Mali : l’armée malienne patrouille autour de Diabali

19
Des soldats maliens et français arrivent à Niono, à 400 km au nord de Bamako, le 19 janvier 2013. © Jerome Delay / Sipa

La ville a apparemment été désertée par les islamistes, qui chercheraient à trouver refuge dans la région de Kidal, difficile d’accès.

L’armée malienne patrouillait dimanche autour de Diabali, localité située à 400 km au nord de Bamako que les djihadistes auraient abandonnée, au lendemain de l’appel des dirigeants ouest-africains à un appui international à la force qui doit reprendre le nord du Mali aux islamistes armés. Berlin, qui a déjà annoncé l’envoi de deux avions de transports, a réagi dimanche en promettant une aide financière supplémentaire aux pays africains engagés dans l’opération militaire au Mali, lors de la réunion des donateurs prévue le 29 janvier à Addis Abeba.

Pour leur part, les États membres de la Cedeao ont été appelés à fournir “sans plus tarder” les troupes promises à la Misma (Mission internationale de soutien au Mali) qui a reçu mandat de l’ONU pour aider le Mali à reprendre le contrôle du nord du pays, occupé depuis plus de neuf mois par des groupes armés islamistes qui y ont multiplié les exactions. Quelque 2 000 membres de la Misma doivent être déployés d’ici au 26 janvier. Mais seuls une centaine de soldats sont déjà arrivés à Bamako. Huit pays ouest-africains – Nigeria,Togo, Bénin, Sénégal, Niger, Guinée, Ghana et Burkina Faso – ainsi que le Tchad ont annoncé leur contribution à la Misma qui comprendra quelque 5 800 soldats pour prendre le relais de la France.

Sur le terrain, les militaires français poursuivent leur intervention aux côtés d’une armée malienne sous-équipée. Les autorités maliennes ont repris jeudi Konna (centre) tombée le 10 janvier aux mains des islamistes, précipitant l’intervention de la France, qui redoutait une percée des djihadistes vers le sud et Bamako. L’armée malienne a patrouillé samedi en périphérie de Diabali, apparemment désertée par les combattants islamistes qui s’étaient emparés par surprise de cette localité le 14 janvier.

“Il faut être implacable” (Fabius)

Cette mission d’observation et de dissuasion vise notamment à éviter toute infiltration vers le sud de militants qui se seraient dissimulés dans la brousse, confie un responsable malien. Les forces maliennes devraient faire leur entrée dimanche dans la ville, qui a été soumise à d’intenses bombardements de l’aviation pour en faire fuir les djihadistes d’Aqmi. Plusieurs sources font état d’un repli des combattants islamistes du centre du pays vers Kidal, dans l’extrême Nord-Est (1 500 km de Bamako). Kidal avait été la première ville conquise, en mars 2012, par les rebelles touareg et les groupes islamistes, qui avaient ensuite évincé leurs anciens alliés. “Les djihadistes quittent de plus en plus les autres régions pour se rendre vers Kidal, qui est une zone montagneuse”, a indiqué dimanche une source malienne de sécurité. Une observation partagée par un élu de la ville de Douentza, à 800 km de la capitale : “Ils sont en train de fuir. Tout indique qu’ils vont trouver refuge dans la région de Kidal, difficile d’accès.”

Le président malien par intérim Dioncounda Traoré a promis samedi de “gagner la guerre” contre “l’Internationale islamiste”, en prononçant un discours martial à la veille de la fête de l’armée malienne. En Algérie, 23 personnes, algériens et étrangers, ont été tuées au cours de l’attaque suivie d’une prise d’otages dans un site gazier du Sahara algérien, à In Amenas, à 1 300 km au sud-est d’Alger, selon un bilan provisoire officiel, qui devrait s’alourdir selon Alger. Les ravisseurs demandaient notamment à la France de “négocier” la fin de la guerre au Mali. Trente-deux assaillants ont été tués. “Face au terrorisme, il faut être implacable”, a affirmé le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, sur la radio française Europe 1. “Ce sont des tueurs, ils pillent, ils violent, ils saccagent”, a-t-il ajouté, ne promettant “aucune impunité pour les terroristes”.

PARTAGER

19 COMMENTAIRES

  1. mon cher compatriote attention!
    Arretons d´empoisonner le to et mangeons le sans palabrer.

    une force se bat pour te sauver toi et moi et tous nos partens femmes enfants aieux.

    disons tout simplemnt MERCI A TOUS CEUX QUI TOMBENT SOUS LA BALLE TOUS FRANCAIS et MALIENS TOGOLAIS ET NIGERIANS ET AUTRES AFRICAINS
    CE SONT NOS PROPRES DEBOIRES QUI NOUS ONT PRÉCIPITÉS POUR LA PLUPART DANS CETTE AVENTURE MEURTRIERE.
    SANS EUX PAS D´ARMÉE MALIENNE SANS ARMÉE MALIENNES TOI ET MOI ET LE MALI SERONT DES ESCLAVES DE LYAG AGALI ET DE L´EMPIRE DU MAL LE FAUX DIEU
    QUE LE BON DIEU ET LA SOLIDARITÉ DE TOUS MALIENS SANS TRAHISON POUR L´ENNEMI NOUS EN GARDENT

  2. Le langage des français commence à changer vis-à-vis des soldats maliens…….avant c’était une armée mal formée, non républicaine et sous équipée!!!!!!!!!!!!!!!!!! Maintenant, comme ils ont vu nos soldats à l’oeuvre, ils ne disent plus qu’une armée sous-équipée !!!!!!!!!!!!!! Que ceux qui se prennent pour des savants et qui racontent ce qu’ils entendent dans la rue ou dans les grins sans reflechir sachent que notre armée n’a rien à voir avec celle d’il y a un an et je suis fier de nos soldats, leur seul problème actuellement c’est qu’ils n’ont pas de matériels à la hauteur des terroristes et que le haut commandement est un peut faible stratégiquement……

  3. Je veux surtout que nos soldats la bouclent et laissent faire les pros au lieu de perdre leur temps à dire tout et son contraire en relayant bien souvent de fausses infos, nos soldats doivent au moins prendre acte de Konna dont la prise comme celle du nord n’a été qu’un jeu d’enfant pour les barbus, même dans 100 ans on n’aura pas les services de renseignements ou une flotte aérienne du même niveau que la France, donc au moins qu’ils reprennent le chemin de l’entrainement et de la restructuration au lieu de faire le griot après que les soldats français aient fait le boulot, 10 mois après le putsch l’armée malienne n’a rien fait pour sécuriser le Mali libre est ce qu’un jour nous maliens on va faire notre autocritique tôt ou tard il France ou la CEDEAO ne seront pas là éternellement , n’attendez pas le départ pour restructurer cette armée .

  4. donc le maliba n’est pas encore liberé? hi!hi!hi!hi!,djaaaaaaaaaaaaa! affaire la est compliqué hein! hi!hi!hi!hi!,la france et la cedeao n’arrive pas a fini avec les barbu?

  5. Le colonel Touareg Ghamou et ses 500 hommes venus du Niger en direction de Kidal ne pourraient-ils pas leur couper la route pendant que l’aviation Française frappe les colonnes de véhicules en partance pour cette ville???
    Je ne comprends pas très bien la stratégie actuelle qui consiste à attendre alors que les Djihadistes sont en sous-effectif dans les villes du Nord pendant qu’ils combattent dans les autres villes de la ligne de front. Les villes du Nord devraient être infiltrées par des hommes de Bamako pour aider les populations de ces localités à se soulever et en chasser les quelques Djihadistes qui y restent comme avec le lynchage de Gao.
    Ces Djihadistes doivent être combattus partout et en même temps pour ne leur laisser aucun répit.

    • Mr Koffi,
      C’est la guerre,on ne dit pas tout sur la place publique a travers les journaux…Sinon,les barbus et leurs complices ne peuvent pas contenir l’avalanche qui es declenchee…Il faudra aussi savoir que c’est une guerre pour nettoyer meme la plus petite poche de radicalisme religieux dans les villes envahies…
      Bonne comprehension et patience.

  6. Ils se sont aventures jusqu’a Diabali.S’ils sont en fuite vers les montagnes de Kidal,il faut les bombarder sans relache ,tendre des embuscades sur la route et les decimer. Est-il possible pour les armees de la Coalition d’occuper les montagnes de Kidal ,aux lieux
    strategiquement choisis pour les empecher de s’y incruster?

  7. Pensez quand meme a envoyer du carburant à l’armée malienne ,parce que j’ai vu prés de Markala des bidasses se la couler douce faute de carburant pour patrouiller :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  8. Bérets rouges ou verts, voici ce que ATT et autres Dioncounda ont fait de l’armée malienne:

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=PkFBjBqWzAc

    Sanogo n’y est pour rien bandes de débiles politiques; vous ferez mieux, d’appuyer l’idée d’une concertation nationale proposée par les patriotes de la COPAM, au lieu de passer votre temps à sortir des inepties derrière vos claviers ou vous ruiner à acheter de petits drapeaux français. Elle est belle la bande de satrapes qui tiennent le pouvoir à Bamako: ATT et ses héritiers politiques ont saccagé l’Etat et les institutions; je veux dire les Dioncounda et autres corrompus locaux pour qui l’imposition de la charia wahhabite reste le dernier de leurs soucis. Regardez votre classe politique toute entière abonnée aux mosquées et à genoux devant les troupes de l’Otan qui débarquent pour enfin battre le rappel à la chaire à canon ouest-africaine promise par tous les satrapes de la sous-région. Quelle honte cette Afrique!

    • Honneur et gloire a ce DIGNE patriote Feu Dibi Syllas Diarra 😆 😆 😆 😆
      Le proprietaire de tous les dossiers du septentrion malien. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      Les jaloux vont maigrir et crever. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

      • Bougo, les jaloux AUX YEUX DE CROCODILES!!!

        Toi aussi… Tu oublies l’essentiel…

        • C’est parce que je savais que tu allais etre dans les parages pour me rappeler a l’ordre 😆 😆

    • …”REGARDEZ , écoutez , reflechissez , ANALISEZ et faites vos conclusions”

      Eh, le scientifique! ANALISEZ ça prend un Y 😀 😀 😀 😀 😀

  9. Quels laches!!!! Vous ne voulez pas rejoindre votre dieu ou quoi??? Merci ä la France et ä nos soldats..

  10. 😀 😀 😀 Que les terroristes ailllent même à Tora Bora peut importe ce qui est sûre ça n’zst fini pour eux; Dieu merci et grace à la France et au monde civilisé 😀 😀 Il ne resteront pas indefinement dans les grottes à Kidal car c’est le desert et il va falloir tot ou tard sortir 😀 😀 😀 😀 Comme dit Hollade la France restera le temps qu’il fo 😀 😀 😀

Comments are closed.