Mali: la Belgique propose deux C-130 et deux hélicoptères à l’armée française

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

BRUXELLES – La Belgique a décidé mardi de soutenir l’intervention française au Mali en déployant deux avions de transport C-130 et deux hélicoptères d’évacuation sanitaire.

La Belgique apporte un soutien logistique dans la lutte contre le terrorisme au Mali, a déclaré le Premier ministre Elio Di Rupo à l’issue d’une réunion restreinte de son gouvernement consacrée au Mali.

Le royaume a répondu à une demande de la France en déployant deux C-130 pour le transport aérien stratégique et tactique. Ils seront opérationnels après-demain (jeudi) matin, selon le ministre de la Défense Pieter De Crem.

La Belgique enverra également, dans un deuxième temps, un hélicoptère A-109 médicalisé et un hélicoptère de réserve pour lévacuation de blessés.

Environ 75 militaires belges participeront à cette opération et partiront dans les prochaines heures et prochains jours en direction d’Abidjan et Bamako pour commencer leur mission, selon le ministère de la Défense. Ces hommes ne seront pas impliqués dans des opérations de combat.

Le gouvernement évaluera son engagement fin février, début mars, a indiqué M. De Crem.

Son homologue Didier Reynders, en charge des Affaires étrangères, a souligné que l’objectif était que l’opération française cède le plus vite possible le relais à une opération internationale où nous continuerions à jouer un rôle.

M. Reynders a rappelé que la Belgique avait donné dès le mois de septembre son accord de principe à une participation à une intervention internationale émanant du gouvernement malien, avec le support de la Cédéao et de l’Union africaine (UA).

(©AFP / 15 janvier 2013 16h44)

 
SOURCE:  du   15 jan 2013.