Les patrouilles mixtes rénovent avec de l’exploit : Des bandits aux arrêts

2
L'armée malienne
L’armée malienne

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général Sada Samaké, brandit son biceps contre l’insécurité qui règne dans la capitale et ses environs, où des bandits bien-connus  et localisés coupent le sommeil des paisibles citoyens.  Le retour des patrouilles mixtes ordonnées par le ministre Sada Samaké vient de faire ses preuves le week-end dernier par l’arrestation de plusieurs bandits en possession des armes de gros calibres.

Il est une réalité qu’à Bamako de jour comme de nuit, il est interdit de circuler dans certaines zones de la capitale, faute de se voire dépouiller de ses biens et  argent.

Il faut rappeler que les patrouilles mixtes constituent une approche efficace pour lutter contre l’insécurité grandissante.

Une initiative qui a fait ses preuves et voilà qu’elles rénovent avec ses exploits avec cette dernière arrestation la semaine dernière de plusieurs bandits de la capitale.

Les populations des quartiers périphériques du district sont les plus exposées. Ici, le taux de criminalité est le plus élevé. Il faut noter que ces zones constituent des niches de bandits armés qu’il faut nécessairement nettoyer pour un cadre paisible.

Vivement des arrestations prochaines.

Ousmane Daou

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Un bon partenariat, continuez mais un groupe ou des groupes offensifs en collaboration avec le sFama, la Minusma et la Barkhane seraient plus appropries dans les circonstances actuelles.

  2. IL faut de la précision, de la clarté et de l'équilibre dans un article de presse. Sinon n'importe qui pourrait à partir de sa chambre rédiger une pige et la balancer. Avez-vous suivi la patrouille? Sur quel tronçon? les bandits que vous insinuez être arrêtés en nombre étaient de quel accabit? Les quartiers périphériques, de quel côté? D'où tirez-vous le taux de criminalité? Il est à combien selon vos investigations? Le journalisme est une science. Ce n'est pas de la plate littérature.

Comments are closed.