù†ÙŠÙŠÙ† ۧŰȘŰ±Ű­Ù… Űčلي ŰŁŰ±ÙˆŰ§Ű­ Ű§Ù„ŰŁŰźÙˆŰ© من Ű§Ù„Ù‚Ű·Ű± Ű§Ù„Ù…Ű§Ù„ÙŠ Ű§Ù„ŰŽÙ‚ÙŠÙ‚ وŰčليهم ŰčŰŻÙ… Ű„Ű·Ű§Ù„Ű© Ű§Ù„Ù…ÙƒÙˆŰ« ŰšŰčÙŠŰŻŰ§ Űčن ŰšÙ„ŰŻÙ‡Ù… ÙˆŰ§Ù„ŰłÙ„Ű§Ù…

  4. J’ai entendu l’autre matin sur RFI un spĂ©cialiste Français de cette guerre qui relatait les faits trĂšs prĂ©cisĂ©ment, ça m’a donnĂ© la chair de poule!!! Je pensais que ces malheureux s’Ă©taient fait prendre en embuscade par ces ordures mais PAS DU TOUT!!!

    Les Tchadiens Ă©taient SEULS Ă  contrĂŽler ce pĂ©rimĂštre; Ils n’avaient pas UN SEUL soldat Français pour les appuyer; Quand ils ont vu que le secteur qu’ils avaient POUR MISSION de sĂ©curiser Ă©taient un “nid de guĂȘpes” infestĂ© de ces s.alopards, au lieu de se mettre Ă  l’abri et attendre des renforts, les Tchadiens ont choisi de REMPLIR leur mission jusqu’au bout, et d’exterminer ces chiens jusqu’aux derniers! Et malgrĂ© qu’ils aient eu je ne sais combien de blessĂ©s et 23 morts, ils ont EFFECTIVEMENT CONTINUE jusqu’Ă  avoir TOTALEMENT nettoyĂ©e la place qui leur Ă©tait confiĂ©e!!! MalgrĂ© leurs blessĂ©s et leurs morts, ils ont quand mĂȘme butĂ© 90 de ces chiens gĂąleux!!!
    RESPECT RESPECT RESPECT RESPECT RESPECT RESPECT RESPECT RESPECT

  5. Les mĂȘmes causes produisant les mĂȘmes effets, il suffit de prendre le trĂ©sor public, d’appeler autour d’une table le MNLA, MUJAO,MIA, ANSARDINE
et aprĂšs division Ă©quitable, chacun empoche du sonnant et du trĂ©buchant sous l’oeil bienveillant et intĂ©ressĂ© d’un mĂ©diateur
.puis, fin dĂ©finitive de guĂ©guerre.

    J’en veux pour preuve les quatre millions mensuels ayant rangĂ© le Sanogo!!!
    Argent comme solution des conflits, ça marche
pour peu qu’on veuille le tenter.

  6. juste une question, pourquoi l’armee malienne ne veut pas aller au front, les autres armees sont au front, KIDAL , TOMBOUCTOU, ….. JE comprands pourquoi le Mali a ete occupe par ces islamistes,car aucun militaire malien ne veut mourir pour sa patrie.

  7. Ecoutez, il y a une solution plus facile mais doubelemnt digne:

    LE MALI DOIT AU PLUS VITE DÉCRÉTER UNE JOURNÉE DE DEUIL NATIONAL A LA MEMOIRES DES HEROS DU TCHAD!

    NI MOINS NI PLUS!

    SI NOUS NE LE FAISONS PAS MAINTENANT; ON NOUS LE RAPPELERA UN JOUR!

    • D’accord avec toi … mais on risque de se retrouver avec 365 jours de deuil Ă  la fin de cette affaire ….

      CE SONT ET CE SERAIENT LES AUTRES QUI FERONT LE SALE BOULOT POUR NOUS …. PENDANT QUE DES CHIENS ERRANTS SE LA COULENT À BAMAKO ET KATI SOUS DÉCRET PRÉSIDENTIEL …

      Moussa Ag,…

  8. A mon opinion …c”est un manque total de respect aux Ăąmes de ces braves soldats d’avoir le PANTIN DE YAMOUSSA PRÉSENT SUR CETTE SCÈNE ….

    À la place de Idriss Deby….j’aurai exigĂ© autrement … et demander la prĂ©sence de familles de soldats maliens tombĂ©s au front ou combattant au front … AU LIEU D’UN PANTIN DE GÉNÉRAL … AU SERVICE D’UN PETIT CAPITAINE
    …QUI EST LA HONTE DE LA HIÉRARCHIE MILITAIRE … ET N’A PAS LE CULOT DE MOBILISER DES LÂCHES DE SUBALTERNES COUCHÉS À BAMAKO ET KATI…. PENDANT QUE DES TCHADIENS ET FRANÇAIS MEURENT AU FRONT SUR LE TERRITOIRE MALIEN…

    C’est mal dit … mais ce ne sont que les faits … jusqu’Ă  preuve du contraire …

    Moussa Ag,… qui pense qu’il y’a des indignes au sommet de l’armĂ©e Malienne …. 😆

  9. Le Tchad et surtout le peuple Malien doivent exiger des millions de francs CFA du gouvernement Malien …pour les familles des soldats Tchadiens tombĂ©s au front ….

    SI ON PEUT DONNER DES MILLIONS À DES CHIEN ERRANTS À BAMAKO … PARCEQU’ILS NOUS ONT MORDU UNE FOIS …. ON DOIT POUVOIR PAYER PLUS POUR DES BRAVES SOLDATS ÉTRANGERS QUI DEBARASSENT NOTRE PAYS DES HYÈNES … À NOTRE PLACE ….

    PERSONNE N’OSERA PRÉTENDRE QU’ON N’EN A PAS LES MOYENS …

    ON FAIT TOUS LA GUEULE CONTRE LE MNLA … ILS NE SONT PAS PIRE QUE LES CHIENS ERRANTS DE BAMAKO QUI S’ENRICHISSENT MALHONNÊTEMENT AU VU ET AU SU DE TOUT LE MONDE …ET PAR DÉCRET PRÉSIDENTIEL…..

    CE SERAIT RACISTE DE DÉNONCER L’UN … SANS DÉNONCER L’AUTRE ….

    Moussa Ag,….qui pense que les fonds octroyer Ă  sauver le MALI … doivent ĂȘtre versĂ© au Tchad … JE DOUTE FORT QUE LE MALI POURRA UN JOUR ASSURER SA PROPRE SÉCURITÉ … LE PROBLÈME EST PLUS PROFOND QU’UNE FORMATION MILITAIRE ADÉQUATE DES HOMMES DE RANGS …. PLUS PROFOND….

    • Moussa Ag
      “SI ON PEUT DONNER DES MILLIONS À DES CHIEN ERRANTS À BAMAKO 
 PARCEQU’ILS NOUS ONT MORDU UNE FOIS 
. ON DOIT POUVOIR PAYER PLUS POUR DES BRAVES SOLDATS ÉTRANGERS QUI DEBARASSENT NOTRE PAYS DES HYÈNES 
 À NOTRE PLACE 
.”

      ou encore:

      “ON FAIT TOUS LA GUEULE CONTRE LE MNLA 
 ILS NE SONT PAS PIRE QUE LES CHIENS ERRANTS DE BAMAKO QUI S’ENRICHISSENT MALHONNÊTEMENT AU VU ET AU SU DE TOUT LE MONDE 
”

      Et le bouquet final, l’estocade:
      “JE DOUTE FORT QUE LE MALI POURRA UN JOUR ASSURER SA PROPRE SÉCURITÉ 
 LE PROBLÈME EST PLUS PROFOND QU’UNE FORMATION MILITAIRE ADÉQUATE DES HOMMES DE RANGS 
. PLUS PROFOND
.”

      LĂ , tu fais carrĂ©ment dans le “KASSIN AG”!!! Superbe mon frĂšre! Juste superbe! 😉 😉 😉 😉 😉 😉

  10. Le prix s’appelle: SACRIFICE… accepter de mourir pour que le Mali soit libre et digne. Je dedie cet article a tous les SOLDATS TCHADIENS tombes dans l’ADRAR des IFOGHAS au Nord Mali et a Mon cousin le Lt AHMAT MAHAMOUT qui est actuellement au front dans l’ADRAR entrain de combattre les chefs des terroristes(Abou ZAID et BELMOCTAR). Vive L’afrique de la solidarite’ et de l’unite’, Vive le Mali ba libre independant,un et indivisible, Vive le TCHAD pays de toumai toujour plus Fort,defenceur et gardien de la securite’ Africaine

    • merci pour cette dĂ©dicace qui change des autres commentaires qui n’ont pas leur place ici. Mais je profite pour rĂ©pondre Ă  certains, aussi, concernant les maliens, vous pensez (pour celui qui en a parlĂ©) que les autoritĂ©s peuvent afficher le nbre de nos soldats maliens tombĂ©s sans que des politicards ne ns prennent en otage? Soyons sĂ©rieux et laissons les soldats faire le travail. Au lieu de vous acharner sur le net, je vous invite Ă  faire les quartiers afin de sensibiliser certaines familles qui font fies de l’Ă©tat d’urgence pour sortir les micros pour cĂ©lĂ©brer les mariages, mais je profite aussi pour saluer les chefs de famille qui interdisent les manifestations. t

  11. Entant que Tchadien, je vous dis merci pour les condoleances. Le TCHAD et les Tchadiens ne laissent et ne laisseront pas le Mali et l’Afrique. Malgre’ les lenteurs de la CEDEAO et des autres pays africains. Seulement il est temps que les Maliens doivent etre au Nord a cote’ des Tchadiens et en meme temps apprendre d’eux a se battre dans des tels zones, car c’est au Maliens d’occuper l’IFOGHAS demain quand on sera plus la et ces “fous” et terroristes ne comprennent que la force et le “NAR” feu (en arab Tchadien). Mon Pays le Tchad n’a pas attendu les bailleurs de fonds comme la CEDEAO pour aller au Nord Malien.Et il n’est pas le plus riche pays d”Afrique mais c’est la grandeur des coeurs des ses Hommes et le liens de fraternite’ qui nous lient qui obligent le TCHAD et les Tchadiens a soutenir le Mali Ba. C’est peut etre aussi que les Tchadiens connaissent le prix de la guerre et de la destruction. Le Mali reviendra dans la cour de grands comme le TCHAD aujourd’hui, mais cela a un prix..

  12. Hommages,grandeur, dignitĂ© et respect aux vaillants soldats tchadiens tombĂ©s sur le front;tombĂ©s pour la libertĂ© des peuples et de l’Afrique!
    sincÚres condoléances aux familles!
    Il est fort regrettable que les Ă©tats de la cedeao ont rĂ©pondus absent. Ceci marque bien l’incapacitĂ© et l’inertie de nos dirigeants actuel!

  13. Quelle bravoure, quelle abnĂ©gation pour ce pays et son peuple. Le Mali, lÂŽAfrique et le Monde sÂŽincline ĂĄ vos pieds Chers Tchadiens…

  14. Respect, ConsidĂ©ration, Honneur et FĂ©licitations au Tchad et aux peuples Tchadiens…Nous Maliens portons ds nos coeurs ĂĄ jams le Tchad et les Tchadiens!!! Je suis dĂ©sormais moi-mĂ©me Tchadien…

    • Merci mon frere! je me suis rarement senti si fier de ma “Tchaditude”. Tu es le bienvenu parmi nous..le TCHAD pays de Toumai est fier de t’avoir. Entant que Tchadien, je suis aussi tres fier du travail de nos soldats et de mon Pays. En toute modestie, les Tchadiens ont le devoir d’aider le Malien qui un pays frere. Ca sera une honte pour l’Afrique et les Africains que quelques petits bandits de rien du tout occupent un de nos pays qui n’est pas le moidre, le Mali ba…nooo nooo pas tant que les Tchadiens existent sur terre. Le Mali sera par la grace de Dieu bientot libre et independant debarasse’ de tous les bandits et autre… et que les terroristes sachent que entre le Tchad et mali la distance n’est que de 2000km via la Niger…..

  15. Bacary; tu as raison (sauf que le quatre djadistes ont resiste’ a’ l’arme’e malienne pendant 3 jours, n’eut ete’ l’intervention de l’arme’e Francaise). Sinon, le seul “talent” de l’arme’e malienne, c’est de prendre la poudre d’escampette, deslors qu’elle voie l’enemie. Le seul “talent” de l’arme’e malienne, c’est de prendre les jambes a’ son cou. Quelle honte.

  16. Je vous ai dit dĂšs le dĂ©but de l’histoire que les Ouest Africains n’enverront jamais leurs soldats au Mali. Quand aux Maliens; Le Monde entier a vu comment ils ont dĂ©talĂ© comme des criquets face aux djihadistes. Ils ne sont pas prĂȘts Ă  rĂ©partir mourir au Nord de leur pays.
    Ils sont prompts Ă  venir s’installer dans les villes libĂ©rĂ©s par l’armĂ©e tchadienne pour commettre des exactions sur les pauvres civils.04 djihadistes ont occupĂ© GAO pendant 03 jours et ont rĂ©siste face Ă  l’armĂ©e malienne; française et nigĂ©rienne rĂ©unies

  17. le mali entier pleure ces soldats Thadiens qui ont sacrifie’ leur vie afin de nous redonner notre souverainete’…

  18. J’ai du respect pour le president Deby Itno et je suis fier comme en quelques anne’es de pouvoir, Deby Itno a fait a’ ce que le Tchad soit la premiere puissance militaire de toute l’afrique subsaharienne. Paix aux ames des 26 soldats Tchadiens tue’s, et je sais qu’en ce moment meme, ces 26soldats savourent la quietude des jours heureux du paradis. Maintenent, le gouvernement malien doit donner 50millions de FCFA a’ chaque veuve des 26 soldats Tchadiens. Quant a’ l’arme’e malienne, c’est la honte de l’afrique. En outre, il faut que la Tchad occupe le massif des Iforas et ses environs pendant plus de 50 ans, afin de la nettoyer de toute vermine terroriste.

  19. AprÚs cette guerre,Le Peuple malien risque de reprendre la révolution du 26 Mars 91, qui a été usurpé par des arrivistes, des malhonnÚtes, des escrots,afin de faire du Mali un exemple de DEMOCRATIE A TRAVERS LA PLANETE TOUTE ENTIERE.PLUS JAMAIS DES ASSOIFES DE POUVOIR AU MALI,SI NON JE DIS A LA POPULATION DE SE REBELLER ET DE METTRE A LA TETE DU PAYS UNE PERSONNE DESINTERRESEE.
    J’INVITE TOUTES LES ETHNIES,TOUTES LES REGIONS A DEMEURER SIMPLE ET SOUHAITER LE SEUL BONHEUR DU PEUPLE!!!!
    A defaut, nous allons elir des PRESIDENTS A TOUR PAR REGION,CAR LA DEMOCRATIE QUI EST DITE ACTUELLEMENT EST TOTALEMENT FAUSSE.
    TOUTES LES REGIONS ET LES ETHNIES ONT LE DROIT DE DIRIGER LE MALI!!!!
    VIVE LE MALI UN ET INDIVISIBLE MAIS INTEGRE ET EGALITAIRE !!!!!A BAS LA DIVISION ,L’INJUSTICTICE,LE NEPOTISME,L’ETHNOCENTRISME,LA CORRUPTION,LE CLANNISME!!!!!Que cherchent encore ces gens qui ont dĂ©truit le PAYS ? Unissons nous les maliens de tous les bords car tous ces politiques se sont disqualifiĂ©s!!!!!

  20. J’invite les vrais patriotes maliens Ă  faire un GRAND RASSEMBLEMENT DES PATRIOTES MALIENS AFIN DE CONSTRUIRE UN MALI DIGNE DE CE QUI EST ECRIT DANS L’HISTOIRE DU MALI,MAIS PAS CE QUE CES DIRIGEANTS TROMPEURS NOUS ONT MONTRE!!!!!
    Actuellement et depuis 20 ans ,au Mali tout est mensonge,calomnie,escroquĂ©rie,clannisme,nĂ©potisme,corruption,division!!!! bref tout ce qu’il faut pour rassembler les maliens vers la construction d’un peuple digne et fort!!!!!
    Et Ă©tonnant des cadres avaient mĂȘme commencĂ© Ă  crĂ©er les divisions ethniques!!!!!
    Il faut vider tous ces cancres car le Mali n’a que faire de la division!!!!Le Mali appartiend aux Maures,peuls, Arabes, Bobos, miyankas,SoninkĂ©, Bambara, Touaregs,MalinkĂ©s, Bozos,etc… et que sais encore!!!!
    Il faudra tenir des assises nationales pour que désormais,dans tous les prochains gouvernements, toutes les ethnies et toutes les régions du Mali soient représentées et que dans la Constitution,il soit interdit:divisions ethniques et régionales!!!!

  21. Je vous ai dit dĂšs le dĂ©but de l’histoire que les Ouest Africains n’enverront jamais leurs soldats au Mali. Quand aux Maliens; Le Monde entier a vu comment ils ont dĂ©talĂ© comme des criquets face aux djihadistes. Ils ne sont pas prĂȘts Ă  rĂ©partir mourir au Nord de leur pays.

    Ils sont prompts Ă  venir s’installer dans les villes libĂ©rĂ©s par l’armĂ©e tchadienne pour commettre des exactions sur les pauvres civils.04 djihadistes ont occupĂ© GAO pendant 03 jours et ont rĂ©siste face Ă  l’armĂ©e malienne; française et nigĂ©rienne rĂ©unies

  22. C’est dommage!!!!Pourquoi Dioncounda Traore n’a pas fait le DĂ©placement? C’est le manque de serieux des maliens qui se revĂšle une fois de plus au grand jour!!!!
    Comment à présent à Kidal les soldats maliens ne sont pas encore présent au cÎté de leurs homologues français et thiadiens?
    Ce n’est pas serieux!!!!
    Pourquoi tous ces officiers soient disant militaires qui ont mangĂ©et bouffĂ© l’argent du Mali ont peur d’aller se battre Ă  KIDAL et Ă  Tessalit?
    Moi civil je veux que l’Etat ouvre une liste pour dĂ©barquer Ă  Kidal les vrais maliens
    prĂȘts Ă  mourir pour la PATRIE!!!!!!
    Comment des journalistes peuvent encore se permettre de louer et vanter le Modibo SidibĂ© et autres(soit disant) officiers qui pendant ces moments les plus graves de l’histoire du Mali,et qui au lieu de se mettre en quarantaine dans les camps pour aider ceux lĂ  mĂȘmes qui sont de vrais militaires amis venus nous aider,mais se permetent aprĂšs avoir dĂ©truit la case Mali veulent encore commander?QUE DIRE DE TOUS CES MESSIEURS

  23. Mr Kassim ,il n,y a rien a dire de plus sauf k de conclure votre commentaire.Le Mali demande une reforme totale ,rien ne va.Pas au niveau de l,armee seulement.Le MALI est un PAYS tres riche mais les MALIENS sont tres pauvres,cause de la corruption .La richesse du pays se partage au niveau d,un circuit ferme qui est le GOUVERNEMENT.
    Nos pauvres militaires sont livres a eux meme au front sans protection corporelle.Le Ministre de la defence dit k le JULET para-balle coute 950euros=600.000cfa par contre d,autres militaires circulent a BKO ds des 4*4
    ce qui v dire k le JULET coute plus cher qu,un MILITAIRE MALIEN

  24. Ă  ceux qui avaient peur de voir debarquer des casques bleus au Mali ,soyez rassurĂ©s ,l’ONU a changĂ© d’avis . Ce sont des CASQUES ROSES qui vont venir au Mali . Pour une armĂ©e de pĂ©dĂ©s et de gonzesses c’est suffisant 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  25. c’est vraiment la honte et je peinĂ© outrĂ© , je suis ulcĂ©rĂ© par l’ingratitude du mali envers ces gens qui viennent mourir pour notre pays je ne vois aucun ministre malien , aucun chef d’état major , aucun diplomate malien au cours des obsĂšques et la tĂ©lĂ©vision malienne n’a consacrĂ© aucun moment d’attention pour rendre hommage a ces courageux soldats qui viennent nous libĂ©rer c’est pareil pour la mort du 2 eme soldat français pendant que sa mort fait la une des journaux internationaux la tĂ©lĂ©vision malienne n a mĂȘme pas mentionnĂ© sa mort , jusqu’oĂč va l’immobilisme des ces maliens qui dorent encore honte a vous le prĂ©sident de la rĂ©publique et le premier ministre et son gouvernement

  26. Hommage ĂĄ vous tous soldats Tchadiens! Honneur au Tchad! Respect au peuple Tchadien! Vous Ă©tes des leaders africains…

  27. Mourir pour son pays est dĂ©jĂ  triste ,mourir pour un autre pays l’est plus encore ,surtout pour les familles.
    L’ingratitude malienne est toujours de rigueur , en toute logique c’etait Ă  Dioncounda ou Ă  Diango d’aller Ă  Ndjamena pour rendre un hommage aux soldats tchadiens .Mais non ,ils ont dĂ©lĂ©guĂ© le ministre des armĂ©es . 👿 Pourtant quand c’est pour aller s’acheter un nouveau costume Ă  Paris ,ils ont le temps de sauter dans un avion !!!! c’est lamentable ! 😳 😳

  28. sacrĂ©s combattants que les tchadiens efficaces et courageux…des militaires qui connaissent le combat, ce n’est malheureusement pas le cas partout en afrique sub-saharienne, ou les militaires sont souvent cantonnĂ©s Ă  des coups d’Ă©tat ou de la garde barriĂšre….

  29. La fuite en avant, une épopée malienne

    175Ăšme pays sur 187, voilĂ  le rang du Mali dans le classement de l’Indice du DĂ©veloppement Humain 2011 publiĂ© par le programme des Nations Unies pour le dĂ©veloppement PNUD.

    AprĂšs 52 ans d’indĂ©pendance, le Mali, malgrĂ© ses ressources en or, son bĂ©tail, son coton, ses cours d’eau, ses terres arables et irrigables, sa jeunesse et sa position stratĂ©gique en Afrique, reste Ă  la traĂźne, relĂ©guĂ© au banc des nations, malmenĂ© par une classe dirigeante insouciante et incompĂ©tente, il agonise de Kayes Ă  Kidal comme un Ă©lĂ©phanteau privĂ© d’eau dans une savane dĂ©sertifiĂ©e et abandonnĂ© par sa maman.

    AprĂšs le temps des indĂ©pendances et des ambitions Ă  la Modibo KeĂŻta, le CMLN dort sur le pouvoir en l’absence de tout projet de dĂ©veloppement avant que l’UPDM n’endorme complĂštement un peuple meurtri avec ses “sections pilotes avec palme”.

    Le ras-le-bol, qu’elle suscite au sein de la sociĂ©tĂ© civile et de la classe estudiantine conduit aux Ă©vĂ©nements de janvier et mars 1991 et ouvre la voie au multipartisme intĂ©grale et au pluralisme politique au Mali.

    Mais trĂšs vite les “dĂ©mocrates” transforment le rĂ©gime politique arrachĂ© dans le sang et dans le deuil en “corruption intĂ©grale” et au “pluralisme de mĂ©diocritĂ©”, Ă  telle enseigne qu’au CarrĂ© des Martyrs de Niarela, les victimes de mars 1991 du rĂ©gime sanguinaire de Moussa TraorĂ© ne dorment plus qu’avec un seul Ɠil.

    La MĂ©diocritĂ© est dĂ©sormais dans l’administration, Ă  l’Ă©cole, dans les centres de santĂ©, dans les partis et associations politiques, dans l’armĂ©e, dans la police, dans la gendarmerie, au gouvernement, dans les entreprise et mĂȘme dans les familles.
    Corruption à ciel ouvert et falsifications à gogo jusque dans les décrets présidentiels et dans la nomination de ministres conseillers du premier ministre.

    Partout le laisser aller, la simplicitĂ©, et la recherche du gain facile ont pris le pas sur l’ordre public, le travail bien fait et avec vocation, l’engagement et l’amour de la patrie.

    Les soldats sont dĂ©laissĂ©s Ă  leur pauvre sort au front loin de leur famille, idem pour les Ă©coliers, les malades, les usagers de l’administration, les petits fonctionnaires, bref tous les sans voix et sans recours du pays.

    A l’opposĂ© tous ceux qui parlent en leur nom ne manquent pas une seule occasion pour s’en mettre plein les jabots, dans une inconscience inouĂŻe entremĂȘlĂ©e de moquerie pour un peuple qui les a pourtant tout donnĂ©.
    Les derniers spĂ©cimens de ces nouveaux charognards, ce sont les membres du ComitĂ© Militaire de RĂ©forme de l’ArmĂ©e.

    VoilĂ  des officiers venus au devant de la scĂšne publique malienne Ă  la grĂące d’un coup d’Ă©tat dans un pays oĂč la constitution l’interdit formellement, pour disent-il “restructurer” la dĂ©mocratie et l’Ă©tat au Mali.

    En neuf mois d’arrestations arbitraires de politiques et de journalistes, d’agressions encagoulĂ©es de civils et de militaires dĂ©sarmĂ©s, je n’ai personnellement pas vu quelle est la partie de l’Etat ou de la dĂ©mocratie malienne que ces ex membres du CNRDRE ont “restructurĂ©”.

    Au contraire j’ai vu le commandement de l’armĂ©e malienne se disloquer dans son PC de Gao en fin mars 2012, entraĂźnant la fuite Ă©hontĂ©e de l’armĂ©e malienne dans les trois rĂ©gions du nord de notre pays, leur occupation par des groupes islamistes et indĂ©pendantistes, avec exactions de nature diverse sur les populations et destructions de nos patrimoines millĂ©naires par les occupants.

    J’ai vu les soldats de l’armĂ©e malienne s’entretuer en plein Bamako quand les trois rĂ©gions du nord Ă©taient sous occupation obscurantiste.

    J’ai vu les policiers du GMS se tirer dessus comme un gang de dealers ou de mafieux.

    J’ai vu une France gĂ©nĂ©reuse sauver Konna , SevarĂ©, Diabali, avant de libĂ©rer Gao, Tombouctou, Kidal et Tessalit.

    J’ai vu les soldats tchadiens mourir pour le Mali Ă  des milliers de kilomĂštres de N’Djemena.

    J’ai vu mes frĂšres africains dĂ©ployer leurs soldats Ă  la rescousse d’une armĂ©e malienne mal formĂ©e, mal Ă©quipĂ©e et dĂ©laissĂ©e depuis trop longtemps par les dirigeants du Mali.

    Au moment oĂč frĂšre Idriss Deby annonce que ses hommes ont eu raison de Abou Zeid, dans les montagnes du Tagharghar, je n’ai pas compris, et le peuple malien n’a pas compris, pourquoi Dioncounda, Diango, Yamoussa, Tiena, Mamadou Namory et Tiefing signent un dĂ©cret pour octroyer une rĂ©munĂ©ration et des indemnitĂ©s mirobolantes et indĂ©centes Ă  Sanogo et sa clique se chiffrant Ă  des millions de nos francs.

    Qu’est-ce qu’ils ont fait dans leur vie pour le Mali, pour mĂ©riter des millions de salaires, alors qu’ils ne combattent mĂȘme pas pour libĂ©rer notre pays?

    S’agit-il d’une prime au coup d’Ă©tat pour encourager et perpĂ©tuer ce “crime imprescriptible” qu’a bannit notre constitution du 25/02/1992?

    Ou serait-il une autre trahison de nos autorités transitoires dans la pure tradition des autres trahisons de ce peuple meurtri et toujours poignardé dans son dos par ses propres dirigeants?

    AprĂšs tant d’Ă©preuves et de souffrances qui ont conduit le monde entier au chevet du Mali, je n’aurai jamais pensĂ© que les dirigeants actuels du Mali allaient poursuivre leur lĂ©gendaire fuite en avant.

Comments are closed.