Le Tchad revoit Ă  la hausse le bilan des affrontements au nord du Mali

39
Des soldats tchadiens à l'aéroport de Gao, le 28 janvier 2013. REUTERS/
Des soldats tchadiens Ă  l’aĂ©roport de Gao, le 28 janvier 2013.
REUTERS/

L’Etat-major tchadien a donnĂ© le 24 fĂ©vrier le bilan dĂ©finitif des affrontements qui ont opposĂ© vendredi ses troupes engagĂ©es au nord du Mali aux jihadistes prĂšs de la frontiĂšre algĂ©rienne. Un bilan lourd -il s’est alourdi de 13 Ă  23 morts, que le Tchad qui se prĂ©pare Ă  enterrer avec les honneurs. CĂŽtĂ© jihadistes, l’Ă©tat-major tchadien avance plus de 90 morts.

Vendredi soir pendant qu’il annonçait le bilan des premiers combats auxquels ont pris part les forces tchadiennes engagĂ©es au Mali, le gĂ©nĂ©ral Zakaria adjoint au chef d’Ă©tat-major de l’armĂ©e de terre, a indiquĂ© que le ratissage de la zone se poursuivait. C’est seulement le 24 fĂ©vrier que le bilan dĂ©finitif a Ă©tĂ© Ă©tabli :

« Au cours des ratissages, 28 autres corps des terroristes ont Ă©tĂ© dĂ©couverts dans la zone des combats et un vĂ©hiule ennemi dĂ©truit. Quant au cĂŽtĂ© ami, 10 de nos vaillants soldats sont encore tombĂ©s au champ d’honneur . Le bilan dĂ©finitif de l’accrochage du 22 fĂ©vrier 2013 et le ratissage qui s’en est suivi, s’Ă©tablit comme suit : cĂŽtĂ© ennemi, 93 terroristes tuĂ©s et 6 vĂ©hicules dĂ©truits. Nous dĂ©plorons la mort de 23 soldats et 30 blessĂ©s ».

DĂšs samedi, ici et lĂ , Ă  N’Djamena, des familles de soldats morts au front, prĂ©venues par tĂ©lĂ©phone, ont commencĂ© Ă  organiser des retraits de deuil. Mais l’Ă©tat-major dans son communiquĂ© dimanche, indique que des prĂ©paratifs de funĂ©railles officielles sont en cours. FunĂ©railles auxquelles, le Tchad rendra hommage Ă  ses premiers martyrs dans le combat contre le terrorisme.

Par RFI

PARTAGER

39 COMMENTAIRES

  1. karamogo; ce que tu racontes s’apelle de la desinformation. Il y’a que des cons de ton genre qui excellent dans la desinformation. Tu es un abruti et tu n’as rien a’ faire dans ce site. Il y’a eu 23 morts Tchadiens et 30 blesse’s, et 93 terroristes sont morts et un de leur vehicule detruit.

  2. Que Le Tout Puissant les accueills ds Son paradi.
    Que dire de nos soldats? mais oĂč sont-ils passĂ©s? que de dire de nos autoritĂ©s? Quelle humuliation doit-on accord faire face? Que Dieu ait pitiĂ© de nous.

  3. les tchadiens sont tombĂ©s dans un piĂšge savamment Ă©laborĂ©s par les djihadistes, maĂźtres du terrain. C’est une rĂ©gion montagneuse, Ă  accĂšs trĂšs difficile en vĂ©hicules. Les djihadistes ont entrainĂ© les tchadiens dans un col qui fini par une impasse et dont les abords sont truffĂ©s des mines Ă  dĂ©tonation tĂ©lĂ©commandĂ©e. Les tchadiens, complĂštement Ă©trangers aux lieux ont donc empruntĂ© ce col. Les français auraient visitĂ© auparavant les lieux et avaient reculĂ© en conseillant aux tchadiens de les imiter en attendant l’intervention de l’aviation. Les Tchadiens Ă©taient en train de reculer quand le rejeton de Deby commandant les Ă©lĂ©ments de le DGSIE tĂ©lĂ©phona Ă  son pĂšre de PrĂ©sident et l’informa que les tchadiens refusent d’aller Ă  la rencontre des djihadistes. Alors IDI tĂ©lĂ©phone directement au Commandant de la colonne et lui somme d’attaquer. Ce qui fut fait et ce fut le carnage. Contrairement au CommuniquĂ© de l’Etat-Major, les tchadiens n’ont rĂ©cupĂ©rĂ© aucun vĂ©hicule de l’ennemi. D’ailleurs les djihadistes n’en ont pas, au contraire ils opĂšrent Ă  pieds, perchĂ©s sur les cols et les crĂȘtes des montagnes, et ne dĂ©plorent aucune victime en leur sein. Ce sont les tchadiens qui ont laissĂ© et des blessĂ©s et des vĂ©hicules sur place. Ce ne sont plus 23, ni 42 mais peut ĂȘtre plus de 200 tchadiens sont morts au Mali. Deby a voulu rapatrier de maniĂšre solennelle 23 corps, mais vu le carnage, il a fait expatrier tous les morts nuitamment par avions militaires. L’homme d’affaire, Abakar Tahir dit Almanna qui a obtenu le marchĂ© a dĂ©jĂ  creusĂ© plus de 100 tombes Ă  midi local, aux cimetiĂšres de Farcha, contiguĂ«s Ă  la Fac des sciences. Et les travaux de creusage des tombes continuent; pour combien des corps? C’est silence radio du cotĂ© du rĂ©gime. Les tchadiens sont en droit de savoir le nombre exact des corps rapatriĂ©s, des blessĂ©s, ainsi que des disparus.

    • @ karamogo qui dit:

      ” Ce sont les tchadiens qui ont laissĂ© et des blessĂ©s et des vĂ©hicules sur place. Ce ne sont plus 23, ni 42 mais peut ĂȘtre plus de 200 tchadiens sont morts au Mali. Deby a voulu rapatrier de maniĂšre solennelle 23 corps, mais vu le carnage”

      Si ce que vous dites est vrai, je me demande ce qu’attendent les narco-“jihadistes” pour crier victoire sur toutes les ondes ❓ 😯

  4. LA NATON TCHADIENNE A CELLE UN PACTE DE SANG AVEC LA NATION MALIENNE EN ENVOYANT SES BRAVES FILS AU MALI TOUTE MES CONDOLEANCE A LA FAMILLE DES DISPARUES L ESPOIR FAIT VIVRE
    MERCI A LA TCHAD

  5. Le tchade doit appelle le reste de ses soldats, comment est Ce que ills meurt en grand nombre comme ca? C est la complicate de la France. Et du MNLA

  6. Le Mali se déchire, la France cafouille et le Tchad subit.

    Un mois et demi que l’opĂ©ration “Serval” est lancĂ©e au Mali, par les forces spĂ©ciales de l’armĂ©e française suite Ă  un appel de dĂ©tresse lancĂ© par Dioncounda TraorĂ© Ă  François Hollande aprĂšs le naufrage de l’armĂ©e malienne Ă  Konna face Ă  la hargne des combattants islamistes dĂ©terminĂ©s Ă  prendre SevarĂ© et Mopti.

    TrĂšs vite, les succĂšs militaires du GĂ©nĂ©ral Hollande face Ă  l’Aqmi et ses bĂ©bĂ©s tigres de la Charia, surprennent la terre entiĂšre dans les villes maliennes poussiĂ©reuses du delta central du Niger et du septentrion malien, Ă  telle enseigne que la France reçoit des fĂ©licitations des États Unis, fait rare.

    Qui dit succĂšs militaires dit parade, “le sauveur” Hollande aura la sienne dans les rues de Tombouctou et de Bamako.

    Mais la libĂ©ration Ă©claire des grandes villes du nord du Mali par les forces spĂ©ciales françaises cache mal la stratĂ©gie des groupes islamistes Ă  Ă©viter le choc frontal avec l’armada français fort de ses 5000 hommes, de ses avions et hĂ©licoptĂšres de combats et de son renseignement satellitaire.

    L’armĂ©e malienne qui suivait les soldats français dans sa conquĂȘte du nord du Mali comme un bĂ©bĂ© suit sa maman dans une foire animĂ©e de DjennĂ©, fut sommĂ©e de ne pas rentrer Ă  Kidal pour dit-on Ă©viter des affrontements avec les touareg du Mnla, et les Ă©ventuelles exactions contre les civiles Ă  la peau claire, parce qu’elle n’a pas rĂ©ussi son examen de passage Ă  Gao et Ă  Tombouctou libĂ©rĂ©es.

    Trop agitĂ©e, trop brouillon, trop dĂ©sorganisĂ©e, trop amateur, l’armĂ©e malienne n’a eu aucune stratĂ©gie viable de l’aprĂšs libĂ©ration Ă  Gao et Ă  Tombouctou qui aurait permis d’Ă©viter au maximum les exactions, les pillages et autres dĂ©bordements Ă  l’encontre de certaines franges de la population malienne soupçonnĂ©es de coalition et de complicitĂ© avec les barbus pendant l’occupation.

    Comme Ă  Diabali et Ă  Konna ce sont donc les mĂȘmes accusations d’excĂšs et d’exactions que l’armĂ©e malienne n’a pas pu Ă©viter de se faire accuser Ă  tort ou Ă  raison.

    Compte tenu du contexte ethnique trĂšs tendu et des difficiles relations entre les communautĂ©s, le sens de l’anticipation aurait fallu que nos stratĂšges militaires misent sur le concept “zĂ©ro dĂ©bordement” pour gagner le respect et l’estime du monde entier et des organisations de dĂ©fense des droits de l’homme.

    Mais hĂ©las les pillages Ă  ciel ouvert de Gao et Tombouctou ont donnĂ© du crĂ©dit Ă  ceux qui accusent le Mali de mener une guerre ethnique, alors qu’en rĂ©alitĂ© nous sommes un pays attaquĂ© qui cherche juste Ă  recouvrer son intĂ©gritĂ© territoriale, Ă  vivre dans la quiĂ©tude, bref un pays qui se cherche.

    Le manque de stratĂ©gie militaire adaptĂ©e au contexte coĂ»te Ă  l’armĂ©e malienne de ne pas ĂȘtre prĂ©sente aujourd’hui Ă  Kidal, mais cela n’est pas le seul souci de nos militaires.

    L’autre souci c’est de ne pas visiblement ĂȘtre assez prĂ©parĂ©s pour tenir une ville libĂ©rĂ©e.

    Infiltrations trop faciles des Djihadistes dans les zones sous contrĂŽle de l’armĂ©e malienne, combats laborieux face Ă  des poignĂ©es d’islamistes, communication approximative, poursuite des affrontements interarmes Ă  Bamako, toute chose qui en dit long sur l’Ă©tat rĂ©el d’une armĂ©e malienne dĂ©laissĂ©e depuis trop longtemps, qui manque de tout et qui a besoin de tout.

    Dans ce contexte la dĂ©chirure n’est pas seulement entre les bĂ©rets verts et rouges, elle existe Ă©galement au sein de la police, de la classe politique et entre les communautĂ©s ethniques dont la plus remarquable est celle qui se passe en ce moment entre les arabes du MAA et les touareg du Mnla Ă  Halil.

    Face Ă  ces dĂ©chirures qui rongent le Mali dans ses entrailles, l’incroyable impuissance des autoritĂ©s de la transition est plus qu’inquiĂ©tante.

    Tout porte à croire que les défis réels du pays sont largement sousestimés
    par Dioncounda et l’Ă©quipe gouvernementale de Diango Cissoko car aucune action d’envergure n’est menĂ©e dans le pays pour panser sĂ©rieusement les blessures du tissu social du pays.

    Par la grùce de Dieu, la coopération économique et financiÚre du Mali avec les institutions de Breton Woods a repris et celle des états européens emboßte le pas au FMI et à la banque mondiale.

    Les Ă©lections sont annoncĂ©es pour juillet 2013, mais la nation malienne a actuellement plus qu’un Ă©tat et un prĂ©sident de la rĂ©publique, besoin de cohĂ©sion et d’entente entre les communautĂ©s surtout au nord du pays et les autoritĂ©s de la transition ne peuvent pas s’assoir et attendre le prĂ©sident Ă©lu pour cela car les dĂ©chirures sont trop profondes et le Mnla en profite pour reprendre le poil de la bĂȘte.

    En opportuniste vedette de la traĂźtrise, le Mnla mouvement nĂ©o terroriste et raciste, annonce qu’il occupe les villes du nord abandonnĂ©es par les barbus dans leur “repli tactique” et multiplie les communiquĂ©s pour induire les français dans l’erreur de collaborer avec deux armĂ©es antagonistes sur le mĂȘme territoire d’un Ă©tat souverain.

    Comme par hasard Ă  chaque fois que les islamistes se retirent d’une ville, le Mnla est toute de suite prĂ©sent sans pourtant combattre les islamistes mĂȘme dans leur retrait.

    Mais on se moque de qui?

    Perdue entre le dĂ©sir de rĂ©cupĂ©ration de ses otages, les mensonges du Mnla et le manque de professionnalisme de l’armĂ©e malienne, la France cafouille au nord du Mali.

    Elle met les soldats tchadiens en premiĂšre ligne dans la rĂ©gion de Kidal, quand bien mĂȘme que le terrain ne leur est pas trop familier et que leur cohabitation voire collaboration avec le Mnla est plus que douteuse voire dangereuse pour leur sĂ©curitĂ© et le succĂšs de leurs opĂ©rations militaires.

    C’est donc logiquement que nos amis tchadiens, malgrĂ© le courage et la bravoure de leurs soldats d’exception essuient des pertes Ă©normes en vies humaines dans les montagnes du Tagharghar.

    • @ Kassin: Analyse remarquable de luciditĂ© et d’exactitude.

      Mais cette guerre de guĂ©rilla n’est pas une surprise (François Hollande, Ă  la 1Ăšre heure de l’intervention, l’appelait dĂ©jĂ  “La 3Ăšme phase). Par contre, ce qui me rĂ©vulse, c’est de voir le sacrifice imposĂ© au contingent Tchadien, et ce qui me rend folle, c’est de voir la lenteur des renforts qui leurs sont dus.

      Maintenant, je n’accuse personne. Je ne sais pas si l’invisibilitĂ© de l’armĂ©e malienne est voulue par les alliĂ©s ou par l’armĂ©e malienne elle-mĂȘme.

      Quoi qu’il en soit, les braves de l’armĂ©e Tchadienne mĂ©ritent d’ĂȘtre solidement Ă©paulĂ©s le plus vite possible. Ils se sont couverts d’honneur, comme d’autres sont en train de se couvrir de honte.

      Vu sur un site Tchadien:

      « Guerre au Mali: le fils adoptif d’Idriss Deby griĂ©vement blessĂ© au nord Mali par les Djihadistes »
      POST D’UN INTERVENANT:

      1.PostĂ© par “Un passant” le 24/02/2013 15:22

      « ET pendant ce temps oĂč sont les fils de Dioncounda TraorĂ©, ATT, Alpha, IBK, Moussa TraorĂ© ? »

  7. Selon tchad actuel :

    Ce ne sont plus 23, ni 42 mais peut ĂȘtre plus de 200 tchadiens sont morts au Mali. Deby a voulu rapatrier de maniĂšre solennelle 23 corps, mais vu le carnage, il a fait expatrier tous les morts nuitamment par avions militaires. L’homme d’affaire, Abakar Tahir dit Almanna qui a obtenu le marchĂ© a dĂ©jĂ  creusĂ© plus de 100 tombes Ă  midi local, aux cimetiĂšres de Farcha, contiguĂ«s Ă  la Fac des sciences. Et les travaux de creusage des tombes continuent; pour combien des corps? C’est silence radio du cotĂ© du rĂ©gime. Les tchadiens sont en droit de savoir le nombre exact des corps rapatriĂ©s, des blessĂ©s, ainsi que des disparus.

    http://www.tchadactuel.com/?p=8427

    • @ abu journeyd:

      Soyons prudents. Attendons de voir si vos renseignements sont corrects. La confusion rĂšgne partout en ce moment.

      Si c’est vrai, nul doute que les terroristes vont le faire savoir au monde entier.

      Que ce soit 1 ou 200 soldats tchadiens qui ont trouvĂ© la mort, cela n’enlĂšve rien au fait qu’ils sont tous des braves. Et que la MISMA et ….. l’armĂ©e malienne 🙁 feraient mieux d’arriver pour leur prĂȘter main forte.

  8. Nous manquons des mots pour exprimer notre gratitude envers la nation Tchadienne pour l’ ultime sacrifice consenti envers le Mali. La recompense de ces illustres disparus incombe seule au tout puissant Allah, car aucun humain, aucune nation ne possede leur juste recompense.
    Nous prions pour eux tous, que Dieu les acceuille dans sa grace, que la terre leur soit legere, que leurs familles respectives recoivent les meilleurs des supports de Dieu. Le Mali n’oubliera jamais cet acte.

  9. ce qui est en train de passer au Mali nous touche tous les tchadiens, nos freres Maliens on baucoup souffert de ces groups terrorists, je souhaite que les autres troups de la MISMA contribue fortement et s’engage dans la guerre contre les terrorists et la reconquete du nord mali. le Mali est un pays de civilization(tombouctou…etc)alors c’est un honeur pour les soldats de mon pays de tomber sur le sol malien. VIVE LE MALI UN ET INDIVISIBLE.

  10. Bandes de Con , condoleances…. si vous pensez q cela est suffisant/// allez vous battre pour le territoire si vous dites c est pour vous/// sinon ceux qui se battent vraiment c est eux qui vont le garder ……..
    ( Ce que tu ne peux pas garde avec les armes ne croit pas le garder par des larmes )

      • @jordi j’espĂšre que tu nous ecrie Ă  partir de la ligne de front.

        Moi aussi, j’espĂšre que vous ĂȘtes en 1Ăšre ligne, avec les hĂ©ros Tchadiens.

  11. trĂšs sincĂšres condolĂ©ances aux familles des soldats Ă©trangers tombĂ©s pour la dĂ©fense du Mali dans la lutte contre le terrorisme. on ne peut s’empĂȘcher de poser la seule question valable Ă  chaque dĂ©compte funeste des pertes, qui est de savoir, oĂč est donc passĂ©e l’armĂ©e malienne dont l’incompĂ©tent chef d’État-major disait “prĂȘte” pour cette reconquĂȘte du nord ?

    • @ Rebel:

      Je dis qu’ĂȘtre “reconnaissant” ne suffit pas
      Je dis que M. Le PrĂ©sident doit dĂ©clarer par dĂ©cret que le Mali versera Ă  chaque famille de soldat Tchadien tombĂ© au Mali une pension de 400.000CFA par mois, en plus d’une assurance-vie.

      ➡ Et que personne ne s’avise de me rĂ©pondre que c’est trop pour des soldats tombĂ©s au champ d’honneur. Certains sont en train d’en gagner encore plus dans leur bureaux climatisĂ©s, et n’ont mĂȘme pas honte de se pavaner avec l’uniforme de l’armĂ©e malienne sur le dos ❗

      Vu sur un site Tchadien:
      « Guerre au Mali: le fils adoptif d’Idriss Deby griĂ©vement blessĂ© au nord Mali par les Djihadistes »
      POST D’UN INTERVENANT:
      1.Posté par « Un passant » le 24/02/2013 15:22
      « ET pendant ce temps oĂč sont les fils de Dioncounda TraorĂ©, ATT, Alpha, IBK, Moussa TraorĂ© ? »

  12. Le Tchad a legue une lourde dette a la nation malienne je sais pas comment nous allons rembourser cette dette.Quitter son pays pour venir mourrir pour un autre c’est le sacrifice ultime.Puisse Allah garde l’ame de ces soldats au paradis amen!

  13. yairaignini; je suis d’accord avec toi. Ces braves soldats Tchadiens sont en ce moment meme au paradis, savourant ainsi la quietude des jours heureux sans lendemains, et proclamant devant Jesus, leurs experiences sur cette terre. Cela’ etant dit, quant aux 93terroristes djadistes morts, ces 93 minables font actuelement faces aux angoisses et deprimes des nuits sans lendemains de l’enfer dont adolf hitler est le fameux ministre de l’interieur ( hitler adolf est ministre de l’interieur de l’enfer; bien entendu).

  14. Mes condolĂ©ances aux soldats tchadiens tombĂ©s sur le champ de l’honneur, et prompt rĂ©tablissement aux blessĂ©s.
    Vive le Mali, le Tchad et les autres alliés.

  15. Qu’est-ce que l’Ă©tat major de ma MISMA attend pour dĂ©ployer les autres troupes de la CEDEAO? Si les soldats tchadiens avaient l’appui feu du contingent sĂ©nĂ©galais ( dont une partie est composĂ©e d’artilleurs Ă©quipĂ©s de canon de 155 mm), nos frĂšres du Tchad n’auraient pas subi ces pertes.

    Beaucoup d’internautes ont critiquĂ© la lenteur des troupes de la MISMA et maintenant qu’elles sont au Mali, les autoritĂ©s tardent Ă  leur “affecter” une mission et une zone Ă  contrĂŽler.

  16. Que leurs Ăąmes reposent en paix. Il faut reconnaitre que ces soldats tchadiens sont des hĂ©ros, tous les Maliens sont avec vous. Que la fin de la rĂ©bellion s’arrĂȘte lĂ .

  17. Au mĂȘme moment Ă  bamako, le dĂ©bat c’est : les candidats de l’adema, le MNLA a fait ceci, la police, les bĂ©rets noires, rouges et verts etc.

  18. Les tchadiens sont des soldats courageux. le mujao sont des assassins, des terroristes c’est un mouvement de trafiquants qui couvrent leur trafic sous prĂ©texte de l’islam.

  19. Cette terrible nouvelle nous a touchés au plus haut point.

    Nous sommes prĂšs de vous par la pensĂ©e ne pouvant ĂȘtre present aux obsĂšques et vous adressons toute notre affection.

  20. Paix aux ames de ces braves Thadiens. L’etat malien doit automatiquement verse’ 50millions de Fcfa a’ chaque veuve des 23 soldats Tchadiens tue’s (cela’ fera 1milliard 115millions de Fcfa en tout).En outre, les Tchadiens doivent occuper toute cette region situe’e a’ cote’ de l’algerie pendant au monis 50 ans, afin d’y mettre de l’ordre. Le Tchad est la premiere puissance militaire de toute l’afrique sub-saharienne. J’ai vraiment honte pour l’arme’e malienne. L’etat malien doit automatiquement verse’ 50millions de Fcfa a’ chaque veuve des 23 soldats Tchadiens tue’s (cela’ fera 1milliard 115millions de Fcfa en tout)

    • @ Opti Mopti qui dit:
      “Paix aux ames de ces braves Thadiens. L’etat malien doit automatiquement verse’ 50millions de Fcfa a’ chaque veuve des 23 soldats Tchadiens tue’s (cela’ fera 1milliard 115millions de Fcfa en tout).En outre, les Tchadiens doivent occuper toute cette region situe’e a’ cote’ de l’algerie pendant au monis 50 ans, afin d’y mettre de l’ordre. Le Tchad est la premiere puissance militaire de toute l’afrique sub-saharienne”

      Il y a eu tĂ©lĂ©pathie: j’Ă©tais en train de penser EXACTEMENT la mĂȘme chose.

      • Cependant, je n’ai pas honte des soldats maliens qui combattent sans Ă©quipement valable. Et je suis fiĂšre du Colonel Didier Dacko.

        Mais je suis d’accord que certains autres Ă©lĂ©ments de l’armĂ©e malienne nous font VRAIMENT honte, et ils savent qu’ils nous font honte, mais eux ne connaissent pas la honte.

  21. Reposez en paix braves soldats. Personnellement, je connais beaucoup d’officiers tchadiens qui ont sĂ©journĂ© quelques annĂ©es dans mon pays au niveau des Ă©coles d’officiers et de sous officiers. MĂȘme Ă  l’entraĂźnement, ils se battent avec beaucoup de hargne oubliant parfois les rĂšgles d’engagement. (C’est le seul reproche qu’on peut leur faire. Les burkinabĂ© aussi ont ce petit dĂ©faut). Dieu bĂ©nisse le Mali et ses amis!!

    • @DIOPGALSEN qui dit:

      “. MĂȘme Ă  l’entraĂźnement, ils se battent avec beaucoup de hargne oubliant parfois les rĂšgles d’engagement”

      Je ne doute pas de se que vous dites, mais à la minute présente, ils ne méritent que louanges sur louanges.

      Le SĂ©nĂ©gal a des officiers remarquables, c’est bien connu. C’est un avantage que de s’entrainer au SĂ©nĂ©gal si on est militaire. Le SĂ©nĂ©gal a beaucoup d’atouts naturels, en plus d’ĂȘtre une DĂ©mocratie solide en Afrique de l’Ouest.

  22. PRIONS TOUS POUR LE REPOS DE LEURS AMES. PEUPLE TCHADIEN TOUT LE MALI VOUS SALUT. NOUS SERONS TOUJOURS ET TOUT LE TEMPS RECONNAISSANT POUR CETTE PREUVE D’AMITIE. PUISSES DIEU PRESERVER VOS SOLDATS DE CES CAFRES.

  23. 🙄 paix Ă  leur Ăąme que le tout puissant protĂšge le Mali et ses alliĂ©s. Mon chers vous vouyez que ce n’est pas chose aisĂ©e, alors laissons toute critique et restons souder.

  24. un grand merci a tous les soldats tchadiens qu’ils reconnaissent que tout le mali serait reconnaissant

Comments are closed.