Mali: le séjour du général Dembélé embarrassant pour la France

8
Mali: le séjour du général Dembélé embarrassant pour la France
L’amiral Guillaud, Français, et le général Dahirou Dembélé, dans le camp militaire de Gao, en avril 2013. David Baché / RFI

Au Mali, le général Dembélé, ancien chef d’état-major des armées du Mali, est poursuivi par la justice de son pays dans le cadre de l’affaire des assassinats de militaires « bérets rouges ». Placé en liberté provisoire et sous contrôle judiciaire – en attendant d’être jugé – le général Dembélé n’est pas censé quitter le territoire malien. Cela ne l’a pas empêché de se rendre en France et de manquer des contrôles judiciaires. Une affaire embarrassante pour la France et qui suscite la colère des autorités judiciaires maliennes.

« Quand il voyage, il en informe le juge », justifie l’avocate du général Dembélé, maître Mariam Diawara.

« Une demande de levée du contrôle a bien été déposée », confirme une source judiciaire malienne, « mais avant que la décision soit prise, monsieur Dembélé ne s’est pas présenté au contrôle. Et la réponse a été négative », ajoute cette même source.

« Normalement, il n’aurait pas dû pouvoir sortir du territoire », précise une autre source judiciaire, très haut placée et très contrariée.

Selon plusieurs sources concordantes, le général Dembélé s’est pourtant rendu en France. L’ancien chef d’état-major des armées du Mali – qui avait dirigé la reconquête du Nord, aux côtés de la force française Serval – est aujourd’hui rentré au Mali.

L’ambassade de France ne fait « aucun commentaire » sur une délivrance individuelle de visa, mais des sources diplomatiques assurent qu’aucun visa n’aurait pu être accordé sans autorisation de sortie du territoire délivrée par les autorités maliennes.

Selon nos informations, le général Dembélé aurait en fait obtenu un visa étudiant, en passant par Campus France, une organisation placée sous la tutelle des ministères des Affaires étrangères et de l’Enseignement supérieur français.

Ni le ministère malien de la Justice, ni celui de la Défense, ni l’état-major des armées du Mali n’ont pu confirmer l’existence d’une autorisation de sortie du territoire accordée au général Dembélé……...Lirre la suite de l’article sur rfi.fr

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Le ridicule ne tue pas pitié nous devons arrêter de nous humiliés nous même, de grâce laissé le général tranquille.

  2. “Une affaire embarrassante pour la France et qui suscite la colère des autorités judiciaires maliennes.”

    Embarrassante pour… la France? 😯 😯 😯 😯

    C’est le Mali qui laisse partir de l’aéroport un individu sous contrôle judiciaire, et c’est pour la France que c’est “embarrassant”? 😯 😯

    Dans la mesure où Dembélé ne faisait pas l’objet d’un mandat d’arrêt international, en quoi ce serait au pays où il se rend d’être “embarrassé”?

    C’est plutôt nous qui devrions être embarrassés de voir que quelqu’un sous contrôle judiciaire (en plus quelqu’un de très connu!) peut tranquillement prendre l’avion à Sénou et quitter notre territoire, non? 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    C’est un peu comme ceux du mnla: On hurle au scandale parce qu’ils sont libres d’aller et venir en France, en Suisse, en Italie, en Russie, etc, alors NOUS n’avons NOUS MEMES lancé AUCUN mandat d’arrêt international ni AUCUNE interdiction de sortie du territoire! 🙄 🙄 🙄

  3. Foutez la paix au Général Dembele c’est un vrai militaire , il voyage pour son pays.

  4. Foutez la paix. Les islamistes que le gouvernement a libéré n’ont ils pas faient des atrocités?

  5. Après quand on emmène les gens à la CPI les africains sont surpris. Quelqu un qui est sous contrôle judiciaire qui arrive à sortir du territoire avec l aval des juges et s il ne revenait pas?quelle garantie y avait il a son retour? la justice est rarement rendue dans nos pays c est pour cela que nous avons toujours des conflits du sous developpement et de la desolation et meme l humiliation de voir nos dirigeants jugés sous d autres cieux. Je ne sais pas si le general Dahirou est coupable de crimes mais tout au moins il ya de forts soupçons qui pèsent contre lui et cela est suffisant pour restreindre ses mouvements le temps que l’affaire soit tirée au clair. Le PDG de PMU MALI egalement a bénéficié de faveurs de ce genre qui lui ont permis de fuir et d échapper à jamais à la justice.

  6. FOUTEZ LA PAIX AU GÉNÉRAL DAHIROU DEMBELE!Ceux qui ont détourné durant des années la dotation destinée à l’armée, fait passé des marchés “juteux” moyennant des pots de vin, détourné des aides destinées à nos populations démunies, ou piller dans les caisses de l’état au profit de leurs partis politiques, pour financer les études à l’extérieur de leurs enfants ou payer des villas et voitures à des maîtresses…SONT PLUS CRIMINELS QUE CES MILITAIRES DE KATI QUI ONT RIPOSTE A L’ATTAQUE DE LEURS FRÈRES D’ARME DE DJIKORONI acte (regrettable) qu’on peut mettre au compte du réflexe chez tout bon militaire…:twisted: 😈

    • Ce qui nous arrive au Mali n’est pas surprenant et n’a rien d’extraordinaires puisqu’il y a des milliers de maliens qui réfléchissent comme toi Sambou. Malheureusement.

      • @kleje. Ce qui nous arrive aujourd’hui n’est pas la faute du peuple malien auquel Sambou fait partie. Mais de vous?les politiciens: vous n’avez jamais eu pitié de notre peuple depuis la 1ire république “Kounou ka fisa biyé”: notre peuple n’a jamais eu à dire un seul instant “alhamdoulilah”! Que des vols des détournements de deniers publics, des recrutements de complaisance à la fonction publique…Le peuple malien n’a plus confiance aux politiciens qui sont de plus en plus riches du vol alors que les électeurs tirent le diable par la queue…Voilà pourquoi moi j’estime que mieux vaut les militaires au pouvoir que certains civils politiciens kleptomanes devant les richesses de l’état. 😉

Comments are closed.