Mali-France : Le traité de coopération de défense signé

9
Mali-France : Le traité de coopération de défense signé
Le ministre de la Défense et des Anciens combattants Ba N’Dao et Son homologue Français Jean-Yves Le Drian, ont signé Le traité de coopération de défense entre les deux pays

Le document signé par les ministres de la défense des deux pays, prévoit un cadre de coopération plus large et sur la durée

C’est fait. Le ministre de la Défense et des Anciens combattants le colonel-major Bah N’Daw et son homologue français Jean-Yves Le Drian ont apposé hier leurs signatures au bas du traité de défense entre le Mali et la France. La cérémonie de signature a eu lieu dans la salle de conférence du ministère de la Défense et des Anciens combattants, en présence de hauts responsables militaires des deux pays. Ce traité de défense replace l’accord de coopération de sécurité qui existait entre le Mali et la France depuis 1985.

Aussitôt après la signature du document, un moment historique, les deux ministres se sont transportés au palais de Koulouba où ils ont été reçus en audience par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta pendant une quinzaine de minutes.

L’audience a été suivie d’une cérémonie de décoration de trois officiers français. Le général Marc Foucaud, commandant de l’opération Serval, a été élevé à la dignité de Grand Officier. De même que le général Antoine Nauguier, chef du cabinet du ministre français de la Défense. Quant au colonel Thiery Marchand, un autre commandant de l’ « opération Serval  » désormais remplacée par l’  » opération Berkane « , il a été élevé à la dignité de Commandeur de l’Ordre national à titre étranger.

Ensuite, le ministre français de la Défense a expliqué à la presse : « nous avons signé un traité de défense qui remplace un accord de coopération sécuritaire qui datait de 1985. Donc il était nécessaire que les relations entre nos deux pays soient garanties juridiquement par un acte de cette importance, comme on le fait d’ailleurs avec le Sénégal et la Côte d’Ivoire, etc. Cela permet de fixer le cadre de coopération. Le cadre de la coopération en matière de formation d’équipement, de communication. Cela veut dire aussi, avoir les garanties juridiques pour le personnel militaire présent ici au Mali ou le personnel malien présent en France. Dans ce cadre, c’était nécessaire. Le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta le souhaite et c’est une bonne chose pour nos relations ».

Jean-Yves Le Drian a précisé aussi que ce traité n’avait rien à voir avec « l’accord opérationnel ». Il a ajouté qu’il y a un accord opérationnel qui existe depuis le mois de mars 2013 pour les opérations qui sont en cours. « Le traité de coopération de défense est un cadre beaucoup plus vaste et beaucoup plus sur la longue durée. Il fixe de manière très claire la réciprocité de nos engagements et la durée pour la sécurité du Mali », a souligné le ministre Le Drian, en confirmant que le remplacement de Serval par Barkhane « ne veut pas dire un départ des forces françaises, ça veut dire simplement que nous sommes dans une autre phase ». Pour lui, l’opération Serval a réussi. « En janvier 2013, ce pays était menacé dans sa souveraineté et l’intervention française lui a permis de retrouver sa liberté, son intégrité. Mais, il y a toujours les risques que font courir les groupes djihadistes qui essayent sans arrêt de se reconstituer. Mais pas uniquement au Mali », a-t-il développé.

La France installe des forces dans la zone sahélienne pour une meilleure réactivité, afin de mener la lutte contre le terrorisme. « C’est la raison pour la quelle, nous allons nous engager dans l’ « opération Barkhane » qui réintégrera la régionalisation des forces françaises à la fois par des forces maintenues sur la durée ici au Mali, singulièrement à Gao, mais aussi une coordination avec les forces à Ouagadougou à Niamey et à Ndjamena », a précisé le ministre français de la défense.

Selon lui, avec l’ «opération Barkhane », c’est une autre période qui s’ouvre et qui permettra sur la durée d’assurer d’une manière encore plus solide, plus significative, et non pas sur l’opérationnel immédiat, la sécurité du Mali. « Je vais vous dire une seule chose : nous avons toujours dit qu’il n’y avait qu’un seul Mali. Donc à terme, il n’y aura qu’une seule armée. Je vais dire une deuxième chose : c’est que, je suis très heureux que des conversations aient lieu aujourd’hui à Alger pour permettre vraiment la réconciliation au Mali parce que si la France est intervenue, si des Français ont donné leur vie pour le Mali, c’est pour que tout le monde se mette autour de la table pour la vraie réconciliation», a souligné Jean-Yves Le Drian.

A. DIARRA 

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. Les militaires Français vont en Afrique,au Mali pour sincèrement aider les maliens…

    Ils n ont pas oublié que vos ancêtres sont venus se battre et parfois mourir pour sauver la France..plusieurs fois..

    Leur mémoire est encore honorée de nos jour en France…

    Un ami Français..

  2. Nous les maliens devrons pas accepter que ce traité soit signé. La France est Antrain de construire pour ses petits fils nous les maliens nous détruisons pour nos petits fils. La France est la cause de tous les problèmes de Afrique.Il y a pas de mnla pas acmi pas Dja disse pas de boc rame au nord du mali. Il y a que la France au nord mali. Par ce traité la France a eu ce que elle voulait.Ils ont inventé tout ça pour avoir ce accord. Ils veulent aussi détruirent le Nigeria comme la libie.Sachez que au Nigéria il y a le boc rame de l’occident qui entrain de faire tous les tueries et les attentas pour gâter le nom des musulmans Dans tous les pays du monde les musulmans ne tuent pas et ils prennent pas des autages.

  3. informr qui .cette traité pour defence notre mali.auxlieux d avoir un.ministre milliadaire nous preferons de payer la france pour defendre notre mali un poin….

  4. Vos richesses de matière première ne sortiront jamais de terre sans stabilité géopolitique. Et ça, c’est pas pour demain. Si les français ne visaient que “vos richesses”, ils ne sont pas prêt d’avoir leur retour sur investissement (cout d’un guerre + infrastructure minière).Et si ils faisaient plutôt ça pour éviter un nid de djihadiste au porte de l’europe, chose que vous malien vous êtes incapable de faire puisque les barbus sont la depuis 2003 avec votre complète complaisance. Vous ne voulez pas de la prochaine opération antiterroriste des français au sahel, dites le et alors bonne charia pour les décennies à venir…………..

    • vous pouvez essayé de defendre votre image mais la verité est connue.
      La france n’est jamais intervenue en bien en Afrique et elle a toujours agit par la ruse et la force.

      meme sans ecole la jeunesse Africaine s’informe et le futur le montrera.

      la france veut securiser l’uranium Nigerian car sans elle l’economie francaise tombe encore plus bas qu’elle est, le pipeline petrolier et le gazoduc qui va passer dans cette region.

      cela aurait pu etre autrement en faisant du donnant donnant comme Gbagbo le preconiser voila ou il se trouve,ceux qui sont en accord sont la au detriment de la democratie, base militaire francaise au sein de leur capital afin de les proteger (ces dictateurs) quel pays des droits de l’homme (hypocrisie).La france n’a pas compris que les methodes ont changés elle sera surprise de sa deroute qui s’annonce car l’hypocrisie ne pourra se faire eternellement.

      pour votre information je critique la politique francaise pas tous les francais.

  5. Petite réponse à à MM. OUATARA et VALERY: par cet accord, le Mali a offert à la France sur un plateau ce que la France a toujours voulu depuis plus de 200ans: prendre le contrôle de tout le Sahel, zone riche de matières premières non encore exploitées.

    Nous assistons depuis plus de 50 ans, les pays qui regorge de richesses et qui ne sont pas soumis à la France ont eu divers évènements, coups d’états, rébellion, etc… Tchad, Libye, Sénégal, … et maintenant le Mali.

    Voila la vraie face de l’ancien colonisateur révélée … avec le temps.

  6. De toutes les façons,le Mali regrettera et la destruction de ses missiles et la signature de cet accord obscur.

  7. Mon ami BCO tu as raison de t’inquiéter car personne ne sait le fond de ce fameux accord et sachez aussi que la France ne fait rien sans intérêts, sans contrepartie. Je me demande vraiment dans quelle genre d’Etat nous sommes?

  8. Je regrette chers compatriote, peut être que j’ai manqué quelque chose par rapport à ce traité. Quelqun peut il me dire ce que contient ce traité?
    Je ne peux pas comprendre qu’un traité aussi important soit signé sans que personne ou bien la population ne soit au courant de son contenu. C’est une très bonne chose qu’il sera débatu à l’assemblée nationale avant son ratification, mais pouquoi tant de mystères autours d’un document qui lie notre avenir à celui de la France? Sommes nous devenus des moutons qui ne font qu’aller là où le berger nous conduit?
    “QUE DIEU BENISSE LE MALI”

Comments are closed.