Mali: Dioncounda Traoré affirme que l’armée doit être à Kidal avant le premier tour de l’élection

9 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer
Le président malien de transition, Dioncounda Traoré, à Addis Abeba, le 25 mai 2013  © AFP

Le président malien de transition, Dioncounda Traoré, à Addis Abeba, le 25 mai 2013
© AFP

Au Mali, le président par intérim Dioncounda Traoré a affirmé sur l’antenne de RFI que l’armée doit être présente à Kidal avant le premier tour de l’élection. « Kidal sera libérée » a même ajouté le chef d’Etat. Simple moyen de pression avant d’ouvrir les négociations, véritable fermeté du pouvoir politique, cette déclaration a en tout cas froissé les leaders du MNLA, et agacé à Ouagadougou, où doivent se tenir les futures négociations.

Très ouvert au dialogue avec le MNLA lors de son passage à Paris, Dioncounda Traoré se veut désormais plus ferme, notamment sur un retour de l’armée malienne dans Kidal, le fief du MNLA, avant le premier tour de l’élection. « Pour moi, l’armée doit être à Kidal avant le premier tour. L’administration malienne aussi. Nous sommes déjà engagés dans un processus de dialogue. Kidal sera libérée ». Dioncounda Traoré affirme d’ailleurs que cette question a été abordée avec les autorités françaises.

 

 

A l’Elysée, un diplomate indique que « c’est aux Maliens de discuter mais tout ce qui favorise le dialogue est bon, cette annonce sur l’armée malienne est sans doute un moyen de pression pour faire monter les enchères avant les négociations ».

 

 

Au sein du MNLA, la déclaration de Traoré a froissé. « L’armée n’a pas à intervenir dans le processus électoral » affirme le porte-parole Mossa Ag Attaher: « Tout le monde est en train de travailler pour que l’armée malienne quitte la scène politique. On s’est entendus, conformément à la résolution de l’Onu, que la sécurisation des élections sera menée par les Nations unies et que l’armée malienne n’a donc aucun rôle à jouer dans ces élections ».

 

 

A Ouagadougou où se tiennent les premières discussions entre l’émissaire de Bamako, Tiébilé Dramé, les groupes du nord du Mali et le médiateur, la déclaration de Dioncounda Traoré agace. « Il a surement dit ça pour plaire à son opinion » estime un diplomate burkinabè qui ajoute que « si on veut être efficace dans les négociations et éviter les incidents, il est clair qu’il faut arrêter ce genre de discours guerrier ».

 

Par RFI

9 Réactions à Mali: Dioncounda Traoré affirme que l’armée doit être à Kidal avant le premier tour de l’élection

  1. tienimango

    djonkiss est un sale traitre……

  2. Moussa Ag

    DJONKISS….

    ARRÊTEZ VOTRE CINÉMA ET EXIGER LE DÉSARMEMENT PUR ET SIMPLE DE CES MAUDITS APATRIDES … AU LIEU DE JOUER AUX FAUX RESPONSABLES INTEGRES….

    CHIH KONGOH LAH … FÖH KUMA TEH DAH KUMAH YEH …

    Vous n’allez pas nous faire croire que vous aussi êtes surpris …par cette situation de KIDAL …

    EXIGER LE DÉSARMEMENT DE CES MAUDITS … RÉSOLVEZ LA MERDE DES SOLDATS RATES DU CNDR …QUE VOUS AVEZ COMPLIQUÉ AVEC VOTRE IRRESPONSABILITÉ ET MANQUE D’INTÉGRITÉ … ET ORGANISER DES ÉLECTIONS CRÉDIBLES AVANT DE DÉGAGER ….

    LE PRESIDENT ÉLU … S’OCCUPERA DU RESTE DE LA MERDE QUE VOUS AVEZ CRÉE…SI ON NE SE RETROUVE PAS AVEC UN AUTRE NULLARD ÉLU PAR UN PEUPLE IRRESPONSABLE ….QUI SE SOUCIE PLUS DE SON PRESENT QUE DU FUTUR DE SES ENFANTS …

    TOUS CES MAUDITS LÂCHES ET OPPORTUNISTES DU MNLA ET DU CNDR … NE SONT QUE LE FRUIT DE L’IRRESPONSABILITÉ ET LE MANQUE D’INTÉGRITÉ DE LA MERDE DURIGEANTE QU’À CONNU LE MALI DEPUIS GMT … JUSQU’À CE JOUR…

    Moussa Ag,…ORGANISEZ CES ÉLECTIONS AVEC LE MNLA DÉSARME… ON N’EN EST LA PARCEQU’ON N’A PAS D’ARMÉE … ALORS …

  3. Saran

    Le tour de Burkina sera la bientot quand le MNLA sera chasser du Mali c’est Burkina qui sera le prochain Inchallaw espece des traitres, egoiste, et de merde poaaaah :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted:

  4. 1FILSDUMALIBA

    Dionkiss, j’aurais prefere vous entendre dire que: l’Armee Nationale VA etre a kidal. C’est dommage quand un president n’est ni audacieux, ni determine a imposer la voie et la l’autre voix du peuple.

  5. Que les bellahs prennent les armes, car ils sont soumis a la lois des « esclavagistes ».Que les Sarakhole commencent a acheter des armes, car les conditions sont tellement dures dans cette regions que mm les margouilltas « s’eexilent » par le train. Que les autres ethnies vivant au Nord prennent des armes, car ils vivent les meme conditions et meme pire que les caffards ignobles racistes et parasites qui ont enclenche la destruction du Mali. Que les paysans du fin fond de Tindougou s’arme, car ni l’Etat, ni personne ne fait rien pour eux. Que le Bozo de Mopti se plaint, car il n’y a plus d’eau donc de poisson dans le fleuve. Que le Dogon des falaise de Bandiangara s’indigne, car on « l’expose » alors qu’on invite au festin ceux qui ne veullent pas vivre eux.
    MAUDITS SOIENT CELUI ET CEUX QUI SE METTRONT A TABLE Avec le mnla.JE PLAINS LES Cols Didier, Sangare, Gamou les soldats morts et blesses au front, et tous ceux de ses militaires qui ont un sens de l’honneur et de la dignite.

    • Moussa Ag

      Mon frère …

      Les dés sont lancés …moi je me suis résolu à voir dégager le p,us tôt possible cette racaille d’irresponsables sans intégrité…À COMMENCER PAR DJONKISS …PEUT ÊTRE QUE LE PROCHAIN PRÉSIDENT SERA INTÈGRE POUR SAUVER CE PAYS … SI ON N’ÉLUDE PAS UN AUTRE CON…

      SI DJONKISS A TROUVER DES QUALITÉS AU MAUDIT LÂCHE DE SANOGO POUR LUI FILER DES MILLIONS…IL VA CERTAINEMENT TROUVER DES QUALITÉS DANS CES MAUDITS APATRIDES DU MNLA POUR LEUR FILER DES MILLIONS OU UNE PARTIE DU PAYS…

      Moussa Ag,…LA SEULE QUALITÉ DES MAUDITS CHIENS ERRANTS DU CNDR ET DU MNLA… C’EST D’ÊTRE PRÊTS À MORDRE LE MAUDIT ÉTAT …POUR UN GROS MORCEAU DE VIANDE…BANDE DE MAUDITE RACAILLE …!!!!

  6. Niyefôkoyesegou..

    Il faut aller déloger ces rats de Kidal, sinon ils ne sortiront jamais, malheureusement, la parole de Dioncounda est comme les poèmes d’un dragueur

  7. Tecoum

    La Societe Civile Malienne refuse la negociation avec le MNLA.C’est connu.Le role de l’Armee Malienne est d’assurer la securite sur l’ensemble du territoire Malien.Une condition essentielle du success
    des elections est la presence effective de l’Armee Malienne dans la region de Kidal.La majorite des electeurs risque de saboter les elections si cette condition n’est pas remplie.Diouncounda a parfaitement raison de faire une telle declaration.La patience des populations Maliennes et de l’Armee esta bout de soufflé.Nous savons comment les dernieres negociations se sont terminees.Des 5000 francais vivant a Bamako auraient risqué leur vie, plus nombreux que les otages francais detenus par les terrorists jihadistes.L’armee Malienne,y comprise la police et la gendarmerie sera a Kidal quels que soient les resultats des pourparlers.Personne ne pourra accuser les Autorites Maliennes d’abus après toutes les provocations perpetrees par ce groupe MNLA accuse de crimes contre l’humanite et de guerre

  8. Kabandin

    S’il y’a discours guerrier, c’est le MNLA qui a été le premier.
    Tellement que les choses deviennent claires que meme les plus patients commencent à perdre leur lucidité.
    Entre nous quel mal la presence de l’armée malienne peut causer à Kidal aujourd’hui?
    Il ne faut pas que nos amis se laissent entrainer par un groupe qui peut leur donner du fil à retordre après comme le cas des talibans en Afganistan.
    Que le MNLA depose les armes pour permettre une bonne élection pour le bien etre de tous les maliens.