Mali: l’armée française engage une offensive terrestre

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

L’armée française a entrepris une opération terrestre au Mali tout en poursuivant ses frappes aériennes contre les groupes islamistes. Elle progressait mercredi vers le Nord, bastion des djihadistes. Le combat « sera long », a prévenu le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, sur RTL.

L’opération au sol, nouvelle phase de la mission Serval, est engagée « depuis quelques heures », a confirmé le chef d’état-major des armées, l’amiral Edouard Guillaud.

Au sixième jour de l’intervention française, l’officier a précisé que des combats directs étaient à prévoir « dans les heures qui viennent » entre soldats français et rebelles.

Le ministre français de la Défense a fait état d’une « opération très difficile » dans l’Ouest. La ville de Diabali, dans le centre-ouest du pays, est tombée lundi aux mains des islamistes.

Bloquer l’avancée des rebelles

Les troupes françaises se sont déployées mercredi autour de la ville de Niono, voisine de Diabali, dans le cadre d’une opération visant à bloquer l’avancée des rebelles, a-t-on appris de source militaire malienne.

Le président français François Hollande a déclaré mardi que la France, seule engagée sur le terrain aux côtés de l’armée malienne, resterait dans son ancienne colonie jusqu’à sa stabilisation politique et sécuritaire, ouvrant la perspective d’une opération coûteuse et prolongée contre les rebelles islamistes.

Déploiement rapide des forces de la CEDEAO

Les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest pourraient commencer à déployer des contingents au Mali dans les prochaines 48 heures, a déclaré mercredi Ibrahim Dembele, chef d’état-major de l’armée malienne.

En visite à Berlin, le président ivoirien Alassane Ouattara, dont le pays exerce la présidence en exercice de la CEDEAO, a abondé dans ce sens en déclarant que l’organisation sous-régionale s’était fixée pour objectif de mobiliser des troupes le plus rapidement possible pour aider l’armée malienne à combattre l’offensive islamiste.

(ats / 16.01.2013 15h15)

 
SOURCE:  du   16 jan 2013.    

Une Réaction à » Mali: l’armée française engage une offensive terrestre

  1. Dr ANASSER AG RHISSA

    Bonjour,
    MERCI A LA FRANCE POUR SON AIDE AU MALI.

    Merci à tous les pays qui souhaitent envoyer des soldats au Mali pour bouter les terroristes du Mali et à ceux qui l’aideront sur les aspects logistiques et/ou humanitaires.

    Pour une guerre démarrée depuis le 07 Janvier 2013, IL DEVIENT TRÈS URGENT DE DÉPLOYER la force mondiale MISMA pour la mise en œuvre du volet militaire de la résolution 2085 de l’ONU.

    Malgré ce retard du déploiement des contingents alliés à l’armée Malienne pour la reconquête du Nord Mali, L’ORGANISATION ET L’AGENDA DU DÉPLOIEMENT de la MISMA ne doivent pas être faits à la légère.

    Un ÉLAN SYNCHRONISÉ GLOBAL doit être SUIVI PAR TOUS pour le déploiement de cette force mondiale dans:

    (1) TOUTES LES RÉGIONS DU MALI avec priorité aux régions du Nord surtout les zones de conflit,

    (2) TOUTES LES FRONTIÈRES DU MALI.

    Il faut une SURVEILLANCE SÉRIEUSE PARTOUT AU MONDE y compris des zones libérées du Mali.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC/GOUVERNANCE