Mali: décès d’un quatrième soldat tchadien après l’attentat de Kidal

13
Des militaires tchadiens déployés dans le désert près de Tessalit au Mali, le 14 mars 2013  © AFP
Des militaires tchadiens déployés dans le désert près de Tessalit au Mali, le 14 mars 2013
© AFP

Un soldat tchadien blessé vendredi lors de l’attentat suicide de Kidal, dans le nord-est du Mali, est décédé pendant la nuit à Gao, portant le bilan à quatre soldats tchadiens tués, a-t-on appris samedi de source sécuritaire tchadienne.

 

Un kamikaze a fait sauter sa ceinture au marché de Kidal où un groupe de soldats tchadiens faisaient des courses. “Trois ont été tués sur le coup” et quatre blessés grièvement, avait rapporté vendredi l’état-major tchadien.

 

Située à 1.500 km au nord-est de Bamako, Kidal abrite des bases des armées française et tchadienne qui en assurent la sécurité, la ville étant gérée par la rébellion touareg du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), qui s’est opposé à la présence de l’armée malienne dans cette zone.

 

Kidal est la capitale de la région du même nom, berceau des Touareg abritant le massif des Ifoghas où se sont retranchés des combattants islamistes armés que les soldats français et tchadiens ont traqués pendant plusieurs semaines.

 

Elle a déjà été le théâtre de deux attentats suicides, les 21 et 26 février. Le premier avait visé des militaires français, tuant le kamikaze au volant de sa voiture piégée, le second avait pris pour cible un point de contrôle tenu par le MNLA dont sept membres avaient été tués, selon la rébellion touareg.

 

Le contingent tchadien –2.000 hommes–, est très actif dans la guerre du Mali où il s’est déployé dès le mois de janvier. Le Tchad a notamment revendiqué avoir tué l’islamiste algérien Abdelhamid Abou Zeïd en février.

 

Le Tchad a payé un lourd tribut avec notamment 26 de ses soldats tués le 22 février au cours d’accrochages dans le massif des Ifoghas.

PARTAGER

13 COMMENTAIRES

  1. vraiment ce fou est cette folle je me demande mem si vous etez les malinne je beaucoup honte d’etre maliene a cause de ce rigolo sanogo

  2. ho mon frere pour moi je ne trouve mm pas des mots a dire pour ces deux la ce mr ne mm pas un mouton mai un fou encore bravo a l’arme tchadienne son president mr idrissa deby itno de nous avoir sauve ne pert pas ton temp a parler avec ce deux tache

  3. aissata diallo ,l’MNLA a autoproclamé l’ indepandence de l’azawad avant l’intervention franco-tchadienne ,
    si vous êtes capable de faire flotter le drapeau mali a kidal , mais qu’est ce que vous attendez au nom de Dieu ,allez y ,je ne pense pas que vous etes a mesure de faire flotter votre drapeau a kidal .
    si nous n’avions pas intervenu ,le drapeau mali n’aurait pas flotté a Bamako en ce moment laisse kidal (ingrat )
    je te conseille de ne pas insulter la mémoire de nos valeureux soldats tombes sur le champ de bataille
    aissatou je ne pense pas que tu peut faire flotter ton drapeau avec 200 togolais et 80 senegalais qui débarquent avec des marmites c’est un peu plus compliqué que ça

  4. barkbiiga, le vrai mouton c’est toi , espèce d’ingrat ,tu traite les soldats tchadiens et français de moutons mais les vrais moutons sont a bamako , demande a sanogo si tu en as capable.
    heureusement que ces valeureux soldats sont intervenu pour te liberer de ces vermines sinon tu serais le premier mouton de tabaski pour mujao et consort
    decidement,au mali meme l’hopital peut de se moquer de la charité

    toutes mes condoléance aux familles de vicimes et bon rétablissement aux blessés

  5. ces moutons ne mangent meme pas a leur faim au mali. suivez plutot l’actualite tchadienne:
    le 13 avril : De sources concordantes, grogne des hommes en armes au Mali. Les promesses de départ (50 millions par tête jusqu’à la fin de la mission) n’ont pas été tenues par le dictateur tchadien…. Pas d’argent, de centaines de morts, les soldats grognent et menacent. Le despote Deby propose une indemnité de 3 millions et la relève des hommes en colère. Non, répondent-ils. Argent d’abord ensuite on rentre, beaucoup de problèmes…à suivre.

  6. encore un 4e moutons decede’. d’apres qu ils n ont rien percu depuis 4mois. seul les 1ers blesses ont eu droit chacun a une enveloppe de 15000 fcfa ,retransmis en direct dans ttes les tele du monde. montons de sacrifice de holande. mourir uniquement pour les francais. pendant que leur berger deby empoche.LA VERITE FINIRA PAR TRIOMPHE.Sanogo is the smart guy. je commence a lui donner raison apres avoir passer une annee entiere a l’insulter. im so so sorry SANOGO.

    • @ barkbiiga

      exact, sanogo a tout compris…
      En restant a Bamako, on arrive mieux a faire la guerre aux terroristes et ennemis du Mali…
      ces soldats sont mort a cause de notre incapacite a defendre notre territoire…
      Que dire d’autre, quand on voit que nos soldats meurent a Bamako, tuer par un policier?

  7. UN CONSEIL A FRANCOI HOLLANDE ATTENTION AU MNLA SI VOTRE TRAVAIL AUSSI NOBLE SOIT IL

    ILS RISQUE DE TERMINER DANS L ENLISMENT ET L ULISION

  8. Pour moi pas de condoléances pour les soldats tchadiens ou français qui sont morts au nord du pays tant que le drapeau malien ne flotte pas a Kidal ces soldats semble en train d`être tuée pour le MNLA et non pour le Mali:

    car les forces Français et Tchadiennes sont en collaboration avec les combattants du MNLA a Kidal ,ça s’appelle l’hypocrisie,

    Les Français sont hypocrites et Traîtres nous avons besoin d`eux parce que nous sommes faibles ,

    Puisse Allah le tout puissant punis les français s’ils continuent à empêcher nos soldats maliens d’entrer à Kidal

    • Merci ma soeur tu as tout dis en plus se sont les tchadiens seulements qui meurent a kidal par les attentat sucides , pas un seul soldats francais est mort ds un attentat sucide, les kamikazes ne visent jamais les soldats francais.cela veus tout dire, les tchadiens doivent se reveiller et quitter Kidal.

    • @ Aissata Diallo & kani2,
      N’oubliez pas que quand vous refusez refusez vos condoléances (pour raison politique) non seulement aux pays mais aussi et surtout aux familles et proches des disparus. 4 familles vont être averties que leurs fils sont morts au Mali…
      Les voisins et proches vont venir presenter leurs condoleances et surement certains vont ajouter que leurs soldats ne devraient pas etre au Mali (et non a Kidal)

      Et vous refusez quand même de presenter vos condoléances… je souhaite que vous ne serez jamais dans cette situation

      Et en toute honnêteté, l’armée malienne était présente a Kidal, Tessalit etc… puis s’est “repliée”. Aujourd’hui, personne ne nous retient physiquement de monter jusque que Taoudenni et plus haut encore.
      Si il n’y a pas de soldat malien a Kidal, c’est que le gouvernement approuve cette situation, et lui seul peut la changer

      • Tiralleur African tout d aboard mes condolences.le probleme n est pas refuser de presenter des condolences aux soldats tchadiens le probleme est que qu est ce que le Tchade Cherche a kidal?aupres de la France hypocrite qui est A kidal et au Mali pr souvenir le MNLA et non le Mali .les soldats Francais utulisent les soldats tchadiens Coe bouclier Humain, c est pr cela cela que 25 soldats tchadiens st morts d un coup par la complicate de la France et du MNLA . Idriss debis est entrain de fairer plaisir a la France en scarifiants sea soldats pr souvegarder sa chaise.

  9. Paix a leurs ames…
    L’absence d’infrastructure de l’Etat a Kidal pose un probleme logistique: j’imagine que le militaire a du etre evacue a Gao par le manque de matériels et de médecins a l’hopital de Kidal; transporter des blesses graves a du etre douloureux…

Comments are closed.