Mali : les soldats guinéens sont à Gao

6
Le marché central de Gao n'est plus qu'un tas de cendres. REUTERS/Joe Penney
Le marché central de Gao n’est plus qu’un tas de cendres.
REUTERS/Joe Penney

Les 160 soldats du contingent guinéen au sein de la Misma sont désormais à Gao et s’apprêtent à prendre part aux opérations de sécurisation de la zone, selon le ministre des Affaires étrangères guinéen.

François Fall, ministre guinéen des Affaires étrangères

de retour de Bamako

Les troupes guinéennes étaient jusqu’à présent à Bamako et elles se sont déplacées vers le Nord.

Par ailleurs, la diplomatie guinéenne, souhaite comme l’ensemble des pays de la Cédéao, que le capitaine Sanogo cesse d’interférer dans la vie politique malienne. La Guinée, comme la Cédéao, espère des élections rapides, même si la date retenue, juillet, commence à sembler à certains un peu trop optimiste.

Par RFI

 

François Fall

Nous avions dit dès le départ que nous étions contre la prise de pouvoir par la force.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Les gars, arrêtez de déconner. Les autres pays engagent leurs citoyens pour défendre le Mali et vous dites qu’ils sont là pour des primes. cela ne fait pas sérieux du tout. Il faut quand même tirer le chapeau à la valeureuse armée malienne qui avait juste des lance-pierres pour s’opposer aux jihadistes et leurs jambes pour prendre la fuite. Courir quand même de Kidal à Kayes, il faut vraiment être militaire malien pour le faire.

    • Mon frère faut même pas répondre à ces ingrats qui polluent le net.
      Heureusement que tous les maliens ne sont pas comme eux. Ils oublient que ce sont les politiciens maliens eux-mêmes qui ne voulaient pas de troupes étrangères.

  2. Tous ces contingents de la CEDEAO,ne sont que le moyen de leurs pays,de tirer aubaine de la crise malienne.Pendant que les tchadiens et français s´exposent au danger,les fameux diombars du Senegal,les nigeriens,nigerians,burkinabés,se la coulent douce,loin du theâtre des opérations,sans même lancer un petard contre les terroristes,avec en clé des primes exorbitantes.Et comme le boulôt est au point d´être achever,ils viennent en grande pompe á l´africaine,le temps pour Conde,ouatara,sall,compaoré,Issoufou,de tendre la sébile pour les bailleurs de fonds,sous pretexte de maintenir et equiper les forces.Assez de faire du drame malien,une voie pour le profit.Seuls les Tchadiens devront avoir droit aux honneurs et aux primes,aux autres leurs kakis delabrés,et leurs fusils souillés.A l´enfer CEDEAO.

  3. Bonjour. Si la Guinée veut parler dans notre affaire ce serait grave car nous ne pourrons bénéficier aucun conseil avantageux de lui. Depuis 2010 un pays qui n’arrive pas à mettre sur place son assemblée. tout se fait selon l’humeur du président même Louis XIV le roi soleil n’a pas fait autant. et aujourd’hui ils ont envoyé 160 soldats qui n’équivalent pas une matinée d’occupation de 2 djihadistes dans les milliers engagés au Nord Mali.
    Laisser le Capitaine tranquille!
    il serait mieux que Mali remercie certaines contributions en hommes tant c’est insignifiant et l’environnement 45 à 53°C ne leur conviennent pas aussi honnêtement.

    • le MALI a ki comb1 des soldats aux front?
      kel ingra les gens viennent vous aider et c de cette façon ke vous les remerciez?
      ah les MALIENS g vois prkoi la CEDEAO tardent de vous venir en aide

Comments are closed.