Mali : des gendarmes de Kidal outillés sur le respect des droits del’Homme

3

GendarmeBAMAKO – Le Comité international de la Croix- Rouge (CICR) a organisé mardi à Bamako une journée de sensibilisation à l’attention des éléments de l’escadron de la gendarmerie de Kidal sur le respect des droits de l’Homme.

 

Cette journée de sensibilisation du CICR qui a réuni une cinquantaine d’éléments de l’escadron de la gendarmerie de Kidal, une région située à l’extrême nord-est du Mali à la frontière algérienne, visait à “responsabiliser les participants sur le respect des droits de l’Homme et du droit international humanitaire”, selon les organisateurs.

“A quand recourir à la force ?”, “Comment traiter les prisonniers en temps de guerre”, sont autant de questions qui ont été débattues lors de cette journée de sensibilisation, dont la tenue aura été “vivement saluée” par les participants.

Selon un des participants, cette journée “entre dans le cadre du renforcement de nos capacités notamment sur la notion du droit international humanitaire, sur les notions du CICR, au regard de nos liens avec la population, avec le droit en général”.

Par ailleurs, selon une source, “dans les prochains jours, de hauts responsables de l’administration malienne seront à Kidal”.

Dans cette ville, ni l’administration, ni l’armée maliennes n’y sont présentes depuis la libération des trois régions du nord du mali en fin janvier dernier.

Ce sont les forces franco-tchadiennes qui y sont présentes d’ une part et d’autre part des combattants du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), un groupe rebelle touareg indépendantiste “hostile” à toute présence des troupes maliennes à Kidal.

 

french.news.cn/

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Ah ah ah ah ce journaliste làààà est grave, il passe du coup, du coq à l’âne…on en a tout vu pendant cette salle crise. Des politiciens en manque d’inspiration et se mettent à raconter des salades d’une part et des journalistes qui se saoulent la gueule pour ensuite se mettre à écrire des articles d’autre part….Pauvre mali 😳

  2. Selon quelle source monsieur le journaliste: les forces de l’ordre d’abord avant les hautes autorités

Comments are closed.